Confineurs obsessionnels

Un mouvement de médecins influents et omniprésents sur les plateaux de télévision exerce sur les autorités politiques et sur l’opinion une pression intense en faveur du troisième confinement après ceux de mars avril et de novembre. Ils se répandent ainsi en pétitions, articles, prises de position apocalyptiques. Le confinement dans leurs discours, n’est pas une option mais une certitude, une conséquence inéluctable de l’évolution des statistiques. A leurs yeux, un nouveau confinement surviendra de toutes façons vers mi janvier, non par choix du pouvoir politique mais par exigence médicale. Faut-il avoir suivi 8 à 10 ans d’études voire plus, pour en arriver là? Les confinements n’ont rien résolu sur le fond de l’épidémie. Nous en avons la preuve. Le principe de l’enfermement à domicile peut-être tragique pour la propagation d’une maladie dont il est avéré qu’elle se transmet en espace clos. Les conséquences des confinements sont épouvantables sur la santé mentale des Français: dépressions, suicides, familles brisées. Ils ont jetés des millions de personnes, restaurateurs, artistes et créateurs, gens de la culture et commerçants, dans la ruine et la tragédie du désoeuvrement. Ils ont dévasté une génération de lycéens et d’étudiants, ravagé notre jeunesse. Ils ont sacrifié l’économie française, provoqué une gigantesque dette publique, précipité le pays dans une vertigineuse crise économique et une nouvelle explosion du chômage. Au total, tout cela n’a strictement rien réglé. S’amuser avec la peur et la souffrance, favoriser la panique et l’angoisse, relève de la trahison. Et après, si le convid19 s’installe durablement, faudra-t-il soumettre la France, d’année en année, à des arrêts brutaux et destructeurs? Il se trouve, chez les chantres du troisième confinement, une sorte de jubilation sadique, celle du bureaucrate obtus, à la pensée de ressortir les Ausweis et la schlague et d’une nouvelle vague d’anéantissement des libertés. Mais aussi, un aveuglement qui fait froid dans le dos. Cette fois le pays, notamment sa jeunesse qui en est la première victime, ne  se soumettra pas au despotisme de la peur et de la lâcheté.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

39 commentaires pour Confineurs obsessionnels

  1. lehibou dit :

    André Pichot: La société pure – De DARWIN à HITLER- ,
    # Flammarion version poche « Champs essais », 460 pages, 10€.

    Cet ouvrage retrace l’histoire des conceptions biologiques de la société et de leurs applications racistes et eugénistes depuis la fin du XIX° siècle jusqu’à nos jours. André Pichot (épistémologue et historien des sciences, chercheur au CNRS) y analyse les relations qu’entretiennent science, politique et idéologie, et s’appuie sur des exemples précis: celui du nazisme, mais aussi des programmes de recherches eugénistes lancées ou subventionnées par d’éminentes organisations scientifiques, dès le début du XX° siècle. Le nazisme n’est donc pas né ex nihilo, mais s’est nourri de ferments idéologiques tous plus délétères et nauséabonds les uns que les autres.
    Dans les hôpitaux et les camps d’extermination, les médicastres nazis tuaient, ou faisaient tuer par des infirmières et aide-soignants tous ceux qui ne correspondaient pas à leur vision d’une « société pure ». Ces derniers englobaient les handicapés physiques et mentaux, les « asociaux », les témoins de Jéhovah, et bien entendu les juifs. Leurs bourreaux allaient jusqu’à Injecter de l’essence dans les veines des victimes pour mesurer combien de temps celles-ci pourraient résister à la mort.
    Ce pavé de 460 pages fourmille d’excellentes informations, mais pèche par omission pour ce qui est du sort des homos allemands et autrichiens dans les camps de la mort. Carl Vaernet, un médcin danois, avait proposé ses services au sein de la machine à tuer nazie et a pu s’adonner au camp de Buchenwald (Bavière) à des expériences médicales sur les homos. Son but était d’intervertir leur tropisme sexuel, en d’autres termes, faire d’eux des hétéros. Les recherches échouèrent toutes évidemment et firent de ces cobayes médicaux des zombies qui ne tardaient pas à mourir. Comme perversion de la science au service d’une idéologie carrément satanique, on ne saurait faire mieux.

    Aimé par 2 personnes

  2. Anonyme dit :

    et bien ,,on tape sur tout , mon brave Maxime ,tous des C,,,,,c’est médecins du pouvoir, et bien ,je ne suis pas d  » accord avec vous ,dans tout les pays ,il lutte contre ce fléau , ,arrive ce vaccins ,nous savons que la majorité des Français ne sont pas favorable pour se faire vacciner ,pourtant se serais l « idéal ,certes rien n « est parfait ,et de toute façons nous ne somme jamais content ,voyez les testes gratuit quand même ,nous allons surement vers une fermeture a 18 h généralité ,après tout , pourquoi pas,,,

    J’aime

  3. Dorine dit :

    Mr Tandonnet, vous cédez malheureusement à la colère. Tous les médecins ne sont pas parisiens bobos. Les médecins français en secteur 1 sont les plus mal payés d’Europe et les profs parisiens ont trouvé le moyen, en se faisant cajoler par les médias, d’arrondir leur fin de mois pour garder un statut social à la hauteur des revenus parisiens. D’autre part, le ministre de la santé n’a dû voir des malades que pendant ses études. cela fait longtemps qu’il courre après la politique. Quant aux chefs de services, ils font surtout de l’administratif et laissent souvent leurs seconds faire de la médecine. Vous savez, cette paperasse à faire, que votent les députés et les sénateurs et qui nous prend sur notre travail ! J’ai une solution bien simple pour diminuer notre contingent de papiers à remplir pour l’administration. On supprime secrétaires et assistants parlementaires dans nos deux chambres et on dit à ceux qui votent les lois « débrouillez-vous avec l’ordinateur. Tout est très simple et va plus vite avec l’informatique ». Comme on le dit aux médecins, mais aussi aux petits entrepreneurs, restaurateurs et autres esclaves de la bureaucratie inventée par nos énarques dans leur bureau bien au chaud….. Cela permettra d’éliminer de notre représentation nationale les vieux clous qui ne savent même pas manier un ordinateur. Et le reste réfléchira à deux fois avant d’obéir aux ordres de l’exécutif ! (Et pour faire d’autres économies, on peut supprimer les valets de pieds au Sénat : c’est d’un autre âge…..)
    Pour mémoire, Mr Tandonnet, il n’est pas normal que l’ordre des médecins ni le ministère de la santé n’ait l’idée de nous envoyer un compte rendu détaillé des symptômes du COVID, ni des simples contre-indications du vaccin. Tout ce qu’ils nous envoient, c’est pour les masques (ils ont oublié les gants ou du moins, ils nous ont averti que l’utilisation des gants pouvaient s’avérer dangereuse car il y a eu pénurie de gants), les tests, les évolutions contradictoires des populations à vacciner et la couverture juridique par l’état des effets nocifs du vaccin. Mais pas de description officielle de ces effets nocifs. Par chance, il y a quelques syndicats médicaux qui nous informent un peu !!!!!
    Ô tempora, ô mores.

    Aimé par 1 personne

    • Bien sûr Dorine, ce billet ne concerne qu’une infime minorité des médecins, ceux qui passent plus de temps à faire les guignols à la télévision ou signer des pétitions idiotes qu’à prendre soin de leurs patients.
      MT

      Aimé par 1 personne

  4. Fredi M. dit :

    Votre illustration me fait penser que l’on devrait essayer la saignée… Ça marche peut-être bien la saignée contre le Covid-19 qui sait …

    Aimé par 1 personne

  5. Loïc Levert dit :

    Je ne voudrais pas paraître « complotiste » mais tout est fait par des médecins stipendiés par l’industrie pharmaceutique pour rendre les vaccins désirables. Par la peur et la ruine amener la population à supplier à genoux pour être vaccinée.

    J’aime

  6. Janus dit :

    Le monde médical n’a jamais brillé par l’excellence. J’ai souvenir de mon père, classes prépa à saint louis,internat de paris et médecin hospitalier nous disant que 95 % des maladies guérissaient sans le secours de la médecine et que seules 5% des maladies étaient potentiellement dangereuses, mais que hélas, les médicastres modernes étaient incapables de les diagnostiquer, trop nuls en analyse clinique et sémiologie clinique et trop dépendants des analyses de laboratoires, mais où là encore on ne trouve que ce qu’on cherche…Il se gaussait de ces pitres qui recevaient les visiteurs médicaux et faisaient le choix de tel ou tel médicament en fonction de ce qui leur avait été dit par lesdits visiteurs médicaux qui n’étaient que de piètres vendeurs (surtout vendeuses d’ailleurs) sans formation chimique, biologique ou médicale et qui servaient de référence à ces redoutables médecins…La corruption basique a été pratiquée de tous temps par les laboratoires pharmaceutiques : dans les temps anciens, ils flattaient le gout du beau des médecins qui étaient tous formés aux humanités : excellentes copies d’estampes, de lavis, de dessins avec au dos leur publicités, le financement de revues médicales à prétentions littéraires (Elles étaient parfois d’excellente tenue et des littérateurs connus y faisaient des piges grassement payées) des revues plus légères telles que ridendo etc. Aujourd’hui, c’est la tenue de colloques bidons à Marrakech, couplés à des « enseignements post-universitaires » : 3 jours de farniente avec sa femme ou sa secrétaire et 1/2 journée de colloque sur les bienfaits du remd…ou autre produit dudit laboratoire. Bref ils se sont mis au gout du jour : un WE au soleil vaut mieux qu’une bonne reproduction d’un dessin de boucher ou d’un portait de Lucas Cranach ou d’Albrecht Durer pour faire prescrire à nos bons officiers de santé (relire Madame Bovary) les produits de la maison. Et ils n’ont même plus besoin de faire mine !
    Ce pays est foutu

    J’aime

    • Dorine dit :

      Janus, cela a changé. Nous ne voyons plus de visiteurs médicaux. L’Etat n’investissant pas dans la recherche médicale, ce sont des instituts privés qui financent. La médecine a évolué de façon fantastique et on sauve aujourd’hui des malades qui serait morts devant nos mains impuissantes il y a 20 ans. Tout n’est pas pourri, loin de là. Nous avons appris au fur et à mesure à nous méfier des techniques statistiques des études, les moyens de truquer les échantillonnages, de poser la question ambiguë qui permet de dévier les résultats au profit du labo. je remarque que les journalistes ne font pas toujours le même travail.
      Quant à ce pauvre Charles Bovary, il a plus d’un siècle et ne reflète plus la réalité. d’ailleurs, Flaubert décrivait plutôt l’ennui d’une femme qui rêve de gloire et d’Amour en oubliant qu’elle a une âme en elle. Le bal à la Vaubiessard en est un tableau superbe. C’est un livre à relire car il y a beaucoup d’Emma Bovary en France.

      J’aime

  7. Anonyme dit :

    Il fut un temps plus viril ou quelques victimes de ces délirants Diafoirus leur auraient demandé des comptes concrètement…
    Mais ce temps est révolu et un beau-père peut faire subir les derniers outrages à son beau fils sans que le père ne bouge. O tempora o mores !

    J’aime

  8. Philippe dit :

    Bonjour Maxime, bonjour à tous,

    Sans rentrer dans le complotisme, la COVID est un fameux laboratoire pour savoir jusqu’où l’on peut asservir le peuple. Ces médecins influents à laquelle vous faîtes référence, sont loin d’être des sommités dans le domaine, bien souvent ayant des intérêts dans différents laboratoires, ils sont prêts à tout. Et ils ont bien pris soin de condamner à la peine de mort sociale les sommités et tous ceux qui ont une vue raisonnable et rationnelle sur ce virus. Ils veulent leur heure de gloire. D’ailleurs certaines ont déjà eu la légion d’Honneur. Comme je le disais précédemment, ils ont bafoué et uriné sur le serment d’Hippocrate et le serment de Genève.
    D’ailleurs si nous analysons les chiffres officiels donnés par l’ANS à ce jour le chiffre de mortalité est de 0.10% de la population sur 11 mois ; L’infection et contamination mensuelle est de 0.71% de la population et de 3.9% sur 11 mois. Et le nombre d’hospitalisations sur un an est de 0.30% de la population. Et l’on nous parle d’épidémie.
    Nous sommes dans un hygiénisme d’une grande stupidité. La peur et la terreur, le ministère de l’éducation du peuple et de la propagande terrorise les français par des chiffres qu’il faut dire chaque jour. Les enfants sont complètement traumatisés certains ne veulent plus embrasser leurs parents et grands-parents de peur de les tuer. La psychose est digne d’un film d’horreur.
    Par contre que les gens s’entassent dans les grandes surfaces plus de 6 personnes dans huit mètres carré cela ne traumatise personne, ou dans les transports en commun.
    Pendant ce temps les laboratoires s’enrichissent comme jamais. Ils touchent le pactole, ainsi que les médecins et scientifiques du show-biz des plateaux télés.
    Les gens acceptent tel des moutons et ne se posent aucune question. Nous sommes tombés bien bas.

    Aimé par 2 personnes

  9. fraternel dit :

    rien qu’à entendre le professeur deray qui prone le carnet vaccinal et sur présentation on pourra aller au ciné au théatre au concert au resto.
    ils vivent sur quelles planète nos envahisseurs de plateau télé prompts à dézinguer toute autre solution comme déjà la prévention contre les infections hivernales en renforçant les défense immunitaires en exemple avec la vitamine c le miel le citron la gelée royale
    il ne faut pas avoir fait dix ans de médecine pour comprendre celà
    prenons exemple sur la suede qui n’as pas eue peur d’essayer l’immunité par la population
    bon ils n’ont pas été gagnants sur toute la ligne masi au moins eux n’ont pas eue la trouille!
    et les restrictions décidées n’ont pas ou peu impactée l’économie.
    en finlande on a commençé à rassurer l’opinion les hopitaux étaient prets
    masiq quand comprendrons t’ils qu’n tatonnant ainsi on va vers une saturation des hopitaux psychiatriques
    on se demande vraiment s’ils sont conscients du problème
    as t’on une seule fois fermée la circulation sur une route sous prétexte qu’elle est accidentogène
    as t’on supprimé la circulation des trains sur une voie sous prétexte qu’il ya eu un déraillement?
    c’est à croire que les gens ne meurent plus que du covid
    et cerise sur le gateau la suede a moins de décès par habitant que chez nous
    qu’ils aillent donc aider dans les hopitaux au lieu de palabrer sur les plateaux

    J’aime

  10. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toute et à tous,
    Qui a donné tant de pouvoir à cette caste de « scientifiques » ? Le gouvernement et les médias qui au lieu de se contenter d’avis ponctuels sur tel ou tel sujet précis, ont officialisé depuis mars dernier le transfert des pouvoirs de décision aux seuls médecins sur les politiciens et sur l’opinion publique en laissant également les micros et caméras ouverts quasiment 24/24 à un certain nombre de Diafoirus tout aussi mégalomanes et outrecuidants que nos gouvernants .
    Faut-il aussi rappeler la déconfiture et même la débâcle de notre industrie pharmaceutique ( Biotech, Sanofi, Aventis Pasteur, Bayer notamment) qui était par le passé parmi les leaders mondiaux et que l’Europe de Bruxelles et la France ont complètement démonétisé et dévalué au point de la ridiculiser aujourd’hui dans le domaine de la vaccination où nous excellions.
    Les politiciens, bien plus lâches et couards que la moyenne nationale, ont choisi de se protéger en se réfugiant derrière les avis de ces cliniciens médiatiques et bavards. S’ils se trompent, ce sera de leur faute et nos politiciens nous diront qu’ils avaient pris conseil auprès des meilleurs experts et des plus grands scientifiques et qu’ils ne sont, comme à leur habitude, pas responsables.
    Le syndrome du sang contaminé est bel et bien vivant parmi nos gouvernants.
    Outre les maladies psychiatriques qui apparaissent parmi toutes les strates de la population et vont augmenter en cas de nouveau confinement « dur », je pense que d’autres maladies, conséquences directes ou indirectes de ces décisions, vont également se multiplier et handicaper durablement une partie de la population (stress, diabète, hypertension etc). La violence qui déjà explose chez nous ne pourra qu’augmenter en réaction logique à ces contraintes considérées comme injustifiées et il faudra aussi compter avec la désobéissance nationale des professionnels qui ont tout perdu et qui tenteront de sauver ce qu’ils espèrent pouvoir l’être.
    Gouverner c’est prévoir, visiblement ceux qui nous gouvernent ont même bradé ce principe de base.

    J’aime

  11. Ping : Confineurs obsessionnels | Qui m'aime me suive...

  12. Georges dit :

    Ils appartiennent ( ces scientifiques) au nouvel ordre des frères et sœurs de l’abominable tristitude.

    J’aime

    • cgn002 dit :

      Parmi les pharmaciens et les médecins, peu sont de véritables scientifiques dans l’âme.
      Ils sont plus proches de la gestion humaine ou sociale des politiciens.
      Nous sommes donc dans des sciences de plus en plus inexactes, car de plus l’honnêteté morale est en train de défaillir dans des mesures incroyables (sous la pression d’autres individus totalement amoraux au service des grands trusts hégémoniques)

      J’aime

  13. there dit :

    Ca devrait aller tant que l’argent coule à la pompe Shadock. C’est curieux quand je regarde notre monde j’ai l’impression que nous jouons une comédie Shadok aucun personnage ne manque , le professeur Shadoko fr.wikipedia.org/wiki/Professeur_Shadoko qui fait l’objet de cet article, son opposant le divin plombier fr.wikipedia.org/wiki/Devin_plombier , http://www.youtube.com/watch?v=JBCEaZ7G9n4&ab_channel=Shadoks%26Co. saisissant non ? rien n’y manque , pas même la toile , proprement stupéfiant .

    J’aime

  14. Il est clair que certains médecins médiatiques prennent un certain plaisir à en rajouter et se délectent à l’idée qu’ils vont pouvoir peser sur les orientations de la société et avoir leur heure de gloire. Mais les deux problèmes principaux ne sont pas chez les médecins qui ne sont que les idiots utiles dans l’affaire. Ils sont chez nos gouvernants, prompts à saisir toute occasion de mettre au pas une société qui refuse de plus en plus un certain « progressisme ». Et il est aussi dans la population qui accepte un peu trop facilement de se faire dominer par des émotions plus que par la logique. Et bien entendu les gouvernants jouent à fond sur l’émotionnel.
    Sur le fonds l’épidémie ne mérite certainement pas que l’on saborde complètement notre société pour elle (désastre économique, jeunesse sacrifiée…). Il suffit de regarder froidement les chiffres (même les chiffres officiels !) pour s’en convaincre.
    https://jcbwordpresscom.wordpress.com/2021/01/09/covid-19-point-au-9-1-2021/

    J’aime

  15. jfsadys dit :

    Est-il possible de soigner tout le monde comme l’ont été Trump, Johnson, Bolsaro, Macron au lieu de confiner?

    J’aime

    • cgn002 dit :

      Le vaccin deja préviendra les diabetiques, les obèses et autres immuno déprimés à ne pas tomber gravement malades.
      Les personnes citées n étaient pas des cas à risque me semble t il.

      J’aime

  16. Franck Boizard dit :

    De même que la politique, la médecine attire les psychopathes qui jouissent d’avoir un pouvoir sur les autres.

    Tous les médecins et tous les politiciens ne sont bien entendu pas des psychopathes mais la proportion y est plus élevée.

    Les médecins étaient très impliqués dans les deux totalitarismes du XXème siècle. A ce sujet, voir l’excellent film L’œuvre sans auteur.

    Cordialement

    Franck Boizard

    >

    Aimé par 1 personne

    • cgn002 dit :

      La maladie la plus mortifère pour les sociétés anciennes et modernes, c’est bien cette tendance de personnes deviantes à abuser du pouvoir acquis par leur savoir où leur position sociale.
      Psychopathie certes, mais aussi et surtout amoralité assumée.
      Tous les déviants que nous rencontrons et ils sont en nombre croissant exponentiellement, ne sont pas des psychopathes.

      J’aime

  17. Cher Maxime,
    Comme je souscris à vos propos! Je ne mets pas tous les médecins dans le même panier, je le rappelle et je dénonce vigoureusement les dérives de l’alter science et les charlataneries.

    Je parle de ceux qui font de la politique dans les médias au lieu de délivrer une information éclairée suivant les dernières avancées scientifiques! Celle qui fait supporter aux Français les contraintes sanitaires momentanées.

    Certains de ces grands fanatiques du confinement en plus « s’autorisent » à verser une larme de crocodile sur les sacrifiés de l’économie!J’hallucine! Et faisant partie des personnes prioritaires ayant été vaccinées (là, c’est normal car ils ont payé un lourd tribut en terme de mortalité et de séquelles), ils réclament un « confinement strict » analogue de celui de Mars! Mais diable, qu’ils se taisent! Sont-ils omnipotents?

    Et comme vous le dites, les dépressions, les suicides et les violences conjugales vont exploser. Va-t-on proposer aux gens uniquement des numéros de téléphone d’urgence pour « papoter » avec quelqu’un qui le moral dans les chaussettes?

    Y-a-t-il suffisamment de lits en psychiatrie pour prendre en charge ceux qui font des épisodes sévères qui nécessitent une hospitalisation? Privé et public? La réponse est non.

    Et après, on va critiquer les médecins généralistes qui prescrivent des psychotropes! Comment voulez-vous qu’ils fassent autrement quand un patient a des bouffées d’angoisse, des troubles du sommeil et des troubles cognitifs?
    Si la santé mentale des Français comptait, il y aurait déjà au conseil scientifique un(e) psychiatre et un(e) psychologue au conseil scientifique qui tempèreraient les mesures ! Par contre, il y a eu récemment l’arrivée d’un vétérinaire pour la transmission éventuelle par les animaux!

    La France est en voie de soviétisation (c’est acté idéologiquement)! Allez, profitons de nos derniers instants pour nous ruer sur les activités non essentielles (second degré).
    Je profite de cette occasion cher Maxime pour vous présenter mes meilleurs voeux à vous et à votre famille! Toutes mes amitiés. Nicole BT

    Aimé par 4 personnes

    • Philippe Dubois dit :

      La question qui doit se poser est :
      « Y-a-t-il suffisamment de lits en psychiatrie pour prendre en charge ceux qui font des épisodes sévères de confinomanie ? »
      Le plus inquiétant est que la propagande médiatique basée sur la peur semble fonctionner alors que ces deux chiffres devraient permettre à chacun de retrouver son calme :
      Age moyen des décès dû au ou avec le Covid : 81 ans
      Age médian : 84 ans
      Mais, comme l’écrivait Machiavel :
      « Celui qui contrôle la peur des gens devient le maître de leurs âmes. »

      J’ai l’impression de vivre dans un asile à ciel ouvert, dans un pays à la dérive, dirigé par des malades mentaux qui sont aux manettes et appuient sur tous les boutons au hasard

      J’aime

    • Dorine dit :

      Merci beaucoup de votre réponse.

      J’aime

    • cgn002 dit :

      Il est trop doux de décider pour ceux qui sont exposés lorsque vous êtes hyperproteges, Ainsi va la pensée dominante de nos néo gouvernants.
      Psychopathie ?, ou irresponsabilite assumée?
      Cette dichotomie entre l’hyperprotection de notre Administration d’un côté, et l’ hyper exposition au risque (ou precarite) de l’autre,
      depuis l’avènement du tout état socialiste, atteint son paroxysme après 40 années d’evolution politique « rondement » construite.

      J’aime

  18. H. dit :

    Bonjour Maxime,

    A croire que l’alpha et l’omega du politicien français en de mois de janvier de 2021 oscillent entre les taxes et le confinement.
    Parmi mes proches, deux personnes ont été impactées par le confinement qu’on nous a imposé. Il n’est pas la cause de leurs importants problèmes psychologiques mais plutôt un révélateur. La maladie était latente mais elle a éclaté.Dans les deux cas, il y a suivi psychiatrique dont une hospitalisation.
    Je ne dois pas cacher que je vois avec une certaine inquiétude nos autorités évoquer un nouveau confinement, un couvre-feu à partir de 18h00 et je ne sais quelle autre billevesée pour tenter de dissimuler l’échec flagrant des mauvais choix faits depuis plus de dix mois et ses velléités liberticides (l’etat d’urgence sanitaire risque de devenir permanent), l’impéritie avérée de l’outil administratif* (comme dans les forces armées, une troupe est à l’image de ses chefs), ses dérives incontrôlées (avez-vous vous vu la création d’un nouveau haut conseil consacré à l’hydrogène !) et tenter de redorer un blason passablement terni. Imaginons-nous être pris dans un maëlstrom. En 2020, nous sommes passés par la faute de nos responsables le bord de ce tourbillon mortel. Sauf si quelque chose ou quelqu’un arrive à remettre un bouchon sur la bonde de vidange, l’issue ne fait pas de doute.

    Bonne journée

    * le rendement de l’administration française est généralement faible, eu égard son coût (territoriale ou nationale), sauf en matière de perception de l’impôt. Dans ce domaine, respect.

    Aimé par 6 personnes

    • cgn002 dit :

      J’ecrivais bien ici, il y a quelques mois qu’effectivement les méthodes de notre gouvernement signaient leur incapacité à régler tout problème qui concernerait l’ intérêt de la France et des français.
      Nous en avons la preuve à travers toutes les demi mesures prises et autres communications politiciennes de deculpabilisation (ou de simulation de solution).
      L’effondrement de la France passe en deuxième priorité par rapport au maintien du pouvoir (et du système) en place, c’ est aussi simple que cela.
      On en arrive à se demander ce qui guide notre président (consciemment ou inconsciemment…).

      J’aime

  19. Stéphane B dit :

    Bonjour

    Vous ne vous posez pas la bonne question à mon sens. La bonne question est pourquoi ? et derrière le pourquoi vient qu’est ce qu’ils y gagnent ? Avec qui sont-ils en lien ?
    Bref à qui profite le crime ?
    Et se poser la question, c’est déjà avoir la réponse.

    Aimé par 2 personnes

  20. catherinebillard dit :

    Peut-être qu’un jour, nous n’obéirons plus à ces castrateurs sociaux…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.