Discussion avec une femme de médias

Hier, échange avec une connaissance que je n’avais pas revue depuis des années et qui partage l’essentiel de nos idées, personnalité influente, haut placée dans un grand média audio-visuel national. Rien de vraiment nouveau sous le soleil, mais cela confirme ce que l’on pressent du côté de certaines radios et télévisions…

  • Elle: Nous sommes en ordre de bataille pour la réélection du président Macron l’an prochain. Il n’y a plus que cela qui compte. C’est la consigne implicite, mais impérieuse.
  • Moi: consigne de qui?
  • Des actionnaires bien sûr! C’est eux qui nous financent. Nous n’existons que par eux. Sans eux nous disparaissons. Comment faire autrement?
  • Quel intérêt pour eux?
  • C’est une logique de coterie, de réseaux d’amis fondés sur des intérêts croisés, relations, des secrets protégés.
  • Cela me fait penser à l’affaire Duhamel-Kouchner-Pisier… Le Siècle, science po.
  • Si vous saviez comme cette affaire les terrorise. Coller des rustines un peu partout pour éviter qu’elle n’éclabousse encore plus largement et ne cause des dégâts irrémédiables.
  • Enfin, cette réélection, ce n’est pas gagné…
  • On y met les moyens qu’il faut : flagornerie à outrance, sondages biaisés, dissimulation, étouffement des nouvelles ou statistiques embarrassantes, et autres informations compromettantes.
  • Oui, mais est-ce que cela suffit?
  • Pour l’instant cela fonctionne comme prévu. Impératif essentiel: valoriser au maximum Mme le Pen avec son RN pour assurer sa présence au second tour des présidentielles, l’arme secrète de la réélection.
  • Le pari est risqué…
  • Peut-être, mais c’est un risque maîtrisé. Dans un duel en tête-à-tête, sur 15 jours, un lourd matraquage tous azimuts permet de tenir presque à coup sûr le résultat voulu.
  • Mais enfin, vous ne pouvez rien faire contre cela?
  • Impossible, je me marginaliserais totalement, je disparaîtrais…
  • Vous devriez écrire un livre de témoignage. Ce serait un succès.
  • Possible, à condition de changer de métier.
  • Moi, je dis depuis longtemps que le système est complètement pourri, à un degré inimaginable.
  • Tellement d’accord avec vous!
  • Il faut en finir avec cette logique de gourou élyséen, réhabiliter la démocratie, parlementaire et référendaire, un parlement, un gouvernement digne de ce nom et responsable!
  • Inconcevable. Ils ne voudront jamais. Gourou élyséen? Sur le choix d’un visage, d’une posture, l’émotion collective est indéfiniment manipulable. Et tout cela permet de noyer le débat d’idées.
  • Aux élections nationales, rien ne se passe jamais comme prévu.
  • Oui, mais là, ils ont tellement fait le vide autour…
  • Des personnalités honnêtes, cultivées, intelligentes et pourvues d’un minimum de sens de l’Etat, on devrait en trouver dans ce pays!
  • Mais qu’est-ce que vous croyez! C’est nous les médias qui décidons d’exposer, de promouvoir et de mettre en valeur, d’attribuer une existence publique!
  • Et alors?
  • A terme, maintenir la vie politique sous le couvercle d’un niveau de médiocrité absolue est une garantie de disposer des mains libres!  C’est pourquoi le système du gourou élyséen est tellement crucial et que personne ne veut y toucher!

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

69 commentaires pour Discussion avec une femme de médias

  1. Georges dit :

    Honnêteté médiatique = chômage . Ça sent tout de même un chouïa complotisme.

    J'aime

  2. Citoyen dit :

     » valoriser au maximum Mme le Pen avec son RN pour assurer sa présence au second tour des présidentielles, l’arme secrète de la réélection.  »
    Ha ha !! … Le plus drôle, qui du coup deviendrait savoureux voire jubilatoire, serait que toute cette racaille journaleuse fasse « si bien son travail », se dépassant pour atteidre un niveau inespéré, qu’ils fassent que MLP se retrouve avec 65 ou 70% des votants … De quoi se tordre de rire et sortir le champagne … Ayant œuvré à leur insu, pour le bien de la population, il faudrait bien arroser ça …

    J'aime

    • cgn002 dit :

      50,001 % suffisent
      (des suffrages exprimes).
      ce qui signifie qu’ avec 50% d’abstentions 25 % d’adhésion (de l’ensemble des électeurs) suffit…
      Avec un duel Macron / MLP, les abstentions, les nuls et les votes blancs devraient faire un tabac…

      J'aime

    • El Hierro dit :

      Je précise ce que j’ai dit un peu plus bas, dans la comparaison avec Trump. Les pouvoirs qui actionnent Macron s’accommoderont très bien de MLP : il leur suffit de lui laisser prendre en silence les décisions qui les arrangent et qu’ils n’ont pas eu l’audace de prendre eux mêmes, et en même temps de la diaboliser comme Trump via leurs médias pour lui ôter toute velléité de prendre les décisions qui iraient dans un autre sens. Pile je gagne, face tu perds. Et le cas bien imaginaire de JL Mélenchon nous conduirait tout droit à la même aventure que la Grèce: mise en coupe réglée et dépeçage par les mêmes. Pas d’issue via les urnes, pour moi … Seule solution que j’imagine : boycotter, boycotter, boycotter, dévoyer, refuser, ridiculiser, caricaturer, traîner les pieds, saboter, et surtout contourner tout ce qui leur apporte du pognon, comme les cheminots ont pourri la vie de l’occupant il y a 80 ans … En commençant par leurs médias.

      J'aime

  3. Henriette Lance dit :

    Tellement d’accord. Et tellement de nos concitoyens ne s’informent pas. Merci pour cette transmission. Que tout est pourri pour la puissance, le fric…

    J'aime

  4. Annick Danjou dit :

    Maxime je vous avais suggéré de regarder l’excellente série danoise « Borgen »de 2010.
    Nos dirigeants ont dû s’en inspirer (à moins que ce soit le contraire !)
    L’avez-vous fait? Je la recommande à tous les participants à ce blog.

    Et bien sûr c’est abject et à vomir ! Comment cette femme peut-elle se regarder dans la glace chaque matin?
    La soif de l’argent et du pouvoir ? Bien triste !

    J'aime

    • Annick Danjou, je ne regarde jamais les séries, peut-être que je devrais…
      MT

      J'aime

    • Annick Danjou dit :

      Certaines séries sont assez bien faites et celle ci en particulier. Nous ne regardons pas la télé donc parfois nous regardons des DVD, séries ou films.
      Hier soir nous avons regardé : « the dig » un superbe film que je recommande en VO bien sûr.

      J'aime

    • El Hierro dit :

      Il y a une chose que l’on voit ben dans les séries, surtout américaines, ce sont les images qui manipulent (voyez les images magnifiques en arrière plan, les passants sveltes et jeunes, les enfant heureux), et les scénarios présumés de fiction, mais qui banalisent des comportements inouis (politiciens véreux voire sadiques, financiers avides, oligarques intouchables, interventions miltaires à l’étranger, flicage de tous les faits et gestes des citoyens etc). La banalisation induisant une sorte de normalité pour ces agissements. Donc, en regardant en ethnologue, on y apprend beaucoup, sans être aucunement distrait par le scénario …

      J'aime

    • cgn002 dit :

      Le plus grave étant que les clients se délectent de ces distorsions ainsi banalisées !
      Combien disposent d’un recul suffisant pour en saisir le danger sur le formatage inconscient des esprits ?
      Et quand on voit les jeux vidéos qui marchent le mieux, il y a de quoi frémir…

      J'aime

  5. Freddie dit :

    Pas vraiment de sympathie pour cette personne. Elle se donne des airs d’intelligence autour d’un café, puis retourne contribuer à Big Brother pour nourrir sa petite famille. Ça me rappelle ces copropriétaires qui critiquent les syndics dans les couloirs, mais se sauvent s’il faut assigner face à de réelles et graves irrégularités.

    Aimé par 1 personne

  6. geneadrey dit :

    de la politique-fiction ? (question naïve)

    J'aime

  7. Raymond dit :

    NE PAS SUBIR !

    J'aime

  8. Gerard Bayon dit :

    Voilà un nouvel élément qui confirme la reprise en main d’un média tenté par la dissidence :
    Simplement scandaleux !

    Roselyne Bachelot veut faire «réexaminer» le certificat presse de FranceSoir 29 janv. 2021, 12:45 © Capture d’écran du site de FranceSoir.fr Le site FranceSoir avait notamment publié la tribune « J’Appelle ! », dans laquelle Francis Lalanne exhortait à la destitution d’Emmanuel Macron (image d’illustration). La ministre annonce qu’elle souhaite «vérifier» que les conditions du certificat de service de presse dont bénéficie ce média sont «respectées». FranceSoir avait notamment fait polémique en publiant une tribune appelant à destituer Macron. La ministre de la Culture Roselyne Bachelot fait savoir ce 29 janvier sur Twitter qu’elle a demandé à faire «réexamin[er] le certificat d’IPG (information politique et générale) délivré au service de presse en ligne Francesoir, dont le terme est en principe septembre 2022, afin de vérifier dès maintenant que ses conditions d’octroi sont bien toujours respectées».Le statut dit IPG ouvre droit, pour les publications en ligne, à certains avantages fiscaux et aux aides potentielles du Fonds stratégique pour le développement de la presse (FSDP), rappelle l’AFP. Ses critères d’attribution sont précisés dans un décret de 2009.La tribune de Francis Lalanne en cause ?Le site avait récemment fait polémique en publiant une tribune du chanteur Francis Lalanne, dans laquelle ce dernier exhortait le Parlement et l’armée à destituer Emmanuel Macron. Toutefois, Roselyne Bachelot n’a pas précisé si cette soudaine demande était ou non liée à cette publication en particulier.Lire aussi Dans une tribune en ligne, Francis Lalanne exhorte le Parlement et l’armée à destituer Macron En dehors de la question juridique que soulevait la publication de cette tribune, d’anciens journalistes de France-Soir, appuyés par le principal syndicat des journalistes SNJ, avaient récemment lancé une pétition «pour que France-Soir retrouve son honneur et sa déontologie journalistique».Les pétitionnaires y accusaient le directeur de la publication, Xavier Azalbert, d’utiliser ce site comme «une tribune purement personnelle sous le titre et le logo de l’ancien grand quotidien national France-Soir». Les pétitionnaires jugeaient par ailleurs «inadmissible que cette publication via Internet puisse répandre en toute impunité de fausses informations et des thèses complotistes dangereuses pour la société».Interrogé par Libération, Xavier Azalbert avait fait part de sa stupéfaction et estimé que le texte de cette pétition «port[ait] atteinte à la liberté d’expression».

    En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/83290-roselyne-bachelot-veut-faire-reexaminer-certificat-presse-francesoir

    Aimé par 1 personne

    • Martin dit :

      France soir n’est plus un média mais un site complotiste. Et quelle crédibilité peut-on accorder à Francis Lalanne. Enfin, soyons sérieux.

      J'aime

    • Annick Danjou dit :

      Et pourquoi Francis Lalanne ne serait-il pas crédible? Parce qu’il critique Macron? Il faut que chacun rentre dans le rang ? Souvenez-vous du jeune que Hollande a fait emprisonner car il déployait une banderole « Hollande démission »,
      On n’en n’est pas encore aux suicides non expliqués, cela viendra peut-être

      J'aime

  9. Gribouille dit :

    Ainsi donc, Monsieur Tandonnet a trouvé une autre énarque qui ne veut pas cesser les contre-réformes. Quelle surprise…

    On vérifie par ailleurs à nouveau, en fin d’article, que les énarques sont recrutés sur des sciences-pipoteries plutôt que sur leurs capacités de raisonnement.

    En effet, si ce sont les médias qui « promeuvent et mettent en valeur », comment ne le feraient-ils pas encore bien plus pour 500 députés que pour un président ? Le résultat de l’élection de 2017 devrait pourtant en convaincre, ainsi que 30 secondes de réflexion.

    J'aime

  10. koufra dit :

    Bonjour Maxime,

    Finalement, la seule solution pour sortir de cette coterie … c’est de refuser d’y participer.

    Aujourd’hui on peut très bien communiquer et avoir de l’impact sans passer dans les média.

    On l’a vu avec le professeur Raoult et avec la peur que cela a engendré dans les média.

    A mon sens, on ne peut sortir de cela que par une agrégation autour d’un mouvement communiquant exclusivement via les réseau sociaux et refusant les média tradionnels et des débats où personne ne peut parler, développer une idée…. c’est dangereux les idées.

    cela peut marcher et amener le meilleur ou le pire mais à mon sens il est urgent de vider l’eau du bain, les conséquences fussent elles néfastes dans un premier temps.

    Amitiés

    Koufra

    Aimé par 1 personne

  11. cgn002 dit :

    Presque incredible, tellement nous sommes dans la caricature !
    Beaucoup de phrases CLE qui démontrent l’absurdité du monde, comme  » l’émotion collective est indéfiniment manipulable », et sa corollaire : « C’est nous les médias qui décidons d’exposer, de promouvoir et de mettre en valeur, d’attribuer une existence publique! »
    Nous avons beau le dire, le répéter (ici) et remuer la sauce, la gangrène ne se soignera que par l’amputation des membres (ou organes) pourris de notre corps citoyen. Aucun arbitre chirurgien ne fera l’opération bien que le malade soit pret à le payer très cher…
    Chacun notera que l’actionnaire est à la tête de ce fruit pourri, et cela signe la demonstration que la gouvernance se trouve bien là où est l’argent. Les gouvernants ne sont que des marionnettes et Macron, celle désignée pour le territoire France.

    Aimé par 3 personnes

  12. el hierro dit :

    Bonjour,
    Que certains s’étonnent encore aujourd’hui de cet aveu signifie qu’il y a encore des gens de bonne foi, c’est à dire que pour leur faire admettre l’impensable, il a fallu 30 ans ….
    Il y en a même qui le nient encore ici …
    Ce qui quelque part me rassure, nous ne sommes pas tous cyniques et corrompus. Mais donc secouez-vous ! IL Y A des gens cyniques et corrompus ! et comme notre système politique, social, économique et culturel favorise l’accès aux postes les plus hauts aux cyniques et corrompus, ils sont là.
    Parenthèse, évoquer la présence voire la victoire de Marine au second tour, ce n’est pas une alternative : comme Trump qui devait recoller les morceaux avec la Russie, cela a surtout abouti à une levée de boucliers du clan russophobe et donc l’effet inverse a été obtenu. Il en est de même pour toutes les promesses de Trump, qui étaient pourtant le souhait d’un « certain nombre » d’américains : Comme il a été diabolisé, la plupart de ses prétendues tentatives ont abouti à une crispation , et soit l’effet inverse est déjà là, soit il va l’être dans un mois.
    Je ne sais pas s’il a été complice ou idiot utile, mais le résultat est le même. L’état profond fait feu de tout bois.
    El Hierro

    J'aime

  13. there dit :

    Je ne peux que vous remercier pour nous faire part de cet échange. Faire la vérité est toujours une bonne chose et parfois risquée car vous témoignez à découvert. Je ne peux que m’incliner. Total respect. Comprenez ma répulsion viscérale à participer à ce choix qui n’en est pas un des élections présidentielles. Et pourtant mon abstention peut mener au pire des deux (non)choix, pourtant mon abstention et celle de nombreux français conduit à l’érosion des votes, porte ouverte à d’encore plus grandes manipulations. On peut raisonnablement se demander : à quand le bourrage massif des urnes ? C’est terrible . Il nous faudra donc tout perdre . Hier, j’ecoutais la douce voix de Gilles Kepel sur Radio Notre Dame/ Frequence protestante , je vais m’empresser d’acheter son dernier livre « Sortir du chaos ». Malheureusement pour en sortir , il faut déjà y entrer , misère .. merci en tout les cas d’être là cher Maxime , à nos côtés , c’est un immense réconfort.

    Aimé par 2 personnes

  14. Mary Preud'homme dit :

    La démocratie était en danger depuis plusieurs décades et c’est Macron et sa suite de courtisans tous azimuts, dont le quatrième pouvoir à la botte pour garder ses prébendes, qui est en train de lui porter l’estocade.
    Où sont nos patriotes, nos résistants, nos forces vives ? Tous soumis, confinés, ramollis, abêtis, désabusés, désarmés, vaincus ?
    Notre pays, nos institutions sont en danger ! Nos libertés sont confisquées, niées, bafouées…
    France réveille-toi !

    Aimé par 1 personne

  15. bsadacheng dit :

    comme je le répète depuis que j’ai 20 ans, la seule option réelle pour les gens c’est de rester chez soi, quelque soit l’élection. Récuser l’ensemble des institutions en bloc. Mais bon les gens ont peur donc micron sera réélu dans un fauteuil.

    J'aime

  16. Alain De Vos dit :

    Quelle valeur ajoutée, pour les français et la France, comporte le passage de l’actuel président?
    Y répondre, c’est lui dire non pour un futur mandat.

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.