Réponse courtoise à M. Patrick Bouet, président du Conseil de l’Ordre

« En attendant que nous soyons massivement vaccinés, partout où la situation est grave, il faut nous confiner », écrit le président du Conseil de l’Ordre (Cnom), Patrick Bouet, dans une lettre ouverte publiée, mercredi, par le journal Libération. « Chacun se doit de faire passer l’impératif sanitaire avant tout autre et de prendre en compte cette nouvelle donne : le virus est en train de gagner […] Les patients de plus en plus jeunes, la contamination dans les écoles sont autant d’indicateurs marquants de cette dégradation continue de la situation depuis plusieurs semaines […]  D’ici quelques jours, des médecins pourraient devoir choisir entre les patients sur des critères non médicaux, simplement par manque de moyens ou d’équipements disponibles. C’est à court terme que cette question sera face à nous, dans toute sa violence ».

Réponse point par point:

« Chacun se doit de faire passer l’impératif sanitaire avant tout autre » : le pilotage d’un Etat ne peut pas se limiter au seul impératif sanitaire: l’économie du pays, sa défense face aux menaces extérieures, la vie sociale – le bonheur – de ses habitants, la défense de ses libertés et de ses institutions démocratiques, doivent aussi être pris en compte. Le domaine sanitaire fait partie d’un ensemble et ne peut pas être pris en considération isolément de son contexte. La santé mentale ou le bien être psychologique des Français en est un autre aspect essentiel. Ainsi, la négation de la vie et de la liberté au nom de l’impératif sanitaire est le chemin le plus direct vers un désastre sanitaire global – celui d’un pays condamné à la démence.

« Il nous faut nous confiner » : la solution du repli frileux, de l’enfermement à domicile, de l’assignation à résidence d’un peuple, mise en œuvre à deux reprises en mars et en novembre – et encore partiellement aujourd’hui – a échoué à chaque fois puisque les difficultés ne sont pas réglées. Quel sens il y aurait-il à appliquer une solution qui n’a pas marché? Le confinement implique l’anéantissement de la liberté, la destruction de l’économie française, la mise en place d’un Etat policier. Il revient à détruire la vie au nom de l’impératif sanitaire. En outre, à l’image des saignées d’autrefois, le faux remède ne fait qu’amplifier le mal dès lors que la contagion se produit en site fermé et non au grand air. Et tout cela, les Français ne l’accepteront plus. Monsieur le docteur, ne sentez-vous pas que les Français, les jeunes surtout, ne l’accepteront plus?

« Cette dégradation continue de la situation depuis plusieurs semaines » : ceci est inexact si l’on s’en tient au nombre de décès qui devrait être le critère le plus fondamental au regard de la considération de dangerosité de l’épidémie. Selon les statistiques officielles de l’INSEE le nombre total des décès de mi février à mi mars est revenu à un niveau quasi normal. Est-il bien du rôle d’un médecin d’agiter la peur? N’est-il pas au contraire d’inviter à l’espérance, de rassurer, rassurer pour donner envie de vivre, rassurer pour renforcer les défenses naturelles, rassurer pour augmenter la force de résister à la maladie?

« Des médecins pourraient devoir choisir entre les patients sur des critères non médicaux, simplement par manque de moyens ou d’équipements disponibles » : aucun médecin ne devrait tenir des propos prêtant ainsi le flanc à l’accusation de chantage. La mission des médecins n’est pas de répandre la terreur et les menaces. Elle est exclusivement de soigner leurs patients. Leur serment et leur vocation leur interdisent formellement de trier les malades et plus encore, de menacer d’effectuer une telle sélection. S’ils estiment ne pas disposer des moyens adéquats, leur rôle est de dénoncer les carences et de faire pression sur l’administration pour qu’elle leur fournisse ce dont ils ont besoin. Tel est leur devoir et leur droit le plus absolu quitte à taper du poing sur la table. Les porte-parole ou représentants des médecins ont toute légitimité pour rendre public un catalogue concret et précis de ce qui manque aujourd’hui à la médecine pour être en mesure de remplir son devoir. Ils n’en ont aucune pour s’épancher sur des questions qui ne regardent pas la profession – la liberté d’aller-et-venir des Français – ou pire, proférer des menaces générale sur la vie ou sur la mort.

« Le virus est en train de gagner » : le seul virus qui est en train de gagner, c’est celui de la peur. Le défaitisme est toujours de mauvais aloi. C’est lui, le virus de la peur et du défaitisme qui conduit directement à « l’étrange défaite » de 1940 et l’humiliation nationale de quatre années qui s’ensuit. De fait, aucune épidémie n’est éternelle et celle-ci passera comme toutes les autres en France comme ailleurs. Et nous allons nous en sortir. Promis, nous allons nous en sortir. A condition toutefois de ne pas céder à la peur ni à la panique.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

71 commentaires pour Réponse courtoise à M. Patrick Bouet, président du Conseil de l’Ordre

  1. fraternel dit :

    je voulais dire bonne lecture pas lecteur oups!

    J'aime

  2. fraternel dit :

    rodolphe baquet dans sa lettre alternative bien etre montre la non utilité du masque par des projections de différents pays certains l’ayant imposé d’autres non.
    le président du conseil de l’ordre devrait en prendre de la graine.
    cette lettre émane d’un naturopathe très sérieux et pas du tout complotiste.
    je vous invite à la lire avec des graphiques qui expliquent tout.
    chacune et chacun en fera son idée.
    bon weekend à toutes et à tous .

    J'aime

    • Michèle MacHenin dit :

      Bonjour Fraternel, et tous bien sûr,
      Vendredi Saint ! Combien d’entre les français savent encore respecter ce jour qui ne devrait pas être tout à fait comme les autres. J’ai vu il y a vingt ans à Torino, la Sindone (Saint Suaire en italien) de Jésus (qui a semé tellement de doutes de toutes sortes), et en accompagnant mon mari dans son fauteuil roulant pour observer ce drap étrangement imprégné du sang de Jésus, j’ai eu un moment mystique intense, une émotion qui m’a fait pleurer. Sans afficher une religiosité à outrance non plus, je respecte ce qui est Sacré ! Il ne faut pas que cela devienne du fanatisme, c’est tout !
      Ce qui se passe en France, devient un déni dans l’esprit de certains qui en affichent la faiblesse.
      Au fait, je connais Rodolphe Bacquet et suis abonnée à sa lettre depuis pas mal de temps.Certes, au sujet du port du masque, étant donné le manque d’hygiène, il ne sert peut-être à rien sur la bouche de certains. Rodolphe est toujours très clair et nous invite à être clairs aussi avec la santé. Un excès de prudence et d’obéissance n’est que le phénomène psychologique de la peur. En effet, ce n’est pas quelqu’un de complotiste. Par contre, pour ceux qui ne le connaissent pas, vous auriez dû mettre un lien. Moi je ne sais pas faire ! Merci et si possible, ayez de bons moments pascals, avec plein de fleurs printanières tout autour de vous et des vôtres. Et je le souhaite de tout coeur, à Maxime et les autres qui ne le peuvent peut-être pas !
      Michèle

      J'aime

    • fraternel dit :

      bonjour Michèle!
      j’ai trouvé le lien pour accéder à la lettre de Rodolphe Baquet
      https://alternatif-bien-etre.com
      si çà ne fonctionne pas taper Rodolphe Baquet lettre alternative bien etre
      (bien sur taper sur les touches de l’ordi pas sur Rodolphe Baquet)(humour!)
      voilà! bonne lecteur à toutes et à tous pour celles et ceux qui sont curieuses et curieux
      et en ont marre des blablas habituels.
      joyeuses fetes de Paques à toutes et à tous et portez vous bien!
      restons optimistes! et combatifs pacifiquement bien sur

      J'aime

    • Michèle MacHenin dit :

      Bonsoir Fraternel,
      Entre-temps, j’ai juste failli mourir. Mais comme le dit Maxime, ce n’était pas mon heure. J’en suis encore bouleversée. « Juste » une porte de garage basculante qui s’est détachée de son support et a failli m’écraser, en me tombant brutalement à 5 cm près sur la tête. Réflexe d’un pas en arrière juste à temps. Voilà mon week-end un peu traumatisé. Mais bon, je vais me remettre.
      Soyez tranquille, je continue mon chemin, et surtout Bon Week-end pascal à vous, où que vous soyiez !
      Cordialement,
      Michèle

      J'aime

    • fraternel, entièrement d’accord!
      MT

      J'aime

    • Michèle MacHenin dit :

      Un petit bonjour Maxime,
      Vraiment, du fond du coeur, depuis le temps que toutes les personnes de bon sens et de bon sang nous avertissent, les avertissent, j’ai de plus en plus l’impression que les français se sont leurrés jusqu’au calcaneum, en pensant qu’un jeune Président de la République et de la Démocratie (en bonne santé, de plus), en apparence laïque, aiderait (je dis bien « aiderait ») notre beau et fier pays, la France, à rester profondément elle-même, avec intelligence, bonté, beauté, humanité. Je n’ai pas les capacités de parler en termes académiques, ni quoi que ce soit. Mais je suis très discursive avec mon coeur, mon empathie, ma reconnaissance envers des personnes, comme vous et pas mal de « mes chouchous » que je découvre chaque jour et qui m’apportent une merveilleuse certitude de n’être pas vraiment toute seule. Mes enfants sont loin, confinement oblige encore une fois !
      Pourtant, il faut que je vous dise, ami Maxime et tous, vous avez failli ne plus me lire par ici : hier soir, j’ai bien failli mourir écrasée par la chute brutale de la porte basculante du garage sur moi. C’est un réflexe fulgurant qui m’a sauvé la vie : le mien, ma rapidité d’observation que tout allait me dégr’ingoler sur la tête, et là qui sait, décapitée, mais pas par un musulman extrémiste, loin s’en faut. Il y a dix ans que je signale et déplore, que ce garage est devenu dangereux, car les fondations ont été mal faites, car sur une pente et en montagne ça bouge (un savoyard ancien maçon devrait le savoir). Mais il n’a jamais rien fait. Le mari de l’une de mes auxiliaires de vie, pour mon mari, m’a fait transmettre par sa femme, adorable et dévouée à l’extrême pour nous, de ne plus entrer dans le garage et laisser tout ce que je peux laisser dehors, la voiture bien sûr !!! Voyez-vous, Maxime et les autres, moi je pense que j’ai un ange gardien et, de plus, nous avons tous ce que les pragmatiques nommeraient, une seconde nature inconsciente qui nous prévient par fois, juste à temps. Car, plusieurs fois, j’ai frôlé la mort !!!
      Et ça va, je peux encore vous lire et partager avec vous. Merci !
      De Bonnes Pâques en conscience, à tous,
      Michèle

      J'aime

    • Pheldge dit :

      remettez-vous bien de ces émotions fortes. Joyeuses Pâques à vous, ainsi qu’à tous les lecteurs, et bien sûr à notre hôte Maxime Tandonnet. Avec le couvre feu, la messe de la Veillée Pascale se tiendra chez nous, demain matin, à 6 h. Participant à la Chorale, je serai à l’église à 5 h 15.

      J'aime

    • Michèle MacHenin dit :

      Un grand merci, Pheldge, de votre petit mot de compréhension. Et puis, maintenant, vous vous êtes situé : l’Ile de la Réunion. J’espère que vous y êtes heureux et votre famille également. Parmi les cousinades, indirectes d’ailleurs, j’ai quelqu’un qui a longtemps travaillé sur votre île. Ils sont revenus en métropole, mais sont imprégné d’une autre manière de vivre et de se nourrir qui est très agréable, quand on est invités chez eux.
      Je rêve d’une réunion entre Maxime, notre cher hôte, et tous les commentateurs(trices) de son blog, chez vous sur votre île. Mais vite, parce que je suis vieillissante, tout en étant hyperactive !
      Bonnes Fêtes Pascales, cordialement,
      Michèle

      J'aime

    • Michèle, ce n’était pas votre heure et nous sommes contents de vous avoir encore parmi nous! Joyeuse Pâques à vous!
      MT

      J'aime

    • Michèle MacHenin dit :

      Merci Maxime et tous ceux qui m’ont manifesté leur compréhension. J’en suis vous savez encore toute bouleversée. Je suis pleine d’ecchymoses au bras droit qui aurait même pu être cassé. Dingo un truc pareil. Cela fait deux fois dans ma vie que j’échappe à la mort : une fois un train à grande vitesse dans une gare à l’époque, non sécurisée ; et puis hier une porte de garage de 150 ou 180 kg !!! Dans quelques temps je m’en remettrai. Quand c’est l’heure, c’est l’heure, mais pas tout de suite, encore beaucoup à faire.
      Je vous souhaite de tout coeur, deux journées pascales intenses aussi, vu le monde d’aujourd’hui.
      Bien chaleureusement à vous et tous les gens que vous accueillez si intelligemment sur votre Blog. Un immense merci,
      Michèle

      PS. Nous avons plein de monde qui rapplique en Haute-Tarentaise, ce qui veut dire qu’on y est bien. Mais je ne peux pas dire que je les approche de trop près !!!

      J'aime

    • fraternel dit :

      bonjour Michèle!
      je vous souhaite de passer de joyeuses Fetes de Paques
      tous mes voeux de prompt rétablissement!
      recevez mes salutations amicales et fraternelles

      J'aime

    • Michèle MacHenin dit :

      Merci Fraternel, du fond du coeur, mes chouchous ! Je demande pardon à Maxime, si j’outrepasse un peu la destinée de son blog ! Mais ça va, j’ai pu pétrir mon pain, pour le jour béni du lundi de Pâques !
      A bientôt,
      Michèle

      J'aime

  3. Shana546 dit :

    Mais non il ne peut pas gagner puisque paraît il nous avons des des masques virucides !!! Ça devient Ridicule

    J'aime

  4. https://dr-gomi.blog4ever.com

    Tiens on ne le voit pas à C dans l’Air ni sur BfmTv ni sur Tf1 ni sur C8 ni… ni… ni… etc…

    J'aime

  5. H. dit :

    Bonjour Maxime,*

    Em…. les français à la veille du week-end pascal, il fallait oser. Audiart avait donc raison. Je ne reviendrai pas sur la notion de tenaille si chère à Robert Lamoureux dans une célèbre trilogie. L’Histoire ne se répète pas, dit-on, mais je ne peux m’empêcher de faire un parallèle avec le printemps 1940. Qui écrira « L’étrange défaite » version 2021 ? Pour les conmunicants du Château, ils ont oublié « Nous vaincrons car nous sommes les plus forts ! ».
    Faute de grives, je vous invite à lire cet excellent article publié sur le blog de Jean-Dominique Michel (chassé de Linkedin, YouTube et autres sites si soucieux de la liberté d’expression) : https://anthropo-logiques.org/covid-19-un-crime-de-masse-des-statistiques-au-scandale-comment-la-france-n-a-pas-soigne-prescrit-ou-combattu-la-covid/
    Il se passe de commentaires mais si ce pays redevient un jour normal, il faudra que de nombreux individus rendent des comptes.

    Bonne journée

    * J’ai posté par inadvertance ce commentaire sous le billet précédent. C’est évidemment une erreur. Toutes mes excuses.

    J'aime

  6. charles902 dit :

    Bonjour Monsieur Tandonnet,

    « le virus est en train de gagner »? Je ne sais pas, mais les imbéciles, eux, y sont arrivés, ensemble et contre toute défense.
    1) Les scientifiques ont mis au point, séparément et en moins d’un an, plusieurs vaccins acceptables.
    2) Les politiciens se sont cachés derrière une Europe ignare et prétentieuse pour (ils l’assuraient) nous donner un accès quasi illimité aux dits vaccins et aux prix les plus compétitifs.
    3) une communication incompréhensible de la situation , laissant libre cours aux opinions probables des présentateurs TV et spécialistes de plateaux, a totalement obscurcit le débat.

    Bilan: pas de vaccin en nombre suffisant et des confinements perlés au rythme des mutations adaptatives du virus, la pire des situations.

    Je suggère donc que la France quitte l’Europe et rejoigne la Grande Bretagne dans une nouvelle entente cordiale, Bo Jo saura bien se débarrasser rapidement de son challenger français tout en nous rétrocédant quelques doses de ce vaccin mortel avec lequel il a vacciné 50% de sa population en quelques jours.
    Et si en plus Macron, à l’instar de Merkel, s’excuse publiquement du monumental et humiliant raté que sa politique et son gouvernement ont fait subir à la Nation, je suis prêt à annuler sa condamnation à la mort politicienne et la remplacer par à une peine d’oubli perpétuel. Bis repetita Pétain!

    Aimé par 1 personne

  7. Sganarelle dit :

    Les nouvelles directives gouvernementales seraient -elles un poisson d’avril ?
    Cette date mal choisie n’est-elle pas l’illustration que ce gouvernement ignore ou veut ignorer les coutumes et autres manifestations populaires folkloriques de notre chère France? Ou bien le traditionnel poisson d’avril n’est pas républicain.. quoiqu’il en soit la date est mal choisie car ce n’est pas un poisson mais un poison et personne n’a envie de rire.

    Aimé par 3 personnes

  8. Timéli dit :

    Incompétence et manipulation sont bien les deux mamelles du pouvoir en place !

    Aimé par 1 personne

  9. Simon dit :

    Bonsoir à tous,
    Tous vos articles sont extrêmement intéressants et donnent envie de réagir très vivement. En ce qui concerne le Covid, 18 lits viennent d’être fermés à l’hôpital de Marmande, comme beaucoup d’autres hôpitaux ici et là. Je connais beaucoup de gens vaccinés, du milieu médical ou pas, qui se baladent toujours avec leur masque, je fais de la résistance, ayant eu le Covid en novembre, mais je ne comprends toujours pas pourquoi on ne commence pas par soigner…Je suis régulièrement le blog du dr Maudrux qui propose des alternatives à cette fichue vaccination !
    Vous parliez de Bordeaux, dont nous sommes tous deux originaires… Je me souviens sortir du Cours Albert le Grand à 19 h 30, après l’étude, avec ma jeune sœur pour rentrer sur Gradignan, tous les soirs, pendant plusieurs années, sans qu’il n’y ait jamais eu de souci. Plus tard, je vivais place Saint-Seurin, travaillais cours du Médoc et faisais « la fête » le week-end soit sur les quais, soit près du marché des Grands Hommes , jamais d’anicroche, de mauvaise rencontre, je suis donc stupéfaite de la nouvelle réputation de Bordeaux qui était autrement plus paisible il y a presque 30, ne parlait-on pas de la « belle endormie » ?
    La cruche de l’écologie lance tout un tas de mesures coercitives, nous vivons à la campagne, dans une très ancienne maison, chauffée au fioul et au poêle à bois, nous sommes d’ores et déjà incités à opter pour de nouvelles technologies qui, en l’occurrence, « coûtent un bras » car on nous annonce la fin du fioul ! Quant à nos voitures, elles sont nécessaires, pour travailler, faire les courses, etc…Je n’arrive pas à imaginer comment je ferais aujourd’hui avec tous ces « bâtons dans les roues, en jeune mère de famille de 5 enfants ! Cela signifie la mort des centres-villes, l’obligation, si on est âgé ou mal portant de faire d’autres choix de vie. J’imaginais, avant le Covid, que nous irions vivre en ville lorsque nous serions trop âgés pour vivre en campagne, je crois finalement qu’il faudra que nous organisions notre vie d’après au mieux en restant dans un cadre de vie agréable…mais même là, nous n’avons plus le droit de faire de feu dans nos jardins sous peine d’amendes…
    Enfin, vous parliez de ce scandale de mosquée à Strasbourg, depuis 33 ans que je vis en Lot-et-Garonne, j’ai vu notre territoire changer, je me souviens combien la population râlait à l’époque quand la mosquée de Marmande a été construite. Le maire d’alors avait une « politique » qui indisposait les « natifs », politique de caddies offerts par la municipalité notamment… aujourd’hui le moindre village alentours a sa mosquée, depuis la présidence Hollande, la population musulmane est très présente et indique cette présence par le voile, le qamis…Depuis 2 ans , nous avons une population africaine très conséquente en ville. Je reviens à la question du culte, les curés de nos paroisses déploraient que le dialogue interreligieux soit en panne depuis de nombreuses années…Quand on pense à l’iniquité de la situation des chrétiens au MO, qu’il s’agisse de leur sécurité ou des bâtiments religieux, il y a clairement de quoi vomir…
    Je me suis rattrapée ce soir, je n’ai pas trop le temps de participer en ce moment, mais je lis toujours avec beaucoup d’intérêt tous vos contributeurs, et je finis par avoir mes petits chouchous ! Bonne soirée.

    Aimé par 4 personnes

    • Si nous voulons finir nos vieux jours à la campagne il va falloir nous organiser par nous-mêmes, passer au delà de nos différences pour faire face ensemble aux difficultés présentes et à venir. La Garonne nous sépare. 🙂 jfsadys47, Casteljaloux.

      Aimé par 1 personne

    • Pheldge dit :

      le dialogue interreligieux ? quelle blague ! je suis désolé, mais le coran ne permet pas ce genre de « dialogue » …

      Aimé par 1 personne

    • Simon dit :

      Notre prêtre polonais avait la même réaction !

      J'aime

    • Pheldge dit :

      d’ailleurs, cette idée, je dirais m^me cette obsession vient toujours des chrétiens. La main tendue par l’islam se prolonge toujours par un glaive tranchant : au Proche-Orient, en Asie, et désormais en Europe. On se souviendra que « l’islamophobie » étymologiquement, c’est la peur de l’islam, non la haine.

      Aimé par 1 personne

    • Simon dit :

      Oui, je suis d’accord avec vous. La seule fois où Maxime a refusé une de mes participations est lorsqu’il y a quelques années, j’avais dit que je refuserai de tendre l’autre joue, en citant Rémi Brague… L’histoire est cruelle et nous sommes prévenus.

      J'aime

    • Simon, je m’arrête tout de suite sur votre message: c’était probablement un loupé informatique (classement automatique en spam), je pense ne vous avoir jamais censuré, surtout vous ma compatriote de la rue St Genès et de la ligne Gradignan Beausoleil, et surtout pour Rémi Brague…
      Maxime

      Aimé par 1 personne

    • Pheldge dit :

      mon département, la Réunion, est souvent cité comme un modèle du vivrensemble, multi-ethnique, pluri-confessionnel, bla bla bla. Je préfère parler d’une tolérance mutuelle, due au rapport de forces actuel. Et tous les mariages impliquant des musulmans que je connais, se sont faits par la conversion du chrétien, toujours.

      J'aime

    • Michèle MacHenin dit :

      Bonsoir Pheldge, vous avez entièrement raison : comment pourrait-on ouvrir un dialogue sincère et utile avec des gens qui « ne comprennent même pas leur propre existence sans se référer à des dogmes religieux manipulateurs et tellement limités d’un point de vue spirituel et universaliste » ???
      Parfois, même avec des personnes de notre propre culture, le dialogue est difficile, selon le niveau d’évolution personnel, alors vous pensez bien… avec des étrangers ! Et, parfois, de la même religion basique, les gens venant d’un autre pays nous posent problèmes de compréhension… sauf s’ils font preuve d’intelligence et d’ouverture d’esprit. Ce qui est rare, mais tellement appréciable, lorsque cela est…
      Pourtant, il y a 35 ans environ, j’avais assisté à une rencontre interculturelle entre : orthodoxes, chrétiens et bouddhistes. C’était magnifique à cette époque. J’étais même allée, moi-même, chercher le Père Placide un moine orthodoxe venant du Monastère se trouvant au-dessus de Saint-Nazaire en Royans(une belle région du Vercors), à la Gare, pour l’amener au Centre où avaient lieu de belles et intelligentes conférences. Curieusement, il n’y avait aucun musulman ! Pas rejetés, invités, mais pas venus ! Je m’en souviens encore et ça avait fait débat, malgré tout !!! Un épisode de ma vie, que voilà maintenant si enrichie de merveilleuses connaissances, car je ne veux pas dire « comparaison »… Quelle expérience !
      Quand je pense qu’ils sont en train de construire la plus grande mosquée d’Europe à Strasbourg, pour imposer leur « moyennageuse religion »… !!!! Hou ! lalala !!

      Aimé par 1 personne

    • Michèle MacHenin dit :

      Moi aussi, j’ai mes chouchous, mais je n’avais pas osé le dire ! Merci de votre transparence, Simon (!!)

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.