Ils n’ont rien compris

Le plus épouvantable, dans la situation que nous vivons, c’est de sentir à quel point l’équipage supposé piloter le navire est sous l’emprise de la bêtise, l’inculture, la crétinerie. Il se compose des dirigeants, des pontes médicaux médiatisés, des conseillers politico-médico-médiatiques, bref, tous ceux qui, de fait, tracent la ligne du pays.

Il est avéré que depuis le début, ils n’ont rien compris ni rien entendu. Au fond du problème : ils sont convaincu d’être une élite supérieure chargée de mener à la schlague le troupeau  des sans dents, des Gaulois réfractaires ou ceux qui ne sont rien. Dès lors, pour compenser leurs erreurs et leurs fautes, ils ont opté pour la politique de la schlague. Et ils continuent, s’enferrent dans cette logique démente de la schlague, manifestant ainsi un niveau d’aveuglement et de de déconnexion qui n’a guère de précédent depuis 1944.

L’un de ces médecins de plateau (dont je dénonçais avant-hier l’influence nocive)  réclame un troisième confinement « dur ». C’est-à-dire le retour de l’ausweiss, comme disent les Français, les contrôles de police, la délation, la fermeture des librairies, l’emprisonnement à domicile. Peu importent la ruine des commerçants, des bars et restaurants, des acteurs et salariés de la culture, la dévastation d’une génération noyée par le chômage, la vague de suicides, les dépressions, l’effondrement de toute une société dans le déshonneur, l’anéantissement de la dignité et des libertés. Il lui faut l’ausweiss, la fermeture des librairies et la schlague pour le rassurer.

Idem concernant le désormais célèbre projet de loi autorisant l’exécutif à interdire l’accès des services publics et des transports aux « non vaccinés » (logique du « passeport sanitaire »). Il serait désormais question d’engendrer une société à deux vitesse, fondée sur la discrimination: les droits réservés aux vaccinés et l’exclusion des autres. Pire que la persécution des pestiférés dans les ténèbres de l’histoire. Comment une telle aberration, monstruosité, peut-elle seulement voir le jour?

Nous vivons en ce moment le drame de la crétinisation poussé à son paroxysme. Depuis le début, ils n’ont pas compris que la politique de la schlague ne fait qu’aggraver les problèmes. Exemple: les contaminations surviennent pour l’essentiel, cela est maintenant prouvé, par les contacts privés dans les domiciles.  La schlague ne sert à rien: les jeunes se retrouvent entre eux et pour éviter le couvre-feu, s’enferment et dorment sur place, ce qui est un facteur de contamination supplémentaire. Enfermer à domicile est idiot dès lors qu’il est avéré que la contagion survient dans les lieux clos. Mais comment faire comprendre cela à des imbéciles?

En maniant la schlague et la menace, ils ne font qu’amplifier la crise de confiance et la défiance. La parole et la sagesse, seules voies de sortie possibles à la crise, sont noyées dans le mépris et l’autoritarisme d’une bande de crétins incultes qui ne sont même plus capables de faire la part des choses entre les valeurs de la démocratie et les méthodes d’une société totalitaire, fascisante ou soviétisante qu’ils préconisent sans vergogne et surtout, sans même s’en rendre compte .

Le discours sur la vaccination est tout aussi calamiteux. Toujours la logique de la schlague: si vous ne faites pas, vous serez châtiés. Les dirigeants sanitaires, politico-médiatiques, se sont trompés sur tout et n’ont cessé de mentir depuis le début (masques, capacités d’accueil en réanimation, confinements, couvre-feu). Ils ont saccagé l’économie et la société française par leurs tergiversations et leurs  volte-face. Et ces imbéciles, droits dans leurs bottes, continuent comme si rien ne s’était passé.

Ainsi, le vaccin anti-covid19 aurait pu être présenté comme une chance et un espoir collectif, sur la base de la liberté de chacun et du respect de son intégrité physique en expliquant en toute transparence ses avantages et ses risques. Mais non, les inquiétudes légitimes qu’il suscite, dans une population échaudée par les mensonges et les fautes de sa classe dirigeante, depuis un an, donnent lieu à une nouvelle floppée de menaces, de moqueries, d’insultes et de mépris. En cours, l’invention d’une nouvelle catégorie diabolique : les antivaccins, taxés de  « populistes, conspirationnistes, complotistes ». Comment les dirigeants politico-médicaux sanitaires peuvent-ils ne pas voir, ne pas sentir que la logique de la schlague et du mépris engendre la méfiance, notamment sur le vaccin, et qu’il sont eux-mêmes, en train de tuer un espoir?

Le malheur français, aujourd’hui, c’est la vertigineuse bêtise de la classe dominante, politico-médico-médiatique, fruit d’une demi siècle de crétinisation. On ne peut s’en sortir que par la confiance d’un peuple et le recours à la sagesse collective. Cette sagesse existe à condition d’en finir avec le despotisme du mépris et de savoir gagner la confiance. On aura tout essayé, sauf ce qui avait une chance de marcher: la parole, l’explication, la confiance et l’appel à la sagesse. Et, il est bien trop tard désormais.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

92 commentaires pour Ils n’ont rien compris

  1. badin26 dit :

    Macron est un individu qui sonne faux, de A à Z. Tout est faux dans cet être. Il ment en permanence et son leitmotiv « en même temps » en est un exemple. Son discours devant les étudiants indiens en est une preuve (https://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/emmanuel-macron-a-des-etudiants-indiens-ne-jamais-respecter-les-regles_2658304.html ). Sa façon d’opérer à Bercy pour préparer son forfait contre Hollande (https://www.youtube.com/watch?v=kyjHGwebb4Q), la dissimulation permanente de son but profond, sa façon équivoque de se comporter, son action, tout démontre que chez cet individu tout est faux. Considérez que dès qu’il a annoncé quelque chose, ses adjoints le démentent. Il est impossible de le croire. D’ailleurs il n’a jamais indiqué de programme pendant sa campagne. Il faut toujours chercher le but profond d’une annonce qui n’apparaît que bien trop tard pour comprendre ce qu’il avait en tête au moment où elle a été faite.
    – Je suis persuadé par exemple que l’annonce de la construction d’un PA de 75000t est un faux. Ce navire ne sera jamais construit. D’abord parce que la France n’en aura pas les moyens. Ensuite, parce qu’il a fait cette annonce pour se « mettre dans la poche » les militaires et les tenants d’une indépendance nationale (depuis longtemps disparue). On ne sait jamais, cela pourrait servir en cas de danger!
    – Il a rencontré le Pr Raoult pour essayer de l’amadouer. Et après ? Rien ! Sinon les décisions révulsantes de Véran pour le faire condamner par l’ordre des médecins et pour interdire l’utilisation de la Chloroquine (que nous sommes le seul pays au monde à avoir décidée !)
    – Souvenez-vous de sa réaction à propos de GJ. Que s’est-il passé à l’issue de cette période ? Des coups et des blessures. Et on a utilisé les BB pour les déconsidérer.
    Secondement, il est incapable de prendre une décision. Il se figure qu’une fois qu’il a parlé, il a rempli son rôle. Mais si c’est vrai au théâtre (où il se croit toujours), en revanche, en politique c’est plutôt l’action qui compte!
    Son attitude vis-à-vis de l’Algérie est aussi une honte, la nomination de Stora pour officialiser aux forceps sa manière de considérer la colonisation en trainant dans la boue les millions de Français qui se sont échinés à mettre en valeur ce pays prouve à quel point il est borné et, comme le dit Charles GAVE, c’est bien le seul roi qui n’aime pas son pays !
    Enfin, et cela m’horripile, comme la plupart de ses prédécesseurs qui depuis quelques décennies sont parvenus au sommet de la hiérarchie du pays, il se croit investi d’une mission de changer notre société, ses coutumes, sa langue et sa composition en faisant entrer sur le sol du pays des étrangers qui refusent de se plier à nos règles de vie sans jamais demander son avis au peuple.
    Une seule solution sa destitution au plus tôt et avant que le système mis en place nous empêche toute manœuvre.

    J'aime

  2. nicolasbonnal dit :

    La table rase existe en effet au Temps des Lumières. La Mettrie voulait son homme-machine comme Schwab et Davos. La révolution fut un grand reste justement dénoncé par Burke. Fin de la chevalerie, avènement des sophistes…et des économistes.

    J'aime

  3. Coucou dit :

    Bonjour à vous tous,

    « Je les ai bien baisés » : Emmanuel Macron au naturel

    À la différence d’un Chirac qui ne mâchait pas ses mots en privé, Emmanuel Macron ne laisse rien transparaître de sa trivialité. Enfant de chœur devant les caméras, calculateur cynique dès le rideau baissé. Pendant que le comédien se démaquille, l’épouse commente la dernière prestation : « Bien, le “Nous sommes en guerre”, mais un peu trop de sanglots dans la voix… Il faudra me travailler ça… » Combien de temps le numéro peut-il encore tenir ?

    https://www.bvoltaire.fr/je-les-ai-bien-baises-emmanuel-macron-au-naturel/

    Aimé par 1 personne

    • Sganarelle dit :

      Merci Coucou de vos interventions ..celle-ci correspond hélas au sentiment premier ressenti face aux intonations désincarnées des discours présidentiels. Tout en décor, rien n’est vrai ça ne touche aucune fibre c’est digne d’un rôle de cinéma mal joué. On revoit le serpent du Livre de la Jungle qui chantonne sur le même ton pour mieux vous endormir..

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.