Banalisation du mal

A la gare du Nord, en plein jour, un homme a été agressé et égorgé et son bourreau est toujours en fuite. Une tentative de meurtre sanglante, au mobile inconnu, au milieu de la foule, dans l’une des gares les plus fréquentées de France, cela n’émeut (presque) plus personne tant le sang qui coule devient une sale habitude. Mais cette fois ci, nul ne fait semblant de s’en émouvoir ni de s’y intéresser: pas de gesticulation, aucun défilé de personnalité, pas de communiqué.  Les politiciens s’étripent sur les mots. A-t-on le droit de parler d’ensauvagement? Bataille de mots, bataille de formules magiques, comme si marteler quinze fois le même mot comme un perroquet avait jamais suffi à régler le moindre problème. Et il se trouve encore une personnalité clé du pouvoir pour affirmer que l’insécurité n’est qu’un sentiment. « Sentiment d’insécurité »: l’insécurité serait un sentiment, une impression, une illusion. Ceux qui le disent ou ceux qui le pensent ont-ils des enfants, mettent-ils jamais le pied dehors, dans la rue ou le métro? 812 000 victimes de la violence en un an. Et Charlie, et le Bataclan, et Nice, et la gare de Marseille, oubliés? La vraie guerre, les massacres perpétrés sur le territoire français par la barbarie islamiste, 260 morts, n’auraient-ils jamais existé? La France est otage de deux extrêmes: les uns au plus haut sommet de l’Etat, ont la tête dans le sable idéologique et continuent de penser que l’insécurité n’est qu’un sentiment; en face, des charognards démagogues exploitent la violence sanguinaire dans un intérêt  électoral (l’Elysée vaut bien un aboiement). Aveuglement et démagogie font semblant de se combattre mais se valorisent mutuellement dans un jeu complice. Il faudrait des années voire des décennies de courage, d’efforts et de volonté acharnée pour mettre fin au délitement de l’Etat qui se traduit dans le chaos sanguinaire et restaurer l’ordre dans ce pays, mais la pente que nous suivons en ce moment est diamétralement opposée.

Maxime TANDONNET

 

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

54 commentaires pour Banalisation du mal

  1. Georges. dit :

    Et personne n’est intervenu cher peuple et faisons les autruches chère politiciens.

    J'aime

  2. Ping : Douce France : Et maintenant un Observatoire de la haine ou la banalisation du Mal ! – Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances – DE LA GRANDE VADROUILLE A LA LONGUE MARGE

  3. Ping : Le blog a lupus:Douce France : Et maintenant un Observatoire de la haine ou la banalisation du Mal ! – chaos

  4. Ping : Douce France : Et maintenant un Observatoire de la haine ou la banalisation du Mal ! – Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

  5. Koufra dit :

    Bonjour Maxime

    Ce que je vais écrire apparaîtra certainement excessif a certains néanmoins la violence faite aux femmes par une communauté relève probablement d’une stratégie consciente sans forcément être forcément partagée officiellement.

    On voit de plus en plus de viol, tabassage, mise sous pression vestimentaire ( refus d accès à des centres commerciaux, demandé incistentante a des femmes de se rhabiller, ou de ne pas faire de monokini, ou inversement harcèlement sexuel)… ou d agression physique comme à Reims. Cela tourne parfois à la bagarre générale comme dans une base de loisir cette été.

    La généralisation de ces faits visent sans le dire explicitement à imposer tacitement la charia et relève des méthodes appliquées en tant de guerre pour soumettre une population notamment par la pratique du viol de guerre comme stratégie de domination.

    viol comme arme de guerre ou comme méthode de guerre lorsqu’il est planifié par une autorité politico-militaire et utilisé de manière stratégique par une des parties d’un conflit pour humilier, affaiblir, assujettir, chasser ou détruire l’autre. Il s’agit généralement des viols de masse (perpétrés sur de nombreuses victimes), multiples (une victime est agressée à plusieurs reprises) et collectifs (la victime est agressée par plusieurs assaillants), fréquemment commis en public, accompagnés le plus souvent de brutalités et de coups.

    On en est pas à ce niveau pour l instant néanmoins à un moindre niveau j ai bien peur que cela relève de la même démarche.

    Amitiés

    Koufra

    J'aime

  6. Philippe dit :

    Bonjour Maxime, bonjour à tous,

    Je suis vraiment atterré, jamais je n’aurais pensé voir cela. Entre une pauvre jeune fille qui est tabassée et filmée à Reims, des pompiers qui ont reçu un VTT sur le dos lors d’une intervention et j’en passe.
    Une violence qui se multiplie de jours en jours. Hier lors de ma formation, j’ai autorisé les stagiaires de retirer leur masque pour quelques minutes en ayant soin d’ouvrir les fenêtres. 15 mn plus tard la DRH demandait à me voir, la directrice commerciale a fait du mouchardage. Heureusement que je connais bien la DRH et le directeur. Le problème fut réglé. J’ai obtenu gain de cause. Mais cela détériore l’ambiance de travail, je le constate, et les stagiaires s’en plaignent, on voit une tristesse.
    Ma conjointe faisait son marché, hier, dans notre petit village, les gendarmes ont débarqué et ont verbalisé 9 commerçants sur 16 pour défaut de port du masque notamment masque sous le nez, et 14 personnes âgées. Ils ont verbalisé le patron du bar car des clients consommaient au bar étaient donc trop proches. Les clients furent verbalisés aussi malgré leurs protestations. Cela a fait un tollé dans le village.
    Ce régime policier m’inquiète, et me rappelle ce que me racontait ma grand-mère lors de l’occupation. Répression, délation.
    Pendant ce temps-là, les délinquants s’en donnent à cœur joie. La semaine dernière, je me suis levé toutes les nuits, munie de mon fusil pour surveiller mes chevaux et poneys. Cette semaine ce sont deux voisins qui veillent sur eux, ainsi que ma conjointe. Un peu de plombs au-dessus de la tête, cela dissuade!. Ancien militaire, je désapprouve cette méthode, mais devant le laxisme de nos dirigeants, il faut trouver des solutions.
    Je constate qu’il est plus facile, de verbaliser et de terroriser les gens honnêtes que de s’attaquer aux délinquants.
    Qu’il est plus facile de dénigrer et d’avilir nos forces de l’ordre plutôt que de les soutenir. D’obliger, les forces de l’ordre de réprimander les gens honnêtes et laisser les délinquants détruire, voler, piller, violer pour acheter la paix sociale.
    Le séminaire, de nos dirigeants trop intelligents et trop subtils sur la sécurité ne fut qu’une vaste fumisterie, du flanc, de l’esbrouffe, du cinéma.
    Jusqu’où descendrons-nous dans le déclin ?

    Aimé par 4 personnes

  7. Koufra dit :

    Bonjour

    Dans un autre domaine… Samedi 5 septembre, le président Erdogan a menacé la Grèce lors d’une allocution télévisée : Ils vont comprendre, soit par le langage de la politique et de la diplomatie, soit sur le terrain via d’amères expériences.« 

    Amities

    Koufra

    Aimé par 4 personnes

  8. nicolasbonnal dit :

    Réflexion faite, il faut le faire, renvoyer dos à dos les égorgeurs et les charognards (qui ? le RN ? les patriotes ? Hommes aux couteaux entre les dos gare du mort eux aussi ? ) comme le font les socialistes depuis Mitterrand pour justifier la violence et créer cette ex-agonie que l’on nomme la France… Mais bon, à chacun ses absences de raisonnement.

    J'aime

    • Anonyme dit :

      Nicolas,,le RN et si les chamoniard était de votre camps ? pour moi,,,,la droite national RN sont des actionistes ,Nier que en France et cela dans toutes les villes , le soir c »est un coupe gorge ,les trafiquants impose leurs loi ,beaucoup sont étrangers ou on la double nationalité ,voila le probléme

      J'aime

  9. Gil dit :

    Et Charlie, et le Bataclan, et Nice, et la gare de Marseille, oubliés? Et le karcher à Sarkozy ? Il était bouché ? Une belle brochette de fiotes au pouvoir depuis 40 ans et voilà où on en est.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.