« La pensée blanche »

« Un jour, je demande à mon plus ancien ami : « Éric, tu as bien conscience que moi, je suis noir ? – Ouais. – Mais si moi, je suis noir, toi, tu es quoi… ? – Ben, je suis normal ». Ce drôle de mot, « normal », a été pour moi comme un détonateur. J’ai réalisé brutalement que les Blancs ne se voient pas blancs et, plus largement, qu’ils n’ont pas conscience de la position de domination dans laquelle l’histoire les a placés. […] C’est cela, la pensée blanche : je parle, je signifie aux autres ce qu’ils doivent être, mais personne n’est autorisé à parler de moi. La longue domination des hommes sur les femmes fonctionne selon le même principe. Ce livre revisite tout d’abord certains pans de l’histoire : les conquêtes coloniales, l’esclavage, les empires, le Code Noir, l’instrumentalisation de la science et de la religion, la post-décolonisation et le pillage des ressources naturelles, le vol du patrimoine africain… Il examine les mécanismes intellectuels invisibles qui assoient la domination des Blancs. Il désigne le racisme ordinaire de nos sociétés, tissé d’une succession de petits faits parfois connus, parfois pas du tout : joueurs de football noirs accueillis par des cris de singe, discriminations à l’embauche, contrôles policiers au faciès, politique de « quotas » des minorités… Pour autant ce n’est pas un livre « anti-Blancs » : il ne s’agit pas pour moi de pointer quiconque du doigt. Je ne demande qu’une seule chose : qu’on ouvre les yeux avec honnêteté et lucidité sur des faits. Mon rêve est que nous soyons capables d’affronter les problèmes sans préjugés, comme des femmes et des hommes qui descendent tous du même ancêtre. Ce livre entend participer à sa manière à la libération des esprits pour que nous puissions un jour dépasser les couleurs de peau, pour finir par nous considérer comme ce que nous sommes : des êtres humains. »

Qu’est-ce qu’un joueur de football? Un personnage médiatisé dont le rôle est de courir après un ballon et de frapper dedans à coups de pied ou avec la tête. Pour cet art sommaire, il peut amasser des fortunes gigantesques et la célébrité. Pas une once de mépris dans ce propos: rien n’empêche, en principe, un joueur de football de réfléchir, de s’instruire, et pourquoi pas, de devenir un intellectuel et d’écrire des livres intelligents (même si la probabilité est de fait réduite). Tel n’est pas le cas de celui-ci. La présentation ci-dessus du livre de M. Thuram repose sur une formidable contradiction. Tout le sens de son écrit consiste à attiser la haine du blanc, dont la pensée est assimilée à « la domination, le colonialisme, l’esclavagisme et le racisme (« les cris de singe »). Comment ne pas haïr, au point de vouloir tuer (exterminer?) le porteur d’une pensée aussi uniformément abjecte? Mais pourtant, ne lésinant pas sur la contradiction la plus évidente, tout en attisant, avec une violence inouïe, la rage fondée sur la couleur de peau, ce livre prétend ne pas être « anti-blanc » et vouloir « dépasser les couleurs de peau ». L’ouvrage trône en excellente place dans les rayons des librairies (vu hier, à Monoprix, où ne sont exposés que les bestsellers) Quand la sublimation de la médiocrité ouvre la voie à l’exaltation de la violence et de la haine.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

44 commentaires pour « La pensée blanche »

  1. Ping : Douce France : Au pays de Saint Just et de Pol Pot Par Maxime Tandonnet – Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

  2. lehibou dit :

    Historiquement, le plus grand mal (aux niveaux économique, démographique, culturel, etc) causé aux Noirs ne l’a pas été par les Blancs, mais par les Arabo-musulmans.
    Voir le livre de l’anthropologue et économiste franco-sénégalais TIDIANE N’DIAYE: Le génocide voilé – enquête historique # Continents noirs nrf Gallimard , 2008, 260 pages.

    Présentation:
    1. Les formes d’asservissement en Afrique, avant la coquête arabe.
    2. Le Noir dans l’imaginaire collectif des peuples arabo-musulmans.
    3. La conquête arabe de l’Afrique.
    4. Après la conquête, l’islamisation et les complicités africaines.
    5. Résistance africaine.
    6. Bestialisation, razzias et chasses à l’homme ou l’Afrique à feu et à sang.
    7. Les Noirs dans le sytème esclavagiste arabo-musulman.
    8. Extinction ethnique programmée par CASTRATION MASSIVE.
    9. « Syndrome de Stockholm à l’africaine » ou l’amnésie par solidarité relogieuse.

    Aimé par 2 personnes

  3. Kris dit :

    Comme on fait son lit on se couche, disaient mes parents.

    Du sous-titre « on ne naît pas blanc, on le devient », jusqu’à la liste des épisodes historiques soigneusement sélectionnés par l’auteur, on retrouve le florilège des foutaises qui ont été répandues depuis des décennies avec la bienveillance du politique et le pognon du contribuable dans les écoles et les universités françaises.

    Il ne faut pas, après coup, s’étonner de voir des intellectuels mal dégrossis venir nous vomir le gloubiboulga qu’on leur a enfoncé dans la gorge tout au long de leur formation. Ce n’est que le début. Nombreuses sont les cohortes d’élèves formatés en classe, à la TV, dans la presse subventionnée et les réseaux sociaux par cette haine anti-blanc dissimulée sous un mince vernis de vivre-ensemble.

    J'aime

  4. Coucou dit :

    Bonsoir à vous,

    “Des millions et des millions” : l’Espagne plaide pour l’immigration

    https://www.valeursactuelles.com/monde/des-millions-et-des-millions-lespagne-plaide-pour-limmigration-115118

    Lyon : une boucherie attaquée par des voyous de 12 ans parce qu’elle “vendait du porc”

    florencejan – 01/10/2020 à 02h29

    Je regrette, pas par des voyous, par des musulmans qui exigent que nous adhésions à leurs mœurs, religion et coutumes LORS QUE NOUS SOMMES CHEZ NOUS, EN FRANCE !!!

    https://www.valeursactuelles.com/societe/lyon-une-boucherie-attaquee-par-des-voyous-de-12-ans-parce-quelle-vendait-du-porc-124085

    J'aime

  5. Madzi dit :

    M.Tandonnet, concernant ce sujet et hormis quelques commentaires censés et réfléchis, je me demande si votre blog ne serait pas infesté par quelques cafards couleur bleue marine…

    J'aime

  6. Coucou dit :

    Bonjour à vous, Gestapo et censure, Bonne journée.

    [Vidéo] “J’assume totalement de reproduire une certaine forme de censure” : sur France Inter, le sociologue d’extrême gauche Geoffroy de Lagasnerie crée le malaise

    https://www.valeursactuelles.com/politique/video-jassume-totalement-de-reproduire-une-certaine-forme-de-censure-sur-france-inter-le-sociologue-dextreme-gauche-geoffroy-de-lagasnerie-cree-le-malaise-124112

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.