Confineurs obsessionnels

Un mouvement de médecins influents et omniprésents sur les plateaux de télévision exerce sur les autorités politiques et sur l’opinion une pression intense en faveur du troisième confinement après ceux de mars avril et de novembre. Ils se répandent ainsi en pétitions, articles, prises de position apocalyptiques. Le confinement dans leurs discours, n’est pas une option mais une certitude, une conséquence inéluctable de l’évolution des statistiques. A leurs yeux, un nouveau confinement surviendra de toutes façons vers mi janvier, non par choix du pouvoir politique mais par exigence médicale. Faut-il avoir suivi 8 à 10 ans d’études voire plus, pour en arriver là? Les confinements n’ont rien résolu sur le fond de l’épidémie. Nous en avons la preuve. Le principe de l’enfermement à domicile peut-être tragique pour la propagation d’une maladie dont il est avéré qu’elle se transmet en espace clos. Les conséquences des confinements sont épouvantables sur la santé mentale des Français: dépressions, suicides, familles brisées. Ils ont jetés des millions de personnes, restaurateurs, artistes et créateurs, gens de la culture et commerçants, dans la ruine et la tragédie du désoeuvrement. Ils ont dévasté une génération de lycéens et d’étudiants, ravagé notre jeunesse. Ils ont sacrifié l’économie française, provoqué une gigantesque dette publique, précipité le pays dans une vertigineuse crise économique et une nouvelle explosion du chômage. Au total, tout cela n’a strictement rien réglé. S’amuser avec la peur et la souffrance, favoriser la panique et l’angoisse, relève de la trahison. Et après, si le convid19 s’installe durablement, faudra-t-il soumettre la France, d’année en année, à des arrêts brutaux et destructeurs? Il se trouve, chez les chantres du troisième confinement, une sorte de jubilation sadique, celle du bureaucrate obtus, à la pensée de ressortir les Ausweis et la schlague et d’une nouvelle vague d’anéantissement des libertés. Mais aussi, un aveuglement qui fait froid dans le dos. Cette fois le pays, notamment sa jeunesse qui en est la première victime, ne  se soumettra pas au despotisme de la peur et de la lâcheté.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

39 commentaires pour Confineurs obsessionnels

  1. Trigwen dit :

    Cet appel à un 3ème confinement est un aveu de leur incompétence, de leur ignorance face à ce virus, d’une incapacité à réfléchir pour trouver d’autres solutions et surtout d’une méconnaissance du monde qui les entoure et de ce que vivent les gens au quotidien.
    Ces pseudos spécialistes s’écoutent parler et paradent à tout va sans trouver d’autres propositions que les confinements parce qu’ils en sont incapables.
    Pour eux, face à leur méconnaissance, le confinement est la seule solution : la solution de facilité, celle de ceux qui ne font pas l’effort de réfléchir pour trouver une vraie solution sensée qui soit la meilleure pour tous.
    Il est d’ailleurs peu étonnant de remarquer que les rares médecins et spécialistes des épidémies qui tiennent un discours différent qui va à l’encontre de celui tenu par cette majorité sont victimes d’attaques virulentes, de tirs à boulets rouges et d’accusations mensongères d’incompétence.

    J'aime

  2. Ping : Confineurs obsessionnels, par Maxime Tandonnet – information nationaliste

  3. Sisyphus47 dit :

    A reblogué ceci sur Sisyphe sur le Rivageet a ajouté:
    « Il se trouve, chez les chantres du troisième confinement, une sorte de jubilation sadique, celle du bureaucrate obtus, à la pensée de ressortir les Ausweis et la schlague et d’une nouvelle vague d’anéantissement des libertés. Mais aussi, un aveuglement qui fait froid dans le dos. « 

    J'aime

  4. Jack dit :

    A mon avis nous y sommes !!
    Nous assistons aujourd’hui à la fin de notre système démocratique avec l’accord tacite de toute la Nation. Nous sommes tous « coupables »
    Au nom de 3 grands « principes »;
    – Principe de précaution sécuritaire (attentats),
    – Principe de préservation de la planète (écologie),
    – Principe de santé publique (sanitaire).

    Au nom de la sécurité, et de lutte contre le terrorisme, nous acceptons que soit placé partout dans nos rues, et en tous lieux, des caméras. Mais celles-ci servent également et surtout maintenant à verbaliser les automobilistes (ceinture de sécurité, stationnements,…), mais demain peut également vous repérer si vous ne portez pas votre « masque » par exemple, ou si votre véhicule n’a pas la bonne vignette « crit’air » (véhicules de plus de 21 ans interdit dans la région parisienne depuis 2019 et verbalisation deviendra effective par caméra interposée d’ici fin 2021/début 2022).

    Au nom de la préservation de la planète, on vous oblige à changer votre véhicule, votre chaudière, de vous interdire à utiliser votre cheminée à foyer ouvert (Paris je crois), à ne plus brûler vos branchages dans votre jardin, peut être bientôt à contrôler vos poubelles pour savoir si elles sont bien « triées » avec amendes à la clef ?. Accepter les véhicules électriques, les panneaux solaires …etc (alors que si l’on fait réellement le compte depuis leur source on y trouve exploitation de population dans des mines, pollution atmosphérique et terrestre pour l’extraction des matériaux (terres rares), cancers, guerres géopolitiques, …etc)

    Au nom de la santé publique, fermeture de certains lieux de relation sociale, culturels, économiques, privation de liberté (confinement), obligation de porter un masque, pas d’obligation de se faire vacciner, mais on « envisage » un passeport sanitaire, voir de vous obliger à avoir sur votre portable une application du genre « Stop Info Covid » pour aller au cinéma ou dans un autres lieux (?) (interview madame Bachelot disponible sur youtube, sur les moyens « possibles »…), changement de notre constitution, de lois pouvant autoriser le premier ministre à décider de ce genre de privation de liberté.

    Bref, je pourrais y ajouter tout un jargon, pour faire taire les « opposants » et la liberté d’expression, « complotistes », « nationalistes », « sectaire », « anti ceci », « anti cela », « rétrogrades », …etc et j’en passe..
    Qui s’élève contre tout cela ?, peu de monde, même si, ça et là, quelques groupes s’organisent, Avocats, médecins, journalistes (peu ! où sont nos journalistes « d’investigation » ??), philosophes, artistes, scientifiques, et par réseaux sociaux interposés, s’expriment et font entendre une voix différente, mais trop peu entendu.
    Et jusqu’à quand ?, puisque les GAFA gèrent maintenant les contenus des « opposants » en s’octroyant le droit (privé, donc à priori légal) de vous censurer.
    Où sont nos « députés » ?, « l’opposition » ?, « les « syndicats » ?
    N’est il pas déjà trop tard ?

    J'aime

  5. Jean-Luc dit :

    Bonjour Maxime, bonjour à tous,

    Je souscris pleinement à vos propos, cette idée de confinement intermittent et d’état d’urgence permanent inspirée et soutenue par un certain nombre de blouses blanches en mal de notoriété médiatique est complètement délétère. Notre pays déjà mis en difficulté par la mondialisation, aux prises avec un chômage de masse va se retrouver à genoux avec des secteurs entiers sinistrés, un PIB défaillant et des conséquences incalculables.
    La stratégie employée est-elle la bonne et l’unique possible?
    Doit on se réfugier derrière la ligne Maginot de la vaccination?

    La vaccination est une stimulation du système immunitaire, y en a-t-il d’autres?
    La réponse est oui:
    Les apports en vitamine D3, vitamine C, Magnésium et Zinc en stratégie de prévention notamment aux personnes fragiles.
    Là-dessus c’est l’omerta, aucune communication officielle.

    Ensuite il y a les soins précoces en début de maladie à dispenser rapidement dès les premiers symptômes avec à disposition des molécules bien connues et maîtrisées, antibios comme azythromycine, doxycycline, antiparasitaires comme Ivermectine, hydroxychloroquine….
    Et si besoin corticoïdes, antihistaminiques, aspirine, oxygène…….tout celà à domicile sans encombrer les hôpitaux.
    En entends-t-on parler?
    Non car les médecins qui soignent dans le respect du serment d’Hippocrate sont interdits d’antenne, priés de se taire par leur conseil de l’ordre à l’affût et certains poursuivis, voire licenciés en dehors de toute légalité.
    Donc la aussi c’est l’omerta, les nouvelles générations de médecins ont tendance à donner le Doliprane et les anciennes générations soignent avec des résultats probants, en restant discrets.

    Car ce virus qui a les apparences d’un virus saisonnier, comme la grippe et tous les coronavirus a aussi la particularité de muter fréquemment et risque de nous contraindre de vivre avec lui.

    Attention aux stratégies des anti Raoult et Perronne qui en jouant aux apprentis sorciers peuvent aider le virus à muter.
    C’est ainsi que dans un autre blog, on indique que le variant Anglais 70% plus contagieux, a un « papa et une maman » en la personne de Yazdan ardent promoteur du remdesivir du labo Gilead (coût 1milliard d’€ Pour l’Europe) et de Karine promotrice du plasma de patients guéris au profit de patients immunodéprimés. Tous les deux virulents détracteurs du Pr Raoult et de la Chloroquine, inspirateurs du gouvernement et promoteurs des traitements, c’est une hypothèse à l’étude, qui auraient entraîné la mutation de la Covid Outre Manche.

    Comme quoi la sécurité repose toujours et encore sur les anciennes molécules, pas chères, c’est leur principal défaut, plutôt que sur des thérapies au stade expérimental qui peuvent réserver des surprises y compris très dangereuses, dans leur mise en œuvre précipitée.
    Certain trouvent surprenant que ces variants soient apparus dans les pays où les vaccins à ADN ont été testés (Afrique du Sud, GB, Brésil )
    Le risque que l’organisme d’une personne vaccinée soit le siège d’une recombinaison virale est en principe infime en théorie, mais devient plus probable avec des populations de plusieurs centaines de millions de vaccinés selon le généticien Christian VELOT.
    Donc le vaccin ce n’est pas une compétition, au lieu de jouer à la roulette russe, on peut aussi ne pas se précipiter et attendre les vaccins classiques.

    En ce qui me concerne, septuagénaire, je reste pour la prévention par les vitamines, les soins précoces en cas de maladie, la vaccination classique et contre les confinement généralisés de la société non justifiés par un taux de mortalité qui reste en-dessous de 1%.

    Je plaide en ce sens pour les Ehpads, dont les résidents ne sont pas des cobayes, et méritent autre chose avant de bénéficier du rivotril en guise d’assistance pour le grand voyage.
    C’est d’ailleurs là où les gens sont le plus confinés et où il y a le plus de mortalité. S’il y en a un qui met le nez dehors: 7 jours de confinement strict dans la chambre sans barguigner.

    Je demande:
    La liberté pour les médecins
    La liberté pour les traitements
    Le respect des libertés individuelles en général (de penser, de circuler, d’expression, ….)
    Le retour à la démocratie dans le fonctionnement des institutions et le respect du pluralisme dans les médias qui nous abreuvent d’une pensée unique.

    Merci à Maxime Tandonnet pour ce blog ouvert au dialogue.

    Aimé par 3 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.