L’explosion qui approche

Chacun sent bien que le deuxième confinement ne passe pas dans le pays. Les sondages globaux sont faussés par le climat de peur. Sous l’effet de la crainte de la mort, les sondés répondent qu’ils sont prêts à tout accepter pour sauver leur peau. Mais dans les profondeurs de la nation, les mesures autoritaristes et liberticides du pouvoir ne sont pas acceptées. Cette fois-ci, les Français vivent comme une humiliation collective les laisser-passer obligatoires pour sortir de chez soi. Ils ne supportent pas que le pouvoir leur impose, comme à des enfants immatures,  sa vision des produits « essentiels » et non « essentiels ». Ils ne comprennent pas le choix arbitraire – et tellement emblématique – d’autoriser la vente de tabac mais de leur interdire d’acheter des livres en librairie. Ils n’acceptent pas le chantage permanent, puéril, du pouvoir sur « les fêtes de Noël et de fin d’année ». Ils jugent inadmissible les restrictions apportées à leur liberté de circulation et les interdictions de voir la famille. Ils ressentent comme inepte l’ordre moral imposé d’en haut par un pouvoir jupitérien et ses ingérences dans la vie privée voire intime, quant au nombre de personnes admises à table. Les contrôles et la répression envers les passants paisibles sont vécus comme abusifs et inacceptables alors que la violence se déchaîne dans l’impunité habituelle au cœur des zones de non droit. Les croyants sont indignés de l’interdiction de célébrer leur culte. Ces mesures ne passent absolument pas dans les profondeurs du pays: elles sont ressenties par la France comme inutiles, inefficaces et illégitimes. L’impression d’arrogance obtuse qui tombe de là-haut suscite un profond malaise tout comme la morgue de dirigeants incapables d’admettre leurs fautes et prompts à se défausser de leur responsabilité sur la population. La défiance touche à son paroxysme. Un grondement sourd remonte des entrailles du pays, ce grondement qu’un pouvoir déconnecté, aveuglé par des sondages mensongers, ne saurait entendre. Ne l’entendez-vous pas ce grondement? L’aveuglement, l’autoritarisme, un comportement obtus, sourd à tous les arguments de bon sens sont les signes d’un pouvoir faible, en perdition, déboussolé. La révolte commence à prendre le pas sur la peur: dans un contexte économique et social épouvantable, nous sommes à la veille ou l’avant-veille d’une violente explosion et d’une crise politique d’une exceptionnelle gravité.

Maxime TANDONNET

 

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

121 commentaires pour L’explosion qui approche

  1. Trigwen dit :

    Dès que la peur commencera à s’estomper, dès que les Français auront reçu la goutte d’eau de trop qui aura fait déborder le vase, à ce moment les Français n’en auront rien à faire des interdictions, des papiers pour laisser-passer et des menaces.
    Ils descendront dans la rue et demanderont des comptes aux dirigeants qui les auront baladé à droite à gauche avec des arguments et contre-arguments parfois plus qu’incohérents et incompréhensibles.

    J'aime

  2. alexrebelde dit :

    A priori la stratégie asiatique était la bonne :
    – tester tout le monde,
    – tracer (vraiment)
    – confiner (réellement) les personnes positives.
    – Idem pour toute personne entrant dans le pays
    – Seuil minimal acceptable de virus : 0 (zéro) !

    Tout le reste n’est que bricolages, mensonges et gesticulations. C’est du vent !
    Tant qu’il y a du virus dans le pays, ça peut recommencer pendant plusieurs années.
    3 ou 4 confinement… et on est morts ! (si ce n’est la population, en tous les cas, l’économie, le pays). FINI !
    Ou alors on essaie de vivre avec, ou plutôt de survivre… comme on peut.
    Jusqu’à ce que la France devienne chinoise. Si le virus chinois n’y arrive-pas, les chinois, eux, sont certains d’y arriver !
    .

    J'aime

    • cgn002 dit :

      tout à fait d accord sur la methode.
      mais nos gouvernants veulent ils un résultat 0 covid en France ?
      En politique et dans l’administration Fr la rigueur ou la tenue des objectifs) c’est uniquement ailleurs que dans leur monde ! (dans le secteur privé par exemple)
      faudrait il donc avoir des responsables nets et non des tordus qui préfèrent se mêler les pinceaux pour ensuite chercher une impunité acquise d’avance, et se targuer d une gloire de sauveur dont ils ne sont en rien les auteurs (bien au contraire)
      Quelle n’était pas d ailleurs la devise d Hollande : je ne m inquiète pas, tout va s’arranger tout seul…

      J'aime

  3. Ping : Pas de messe avant début décembre : au bourricot catho, on ne desserre pas la bride !, par Gabrielle Cluzel. – information nationaliste

  4. Ping : Douze bonnes raisons de ne pas nous révolter – nicolasbonnal.com

  5. Zonzon dit :

    AUX US
    En attendant Kamala Harris, Michelle Obama, qui regrette la chère Hillary, se paye Melania et Donald Trump.
    On sent bien que ce pays n’est plus celui de Billy The Kid mais celui de Calamity Jane !

    J'aime

    • Annick Danjou dit :

      Bien vu Zonzon, voilà ce que devient l’Amérique à cause de ceux qui maintenant s’estiment en droit de tout, même de critiquer et d’injurier. C’est vrai que la Hillary était au top, elle qui continue à engranger avec sa fondation, elle préfère faire profil bas en ce moment. On invite Obama à tour de bras, même chez nous, on oublie qu’il s’est payé un palace avec l’argent qu’on lui a attribué ainsi qu’à sa femme, pour écrire leurs mémoires. Mais ce sont des démocrates et pour eux l’argent n’a pas d’odeur, il l’utilise pour eux dans un premier temps mais font des dons par ci par là pour avoir l’air de bons citoyens!!! C’est normal, ici on a les mêmes.

      J'aime

  6. Zonzon dit :

    Français, partout on entend vos plaintes sans étonnement.
    Par quel miracle un peuple qui se choisit des maîtres ineptes ne serait-il pas dans la crainte et le désespoir ?
    Plutôt que de se lamenter ne serait-il pas plus judicieux de rechercher les moyens de ne plus confier notre destin à des gens qui n’en ont que faire ?

    Aimé par 2 personnes

    • cgn002 dit :

      parce que la démocratie ne le permet plus;
      parce que les élus ont les moyens de tromper une majorité influencable (par médias interposés et complices).
      ce pourquoi je dis que nous nous sommes tiers mondisés du côté des electeurs et du côté des modes de gouvernance désormais inappropriés et utilisés à contre sens.
      Le bon sens est devenu ultra minoritaire.
      Sa parole est désormais malvenue, quand on ne réussit pas à la juguler.
      Ce à quoi travaillent nos pseudo représentants …avec notre argent (source de leurs privilèges, source de la perte des bonnes volontés contributrices…)

      J'aime

  7. Zonzon dit :

    Les policiers, valeureux gardiens de l’ordre dans la Nation, sont des victimes dans les mains des politiciens et des justiciens qui nous dirigent.

    J'aime

  8. Zonzon dit :

    Compagnons, on entend vos plaintes sans étonnement.
    Par quel miracle un peuple qui à six reprises consécutives a choisi des maîtres ineptes ne serait-il pas dans la crainte et le désespoir ?
    Plutôt que de se lamenter ne serait-il pas plus judicieux de rechercher les moyens de ne pas commettre une septième erreur : confier à nouveau le destin de la France à des gens qui n’en ont que faire ?

    J'aime

  9. Coucou dit :

    Bonjour à vous tous,

    [Vidéo] Une reporter de Quotidien signale à la police des catholiques qui prient devant une église
    Alors que des manifestations ont eu lieu dans toute la France contre l’interdiction des cultes, une chroniqueuse de l’émission a demandé aux policiers présents à l’une d’entre elles pourquoi ils ne réagissaient pas aux prières prononcées.

    https://www.valeursactuelles.com/societe/video-une-reporter-de-quotidien-signale-la-police-des-catholiques-qui-prient-devant-une-eglise-125717

    J'aime

  10. Coucou dit :

    Bonjour à vous tous,

    Pourquoi il faut regarder le documentaire «Hold-up»
    Sans tout prendre pour argent comptant
    par
    Alexis Brunet
    – 14 novembre 2020

    À l’exception du journaliste André Bercoff et de l’actrice Sophie Marceau, le documentaire de Pierre Barnérias fait l’unanimité contre lui. Causeur l’a donc regardé. S’il présente des contre-vérités et défend la thèse d’un complot, il pose aussi des questions cruciales sur la crise sanitaire.
    ________________________________________
    Soyons honnêtes, mieux vaut ne pas être sujet à l’hypocondrie pour visionner deux heures quarante consacrées au Covid-19 alors que les médias nous rabâchent depuis près d’un an ce nom que l’on aimerait tant oublier.

    https://www.causeur.fr/hold-up-documentaire-pierre-barnerias-187017

    J'aime

    • Coucou dit :

      Complément,

      Pourquoi il faut voir le film Hold-Up
      Par Ivan Rioufol le 16 novembre 2020 12h12 | 129 Commentaires

      Parce que le clergé médiatique a lancé une fatwa contre Hold-Up, il faut regarder ce documentaire « citoyen ». Il faut entendre son discours dissonant, ne serait-ce que pour protéger la liberté d’expression des censures qui s’exercent sur le film. Ce travail journalistique a des défauts, à commencer par sa longueur (2h46) et des légèretés dans l’interprétation totalitaire du projet mondialiste du « great reset » (grande réinitialisation).

      https://blog.lefigaro.fr/rioufol/2020/11/pourquoi-il-faut-voir-hold-up.html#comments

      J'aime

  11. Sganarelle dit :

    Monsieur Tandonnet vous me faites la gentillesse de me répondre que la liberté est une chose simple qui est le fait de « sortir se déplacer comme on veut et sans contrainte .,, »
    Il s’agit là d’une liberté qui compose la grande , et elle dépend en premier de votre état physique . On la perd avec l’àge la maladie ou le handicap.. ce n’est qu’une liberté parmi d’autres qui forment un tout qui est La Liberté.
    C’est la différence que font les anglophones entre «  Fredom «  et « Liberty » .. pas facile à expliquer.
    Ce ce que j’essayais de vous dire pour conclure c’est que nous sommes tous sous la dictature de la Santé mais on l’oublie parce qu’en temps normal respirer paraît naturel. (Ceux qui étouffent avec le corona actuellement en savent quelque chose. )
    La peur est paralysante mais l’inconscience est meurtrière.

    Aimé par 1 personne

    • Sganarelle, c’est très beau ce que vous dites, très bien écrit, et je vous comprends très bien, mais il n’empêche qu’à tous les âges sa liberté et j’entends profiter de la mienne, la liberté se confondant avec la vie, aussi longtemps que je le pourrai. Bien cordialement. MT

      Aimé par 1 personne

  12. Ping : Rappel… « Ils ont eux-mêmes été surpris par la docilité du troupeau ». Un lecteur résume notre nullité si docile : « Les marionnettistes ont donc simplement bondi sur une bonne occasion. J’inclinerais à penser qu&rsqu

  13. Annick Danjou dit :

    La gouverneur du Michigan après une conférence de presse hier dimanche a décidé 3 semaines de lock down. L’université est fermée, les étudiants rentrent chez eux. Le semestre est terminé à la fin de cette semaine. C’est sans doute à cause de Trump ou alors c’est Biden qui n’a pas trouvé de solution la semaine dernière comme il l’avait annoncé. Comme quoi ici ou ailleurs les problèmes sont les mêmes !

    J'aime

    • ornicar47 dit :

      Les problèmes ou les délires ? Un problème qui n’a pas de solution n’est pas un problème ou alors il est mal posé.

      Aimé par 1 personne

    • Annick Danjou dit :

      sans doute des délires mais que faut-il faire alors puisque le monde entier semble désarmé? Depuis quelques mois je pense que ce qu’attendent les gouvernements c’est un vaccin pour que certains s’en mettent plein les poches. Dès que le but se fera plus précis on va voir un pic qui diminue et « en même temps » une vaccination obligatoire…

      J'aime

  14. fraternel dit :

    hro sur le documentaire hold hup que vous preniez n’importe quelle chaine de télé meme si je ne suis pas d’accord avec tout mais incapables ces serviteurs zélés du gouvernement à inviter des personnes ayant fait ce document pour un débat contradictoire.
    et on appelle celà des journalistes indépendants?

    J'aime

  15. François FRANCOIS dit :

    Je viens de découvrir votre blog, grâce à un ami qui a relayé votre article sur Facebook. J’apprécie ce que vous avez écrit (et bien écrit). Bonne continuation.

    Aimé par 1 personne

  16. Janus dit :

    Explosion ? Peut-être, mais peut-être pas… Tout ce que nous vivons ne va pas dans le sens de cette prévision, ou plutôt de ce souhait : https://nicolasbonnal.wordpress.com/2020/11/16/rappel-ils-ont-eux-memes-ete-surpris-par-la-docilite-du-troupeau-un-lecteur-resume-notre-nullite-si-docile-les-marionnettistes-ont-donc-simplement/

    J'aime

    • janus, oui, mais les Français sont un peuple si particulier, docile en apparence comme un troupeau et on ne sait pourquoi, se transforme soudain en tigre.
      MT

      Aimé par 2 personnes

    • cgn002 dit :

      Un paisible coq de basse cour que l on peut transformer en coq de combat !
      Les empereurs romains ne s y sont pas trompés !
      Tant que nous restons entre volatiles de la même espèce, on peut toujours trouver des arrangements et cohabiter après la bagarre.
      Des empereurs gaulois n ont en rien bouleversé la grandeur de l’empire.
      Le problème c est lorsque le renard prend un habit de plumes pour bénéficier des bonnes règles et de la prospérité (devenue éphémère) du poulailler …

      Aimé par 1 personne

    • Janus dit :

      Maxime, je ne me souviens plus de la dernière fois que ce peuple s’est transformé en Tigre ? Et je crois que les rares fois ou il s’est levé spontanément, il était bien encadré. Or ce n’est plus le cas désormais, sinon par les Pecresse, Bertrand, Baroin et quelques autres du même tonneau ?

      Aimé par 1 personne

    • janus, fin 2018, début 2919, contre la taxe carbone, avant que le mouvement ne dégénère et ne soit pourri par des récupérations.
      MT

      J'aime

  17. Sganarelle dit :

    En ce qui concerne les sempiternelles «  valeurs républicaines » : liberté Egalité Fraternité:
    La Liberté de l’individu n’existe pas. Cela suppose un détachement total autant sentimental que matériel. A partir du moment où on est attaché sentimentalement ou que l’on tient à quelqu’un ou quelque chose on n’est pas libre. La dépendance est une aliénation totale de liberté. Nous ne sommes pas libres dans une societé où pour simplement vivre on a besoin les uns des autres. On a « des » libertés qu’on prend plus ou moins mais pas La Liberté..
    Quant à l’Egalité elle est dans le porte-feuille..
    Reste la Fraternité et elle nous ordonne de nous entraider …et actuellement de ne pas contaminer les autres. C’est la seule vertu qui dépende de nos actions et la seule qui soit le reflet véritable de notre personnalité. Peut-être notre seule raison d’exister.
    La dictature de la Santé est un fait naturel qui est familier pour ceux ceux qui sont privés de leurs mouvements , c’est le lot de beaucoup d’ handicapés et malades qui réalisent à quel point la santé est le cadeau primordial de la vie sans lequel tous les autres n’existent pas. De cette dictature dépens notre existence quotidienne , elle n’est pas le fait d’un gouvernant qui tout au plus l’utilise pour instaurer une coercition plus ou moins passagère , elle subsiste sans leur volonté ou la nôtre quoi qu’on fasse.
    Ce que nous vivons est la minute de vérité qui arrive au moins une fois au cours d’une époque ou d’une vie , alors au lieu de ruminer, chercher des causes, des coupables ou des responsables et rendre le présent encore moins supportable mieux vaudrait peut -être unir nos efforts et ce qui reste de nos forces pour trouver des solutions pour rendre le présent supportable et penser à un avenir plus humain..

    J'aime

    • Sganarelle, la liberté c’est une chose simple, pouvoir sortir et se déplacer quand on veut et comme on veut sans contrainte, enfin, c’est ma définition, par opposition à la privation de liberté, l’emprisonnement.MT

      Aimé par 5 personnes

    • cgn002 dit :

      se déplacer certes, mais aussi parler, s’informer, s’exprimer, apprendre, évoluer, échanger sans méfiance de l’autre, imaginer ou réfléchir à un monde meilleur, etc etc
      La Liberté dans un régime de gouvernance, c’est l’empêchement du noble empêchement…
      La devise de la Liberté chère à la France, ne signifie t elle pas l’interdiction de l’empechement d’accès à des lieux, à des idées, à une saine éducation, à une saine formation, à une saine information, à la créativité, à l’entreprise, etc etc

      Aimé par 1 personne

    • cgn002 dit :

      Vous dites qu il reste à:
      « trouver des solutions pour rendre le présent supportable et penser à un avenir plus humain »
      Pour le présent c est rappé !
      Pour l avenir, je pense qu il faut déjà corriger tous les bugs du présent.
      Chacun devrait en permanemce faire ses propres mises à jour par une introspection salvatrice, c est certain;
      mais par dessus tout, la question est de corriger la gestion et l’image rendue par nos gouvernants et notre administration publique.
      N’a t elle pas abîmé et n’offence t elle pas notre devise.
      L égalité est devenue de l egalitarisme (délétère); l égalité des droits est devenue une illusion;
      La liberté est devenue une valeur inversée (De Gaulle par exemple est vu à tort comme un empêcheur de liberté…); avec macron la liberté est en très grand danger; elle doit être restaurée; macro doit être dégagé;
      La fraternité est remplacée par un état redistributeur qui seul tirerait les ficelles; le principal gagnant est lui-même et son administration omnipotente et prolifique. Par ailleurs, l état a voulu l’ individualisme (l ego centrisme, le consumérisme) pour mieux s approprier un pouvoir d influence à son bénéfice.

      Aimé par 1 personne

  18. Mildred dit :

    Merci à tous ceux qui m’ont proposé des liens pour visionner Hold-up !
    Je vais donc encore essayer de le voir aujourd’hui !

    Aimé par 1 personne

    • H, excellent papier.
      MT

      J'aime

    • Furax dit :

      Pour ma part je ne supporte pas, plus, les visages masqués! l’impression de vivre dans un vaste hôpital psychiatrique. Ce que devient notre cher et vieux pays. Le masque doit rester dans les services hospitaliers les plus exposés, ou les lieux les plus « confinés » (Métro aux heures de pointe) où la foule dense des rues piétonnières (et non « piétonnes »!) et seulement le temps du déplacement. Quelle horrible vision que ces gens masqués en plein air dans des lieux peu fréquentés! la covidémence aurait atteint les cerveaux?

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.