Ce pays qu’on enchaîne

« Au point où on en est, je ne vois pas comment on ne peut pas aller vers un confinement total » déclare une épidémiologiste. Depuis un an, la France est ballotée comme un bouchon de liège : confinement strict, déconfinement, couvre-feu, reconfinement, redéconfinement, couvre-feu de nouveau, rumeur de reconfinement strict mais reconfinement limité, couvre-feu étendu, confinement régional, limité, puis étendu, rumeur de reconfinement strict. Il est donc désormais question d’un reconfinement total qui serait annoncé mercredi. Le régime qui est imposé à la France relève d’ores et déjà d’une forme de despotisme : restaurants et bars condamnés, millions de vie ruinées des restaurateurs, des commerçants, des étudiants, des gens de la culture et du sport, déplacements de plus de 10 km interdits comme les rassemblements de plus de 6 personnes, obligation de détenir d’un Ausweis devenu symbole humiliant d’un Etat policier. Mais cet régime ne suffirait pas: il faudrait aller encore plus loin dans l’asservissement d’une nation pour conjurer le mal. Alors que le nombre des morts déclarés par le covid 19 ne cesse de baisser – selon l’INSEE, le total des décès en ce début 2021 est presque conforme à la normale – le seul prétexte invoqué pour enchaîner toujours davantage le pays est celui du risque de saturation des places en réanimation (5000).  Le coût d’une place en réanimation est de 3000 € la journée. Celui des mesures gouvernementales depuis un an est de 160 milliards € (Cour des Comptes).  Il est phénoménal qu’une nation qui prétend être la VIIe puissance du monde n’ait pas été capable de se doter, en plus d’un an, des moyens hospitaliers nécessaires à l’accueil des malades. La France est en train de mourir lâchement étranglée sous la pression d’une poignée de réanimateurs et épidémiologistes plus enclins à brailler qu’à travailler et qui donnent le sentiment de jubiler d’un sourire mesquin à la vue du pays qu’on enchaîne par la peur et la rage bureaucratique. Un nouveau « re-confinement strict » sous la pression de ces anges du malheur serait une abomination.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

62 commentaires pour Ce pays qu’on enchaîne

  1. nicolasbonnal dit :

    Ils vont nous ôter la peine de vivre après celle de penser (Tocqueville). On va se faire exterminer par la démocratie, comme l’ont écrit -et non prédit) Tocqueville et Cochin.
    https://nicolasbonnal.wordpress.com/2021/03/29/de-tocqueville-je-pense-donc-que-lespece-doppression-dont-les-peuples-democratiques-sont-menaces-ne-ressemblera-a-rien-de-ce-qui-la-precedee-dans-le-monde-nos-contemporains-ne-sauraient-en-tr/

    Aimé par 1 personne

  2. Martin dit :

    OU EST LA MOTION DE CENSURE DE L’OPPOSITION PARLEMENTAIRE?
    Son absence depuis un an est complètement dingue. Pour moi, c’est un naufrage parlementaire équivalent à celui du 10 juillet 1940.

    Aimé par 2 personnes

  3. Pheldge dit :

    le confinement ? ça a tellement bien marché les deux premières fois, que ça serait ommage de ne pas remettre le couvert !

    Aimé par 1 personne

  4. Gil dit :

    Bonjour

    « Il est phénoménal qu’une nation qui prétend être la VIIe puissance du monde « . Vous faites erreur Maxime nous sommes une nation qui a été rétrogradée de la place de Vème à la VIIème Puissance mondiale par toutes les études et classements internationaux. C’est d’ailleurs une conséquence directe d’années de fuite de cerveau allés se faire tondre ailleurs (Hélas).

    Incapacité de mettre au point un vaccin, incapacité de gérer la situation sanitaire , couacs multiples des administrateurs (puisque le pays est tout au plus administré mais en acun cas dirigé ou géré) et pour finir, compte tenu de la situation économique socialisée et cataclysmique du pays depuis une vingtaine d’années, l’impossibilité d’arrêter l’arrosage financier de toute une partie de la population.

    Si la crise sanitaire s’arrête ainsi que l’arrosage financier combien vont se retrouver au chômage et/ou avec, non plus des fin de mois difficiles, mais plus de fin de mois du tout alors que fait on ?

    Aimé par 1 personne

  5. Stanislas dit :

    Il y a une personne ici qui a fait le point sur les « réas » je ne vais pas recommencer..

    Ce que je ne comprends dans votre démarche Monsieur Tandonnet, c’est ceci
     » pas capable de se doter, en plus d’un an, des moyens hospitaliers nécessaires à l’accueil des malades. »

    Je ne vois pas le problème de la même manière que vous, après traitement des chiffres de Santé publique en comparaison de l’activité totale annuelle hospitalière. Il y a une grossière manipulation qu’il serait bon de reprendre à mon avis.
    Il suffit de lire les méthodologies de Santé publique pour se rendre compte que c’est un peu à la one again, parce que prises sur les déclarations d’entrées, et pas forcément de sorties,etc…
    Mais bon la croyance a fait un meilleur boulot que la statistique..

    1° Pourquoi la vie de 67 millions de français devrait elle être réglée sur la maladie et la souffrance voire la mort ?

    2° les hôpitaux français accueillent 12 900 000 patients chaque année. Depuis mars 2020, le cumul des hospitalisés dit « covid » répertoriés par SP est de : 276 489

    3° Il est tout à fait bizarre de finir par croire qu’une épidémie a touché de manière identique tout l’hexagone avec la même intensité. Il suffit par exemple de reprendre les chiffres de mars avril 2020 pour se rendre compte que 16 départements ont représenté 80% de la surmortalité du moment par rapport à 2019 mais aussi à la pire année qui l’avait précédée depuis 2014..

    4° Encore une fois, une grosse partie de la mortalité (90 000 selon les pignoufs télés et médias) est de l’ordre des algorithmes ou du doigt mouillé ou d’un pari gagné au 421 devant un alcool fort, mais n’a rien de bureaucratique, puisque GEODE annonce 40 829 décès « associés au corona star télécov 2..

    Notre collectif accepte la science fiction sado maso hyperhygiéniste. et s’enferme au coup de sifflet des protocoles, des circulaires …….. »car urgence sanitaire »…
    Marron n’y est pour rien, les strates inférieures auto obéissent au virus et aux « variantes d’intérêt »

    Aimé par 3 personnes

  6. cgn002 dit :

    L abomination va crescendo et se banalise.
    Il en est ainsi quand la médiocrité a pris le dessus : cad le comportement de français tittes ou diplômes qui n ont que leur gouaille comme mode d action. JE COMMUNIQUE DONT JE SUIS…

    Aimé par 2 personnes

  7. fraternel dit :

    rien qu’à voir le nombre de lits en réa supprimés en ile de france depuis le mois de juin 2020.
    tout est dit!
    les memes grandes gueules qui se delectent sur les plateaux télé avec la complicité bienveillante des animateurs.
    les memes qui au lieu de venir soutenir le personnel hospitalier viennent se pavaner et jouer sur la tristesse et l’angoisse des gens.
    jouent un combat de coqs pour savoir qui sera le meilleur.
    pendant ce temps dans un ehpad (voir le blog de patrice gibertie)un médecin courageux soigne à l’ivermectine les résidents.Pas un seul décès.
    voilà la marche à suivre et s’il le faut soutenons ce médecin qui contre vents et marées soigne!
    veran prenez en de la graine et vous aussi des plateaux télé testez isolez et soignez au lieu de sortir vos ergots!
    quand au gouvernement n’en parlons pas de macron à attal en passant par veran c’est du grand n’importe quoi!

    Aimé par 1 personne

  8. Janus dit :

    C’est uns stratégie du pouvoir : Des décisions incohérentes et incompréhensibles, des aller et retour permanents, de décisions rapportées le lendemain, des attestions imbéciles pondues par de délirants crétins,tout cela est fait pour déstabiliser le français et accentuer sa dépendance. Comme les français sont assez cons (peut-être même très cons) ils deviennent de plus en plus serviles.
    Je ne pense pas que Macron va reconfiner, mais il fait tout pour apparaitre comme le seul homme de décision dans ce foutoir innommable qu’est devenu le pouvoir. Et on voit là, n’en déplaise à certains, la médiocrité de la haute administration, qui non seulement a détruit en 20 ans la médecine française, mais qui n’est pas capable d’organiser sérieusement quoi que ce soit, ni les places en réa supplémentaires, ni la vaccination (pour une fois l’incurie de l’administration est un bien), ni régler la lutte contre la grippette nommée covid de manière intelligente comme cela s’est fait en Suède, en Allemagne, en Russie ou ailleurs.
    La France est devenue pire qu’un pays du tiers monde. Et tous glosent sur le passeport vaccinal, inventé bien sûr par un français !
    Une telle connerie crasse est à pleurer de rire : La France a décidé de jouer grandeur nature Idiocraty et elle fait mieux que l’original, mais dans ce domaine on peut faire confiance à nos politiques et a notre administration courtelinesque, soviétoïde ! J’ai vécu les prodromes de cette catastrophe (Mais 68 et les années Mitterrand, mais je ne pensais pas qu’on puisse tomber plus bas.
    Je ne pensais pas vivre cela : le pouvoir détenu par un canard sans tête. Effarant !
    Impossible n’est pas français ! ! ! !

    Aimé par 1 personne

    • Janus, vous croyez vraiment qu’il y a une sorte de stratégie derrière tout cela, même maléfique?
      MT

      J’aime

    • Pheldge dit :

      « C’est une stratégie du pouvoir … » euh, je ne suis pas si sûr : en me référant au Rasoir de Hanlon, adapté par Alain Madelin « Entre le machiavélisme du pouvoir et la connerie, considérez toujours que la connerie est l’hypothèse la plus probable ».

      J’aime

    • Janus dit :

      J’hésite, Maxime, entre les deux explications. D’ailleurs mon texte , à la relecture, fait du « en même temps » On peut penser qu’il s’agit d’une stratégie, mais organisée et pensée par un imbécile. Cela réconcilierait nos deux visions. Manifestement vous penchez pour l’imbécilité de nos dirigeants. Je cite Philippe Grasset sur son site dedefensa.org : « Récemment, Pierre-André Taguieff nous rappelait opportunément cette position du grand ancêtre Raymond Aron : « On a trop négligé de considérer le rôle de la bêtise dans l’histoire, comme le notait Raymond Aron. » Désormais, l’UE nous vient prioritairement à l’esprit, allez savoir pourquoi ; dans tous les cas et à cet égard, le Commissaire européen (franchouillard) Thierry Breton a, comme disait fameusement ce grand ministre français des affaires étrangères que tout le monde sait, « fait du bon boulot »..
      Vous avez certainement raison : les fous imbéciles sont au pouvoir, mais les français, peureux et calfeutrés, obéissent sans discuter. Les seuls à sauver l’honneur de l’espèce humaine dans cette crise sont les populations « émotives » des banlieues !

      J’aime

  9. JEAN-LUC dit :

    Bonjour à vous tous,

    Faut-il une dizaine années d’études aux « sachants » pour en arriver à une seule prescription:

    Le Confinement face au virus, la mort économique de la France ?…

    ……..Pendant que le Zimbabwé, Madagascar et le Bangladesh s’en sortent mieux que nous….

    Dans la vraie vie, des traitements existent, il va falloir changer de lunettes:

    https://blog-gerard.maudrux.fr/2021/03/29/ivermectine-temoignages/

    J’aime

  10. H. dit :

    Bonjour Maxime,

    Faible avec les forts, fort avec les faibles. Ainsi va ce gouvernement entraînant la nation dans l’abîme. H16 le dit mieux que moi : http://h16free.com/2021/03/29/68328-des-flics-partout-du-bon-sens-nulle-part-limprovisation-continue

    Bonne journée

    J’aime

  11. Ma confiance dans les épidémiologistes est très limitée. Ils se sont notamment illustrés dans le dossier des très faibles doses de radioactivité. Pour mémoire, alors que la radioactivité naturelle (rayons cosmiques,radon, rayonnement tellurique, rayonnement par le carbone et le potassium inclus dans notre corps…) est loin d’être nulle et sans effet trouvé aux doses courantes (et l’on cherche depuis longtemps !). Il s’obstinent à y voir un danger si grand qu’il faille réduire fortement des ajout artificiels qui sont dans l’épaisseur du trait naturel. Là encore, un traitement exclusivement statistique fait l’impasse sur les formidables moyens de défense des organismes (système immunitaire, mécanismes de réparation cellulaire…). Les épidémiologistes fonctionnent en circuit fermé (ils se reviewent mutuellement et leurs données ne sont pas en libre accès – par exemple pour Hiroshima, seules des données très agrégées sont libres) et utilisent très volontiers la peur pour défendre leur discipline. Un homme politique expérimenté devrait reconnaitre un lobby et ne pas lui céder facilement.

    Aimé par 1 personne

  12. Ping : En ce 29 mars 2021. – Tankonla (la santé)

  13. pabizou dit :

    Les crapules des services de santé publique savent très bien que les décisions de l’AME concernant le refus des traitements leur ouvre un boulevard et leur chantage ridicule ne fait que démontrer que l’administration n’est plus sous contrôle des politiques . Pour ma part je considère que, crise ou pas crise, celui qui joue à ce jeu là avec la vie des gens doit être définitivement radié de l’ordre des médecins et de la fonction publique, sans préjudice des sanctions pénales éventuelles . Je ne crois pas que macronsoit capable de ça, il a bien trop besoin de leurs votes . Vous pensiez apparemment que l’administration obéit aux politiques, une fois de plus elle démontre le contraire, et rien que ces huit derniers jours c’est la deuxième fois, le pompon étant pour Bercy, complétement en roue libre, qui daigne informer les élus de ses décision, dans le plus parfait mépris de la constitution, l’impôt et autres taxes étant du rôle exclusif du législatif . Il va devenir impératif de dynamiter le statut de fonctionnaire hormis défense et sécurité ;

    Aimé par 1 personne

  14. Ce que vous écrivez en ce 29 mars 2021 est exactement ce que je pense : je ne porte aucunement El Presidente Macron dans mon cœur, mais, s’il n’a pas eu tort d’hésiter à reconfiner, je ne vois pas pourquoi, disposant des mêmes statistiques que vous et moi, il ne remet pas sèchement le groupe de pression des « sachants » (Nicole Bétrencourt, pardonnez que je vous pique l’expression, espérant qu’il n’y a pas de copyright) à sa place.
    Nous sommes, vous l’avez déjà bien analysé, dans une des formes du totalitarisme. Lequel fait crever mes commerçants. Je ne vois pas en quoi ma vendeuse de chaussures, mon vendeur de vêtements (liste non limitative) sont considérés comme « non-essentiels » : quand il leur faut payer les taxes, ils ne sont jamais oubliés !
    Je suppose que El Presidente a regardé les images du carnaval de Marseille : pour moi, c’est juste une soupape de la cocotte-minute qui est en train de péter si ça continue, avec conséquences imprévisibles et incalculables.
    Pour finir mon laïus : tout ce bazar pour….repousser les élections régionales en 2022 ?
    Maxime T, j’ai déjà cité mon pépé Jean, mais le pauvre a du se retourner dans sa jurassienne tombe.

    Aimé par 4 personnes

    • Mais oui, mais oui les « sachants » ne sont pas en copyright! L’expression a été utilisée par les scientifiques des plateaux! Comme j’ai mauvais esprit, j’en use et abuse car vraiment on nous prend pour de fieffés imbéciles (sauf nos généralistes adorés) ! En clair, nous sommes pris en tenaille entre les sachants et le gouvernement actuel!
      Et nous commençons à avoir une pression sociétale avec la moraline sanitaire et inquisition de votre vie privée (nombre de gens que vous voyez, port du masque, etc)
      Je partage entièrement votre analyse sur la situation actuelle, et le pire est à venir pour nos commerçants et restaurateurs! J’ai oublié d’autres pans de l’économie tellement on ne sait où donner de la tête!
      Notre économie servira avant tout le tourisme international pendant que nous serons dans la situation de l’ex République Tchèque à la sortie du régime russe.

      Aimé par 1 personne

    • Dorine dit :

      Mr Bonnin, je suis d’accord avec vous pour ce jugement abscon de ce qui est essentiel et non essentiel.
      Par contre, je me demande si nous tous, nous ne tombons pas dans le piège de Jupiter qui n’attend qu’une chose, c’est que l’on condamne les médecins, ceux qui ne voit jamais un malade style Kierzek, pialoux et les chefs de service parisiens, mais aussi celui qui a les mains à l’ouvrage. En abondant dans ces calomnies, Macron préserve sa réélection et va vider les inscrits au conseil aux ordre. Il fait d’une pierre deux coups : il garde sa virginité électorale et va détruire la médecine libérale. Il ne faudra pas ensuite se plaindre de payer fort cher le médecin ou de ne pas en avoir.
      Mr Tandonnet, Un lit de réa peut se fabriquer en quelques jours. Mais fabriquer des médecins, des infirmières et des aides soignantes prend beaucoup plus de temps, même si vous mettez les étudiants au travail. Les infirmières et aides soignantes démissionnent à tour de bras depuis quelques temps. Ajouter à cela les médecins et les infirmières malades…..
      Ceci dit, je ne suis pas pour un reconfinement car nous allons le faire tous les 3 mois si ça continue. Il va mieux falloir accepter les morts et les malades, sans faire de procès….
      Ensuite, nous ne sommes pas traités en France comme Navalny en Russie !

      J’aime

    • Dorine, je comprends cela (la contrainte de personnel), mais il y a quand même des mystères: le système médical semble buter sur le seuil de 5000 lits en réanimation, pourtant le gouvernement en annonce 7500 et en août dernier le ministre de la santé prévoyait l’ouverture de 12 000 lits de ce genre. Ce n’est donc pas absurde d’avoir 12 000 places d’accueil. En principe, ce genre de déclaration repose sur des données fiables. Alors, où en est-on vraiment? En qu’en est-il des moyens des cliniques privés que l’on dit inexploités? En outre, pendant les grandes batailles des guerres ou lors des catastrophes naturelles, l’expérience monte qu’on ouvre des hôpitaux de campagne, on forme du personnel médical, on redéploye les effectifs de médecins, bref on s’organise pour accueillir et soigner des dizaines de milliers de blessés supplémentaires en quelques jours. Alors pourquoi en est-on incapable aujourd’hui? MT

      Aimé par 2 personnes

    • JF Bonnin, bien d’accord comme d’habitude et votre pépé Jean est toujours le bienvenu sur ce blog!

      J’aime

    • Dorine dit :

      Mr Tandonnet, je ne sais pas si le gouvernement a crée 12000 lits. Ce que je sais c’est que des services entiers ont été fermés depuis le mois de Mai et que je suis en colère pour mes malades car il est difficile de les caser, même s’il ne s’agit pas du COVID.
      Nous avons l’habitude des mensonges de gamins de notre gouvernement. Il nous ont fait le même coup pour les gants d’examen que ^pour les masques. La seule différence, c’est qu’ils n’ont pas eu honte de nous dire que les gants pouvaient être dangereux !!!
      Pour les hospitalisations en privé, je ne comprends pas très bien leur politique. Il faut croire que le bazar administratif français ne peut pas concilier public et privé. Je me souviens que lors de l’attentat du Bataclan les blessés ne pouvaient aller que dans les hôpitaux publics malgré les propositions des cliniques. Il s’est passé la même chose lors de la première vague dans l’Est.
      Notre président a beau dire que nous sommes en guerre, la pesanteur administrative reste celle du train train habituel….

      J’aime

    • Pheldge dit :

      ne cherchez pas, le privé, c’est le Mal …

      J’aime

  15. Mildred dit :

    Monsieur Tandonnet,
    On ne peut enchaîner qu’un pays qui se laisse enchaîner.

    Aimé par 2 personnes

  16. Anonyme dit :

    bizarrement , je ne connais pas de gens qui meurent de ce covid ,pour le moment ,pas de vaccins, ,on attend ,cela devrait arriver bientôt ,tout le monde a un masque ,en voiture ,on ne doit pas dépasser la limite autorisé ,donc on ne voie plus la famille ,que part internet ,triste tout cela ? michel43

    J’aime

  17. PenArBed dit :

    @Maxime Tandonnet
    « Il est phénoménal qu’une nation qui prétend être la VIIe puissance du monde n’ait pas été capable de se doter, en plus d’un an, des moyens hospitaliers nécessaires à l’accueil des malades ».
    les chiffres des réanimations
    Il y a en fait trois services : ( source https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/)
    la surveillance continue : 8217 lits ( en CHR 2306 lits – Autres établissements 5911 lits)
    les soins intensifs : 5954 lits ( en CHR 2718 lits – Autres établissements 3236 lis)
    la réanimation : 5433 lits ( en CHR 2738 lits – Autres établissements 2695 lits.)
    Les services de réa sont toujours quasi plein tout au long de l’année, à tel point qu’il est très fréquent qu’on décale des interventions prévues si des patients, après leur opération, y restent un peu plus de temps du fait de leur état, avant de les libérer. Vu le coût d’un lit (personnels et matériels) il est donc compréhensible que ça se fasse à flux tendu.

    Au demeurant, nous restons la 1ére puissance en arrogance
    Thierry Breton le 21 mars sur TF1 :
    « L’Union européenne n’a pas besoin du vaccin russe Spoutnik V contre le Covid-19 et pourra atteindre une immunité collective d’ici le 14 juillet avec les vaccins disponibles, si leurs calendriers de livraison sont respectés
    “On n’aura absolument pas besoin de Spoutnik V […] pas d’autres vaccins non plus. Il faut maintenant que ceux qui sont là soient produits en masse et administrés en masse”.
    « Spoutnik V, les Russes ont un mal fou à le fabriquer. Il faudra sans doute les aider, on verra ça au second semestre. S’il faut leur fournir une ou deux usines pour le fabriquer, pourquoi pas, mais pour l’instant priorité aux Européens”, a-t-il ajouté. “Aujourd’hui, nous avons clairement entre nos mains la capacité de livrer 300 à 350 millions de doses d’ici la fin du mois de juin et donc d’ici le 14 juillet […] nous avons la possibilité d’atteindre une immunité au niveau du continent.”

    Aimé par 4 personnes

    • PenArBed, merci pour ces précisions très utiles.
      MT

      J’aime

    • roc dit :

      Il est phénoménal qu’une personne ayant accès a l’internet et sachant lire et écrire puisse encore en mars 2021 croire que cette histoire d’épidémie ait quoi que ce soit a voir avec un problème sanitaire ou et que le gouvernement français veuille le régler définitivement et ne pas continuer de s’en servir comme d’un prétexte pour faire avancer son agenda et se remplir les poches !

      J’aime

  18. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Depuis ce week-end, le chantage de certains médecins est devenu malhonnête et répugnant :
    Si vous ne reconfinez pas le pays rapidement, vous porterez la responsabilité du tri que nous serons obligés de faire parmi les malades.
    Ce qui se pratique déjà aux quotidien et en silence dans tous les hôpitaux, cliniques et EPHAD de France et de Navarre serait donc la dernière carte à jouer pour faire plier nos gouvernants déjà lâches et couards par nature mais surtout inquiets devant les conséquences judiciaires de leurs décisions.
    Ces médecins prêts à trahir le serment qu’ils ont prononcé à la fin de leurs études sont tout simplement ignobles et indignes.
    Le reconfinement strict tel qu’il est maintenant exigé par ces Diafoirus interviendra nécessairement puisque nos politiciens pusillanimes cèderont pour des raisons principalement électoralistes.
    Espérons que cette décision de soumission et de veulerie soit également celle qui les mettra définitivement hors jeu.

    Aimé par 5 personnes

  19. Bien que je ne fasse pas partie du fan club du gouvernement E.Macron, je regarderai avec attention ce bras de fer entre lui et les « sachants » dont nous sommes exclus!
    C’est une gigantesque partie de ping-pong qui se déroule devant nous yeux hagards Si E.Macron « en a » (pardonnez mon allusion salle de garde), il ne reviendra pas sur la (relative liberté) de prendre l’air accordée récemment!
    Je ne vois vraiment pas ce qu’on entend par « confinement strict » réclamé à cors et à cris par certais sachants!
    Au fait, il est menacé de « trier les patients »! Dites moi est-ce que l’éthique médicale implique que ce genre de réflexion (qui a toujours existé) soit étalée sur la place publique? Où allons nous?
    De Charybde en Scylla, ou à vau l’eau, ainsi va la France….
    Bonne semaine à tous et merci Maxime pour vos chroniques!

    Aimé par 3 personnes

  20. Ping : Ce pays qu’on enchaîne – Qui m'aime me suive…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.