Noël des chrétiens martyrisés

En cette veille de Noël, nos pensées se tournent vers les chrétiens confrontés aux persécutions, partout dans le monde. 2020 aura été une année particulièrement sanglante, dans l’indifférence du monde occidental, miné par la mauvaise conscience et la haine de soi. Le nombre de chrétiens tués dans le monde en 2020 dépassera les 4 000. Il était de 2 985 en 2019. Cette année-là, 3 711 chrétiens étaient détenus dans le monde et 9 488 églises fermées, détruites ou ciblées par des attaques. Au Nigéria, depuis 2015, 4 000 chrétiens ont été assassinés par Boko Haram, dont 500 prêtres exécutés. La première place du classement des persécutions antichrétiennes est occupée par la dictature communiste de Corée du Nord où l’on encourage les citoyens à dénoncer les chrétiens, internés dans des camps, torturés et exécutés. En Afghanistan et en Somalie, respectivement au deuxième et troisième rang du classement, les chrétiens, généralement des musulmans convertis, sont passibles de mort pour apostasie. Au Pakistan, les enlèvements et viols de jeunes femmes chrétiennes sont quotidiens. 1,5 million de chrétiens animistes du Soudan ont été tués par les islamistes dans les années 1990-2000. En Chine, où le christianisme s’est secrètement développé au fil des ans, le nombre de chrétiens détenus a été multiplié par 10 en dix ans.  En Inde, les crimes visant les chrétiens indiens ont augmenté de 40 % au cours de l’année 2020. Au Moyen-Orient, la chasse aux chrétiens s’est accélérée depuis 10 ans. Une véritable épuration ethnique est en cours. En Irak, les chrétiens étaient 1,5 million en 2003, ils sont 200 000 aujourd’hui. Les chrétiens de Syrie sont désormais 700 000 contre 2,2 millions avant la guerre civile. Les coptes continuent d’être persécutés en Égypte. Eglises, monastères et maisons incendiées, viols, décapitation, lynchages, massacres de villageois, y compris des femmes et enfants. Un génocide se déroule dans l’indifférence et la passivité des nations occidentales dont les dirigeants et les télévisions préfèrent se terrer et fermer les yeux.

Maxime TANDONNET

 

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

89 commentaires pour Noël des chrétiens martyrisés

  1. Georges dit :

    Une prière à ce monde qui nous correspond.

    J'aime

  2. Pheldge dit :

    atlantico.fr/decryptage/3594959/emmanuel-macron-pourquoi-n-arrivez-vous-pas-a-dire–joyeux-noel–aux-francais–benoit-rayski

    Je cite un commentaire « Même les commerçants qui vendent les sapins ( les fleuristes en général) ne disent plus « Joyeux Noel » aux acheteurs, car aujourd’hui on dit « Bonnes Fêtes « . Pourtant » Joyeux Noel « est plus évocateur d’une certaine ambiance, mais c’est ainsi car on est dans un pays LAIQUE . En revanche, souhaiter » Bon Ramadan » est bien vu car on est dans un pays ouvert et accueillant ! »

    Aimé par 1 personne

    • Excellent Benoit Rayski!
      MT

      J'aime

    • lehibou dit :

      Noël, c’est aussi dans la tradition païenne, la nouvelle lumière qui correspond au solstice d’hiver qui a lieu le 21 ou 22 décembre. En réalité, Noël est, à quelques jours près, une fête tout à la fois chrétienne et païenne.
      Ceux qui refusent de prononcer le mot Noël rejettent du même coup la sédimentation païenne qui a précédé l’avènement du christianisme. Ils ne sont pas laïques, mais athées, voire nihilistes et ignares, des personnes sans la moindre spiritualité et sans la moindre notion de nos racines multiples.
      Ce phénomène de rejet primaire s’est malheureusement répandu dans beaucoup de pays culturellement chrétiens.
      Nous pouvons au moins exercer une forme de résistance
      * en n’utilisant pas de cartes de Noël d’où le mot Noël est absent.
      * en barrant explicitement l’expression « Joyeuses fêtes » pour la remplacer par « Joyeux Noël ».

      J'aime

  3. Zonzon dit :

    @ jfsadys 25 décembre 20h21

    Aider les personnes de chez nous c’est d’abord les mettre à l’abri de celles qui « n’en sont pas »!

    J'aime

    • jfsadys dit :

      Bonsoir Zonzon. Nous recommençons les éternels débats Français depuis avant la révolution russe sur l’accueil ou pas des migrants. Vous ne le regarderez pas mais je vais indiquer tout de même un lien pour les lectrices et lecteurs de ce blog qui pourraient être intéressés par le sujet: https://www.ancrage.org/ Et pour faire simple et court ce qui nous aiderait beaucoup ce sont toutes les personnes qui pourraient nous aider à nous mettre à l’abri de celles et ceux qui fabriquent le chaos actuel. Car si certains ne sont pas à l’abri des autres c’est de mon point de vue voulu. Bonne fin d’année à vous. Merci de votre commentaire et de votre sens comme toujours de la formule choc. Je ne partage pas souvent vos idées mais je vous envie votre manière incisive d’écrire.

      J'aime

    • Pheldge dit :

      il n’est pas besoin d’être Grand Druide, ni diplômé en économie pour constater que malgré les 32 % de redistribution du PIB -la richesse produite- nous avons près de 10 % de chômeurs, que les « plans de relance » à grands coups de milliards empruntés, ont tous échoué lamentablement depuis 40 ans, et qu’appliquer les mêmes mauvaises recettes, ne produira que les mêmes effets désastreux !

      J'aime

  4. Ping : « Noël des chrétiens martyrisés  écrit Maxime Tandonnet ! | «

  5. jfsadys dit :

    L’Aide à l’Église en Détresse ou l’AED (ACN Aid to the Church in Need en anglais, Kirche in Not en allemand) est une fondation internationale catholique de droit pontifical qui aide les chrétiens menacés, persécutés, réfugiés ou dans le besoin. Fondée en 1947 par le père prémontré belge Werenfried van Straaten, elle soutient plus de 5 000 projets, grâce aux dons récoltés par ses 23 bureaux dans le monde. Elle intervient dans plus de 150 pays. L’AED mène aussi un travail de recueil d’informations.

    https://www.aed-france.org/

    Aimé par 2 personnes

  6. Freddie dit :

    @Furax. Moi si, je connais des gens qui en sont morts, et d’autres qui l’ont eu et n’ont pas de séquelles. C’est une loterie. Je ne jette pas la pierre aux gens qui ont peur. Je trouve en revanche assez déplaisant le discours qui charge ces personnes en les accusant de faire le jeu liberticide du gouvernement. On peut sortir peu, en se limitant au strict nécessaire, sans apprécier que le gouvernement vole le pouvoir de prescription des médecins, ou interdise un médicament sur la base d’une étude bidon, et persiste malgré le peu de sérieux confirmé de l’étude. Cette façon de jeter la pierre aux gens prudents est l’exact pendant de l’attitude de gouvernement qui se justifie de ses abus de pouvoir en jetant la pierre à ceux qui le sont moins. Le fait est que nous ne sommes plus en démocratie, et ça ne date pas d’hier ni du virus.

    J'aime

  7. lehibou dit :

    @Annick Danjou, 25 déc 2020 à 08:59
    Pierre de Ronsard (1524-1585) se posait déjà la même question.

    France de ton malheur tu es cause en partie,
    Je t’en ai, par mes vers, mille fois avertie.
    Tu es marâtre aux tiens et mère aux étrangers
    Qui se moquent de toi quand tu es en danger.
    Car la plus grande part des étrangers obtiennent
    Les biens qui à tes fils, justement appartiennent.

    Aimé par 4 personnes

  8. Annick Danjou dit :

    Philippe notre fils enseigne en prépa, il a une très bonne classe et une d’étudiants de milieu social moins favorisé. Un de ses étudiants qui est très motivé et sérieux s’est arrêté parce qu’il doit travailler pour payer les dettes de sa mère. Donc je repose ma question, pourquoi aidons-nous ceux qui viennent d’ailleurs au lieu d’aider tous ceux qui méritent chez nous et qui sont laissés sur la touche? N’est-ce pas là que nous devrions œuvrer et demander des comptes à nos gouvernants ? Les LR ne peuvent -ils pas s’emparer du sujet? Non ils ont peur d’être comparés au RN et il est là le problème !!

    Aimé par 2 personnes

    • Pheldge dit :

      « il doit travailler pour payer les dettes de sa mère … » c’est quand même un cas très particulier et heureusement, rare. Avec le système de bourses et d’APL, un étudiant peut arriver à s’en sortir. J’ai un exemple récent d’une jeune fille, mère au RSA qui a pu faire ses études d’ingénieur à Lyon.
      J’ai également des exemples de jeunes, qui se font offrir par ce biais, une année de vacances, à buller en première année de Fac …
      Après, je pense que le système anglo-saxon, dans lequel l’étudiant contracte un prêt pour financer ses études a de nombreux avantages : ça élimine les glandeurs, et ne garde que les motivés et capables, ça responsabilise l’étudiant et le stimule pour travailler. Et dernier point, non des moindres, ça incite les étudiants à se diriger vers des filières offrant des débouchés, évitant ainsi la surproduction de diplômés en socio, psycho et autres sciences sociales, dont notre pays s’enorgueillit, et qui, s’il pouvait les exporter s’enrichirait !

      Aimé par 1 personne

    • Anonyme dit :

      pourtant , une feuille de cigarettes les sépares ,arrêtons d’aider les étrangers ,avec ou sans papiers ,plus de 10 millions de chômeurs ,8 millions de retraité a 850 euros ,plus les fermetures d » entreprises et 400 000 sans papiers légale ,et le double sans papiers ,,,qui vie a nos crochet ,alors que nous croulons ,sous les dettes ,,,STOP,

      J'aime

    • jfsadys dit :

      Par expérience, actuellement si rien ne change vraiment, je vous affirme que vous pouvez supprimer toutes les aides aux personnes venues d’ailleurs ça n’aidera pas les personnes de « chez nous ».

      J'aime

    • Pheldge dit :

      peut-être pas immédiatement, mais la réduction de la « redistribution étatique » (presque 32 % du PIB la première au monde https://www.capital.fr/economie-politique/la-france-championne-de-la-redistribution-sociale-1387554 ) se traduirait par une réduction des prélèvements, qui doperait la croissance puis l’emploi. Donc à moyen terme, toute mesure allant dans ce sens devrait avoir des effets bénéfiques.

      Aimé par 1 personne

    • Zonzon dit :

      Chère Annick

      Les LR ne s’emparent pas du sujet parce qu’ils sont aussi néfastes au pays que le FNRN.
      Tant que les citoyens honorables – dont vous êtes – ne se rendront pas compte de cela la Nation cheminera vers la disparition et la mort !

      J'aime

    • Infraniouzes dit :

      La politique, la politique chère Annick. Un isolé n’intéresse aucun politique. Mais un groupe et on rêve de projets électoraux. On ne sait plus quoi faire pour s’attirer ses faveurs. Et cette pitoyable course à l’échalote derrière les écolos en est la plus triste démonstration. Bonne année.

      J'aime

    • Philippe dit :

      Bonjour Annick,
      Vous posez les bonnes questions. Mais aujourd’hui le ministère de l’éducation du peuple et de la propagande, ne veut pas des personnes qui posent les bonnes questions, qui ont la capacité de voir la réalité des faits. Voir différemment, faire preuve de la bonne analyse, de réalisme c’est aujourd’hui du complotisme, du fascisme, du nazisme etc.
      La pensée unique est la règle.
      Tout au long de l’histoire de l’humanité, dès que des individus ont voulu faire un nouveau monde, un monde meilleur, ils ont toujours fait un monde pire que celui qu’ils critiquaient et ont imposé une pensée unique. Et aujourd’hui nous le constatons encore plus avec et grâce à la COVID. Les années prochaines vont être pires malheureusement.

      Aimé par 1 personne

    • Pierre-Jean dit :

      @Annick Danjou,
      Je lis régulièrement vos messages, pour constater que la thématique « milieux favorisés, milieux moins favorisés, milieux défavorisés, etc » revient régulièrement sous votre plume (clavier plutôt). Mais ces distinctions sont en réalité très douteuses. A partir de quel moment est-on favorisé, défavorisé : mystère et boule de gomme, vous seriez bien en peine de le dire je pense. Vous faites fi aussi de la responsabilité individuelle : la référence permanente chez vous au « milieu » met complètement de côté le fait que, face à une situation identique, les personnalités vont réagir et surtout agir de façon extrêmement différente.

      Aimé par 1 personne

    • jfsadys dit :

      @Pheldge, Roccard affirmait que les Français sont nuls en économie. En ce qui me concerne c’est vrai je n’ai pas de culture du tout en ce domaine. J’en suis resté à l’enseignement primaire, réac des mes parents et grands-parents: dépenser moins que ce que je gagne. Et pour ce qui est d’aider l’économie française et l’emploi je fais une suggestion: arrêter de confiner déconfiner reconfiner, arrêter d’autoriser certaines personnes à travailler et d’autres pas. Et arrêter d’inventer de nouvelles taxes. Bonne fin d’année à vous et à celles et ceux qui vous sont chers.

      Aimé par 1 personne

  9. Olivier Seutet dit :

    Bon Noël.
    Merci de nous aider à tourner nos regards vers d’autres horizons. Merci de nous soulager de la pression infantilisante d’une dictature de petits bourgeois tétanisés par leur petite santé, ne rêvant que de contraintes supplémentaires, avides de dénonciations de comportements associaux, veules sous le joug et le licol.

    Aimé par 1 personne

    • Sganarelle dit :

      @ Olivier Seutet
      Non, je voudrai tempérer votre message parce que je note avec surprise les efforts que font les français dans mon entourage pour porter des masques et se confiner. Je suis même témoin de leur sens de l’entraide et de leur empathie et le petit ou grand bourgeois met la main à la pâte, c’est la minute de vérité où chacun fait connaissance de son voisin avec souvent d’heureuses surprises.
      Bien sûr il y a le « bobo » classique qui est « sui generis » et sans surprises aucune mais ce n’est plus la généralité et croyez- moi il reste un espoir..
      Courage ! Nous en avons vu d’autres et tout à une fin.

      Aimé par 2 personnes

  10. Coucou dit :

    Bonjour à vous tous,

    Démystification

    Un poète l’a dit, il y plus de cent ans : « Le mouvement de dérépublicanisation de la France est profondément le même mouvement que le mouvement de sa déchristianisation. C’est ensemble un même, un seul mouvement profond de démystication ». Ce poète, cet immense esprit, ce grand républicain et socialiste et catholique en même temps, c’est évidemment Charles Péguy. Nul autre que lui, élève de la seule République qui ait valu, si on l’en croit, celle qui est morte en 1880 et qui avait à peine cinq ans, mais aussi et surtout enfant de la France temporelle, celle des siècles de siècles, et surtout amoureux de Notre-Dame et de Notre Seigneur – nul autre mieux que lui donc pour évoquer le cours qu’a pris ce pays, et à son époque et à la nôtre, puisqu’elles se ressemblent toutes deux si étrangement.

    Nul autre mieux que lui pour dire ce que nous avons perdu : mais il faut ajouter aujourd’hui un tiers personnage dans ce nouvel acte, bien sûr l’islam.

    https://lanef.net/2020/11/29/demystification/

    Aimé par 2 personnes

  11. Coucou dit :

    Bonjour à vous, Bon Noël à tous,

    Première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens

    01 J’aurais beau parler toutes les langues des hommes et des anges, si je n’ai pas la charité, s’il me manque l’amour, je ne suis qu’un cuivre qui résonne, une cymbale retentissante.

    02 J’aurais beau être prophète, avoir toute la science des mystères et toute la connaissance de Dieu, j’aurais beau avoir toute la foi jusqu’à transporter les montagnes, s’il me manque l’amour, je ne suis rien.

    03 J’aurais beau distribuer toute ma fortune aux affamés, j’aurais beau me faire brûler vif, s’il me manque l’amour, cela ne me sert à rien.

    04 L’amour prend patience ; l’amour rend service ; l’amour ne jalouse pas ; il ne se vante pas, ne se gonfle pas d’orgueil ;

    05 il ne fait rien d’inconvenant ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s’emporte pas ; il n’entretient pas de rancune ;

    06 il ne se réjouit pas de ce qui est injuste, mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai ;

    07 il supporte tout, il fait confiance en tout, il espère tout, il endure tout.

    08 L’amour ne passera jamais. Les prophéties seront dépassées, le don des langues cessera, la connaissance actuelle sera dépassée.

    09 En effet, notre connaissance est partielle, nos prophéties sont partielles.

    10 Quand viendra l’achèvement, ce qui est partiel sera dépassé.

    11 Quand j’étais petit enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant. Maintenant que je suis un homme, j’ai dépassé ce qui était propre à l’enfant.

    12 Nous voyons actuellement de manière confuse, comme dans un miroir ; ce jour-là, nous verrons face à face. Actuellement, ma connaissance est partielle ; ce jour-là, je connaîtrai parfaitement, comme j’ai été connu.

    13 Ce qui demeure aujourd’hui, c’est la foi, l’espérance et la charité ; mais la plus grande des trois, c’est la charité.

    Aimé par 1 personne

  12. there dit :

    Quand je faisais le catéchisme, il m’arrivait de poser la question suivante « Quand y a t il eu le plus de martyrs chrétiens ? » Leur réponse était évidemment l’époque romaine. Je leur disais , « non, c’est maintenant » succès garanti .

    Aimé par 2 personnes

  13. Furax dit :

    Merci pour ce billet de rappel des persécutions anti-chrétiennes, massacres et purifications territoriales, perpétrés dans l’indifférence générale. Le Grand Hospice occidental (E. Limonov) se terre de trouille pour un virus à létalité de 0,5% des « cas » ! où sont passés les descendants des tenaces combattants de 14-18 ? Le syndic de liquidation qui usurpe l’Elysée a commis le pire crachat sur notre histoire en déclarant la colonisation française « crime contre l’humanité », et cela dans un pays étranger (l’Algérie) vindicativement anti-français. C’est une trahison pure et simple. Comment voulez-vous dans ces conditions que la France manifeste encore son attachement aux chrétiens persécutés dans le monde musulman ? alors même que le bernard-l’hermite du Vatican n’a aucun mot de compassion pour ces martyres de la foi chrétienne ? J’ai l’impression détestable de vivre dans un asile à ciel ouvert ! après le masque, la camisole ?

    Bon Noël à tous ! que la Providence nous vienne en aide !

    Aimé par 4 personnes

    • Freddie dit :

      Le problème avec ce virus, c’est que les statistiques n’ont pas d’importance. Rien ne dit, si vous ne faites pas attention, que vous ne ferez pas partie des cas graves, même si vous êtes jeunes. C’est la roulette russe. Vous pouvez recevoir l’unique balle du barillet. Face à cela, ce ne sont pas les statistiques qui comptent, mais le caractère : insouciant ou prudent, courageux ou craintif. C’est un choix personnel.
      Quant à se mobiliser pour les chrétiens d’Orient… La France n’arrive même pas à défendre les Français.

      J'aime

    • Merci à vous, de tout coeur, et joyeux Noël!

      J'aime

    • Merci à vous, de tout coeur, et joyeux Noël!

      J'aime

    • there dit :

      @Freddie mais la vie est une roulette russe. Il est absolument extravagant que nous l’ayons oublié. Un des principes de vie de mon père est le suivant « il faut vivre dangereusement » . Ce principe ne voulait pas dire insouciant, ainsi faisons-nous tous des choses très dangereuses mais avec une grande prudence. Je suis toujours étonné de voir beaucoup de mes contemporains suivre les principes inverses : ils vivent paisiblement de manière tout à fait inconséquente.

      Aimé par 1 personne

    • Furax dit :

      @Freddie : pour l’instant je ne connais aucune personne contaminée par le corona-19 qui en est mort, y compris la vieille maman de 92 ans d’un couple d’amis pas tout jeunes non plus (73 et 74 ans) qui l’ont eu aussi. Une semaine de traitement à base d’azithromicyne, ils vont tous bien y compris mémé qui trotte comme un lapin. Je ne vais pas vous citer les mêmes cas dont j’ai eu connaissance. Y compris à l’EHPAD où malgré un nombre élevé de « cas », les quelques décès enregistrés comme chaque année à cette période ne sont pas dû au fameux Corona. Quelques uns décédés à un âge très avancé ont été testé « positif » mais pas à cause du Corona. Certes il y a eu au début de l’épidémie un nombre élevé de morts du Corona, que l’interdiction des traitements efficaces a favorisé. Quant à l’encombrement des services d’urgence, c’est un problème récurent depuis de longues années. C’est au Pouvoir d’en rendre des comptes et ce n’est pas en terrorisant les gens à longueur de media que l’on traite une maladie. Tout a déjà été dit par des praticiens compétents de renommée mondiale, qu’il aurait mieux valu écouter au lieu de leur mettre des bâtons dans les roues. Cela eu épargné de nombreuses vies. Les assassins doivent payer!

      Aimé par 1 personne

    • lehibou dit :

      Merci à vous, Furax, de rappeler l’attitude ignoble et imbécile de Macron pour ce qui a trait à la colonisation française. Cet « homme politique » est non seulement imbuvable, mais manifeste une grave méconnaissance de l’histoire véritable du pays qu’il est censé diriger.
      Dans son livre « Pour en finir avec la repentance coloniale », (# poche Champs actuel, 7,00€) Daniel Lefeuvre* démystifie les discours psittacistes (<lat. psittacus = perroquet), le prêt-à-penser paresseux et mensonger sur la colonisation, plus précisément sur la colonisation en Algérie.

      cf. 4ème de couverture de l'ouvrage:
      Après celle de la guerre d'Algérie, une nouvelle génération d'anticolonialistes s'est levée, qui mène combat pour dénoncer le péché capital que nous devons tous expier: notre passé colonial, à nous Français. Battons notre coulpe, car la liste de nos crimes est longue! Nous avons pressuré les colonies pour nourrir notre prospérité, les laissant exsangues à l'heure de leur indépendance; nous avons fait venir les "indigènes" au lendemain des deux guerres mondiales pour reconstruire la France, quitte à les sommer de s'en aller quand nous n'avions plus besoin d'eux; surtout, nous avons bâti cet empire colonial dans le sang et les larmes, puisque la colonisation a été rien moins qu'une entreprise génocidaire: Jules Ferry, c'était, déjà, Hitler!
      Contrevérités, billevesées, bricolage…voilà en quoi consiste le réquisitoire des Repentants, que l'auteur de ce livre a entrepris de démonter, à l'aide des bons vieux outils de l'historien – les sources, les chiffres, le contexte. Pas pour se faire le chantre de la colonisation, mais pour en finir avec la repentane, avant qu'elle ne transforme notre Histoire en un album bien commode à feuilleter, où s'affrontent les gentils et les méchants.
      * Daniel Lefeuvre, spécialiste de l'Algérie coloniale et professeur d'histoire à l'université Paris Viii (Saint-Denis) .

      Joyeux Noël à tous !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.