Totalitarisme en marche

Tout va dans le même sens : pensée unique dans les médias, affaiblissement des partis politiques et du Parlement, culte de la personnalité éhonté, embrigadement de la population (confinement, couvre feu, bannissement de la culture, trucage des élections, négation du suffrage universel). Et maintenant, accélération de la chasse aux intellectuels. RTL: Depuis l’automne dernier, le site internet de la ville de Marseille hébergeait une série de podcasts animés par l’historien Franck Ferrand. Intitulées « Marseille sans galéjade ! », ces vidéos évoquaient différents épisodes de l’histoire de la cité phocéenne, comme l’invention du savon de Marseille ou la peste de 1720. Mais depuis mardi 2 février, plus aucune trace de ces podcasts : la municipalité les a supprimés. « Ce n’est pas le contenu de ces podcasts qui pose problème, c’est leur auteur« , assume Jean-Marc Coppola, adjoint chargé de la culture. « Je ne souhaite pas que la ville de Marseille soit associée à ce personnage, qui porte des valeurs qui divisent« . Fustigeant les « dérives (de M. Ferrand) depuis quelques semaines et quelques mois », l’élu communiste, en fonction depuis la victoire de la liste d’union de la gauche du Printemps Marseillais, après 25 ans de règne du maire LR Jean-Claude Gaudin, a confirmé avoir pris cette décision après avoir été interpellé par des internautes sur Twitter.

Décidément, le « nouveau monde » qui émerge en ce moment est absolument répugnant.

NB: la publication d’éventuels commentaires à ce billet pour des raisons techniques risque de prendre du retard et je prie les commentateurs de bien vouloir m’en excuser.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

88 commentaires pour Totalitarisme en marche

  1. Anne dit :

    @cgn002
    Je pense qu’il est inutile de vous répondre. Vous êtes sur ce blog en troll non pas pour participer au débat mais pour éructer une vindicte inutile.

    J'aime

    • cgn002 dit :

      Vous venez d arriver sur ce blog et jouez le jeu de celle que la mouche à piquee…
      Ne seriez vous pas LREMiste ?
      Dans tous les cas, me concernant, la discussion est toujours ouverte…elle l’a toujours été, elle me caracterise meme, et mon expérience est longue…et fructueuse pour tous, me semble t il…
      ça remue un peu, mais la vie.est ainsi, me semble t il aussi…
      Construire ou ne pas construire, telle est ma question…😂🤣😂🤣

      J'aime

    • Madzi dit :

      à Anne : Entièrement d’accord avec vous, mais entre les intervenants couleur bleu marine et les platistes pas facile de naviguer.

      J'aime

    • Pheldge dit :

      heureusement que vous représentez 50 nuances de rose, ça équilibre 🙂

      J'aime

    • cgn002 dit :

      Pou ma part ça serait le blanc de blanc ! 🤣😂🤣😂

      J'aime

  2. Dorine dit :

    Jean-Luc, je voudrais revenir sur votre message et en particulier, sur les essais randomisés. Quand vous lisez le grand Ambroise Paré, les méthodes scientifiques n’étaient pas encore inventées, et tout grand chirurgien qu’il fût, il relate des « on dit » qui nous font sourire. Aucune vérification scientifique. Combien de femmes dans l’histoire sont mortes de traitement au mercure ou à l’or !
    Il faut une suite scientifique pour accorder l’AMM aux médicaments. Sinon, tous les charlatans et chamanes pourront vous inventer des traitements ou instruments farfelus .
    Je vous rappelle également que les autorisations de mises sur le marché sont données par la haute autorité de santé et le remboursement par le tampon de l’AMM. Les médecins ont régulièrement la visite d’un employé de la SS pour leur donner la fessée !!!
    Je vous rappelle également qu’en moyenne un médecin a 2 ou 3 procès (parfois ridicules) par carrière. Donc, il vaut mieux imposer les normes autorisées ou comme il m’arrive de le faire, expliquer aux malades pourquoi je fais différemment cette fois-là, mais j’ai la chance d’habiter un milieu rural où le bon sens prévaut.
    Il m’est arrivé de rouspéter contre les études randomisées, mais pour le moment, on n’a pas trouvé d’autres solutions scientifiques.
    Il est vrai qu’en période de guerre ou de grandes pandémies, les médecins se permettent des nouveautés plutôt que de voir leurs malades ou blessés mourir à tout coup. Cela a permis des avancées majeures.
    Par contre, à la base de ces études il y a une forme de scientisme qui devient une religion. Je vois bien pendant nos formations qu’on nous oblige à soigner des chiffres plutôt que des personnes. Fini le temps où nos profs nous disaient « on ne soigne pas des résultats ou des images, on soigne des personnes ». On n’apprend plus aux jeunes médecins un examen clinique. Scandale ! Attouchements sexuels…..
    Des chiffres, des chiffres ! Après avoir tué les âmes, on tue les corps. A Auschwitz, aussi, on mettait les gens en chiffres. Et on les leur gravait même sur le bras. Quand j’ai eu le malheur de le dire tout fort dans une formation, on m’a répondu que je n’étais pas scientifique!
    Alors, je crois qu’il faut plutôt se demander si on n’est pas en train de tuer la personne humaine au profit d’une (longue) marche économique. C’est plus facile d’avoir affaire à des robots, des clones ou des billets. Le consommateur ne pense plus et ne peut plus choisir .
    Mais, comme disait une vielle tante : « je n’ai jamais vu des billets de banque suivre un corbillard »

    Aimé par 1 personne

    • cgn002 dit :

      On peut dire aussi que les billets de banque nous conduisent au corbillard (biologique et mental).
      La finance tire désormais toutes les ficelles, s’ allie et converge vers un totalitarisme mondial irrépressible.
      Macron en est un sous representant instrumentalisé , ….mais certainement bien motivé… et étonnament cautionné par un peuple que l’on dit rebelle …
      diabolique !

      J'aime

    • JEAN-LUC dit :

      Dorine, moi c’était mon Gd Père qui disait « on n’a jamais vu un coffre fort suivre un corbillard »….
      Je ne suis pas opposé aux essais randomisés, dans les maladies non mortelles à brève échéance.
      Mais je persiste à dire que ce n’est pas éthique, dans une maladie potentiellement mortelle â brève échéance, du fait que des patients placebo sans traitement ( ignorants l’être!) iront dans la boîte en sapin.
      Même chose pour des vaccins non testés sur les tranches d’âge concernées et pratiqués dans les Ehpads, prenant ces populations pour des cobayes…..malgré leur problème d’immunosénescence.
      Je pense que ce n’est pas conforme aux règles internationales concernant les expérimentations médicales sur les êtres humains, découlant du code de Nuremberg.
      On est sur de l’expérimentation humaine et non animale.

      Si on se privait des traitements qui n’ont jamais fait l’objet d’essais randomisés, on se priverait de 80% des thérapies existantes….
      Des comparaisons ont été faites entre les essais randomisés et les études observation elles, qui ont conclut qu’aucune méthode n’était vraiment supérieure à l’autre.
      Quand on dit que la randomisation c’est de la science, oui de la science statistique.
      Est-ce qu’on a fait des essais randomisés pour le parachute?
      On ne peut pas faire n’importe quoi, au nom de la science sans respecter un cadre éthique dont on semble s’affranchir de plus en plus.

      D’autre part dans une pandémie à traiter dans l’urgence, le temps n’est pas à faire des études randomisées qui aboutiront dans le meilleur des cas, lorsque l’épidémie sera passée avec son cortège de morts.
      Quand les jours sont comptés, il n’y a que l’action qui compte, et les médecins forts de leur expérience de traitements des viroses respiratoires, peuvent appliquer précocement, les thérapies à leur disposition, c’est ce qui a été fait à l’IHU de Marseille et par beaucoup de praticiens et ça a sauvé des vies.
      Moi si mes jours sont comptés, je prends la molécule qui peut me soigner avec ou sans AMM à la place du paracétamol préconisé par la HAS.
      En outre les molécules concernées sont archi connues avec effets secondaires éventuels bien maîtrisés, on n’est pas dans l’inconnu.
      Par contre il y a eu une RTU d’attribuée au Remdesivir, reconnu ensuite très toxique et abandonné suite à l’avis de l’OMS.
      Là, la science des essais randomisés à penché très fortement du côté du porte monnaie d’un certain nombre de gens et pas du côté des patients.

      Et toujours pas de RTU pour l’hydroxychloroquine (en vente libre pendant 50 ans) et pour l’ivermectine, pas assez rentables pour les labos et leurs représentants de commerce présents sur tous les plateaux tv.
      Le Remdesivir à 2000 € le traitement n’avait posé aucun problème ni aux autorités ni à personne.

      Malheureusement, à l’occasion de cette pandémie, la médecine, par certains de ses représentants, aura montré sa face cachée de type « maffieuse », panier de crabes affairistes, capables de toutes les compromissions sur le dos des malades.
      Ce n’est pas une nouveauté et cela avait été dénoncé en son temps par les professeurs Debré et Éven notamment.

      Je pense néanmoins qu’il y a encore de très nombreux et vrais humanistes pour sauver l’honneur. Tout n’est pas perdu.
      Bien à vous

      Aimé par 2 personnes

    • Pheldge dit :

      Il y a eu les mêmes blocages administratifs il y a une dizaine d’années pour l’utilisation du Baclofène dans le traitement de l’alcoolisme. https://fr.wikipedia.org/wiki/Baclofène
      Vous lirez avec intérêt : « Ce sont les patients eux-mêmes qui ont affiné le protocole à utiliser et qui ont insisté pour que les autorités et notamment l’ANSM reconnaisse l’efficacité du baclofène dans le traitement de l’alcoolodépendance. ». pas eu besoin de double aveugle !
      Il y a des gens pour qui la parole étatique est sacrée. J’en ai plusieurs dans ma famille à qui ça ne pose aucun problème que le gouvernement dise un jour « le masque ne sert à rien » pour affirmer la semaine suivante « le masque est obligatoire », abandonnant tout esprit critique, et toute forme de libre-arbitre …
      Comme l’a signalé Jean Luc, la randomisation, est récente, et une grosse majorité des médicaments que nous utilisons n’y a jamais été soumise. Que ce procédé soit recommandé pour des traitements lourds comme les chimios, se conçoit aisément, par contre s’en servir comme argument pour dénigrer un médicament connu, reconnu, largement utilisé depuis des décennies est une l’escroquerie intellectuelle ! mais, comme c’est la parole étatique alors, on ne discute pas, on oublie son cerveau, et on plie. La Boétie, reviens …

      J'aime

    • Pheldge dit :

      les essais randomisés, sont une pratique récente … je ne pense pas qu’on l’ait appliquée pour la pénicilline, Et l’exemple récent du Remdésivir devrait appeler à plus de prudence et de modestie.
      Concernant un médicament connu depuis 70 ans, donc déjà autorisé, ça me semble drôle que tout d’un coup, on en interdise la prescription et la vente, sans apporter d’étude prouvant sa nouvelle et prétendue nocivité !
      Pendant que certain.e.s vont faire les caquous sur les plateaux, l’IHUM traite et soigne des patients … leurs données sont accessibles sur leur site, en toute transparence. En passant, l’IHUM est le centre de recherches français le plus actif, et le plus reconnu internationalement. Personnellement je trouve leur carte de visite impressionnante, et je leur fais plus confiance qu’aux jocrisses qui nous ont vendu – et cher – comme panacée, un médicament aujourd’hui reconnu comme inefficace voire nocif.

      J'aime

  3. Anne dit :

    @cgn002 dit : 
10 février 2021 à 22:15
    Ce n’est pas ce que j’ai voulu dire.
    J’ai entendu des gens s’étonner que la France, pays de Pasteur et de la vaccination, soit incapable de produire un vaccin.
    Puis sur un plateau TV , j’ai entendu un intervenant dire que les pays européens ne se taclaient pas entre eux, surtout la France et l’Allemagne, donc que la France renonçait à produire un vaccin pour le laisser à l’Allemagne.
    D’ailleurs le gouvernement français n’a pas voulu récupérer les brevets.
    EZ a expliqué la même chose pour le démantèlement d’EDF.
    Je rappelle que E.Macron a dit qu’il n’y avait pas de culture française.
    Je rappelle aussi que le dernier prix Nobel de chimie, Emmanuelle Charpentier, est française mais travaille à Berlin.
    « Peut être parce qu au gouvernement nous avons des irresponsables qui pensent qu il y a mille raisons de se laisser partir à la dérive et de se résigner…avec baratin compensateur (et là nos élites excellent!) »
    Finalement vous dites la même chose que moi.

    J'aime

    • cgn002 dit :

      Faudrait il jouer sur le même terrain pour se faire des passes (et non se tacler) !
      ça s appelle comment quand on donne la victoire à l autre sans combattre ?
      ça sert à quoi les relations unilatérales ?
      Pour échanger, chacun doit se mettre à niveau (et pas au plus bas des deux ou des autres).
      L’émulation oui, mais la résignation faut la laisser aux fatalistes…
      Macron ne nous représente en rien de ce que nous sommes. Il veut nous mettre dans le camp des sous développés et il y réussit par des échecs ou inactions continuels…à grand renfort de mots qui nous feraient croire le contraire…

      J'aime

  4. Furax dit :

    N’oubliez pas que la « droite » en raclant les fonds de tiroir aurait pu garder la Mairie au « centre droit » disons un chouya à droite mais pas trop! si la droite avait été moins tordue en acceptant les voix du rassemblement national. Oui, et venez pas couiner que vous n’aimer pas le ReuNeuneu, on vous demande pas de coucher avec Marine (peuchère!) mais de faire l’effort de sauver ce qui peut l’être quand c’est possible. Et ça l’était! toute la gauche la plus ringarde a su faire front comme toujours. Et voilà, Marseille aux mains des pires magouilleurs pour six années! Bonne Mère!

    J'aime

    • Anonyme dit :

      donc ,nous somme bien la droite ,la plus bête du monde , pas vrais Estrosi- Bertrand -Raffarin

      J'aime

    • Pheldge dit :

      « Vaincre la gauche c’est habile, réformer la droite molle c’est de la haute psychiatrie. » je viens de lire ça ailleurs, et je trouve la formule bien trouvée !

      J'aime

  5. H. dit :

    Bonsoir Maxime,

    Vidéo très éclairante sur la menace totalitaire actuelle (écriture inclusive, culture woke, etc,…) : https://youtu.be/GxxW-rYG-Qw

    Bonne soirée

    J'aime

  6. Coucou dit :

    Bonsoir à vous tous,

    Le «grand remplacement»: fantasme et réalités démographiques

    Analyse
    par
    Observatoire de l’immigration et de la démographie – 9 février 2021

    Dans un ouvrage paru à l’automne 2020, le journaliste et auteur Marc Endenweld rapportait les confidences de plusieurs collaborateurs de l’Elysée affirmant que le président Emmanuel Macron reprenait régulièrement l’expression de « grand remplacement » lors de conversations avec ses équipes au sujet de l’immigration et de l’Islam(1).

    Pareille anecdote venue du sommet de l’Etat confirme à quel point ce concept, né dans les marges politiques et littéraires auxquelles certains auraient voulu le circonscrire, occupe désormais une place centrale dans le débat public. Forgée et popularisée par l’écrivain Renaud Camus dans un essai éponyme paru en 2011, la notion de « grand remplacement » hante désormais les éditoriaux, les réseaux sociaux comme les plateaux des grands médias audiovisuels, mais aussi les lieux de pouvoir et les simples discussions familiales.

    https://www.causeur.fr/le-grand-remplacement-fantasme-et-realites-demographiques-191294

    https://observatoire-immigration.fr/grand-remplacement/

    J'aime

    • jfsadys dit :

      Le grand remplacement ce n’est pas nouveau. En Lot-et-Garonne après 14/18 de nouvelles populations viennent remplacer la population locale. Et je suppose que ce n’est pas propre au Lot-et-Garonne.

      J'aime

    • EQUALIZER dit :

      et le Lot-et-Garonne n’est pas devenu une colonie africaine musulmane pour autant. Ce qui suppose que les personnes venues s’y installer provenaient sans doute en partie d’Espagne, un pays encore européen après 14-18, et non saigné par cette abominable guerre.

      J'aime

    • jfsadys dit :

      Bonjour Equalizer, non le Lot-et-Garonne n’est pas devenue une colonie africaine musulmane mais… je reviendrai plus tard sur ce mais…

      Après 14/18 il y a eu quelques Russes blancs qui sont venus vivre en Lot-et-Garonne mais très peu.

      Il y a eu à partir de 1929 des Bretons qui sont venus s’installer dans le 47 suite à des accords entre le gouvernement français de l’époque et les syndicats agricoles bretons. La Bretagne catholique de l’époque avait une forte natalité et à la mort de chaque paysan les terres se morcelaient et devenaient insuffisantes pour faire vivre une famille. En Lot-et-Garonne il y avait des terres sans hommes pour les travailler. Les Bretons viendront avec leur savoir faire « laitier » auxquels certains ajouteront la culture du tabac et la pruniculture. Viendront aussi des Vendéens. Eux aussi « à la terre ».

      Des immigrés fuyant Mussolini viendront ensuite s’installer en Lot-et-Garonne. Le plus souvent à la terre mais aussi maçons.

      Avant la seconde guerre mondiale arrivent les Espagnols fuyant Franco. Ouvriers d’usine, maçons.

      Pendant la seconde guerre mondiale le Lot-et-Garonne est département d’accueil des Alsaciens, Lorrains. Il accueille aussi des Ardennais. La guerre terminée certaine familles resteront et ne remonteront pas dans leurs départements d’origine.

      A la fin de la guerre d’Indochine, près de Villeneuve-sur-Lot un camp qui existe toujours accueille les familles indochinoises qui avaient fait le choix de la France.

      Puis viendront aussi dans des camps pas uniquement Lot-et-Garonnais les harkis après la guerre d’Algérie.

      Les pieds-noirs seront aussi présents en Lot-et-Garonne mais pas dans des camps.

      Dans les années 60/70 des saisonniers espagnols viennent plusieurs mois par an assurer les récoltes fruits et légumes du 47. Au fur et à mesure que le niveau de vie s’élève en Espagne ils viendront moins et ce sont alors plutôt des Portugais qui viennent et qui restent. ( Ouvriers agricoles, maçons, carreleurs)

      Au fur et à mesure que leur niveau de vie s’améliore ce sont des Marocains et des Tunisiens qui viennent assurer les récoltes de fruits et légumes.

      Depuis la chute du mur de Berlin il y a aussi maintenant une présence importante de Polonais dans une usine du 47 et dans la récolte des pommes.

      Des jumelages avec l’Ukraine et des mariages avec de jeunes femmes ukrainiennes font qu’il y a aussi une présence de personnes venues de ce pays.

      Il y a quelques personnes d’origine africaine mais bien moins nombreuses que dans des villes comme Bordeaux ou Nantes.

      Il y a plusieurs villes du Lot-et-Garonne avec une présence arabo-musulmane visible mais plutôt modérée dans son ensemble.

      Voici un lien plus précis que moi sur la question:

      https://www.persee.fr/doc/tigr_0048-7163_1972_num_9_1_946

      J'aime

    • cgn002 dit :

      très interressant
      Merci

      Aimé par 1 personne

    • Pheldge dit :

      n’oubliez pas l’usine sidérurgique de Fumel, qui a largement importé et utilisé de la main d’oeuvre maghrébine dans les années 60 … Mais globalement j’ai eu un sentiment d’intégration voire d’assimilation de ces populations. Il faut dire que mes souvenirs remontent aux années 70 -80

      Aimé par 1 personne

    • jfsadys dit :

      Oui Pheldge votre remarque est vraie et vos souvenirs sont bons. Je n’ai pas évoqué non plus les usines à chaussures de Miramont de Guyenne et d’autres usines du 47 dont les fondateurs avaient quitté les zones de combat pendant la seconde guerre mondiale pour venir poursuivre leur activité en « zone libre » et qui y sont restés une fois la guerre terminée jusqu’en 1974 où elles se sont délocalisées vers le Portugal, la Tunisie, le Maroc.

      J'aime

  7. Coucou dit :

    Bonjour à vous tous,

    La sous-animalisation du monde

    Le 15 décembre 2020, le Parlement hongrois a décidé d’introduire dans la Charte fondamentale que la famille « est fondée sur le mariage et la relation parent-enfant. La mère est une femme, le père est un homme », et de réserver en principe l’adoption aux couples composés d’un homme et d’une femme.

    Les lobbies homosexualistes s’en sont étranglés, du Figaro à Amnesty International. Le site de Yahoo a même intitulé l’un de ses articles : « La Hongrie redéfinit la famille », comme s’il était acquis que celle-ci fût tout sauf une société fondée sur l’union d’un homme et d’une femme. En un temps plus clément, cette réforme n’aurait rencontré que l’indifférence réservée à l’évidence par le sens commun. Mais voilà, il a changé, se sous-animalisant à la vitesse de la lumière.

    Jadis, chacun savait que sa dignité était proportionnelle à sa capacité de vivre à hauteur d’homme, ce qui mettait en honneur la liberté de l’honnête homme, du héros et du saint, auxquels s’est substitué le consommateur, dont le ventre tient désormais lieu de cœur et dont l’humeur digestive offre aux tyrans l’incomparable avantage de la docilité.

    Chacun percevait la précarité de cette dignité. Le christianisme, enseignant aux hommes qu’ils étaient des vases fragiles, les avait imprégnés du sens de la faute, de la responsabilité et de la transcendance qui les mesurait. Boèce énonçait cette certitude commune que « la nature humaine est telle qu’elle ne l’emporte sur le reste de la création que lorsqu’elle se connaît elle-même, alors qu’elle se ravale à un rang inférieur à celui des bêtes si elle cesse de se connaître ». Aristote ne parlait d’ailleurs pas autrement avant lui, non plus que saint Bernard ou saint Thomas après lui.

    https://lanef.net/2021/01/29/la-sous-animalisation-du-monde/

    Aimé par 2 personnes

    • cgn002 dit :

      Droits de l’homme :
      « l’ignorance, l’oubli ou le mépris des droits de l’homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des gouvernements. »

      On doit se trouver actuellement sous les droits de l’animal en effet !

      J'aime

    • Madzi dit :

      à cgn002 : Vous avez entendu parler des droits de l’Homme ? vous m’étonnez …

      J'aime

    • cgn002 dit :

      Les DHC ?
      Qu’es aquo ??
      🤣

      J'aime

    • cgn002 dit :

      @ madzi
      Avez vous lu entièrement le post de coucou ?
      y compris le lien ?

      J'aime

  8. Coucou dit :

    Bonjour à vous tous, hors sujet et beau !

    Théo sauve sa petite soeur, son papa remercie les internautes

    L’exploit de ce petit garçon, dont la famille réside à Saint-Héand, a ému la Toile, où les commentaires ont afflué après la publication de cette belle histoire.

    Hier à 11:58 | mis à jour à 12:39 – Temps de lecture : 1 min

    https://www.leprogres.fr/faits-divers-justice/2021/02/08/loire-theo-sauve-sa-petite-soeur-le-papa-remercie-les-internautes

    J'aime

  9. JEAN-LUC dit :

    Bonsoir Maxime, bonsoir à tous,

    En effet une sorte de totalitarisme semble en marche dans beaucoup de domaines.
    Une pensée unique largement diffusée dans les médias sur un mode binaire d’où est exclue toute réflexion divergente, façon Goebbels.
    D’un côté les bons, de l’autre les complotistes interdits des médias.
    Sous le prétexte du complot on ne peut pas émettre la moindre controverse, laquelle est quand même à la base de toute démarche et avancée scientifique et aussi à la base du débat démocratique.
    Il y a par exemple une doctrine « médicale » sur le couvre-feu, le confinement, les vaccins…..qui ne souffre aucune contradiction et nie ceux qui pensent qu’on peut suivre d’autres voies, comme celles des soins précoces par les médecins généralistes, lesquels ont l’habitude de traiter les maladies virales en basse saison.
    Pour être sûr que ces médecins ne traitent pas leurs patients, certains médicaments peu coûteux ont été contingentés et des professionnels qui ne font qu’honorer leur serment d’Hippocrate, sont même poursuivis par leur ordre….dont il n’est pas nécessaire de rappeler les tristes circonstances de sa création.
    Pendant que certains médicaments très chers, promus par certaines blouses blanches médiatiques, ont été autorisés, recommandés aux hôpitaux et presque simultanément reconnus toxiques voire mortels pour les patients. (Remdesivir)

    On impose confinement et couvre-feu sans traitement ni prévention et on ne peut exprimer la moindre critique puisqu’ on vous dit que c’est pour votre bien….
    Moyennant quoi des pans entiers de la société et de l’économie s’effondrent.
    De quel monde vont hériter nos enfants ?

    Il va bientôt y avoir le délit de penser pour les intellectuels dont Frank Ferrand n’est que la partie émergée de l’iceberg.
    Aucun débat serein ne peut avoir lieu sur le climat, les énergies fossiles, nucléaire, renouvelables, l’automobile….les ayatollahs de la pensée unique écologique allant jusqu’à nous infliger les angoisses pathologiques d’une enfant et la faire recevoir par les dirigeants de la planète, telle Jeanne D’Arc reçue par Charles VII à Chinon.
    On est prié de penser comme le GIEC et Greta, sinon c’est le bûcher…médiatique.

    Autre manifestation du totalitarisme qui n’a pas beaucoup été évoquée et qui concerne la médecine.
    Il s’agit des essais randomisés dits en double aveugle utilisés pour valider une thérapie.
    C’est soit disant la seule et unique démarche vraiment scientifique, de démontrer la validité de tel ou tel médicament, selon nos médecins de plateaux TV, par ailleurs proches conseillers de l’état.

    Or il faut savoir que autour de 80% des thérapies en vigueur aujourd’hui, sont issues d’études observationnelles et donc non randomisées.
    Ces thérapies ne sont pas moins efficaces que les autres et on fait leurs preuves.

    Donc décrédibiliser un protocole de médecin généraliste ou de l’IHU de Marseille au prétexte qu’il n’a pas fait l’objet d’essais randomisés, donc pas scientifique, est une pure escroquerie intellectuelle et une basse manœuvre utilisée au profit des grands Labos, par un certain nombre de blouses blanches qui veulent confiner la France, tant qu’on aura pas trouvé la molécule qui va rapporter gros à leur porte monnaie et aux actionnaires. ( je ne citerai pas de noms…)

    Il ne faut pas oublier que dans les actionnaires, il y a les énormes gestionnaires de fonds qui exigent des rentabilités à 2 chiffres, alors que l’industrie traditionnelle se limitait à 1 chiffre en général inférieur à 5%.
    D’où le dépeçage de ladite industrie et sa délocalisation au cours des décennies précédentes et le développement de l’assistanat pour compenser et faire accepter à la population la misère ainsi créée par les pertes massives d’emploi.

    Mais Je voudrais aborder la face cachée des essais randomisés, dont se prévalent
    un certain nombre de nos vedettes médicales pseudo scientifiques et surtout médiatiques, pour mieux enterrer les soins traditionnels et usuels basés sur l’observationnel.

    Dans l’essai randomisé d’un médicament il y a un groupe test qui reçoit le médoc et un groupe placébo qui avale un morceau de « sucre ». Cela se fait en double aveugle, ni le médecin prescripteur, ni le patient ne savent qui a mangé quoi.
    Il s’agit d’une expérimentation médicale sur un être humain qui doit respecter normalement le code de Nuremberg, la déclaration d’Helsinki, la convention d’Oviedo entre autres…..car des abus notoires avaient été pratiqués par les nazis dans les camps d’extermination.

    Or utiliser un groupe placebo, au titre d’essai de traitement, dans une maladie potentiellement mortelle, contrevient gravement au serment d’hyppocrate et surtout aux différents codes et conventions qui encadrent l’expérimentation médicale sur les êtres humains depuis la seconde guerre mondiale.
    Car en effet, il existe un risque de mort avéré pour le patient placebo sans traitement dans une maladie potentiellement mortelle. Cela est strictement interdit.
    Et ça porte un nom: c’est un crime contre l’humanité.

    Mais ça n’empêche pas nos valeureuses blouses blanches, en civil sur les plateaux TV, de se pavaner du haut de leur « science » et de faire la leçon à Raoult (qui a plus de publications scientifiques internationales que l’ensemble des chercheurs de Pasteur et de l’Inserm réunis) et aux médecins qui soignent, dans le respect du serment d’Hippocrate, des conventions internationales et du patient.

    Et là je voudrais dire qu’on touche à la face totalitaire de la médecine « moderne » à laquelle il nous aura été donné d’assister à l’occasion de cette pandémie,
    Une face totalitaire, qu’on nous présente toujours avec un beau sourire photogénique et télévisuel pour nous faire avaler la pilule.

    Est-ce que la justice un jour voudra bien s’occuper de tout ça, en mémoire des morts de milliers de gens laissés sans soins dans les Ehpads ou à domicile.
    C’est aussi à cause de ce risque que le potentiel de la chloroquine, l’ivermectine, l’azithromycine, la vitamine D, le Zinc…est délibérément ignoré, caricaturé, car ce serait admettre qu’on avait des traitements à disposition qui pouvaient réduire la mortalité.

    Sous ces différents aspects, la France traverse bien une forme de totalitarisme, même si c’est difficile à admettre.

    Aimé par 2 personnes

  10. Coucou dit :

    Bonsoir à vous tous,

    La guerre civile, cette menace occultée

    Par Ivan Rioufol le 8 février 2021 12h14

    La guerre civile ? Didier Lemaire ne l’exclut pas. Ce professeur de philosophie, qui enseigne depuis 20 ans dans un lycée de Trappes (Yvelines), vit désormais sous protection policière, après avoir dénoncé l’emprise islamiste sur sa ville. Invité ce lundi matin par Pascal Praud sur CNews, l’enseignant a averti, d’une voix calme : « Mes élèves ne se sentent plus Français du tout (…) On n’est plus en état de paix. On a affaire à des ennemis (…) Il faut réagir très vite, d’ici six mois ou un an, car ces jeunes éduqués dans l’idée que les Français sont l’ennemis passeront à l’acte (…) Il est temps que les Français se réveillent ! ». Dans Le Point, Lemaire avait également déclaré : « Les intégristes sont en train de réussir leur processus de purification. C’est effrayant. Tout s’accélère : en deux ans, j’ai vu plus de transformations chez les jeunes et dans l’espace public que ces 18 dernières années. Aujourd’hui, les atteintes à la laïcité sont collectives et très bien organisées ». Pour lui : « Nous ne sommes pas loin d’un scénario à l’algérienne. Il nous faut des lois d’exception qui visent l’ennemi et ne s’appliquent qu’à l’ennemi ». Cet homme de gauche dit aussi : « Il y a des personnes sur le territoire qui ne devraient pas y être ». Lemaire estime qu’une réponse militaire ne peut notamment être exclue.

    https://blog.lefigaro.fr/rioufol/

    Aimé par 2 personnes

    • Citoyen dit :

      Il y en a qui se réveillent et commencent à ouvrir les yeux … C’est bien, sauf qu’il est bien tard, pour ne pas dire trop tard … Et là, ça ne s’adresse pas à Ivan Rioufol, qui lui est sur la brèche depuis un bout de temps …

      Aimé par 1 personne

  11. Anne dit :

    D’après ce que j’ai compris des nombreux débats que j’ai suivi sur les chaines de TV en continu, il ne sert à rien de s’indigner de voir l’Institut Pasteur et les labos français incapables de produire le moindre vaccin.
    C’est voulu. Comme l’a dit un intervenant sur une chaîne, en Europe, il ne faut pas que les pays se battent les uns contre les autres. Il faut donc laisser la prédominance à l’Allemagne, grande vaincue de la 2ème guerre mondiale, pour qu’elle produise les vaccins, au dépend de la France.
    De même pour Airbus, et le prochain avion européen.
    L’Allemagne doit prendre sa revanche sur sa défaite et Macron ne fera rien contre Merkel, qui s’est la première précipitée pour rencontrer le nouveau PR française.
    Donc cela ne sert. à rien de s’indigner.
    On aura le choix entre un vaccin allemand, un américain, un russe et un chinois.

    J'aime

    • cgn002 dit :

      si je comprends ce que vous a avez compris :
      Nous très mauvais parce qu on fait exprès de voir nos voisins allemands faire mieux que nous.
      Votre prétexte s avére totalement irresponsable et surtout irréaliste.
      Mieux vaut chercher à comprendre pourquoi on devient mauvais sur tous les sujets (éducation, numérique, nucléaire, labos et Pharmacie, entreprise, industrie, etc etc)
      Peut être parce qu au gouvernement nous avons des irresponsables qui pensent qu il y a mille raisons de se laisser partir à la dérive et de se résigner…avec baratin compensateur (et là nos élites excellent!)

      J'aime

  12. jfsadys dit :

    Il faut apprendre à sourire
    Même quand le temps est gris

    Philippe Soupault

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Soupault

    J'aime

  13. Anonyme dit :

    Bonjour Monsieur Tandonnet,

    Ah les élus communistes, partisans de la « dictature du prolétariat », menés par quelques super dictateurs efficaces à donner des leçons tout en gardant les yeux rivés sur leurs intérêts personnels!
    Voici donc un représentant d’une minorité, s’appuyant sur sa certitude d’être un grand penseur et de parler de ce qui est bon pour nous au « réservoir de voix » qui pourrait lui permettre de se pérenniser.

    Et Marseille, capitale Française du grand n’importe quoi, où l’intellect se mesure à l’aune du dédain de l’autre (l’étranger c’est à dire le Français). Les mafieux locaux y font affaire avec les politiques locaux, spécialités de savon local et schnouf locale, sport et tricherie, soleil et odeurs pas si suaves des rues, gouaille et truands, petite sœur d’Alger l’esclavagiste. Seuls des communistes peuvent décemment représenter une telle culture,

    Un communiste de Marseille se met à asséner ses vérités, « humiliant » celui qu’il critique d’un revers de fascisme latent accompagné d’un coup de menton (comme quand on joue aux boules)? Je trouve personnellement que cela ne nuit pas au dénigré, bien au contraire.

    Dans notre monde où l’on donne la parole à ceux qui n’ont rien à dire, il faut saisir toutes les occasions de se moquer de ces causeurs, de leurs metteurs en scène et de leurs thuriféraires. Et quel bonheur de savoir qu’il y a encore des communistes pour nous faire rire. Je crois qu’habitant Aix en Provence, je vais ne fendre (après mon pastis) d’un billet d’éloge à celui ci, pour le faire s’enfler jusqu’à ce qu’il en éclate. Histoire d’enrichir l’entente cordiale entre les fous d’ici et les fous de là bas….

    Aimé par 3 personnes

  14. cgn002 dit :

    L’idéologie intolérante signe le début d’un obscurantisme, celui que connaissent les régimes totalitaires, en effet.
    Nous entrons dans une période où plusieurs courants mondialistes cherchent à s’engouffrer dans nos démocraties à bout de souffle : la pensée de la gauche radicale, l’islam radical, l’hyper capitalisme international, l’anti patriotisme, etc
    L’humanité semble avoir perdu le Nord, du moins d’autres puissances croient fermement pouvoir orienter l’aiguille de la boussole des individus dans leur sens.
    Il est temps qu une résistance fasse front à tous ces courants planétaires idéologues et intolerants, portant atteinte aux (nobles) valeurs de liberté et d’humanité respectueuse.
    Premier levier : ne pas voter pour un mondialiste (Macronien, gauchiste, islamophile, néo libéral, technocrate, etc ), à tous les échelons électoraux.

    Aimé par 1 personne

  15. pabizou dit :

    Attitude effectivement choquante mais n’ayant rien de surprenant de la part du « camp du bien » qui ne supporte aucune opinion divergente . De la même manière, et sur des sujets beaucoup plus graves de par leurs conséquences possibles qu’il s’agisse de la gestion ridicule de l’épidémie de Covid où l’on a pu voir un gouvernement baser son action sur les projections de Ferguson de l’impérial collège qui est un spécialiste des études foireuses (vache folle, SRAS pour les plus récentes) presque aussi crédible que les « travaux » du mal nommé GIEC servant à justifier la chasse au CO2qui n’est pas une cause mais une conséquence . La seule question qui vaille est « à qui profite le crime? » Pourquoi vouloir à tous prix créer des faux problèmes mondiaux si ce n’est pour en confier la solution à des gens non élus (OMS, ONU) si ce n’est pour aller vers l’effacement des démocraties au profit de ce que défendent les mondialistes au détriment des peuples et des nations . La droite mondialiste ne vaut pas mieux que le totalitarisme des gauches . L’une comme l’autre ne sont que les deux faces d’une même médaille . Souvenez vous de Sarkozy : le NOM nous irons et rien ni personne ne pourra l’empêcher .

    Aimé par 1 personne

    • cgn002 dit :

      On peut parfaitement s’opposer à l émergence d organisations mondialistes non démocratiques.
      Toutefois concernant l ‘origine des gaz à effet de serre il faut arrêter de dire n’importe quoi en prétendant qu il s agirait d un complot mondialiste.
      Mille démonstrations ont été réalisées avec des moyens considérables :
      satellites spécialisés, études convergentes, expériences physiques et thermodynamiques, etc.
      Nier cette réalité dramatique est totalement irresponsable.
      Inutile de se projeter des millions d années en arrière, notre espèce n’a que 200 mille ans et les autres espèces ont failli disparaître plusieurs fois pour des réchauffements comparables (à terme)…
      La terre retrouvera des températures naturelles quelques siècles après la disparition de l espèce humaine, cela est certain…
      Le tout est de savoir à partir de quand nous disparaitrons : dans combien de décennies (pas besoin de siècles pour créer des conditions climatiques cataclysmiques, au rythme actuel)

      J'aime

    • pabizou dit :

      @cgn002 . Vous seriez bien inspiré de fournir des sources fiables plutôt que des généralités qui ne sont que la bouillie officielle . Il n’y a ni consensus scientifique ni cohérence entre les rapports complets du GIEC et les mesures préconisées par ce ramassis de fonctionnaires chargés non pas d’établir la réalité des changements climatiques mais de faciliter l’exploitation politique d’un phénomène naturel qui a toujours existé depuis la naissance de la terre . Quel que soit la réalité de ce changement il n’en demeure pas moins que le réchauffement a toujours été bénéfique pour la vie terrestre, il n’y a donc pas la moindre raison objective de l’utiliser comme instrument de peur . Il n’y a, dans les cycles climatiques aucune réalité dramatique et il est tout à fait choquant et malhonnête de s’abriter derrière des réalités scientifique quand on est incapable de s’apercevoir que le CO2 n’est pas une cause mais un conséquence, si vous parlez de science je vous renvoie sur les études sur les carottes de Vostok pour vous faire enfin une idée personnelle . Je vous invite, si vous en avez le temps et l’ouverture d’esprit à visiter le site climato-réalistes.fr il y a largement de quoi ébranler les certitudes fabriquées de toute pièce par le matraquage des gurus médiatiques . Par curiosité, pourriez vous me dire ce qu’est le climat normal de la terre, au nom de quelle prétention imbécile l’homme peut-il croire avoir une quelconque influence lorsque les chose se passe sur une échelle de temps qui lui échappe totalement, pourquoi en 1992 l’impact des cycles solaire a été exclu des paramètres des études climatiques utilisées par l’IPCC (sa tranformation en Groupe International Expert du Climat est déjà, en elle-même une escroquerie intellectuelle visant à utiliser un argument d’autorité scientifique à une simple administration onusienne) . Pilule rouge ou pilule bleue, à vous de voir …

      J'aime

    • cgn002 dit :

      Si le CO2 etait une conséquence du réchauffement, ça s appellerait de l’emballement !
      En effet ce serait plutôt pour le méthane du permafrost ,,,
      Si vous aimez la chaleur vous serez servi ! … et vos descendants en souffriront inmanquablement…
      Vous n êtes pas seul sur notre petite planète fort surpeuplee en humains insouciants de cette double réalite (de plus focalisés sur leur petite personne et sur le moment présent)…

      J'aime

    • Pheldge dit :

      vous restez dans l’imprécation, dans l’affolement émotionnel … et aucun lien !

      J'aime

    • cgn002 dit :

      Le sujet est trop vaste et s éloigne de l objet de l article…
      N oubliez pas de réfléchir à savoir pourquoi MT pense que le nouveau monde est répugnant…
      La fameuse pensée unique …
      Celle qui écrase la possibilité de la discussion au nom de croyances (ou intérêts) toutes établies…
      La nouvelle (mais aussi ancestrale) caractéristique de l’humain dans sa difficulté à se remettre en question…
      et son impérieuse pulsion à imposer son propre référentiel autour de lui…
      En d autres termes vous noterez très facilement autour de vous (et ici) qu’il est assez courant d avoir une vision du monde calquée sur un miroir personnel tout établi et indeformable (sauf en apparence…).
      La sagesse ne peut provenir que de la faculté de voir cirrectement la réalité, de l’ecoute de son prochain, de l action qui engage (altruiste), de la capacité à se corriger et à s excuser,: et bien évidemment de la rationalité (et du coeur cad de la bienveillance) requise pour en tirer les décisions ou les conclusions les plus pertinentes, les plus universelles, les moins opposables (comme en sciences…).
      Cela prend du temps et de l’energie…
      car il faut se conquérir soi-même et la tâche est immense pour chacun de nous,… il en est ainsi, et ce n est pas du fatalisme, loin s en faut, bien au contraire.
      Etes vous d’accord ?

      J'aime

    • cgn002 dit :

      @pabizou
      Vous écrivez:
      « Quelle que soit la réalité de ce changement, il n’en demeure pas moins que le réchauffement a toujours été bénéfique pour la vie terrestre »
      Ce qui prouve que vous n êtes pas en capacité de comprendre, seulement de vous positionner par réflexe à une croyance plutôt qu à une autre.
      Ici celle des carottes de Vostok !
      Bien entendu cette triste réalité climatique est exploitée dans un sens comme dans l autre par des organisations qui veulent imprimer une influence à des fins intéressées (pourquoi pas le lobby du pétrole russe, etc).
      Les gens capables de comprendre ne prennent pas parti, ils se « contentent » d observer, d analyser objectivement et d expliquer le pourquoi du comment, et quand on ne peut pas conclure on explique clairement que nous avons un doute sur certains paramètres auxquels on affecte un niveau de probabilité.
      Aucun totalitarisme ne peut provenir d organisations véritablement scientifiques sauf si cette organisation n est pas indépendante et si ses membres sont en majorité corrompus.
      Dans ce dernier cas un véritable scientifique démissionne et communique (écriture, interview, etc)
      Il est évident que la présentation de ces études et expériences n est pas appréhendable par le commun des mortels qui se contentent d avoir des opinions.
      Comment expliquer l extrême gravité d un réchauffement global de 3 ou 4 degrés ?
      Vos enfants vous le feront savoir par expérience subie …
      Car l incrédulité actuelle a les mêmes effets que les croyances absurdes…
      et on peut être pessimistes sur notre capacité à se corriger…

      J'aime

    • Pheldge dit :

      « un réchauffement global de 3 ou 4 degrés ? » ah, tiens je croyais que ça serait entre 1.5 et 5 ° fourchette d’une rare précision attestant de la précision des modèles utilisés …
      Mais rassurez-vous, vous échapperez à la catastrophe, en vous convertissant au tout électrique, alimenté par du solaire et de l’éolien, en mangeant du bio, enfin s’il y en a assez pour tout le monde, et surtout en récitant vos prières à Ste Greta, et en payant les lourdes taxes, afin d’expier vos fautes !
      Vous êtes le parfait exemple du citoyen docile, qu’on peut diriger par la peur : peur du Covid, ou peur d’un changement de climat, qui vous donnent des envies de totalitarisme !
      Sachant que même si vous faites, si nous faisons tous, « tout bien », l’influence sur le CO2 mondial sera imperceptible, et l’effet nul !
      Alors, ne cédons pas à la panique, les phénomènes climatiques sont des processus lents et longs …

      J'aime

  16. Pheldge dit :

    A part vous MT, qui en parle, qui a relayé cette info ? personne ! Et comme plus personne n’étudie le « discours sur la servitude volontaire », le totalitarisme s’installe chaque jour un peu plus.

    Aimé par 1 personne

    • cgn002 dit :

      Sommes nous asservis à la nature ?
      Nous ne le voulons plus, car nous comptons bien l’ asservir par nous même et pour nous-mêmes !
      Tous ceux qui veulent respecter la nature (notre environnement et donc l’humanite) seraient des abrutis prêts à se soumettre à celui qui parle le plus fort !
      C’ est exactement ainsi que l’humanité court à sa perte; elle n’accepte pas être portée responsable de sa pensée mortifère, et attend bêtement (c est le bon mot) que la nature lui rappelle cruellement qu elle n a rien compris aux équilibres fragiles qui lui ont permis d apparaître et de durer (et finalement de disparaître en moins de quelques centaines de milliers d’années seulement)…
      La vie c est l’adaptabilite.
      Ne plus s’adapter c est déclarer sa propre mort

      J'aime

    • Pheldge dit :

      pardonnez moi, mais la nature est hostile, la nature, ce n’est pas Disney, et la plupart des écolos en ont une vision de bisounours, voire souvent des comportements de bobos, avec le très classique « faites ce que je dis, pour la Cause, moi je suis au dessus de tout ça » : prenez C Lepage qui veut faire interdire un élevage près de sa propriété, « à cause des odeurs », et lisez avec profit cette lettre envoyée par une agricultrice à Arthus Bertrand:
      http://www.lagri.fr/tribune-quand-une-agricultrice-ecrit-a-yann-arthus-bertrand
      La vie c’est l’adaptabilité, je suis d’accord, l’homme s’adapte pour survivre, et la nature s’adapte également, c’est l’évolution. Notre monde n’est pas figé, ne l’a jamais été ! il n’y a pas de « climat type » pour la Terre, c’est la géologie qui nous le prouve, et l’astronomie, qui nous en explique les raisons. Cela concerne des périodes qui dépassent l’échelle humaine, et il est vain et prétentieux d’affirmer que nous pourrions y changer quelque chose, car notre action est de l’ordre de l’infiniment petit !

      J'aime

    • cgn002 dit :

      Vos théories semblent s’accorder à vos désirs.
      Vous jugez avec affirmation ceux qui s’y opposent, alors que la vérité réside bien au-delà de vos pensées.
      Les véritables scientifiques se rapprochent de la vérité, sans prétendre la détenir totalement.
      Je n ai pas le temps de démontrer que vous vous méprenez, il y a trop à dire…

      J'aime

    • Pheldge dit :

      bla bla bla, « je n ai pas le temps de démontrer que vous vous méprenez » ah bon ? donc, comme vous n’avez pas le temps, « vous jugez avec affirmation, ceux qui s’opposent à vos théories ». je vous renvoie à votre commentaire. Réfutez donc point par point ce que j’ai dit, en argumentant si vous le pouvez …

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.