La république obséquieuse

Dans une interview du 11 janvier dernier, M. JPC déclare qu’il « ne voit personne pour battre Emmanuel Macron en 2022 […] un homme dont chacun s’accorde à reconnaître l’intelligence et l’audace ». Quelques semaines auparavant, il avait tenu les mêmes propos au Parisien. « Je ne vois personne, etc. » Ces déclarations interpellent car elles reflètent un discours totalement banalisé dans les cercles influents ou dirigeants du pays. A l’écouter, les élections de 2022 n’ont même pas lieu d’être. Pourquoi se donner la peine d’organiser un couteux scrutin, dès lors que tout est plié, le résultat acquis par avance, du fait d’une intelligence supérieure ? Tout ceci est révélateur du désastre démocratique français, qui ne se situe pas, essentiellement, dans les institutions, mais dans l’état d’esprit général. L’intelligence supposée ou le génie présumé d’untel ou untel n’est pas la question. Tout ce qui compte, à propos d’un dirigeant, candidat à sa réélection, c’est sa contribution effective au bien commun. Quel est le bilan concret de son mandat? Par rapport au programme sur lequel lui et sa majorité ont été élus: quelles réformes réellement accomplies? quelle influence de la France dans le monde? Quel niveau de prospérité et de confiance de la population? Quelle évolution de la dette publique, du chômage, de la pauvreté, de la délinquance et de la violence? Quelle cohérence d’ensemble et quels résultats globaux dans le traitement de la crise sanitaire? Quant au découplage entre bilan présidentiel et celui du gouvernement, il n’est pas recevable: c’est le chef de l’Etat et lui seul qui choisit son entourage et donc entièrement responsable de ce dernier.  Voilà tout ce qui doit compter. Le reste, les supputation sur l’intelligence, l’audace, le charme, etc, relèvent de la pure obséquiosité… et de la crétinisation générale, il faut hélas le dire.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

63 commentaires pour La république obséquieuse

  1. Georges dit :

    La mièvritude .

    J'aime

  2. Georges dit :

    Politique Netflix.

    J'aime

  3. H. dit :

    Bonjour Maxime,

    Sans vouloir en rajouter, les projets du gouvernement m’inquiètent un tantinet : https:/ /covidinfos.net/covid19/castex-presente-un-projet-de-loi-lui-permettant-dinterdire-deplacements-et-activites-aux-personnes-non-vaccinees/2778/
    Je commence à mieux comprendre le fonctionnement d’un Bousquet ou d’un Papon.
    Ce qui se passe désormais dans ce pays est grave vu son héritage.

    Bonne journée

    Aimé par 1 personne

  4. Sganarelle dit :

    Louis XIV a dominé le grand siécle parce qu’avant tout il savait s’entourer. Un foisonnement de figures inoubliables tant dans la tenue du royaume que des arts des lettres ..
    un chef d’Etat même s’il décide seul ne le fait pas sans l’influence occulte ou non de son entourage et le vieil adage «  qui se ressemble s’assemble «  prend ici tout son sens.
    0r que voit -on actuellement de cet occident décadent ? Le nouveau président Joe Biden nous en donne l’ exemple lors de son investiture par le choix des artistes qui donnent le ton et chez nous l’entourage du président voire le choix des ministres est à l’image de la présidence.pour qui sait lire entre les lignes.
    Nul doute que dans le contexte de pénurie actuelle les borgnes soient rois mais nul doute aussi qu’il y ait peu de chances que l’unification des peuples se réalise dans ces conditions. Quand on ne sait pas appliquer l’équilibre et la mesure on obtient la révolte et si on n’a pas l’aval du peuple il est impossible de régner.

    Aimé par 2 personnes

  5. Coucou dit :

    Bonjour à vous tous,

    Refonte des programmes scolaires, accessibilité des archives… Ce que préconise le «rapport Stora» remis à Macron

    L’historien français Benjamin Stora a remis ce mercredi au président de la République son très attendu rapport sur la colonisation et la guerre d’Algérie.
    Par Dinah Cohen
    Publié hier à 17:34, Mis à jour hier à 17:44

    Multiplier les hommages et les commémorations
    Benjamin Stora appelle à faire «entrer au Panthéon» l’avocate féministe Gisèle Halimi, «grande figure féminine d’opposition à la guerre d’Algérie». Le portrait de l’Émir Abdelkader, militaire algérien et héros de la résistance à la colonisation au XIXe siècle, pourrait de son côté être fixé sur une stèle construite au château d’Amboise (Indre-et-Loire).

    L’historien propose aussi de transformer les quatre anciens camps d’internement d’Algériens situés sur le territoire français en «lieux de mémoire», ainsi que de renommer certaines rues en mémoire de «Français particulièrement méritants issus de territoires antérieurement placés sous la souveraineté de la France.» Au-delà du 19 mars, date de la commémoration de la fin de la Guerre d’Algérie, d’autres dates de commémorations pourraient aussi être arrêtées.

    https://www.lefigaro.fr/politique/refonte-des-programmes-scolaires-accessibilite-des-archives-ce-que-preconise-le-rapport-stora-remis-a-macron-20210120

    Aimé par 1 personne

  6. k.e guillon dit :

    20/01/2021 – https://wp.me/p4Im0Q-4t9
    – Sur fond de changement de main US, la guerre du masque est déclarée. Interdit feu le masque en tissu de nos ménagères, place au masque déposé et imposé (il faut bien aider les poteaux qui vont aider pour 2022… ; il n’est que temps). On nous prépare un remake avec le vaccin. A quelles hauteurs, pasteur ( le bon et pas l’autre) et confrères « cocorico » vont financer 2022 ? Et pendant ce temps c’est toujours la guerre du chiffrement (en langage codéiné, histoire d’assoupir ou assouplir les con-sciences)

    Aimé par 1 personne

  7. Trigwen dit :

    Il serait bon qu’il se remémore la période 1994-1995, période durant laquelle toutes les grosses radios et tous les pseudos sondages voyaient Balladur élu dans un fauteuil au second tour et Chirac battu au premier tour.
    On se souvient de tous ces courtisans qui suivirent Balladur, de la propagande qu’on fit autour de lui, sur sa façon de s’habiller, en quel tissu étaient fabriquées ses chaussettes.
    On se rappelle la propagande à outrance avec un Balladur faisant semblant d’être peuple » en prenant le métro sous les yeux des caméras.
    Dès janvier une légère brise chiraquienne commençait à souffler. On sait ce qu’il advint du « Ballamou » au premier tour !
    Certains des hommes politiques actuels devraient se rappeler cette histoire et constater que ni la propagande, ni la « communication » ou les sondages ne sont la vraie voix du peuple et des électeurs

    Aimé par 1 personne

    • cgn002 dit :

      Certains ont bien pesé le poids de l’image.
      Et ce qui en résulte aujourd’hui plus que jamais, est l’intox à outrance. Par l’image bien sûr, car fort puissante par son impacts, et ensuite par les mots non moins essentiels dans toute volonté d’influence.
      Avec ces outils, et avec ses sophistication atteintes, il n’existe plus aucun frein pour propager du malveillant avec une image et des mots d’apparence bienveillante.
      Celte technique qui n’appartient pas au commun des mortels est devenue La caractéristique incontournable de tout pouvoir en exercice (domaines public et privé)
      Le peuple en a une perception plus ou moins intuitive, mais cette attitude fait aussi partie du paradigme humain actuel : accepter d’être influencé car chacun s’avère être un influenceur (tout n’est que jeu).:
      Encore une tare indecrotable de notre jeune humanité, qui n’arrive pas à se débarrasser de ses pulsions ancestrales (profondes et imperceptibles mais tellement déterminantes).

      J'aime

    • Anonyme dit :

      nous somme réunie a notre permanence ,tous voulait que notre Balladur se présente ,certains y avait intérêt ,j’étais le seul a lui dire que Battre Chirac ,IMPOSSIBLE, ,,,donc , il a perdu ,,,michel43

      J'aime

  8. Mary Preud'homme dit :

    L’illustration représentant deux larbins obséquieux se passe de commentaires. Sinon qu’il y en a de plus en plus du genre carpette à faire des courbettes à Manu ! De là à devenir la majorité ?
    Quant à l’iconoclaste JPC qui n’a jamais renié son côté suicidaire ou imprévisible, ce qui ne s’est pas arrangé pas avec l’âge, il semble soutenir un Macron en berne comme la corde soutient le pendu !

    Aimé par 1 personne

  9. Furax dit :

    JPC et ses « petits sauvageons ». Depuis cette sortie calamiteuse le personnage me sort par les yeux. Qu’il ait eu parfois des positions correctes sur certains sujets ne l’empêche pas d’être un « has been » pathétique. Je peine à croire que ses avis intéressent encore notre avenir qui s’ écrira, je l’espère, sans les gens de son espèce.

    J'aime

  10. Janus dit :

    Chevenement ne semble un homme politique sérieux que parce que le poulailler n’a plus de coq ! Un tel raté politique, qui a mangé avec délicatesse à tous les râteliers bien garnis de la gueuse, n’a aucune crédibilité et ses flagorneries ne convainquent que lui.
    Quand a Macron, il s’écrit jour après jours, malgré la lourde censure mise en place le récit de ses ratages et de ses délires : Si les français ne sont pas des veaux, il ne devrait plus passer une seule élection … Si ?
    Je crains que la formule brutale du grand Charles ne soit une vérité pour longtemps

    Aimé par 1 personne

  11. Coucou dit :

    Bonsoir à vous tous, natalité en baisse !

    Eric Zemmour, Face à l’info du 19/01/2021

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.