Lecture: les grandes figures de droite, sous la direction de Jean-Christophe Buisson et Guillaume Tabard, Perrin/Figaro Magazine 2020 (22€)

Ci-dessous, la présentation par les éditions Perrin d’un ouvrage qui sort cette semaine et que j’aurai soin de chroniquer dès que j’en aurai achevé la lecture.

Les hommes qui ont fait la droite de 1789 à nos jours.

De qui la droite est-elle le nom ? Depuis la Révolution française, le mot recouvre trois grandes familles de pensée identifiées par l’historien René Rémond : légitimiste, orléaniste et bonapartiste. La première irriguerait l’extrême droite après avoir inspiré les ultras et l’Action française ; la deuxième est indissociable du libéralisme politique et économique apparu au XIXe siècle, tandis que la troisième, après les deux Empires, serait à la source du gaullisme.
Certes, sauf que contrairement aux gauches, ces droites se structurent d’abord autour d’individus – hommes et femmes dirigeants politiques charismatiques, penseurs, philosophes ou écrivains –, qui tous ont marqué sa riche histoire et contribué à définir son identité. Voici pour la première fois racontés et expliqués la vie et les apports des plus importants d’entre eux, dans ce livre collectif de prestige rassemblant historiens, essayistes et journalistes de renom sous la direction de Jean-Christophe Buisson et Guillaume Tabard.
Leurs contributions lumineuses éclairent l’histoire politique et intellectuelle de la droite, mais aussi de la France des deux derniers siècles.

En voici le sommaire :
Préface Alexis Brézet
Rivarol Paulin Césari
Constant  Philippe Raynaud
Maistre Charles-Eloi  Vial
Chateaubriand Fr Rouvillois
Napoléon  Patrice Gueniffey
Duchesse de Berry Eugénie Bastié
Tocqueville Laetitia Strauch-Bonart
Guizot  Laurent Theis
Thiers  Pierre Cornut-Gentille
Broglie Marie-Hélène Baylac
Barrès  Bruno de Cessole
Maurras Jean-Christophe Buisson
Poincaré Arnaud Teyssier
Tardieu Maxime Tandonnet
Pinay Christiane Rimbaud
De Gaulle Eric Roussel
Aron  Nicolas Baverez
Simone Veil Anne Fulda
Giscard Jean-Louis Bourlanges
Chirac  Guillaume Tabard

Conclusion Guillaume Tabard

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour Lecture: les grandes figures de droite, sous la direction de Jean-Christophe Buisson et Guillaume Tabard, Perrin/Figaro Magazine 2020 (22€)

  1. Zonzon dit :

    ÉTÉ 20

    Ne crains pas de haïr, seulement d’être haï !!

    Des esclaves à l’Assemblée Nationale, allons donc … tous des seigneurs ! [29/08]

    VALEURS ACTUELLES sacre Zemmour homme de l’année ! Et on dit que cet hebdo est raciste …. On comprend plus ! [06/08]

    EDM s’attaque aux ayatollahs de l’écologisme et défend les chasseurs. Lui-même chasse à cour … au Palais ! Avec lui les animaux ont intérêt à raser les buissons … le gibier va déguster … la peine capitale assurée !
    La terreur des barreaux est aussi celle des terriers.
    On savait bien qu’il finirait par péter les plombs notre digne et sévère Garde des Sceaux ! [16/08]

    La chasse : l’aristocratisme à la portée du peuple. Une véritable conquête de la République.

    – Castex ?
    -C’est pas une marque de produits dérivés du pétrole ça !

    Robinson Crusoé, un ignoble roman décrivant l’exploitation sans fin d’un noir par un blanc. Qu’attend-on pour mettre cette ignominie à l’index !

    L’Athélée au mois d’août. Le temps des seconds couteaux. On y vit beaucoup l’exécrable Georges Fenech (rien d’un renard !), celui qui sonna la charge en tête contre Fillon – sans doute pensait-il obtenir un porte feuille ministériel du grand Juppé, remplaçant souhaité par toute la basse-cour LR – et l’adipeux Dominique Jamet ( un rondouillard un peu maniéré … il faut se méfier des gros, ils sont souvent méchants) aux sentences courtes et vachardes dont l’envoi,plein de finesse, sur Trump restera dans les mémoires : « Trump a sauté sur la catastrophe de Beyrouth comme un CORBEAU sur une CHAROGNE » !
    Un journaliste, de nos jours c’est ça !

    L’UE ! Comme si les peuples d’Europe avaient besoin pour se reconnaître et s’estimer d’une assemblée supplémentaire de « parasitiques » surnuméraires et de la bande de voyous de Bruxelles !

    « À la rentrée, le virus sera toujours là ! » Jérôme Salomon [14/08]
    Macron aussi.

    La faune, richesse de l’Afrique. Noé y déposa une partie de sa cargaison. Ils sont en train de la détruire !
    Les uns utilisent la corne de rhinocéros pour les galipettes.
    D’autres de l’ivoire pour en faire des amulettes.
    Encore heureux qu’on ait inventé le safari-photo pour remplacer la chasse au gros !

    KOURÉ [12/08]
    Le fameux liseré jaune sur la carte tricolore du Niger est un scandale à plus d’un titre !

    Envoyer des jeunes gens au martyre, une pratique ancestrale !

    Parce qu’ils ne voient pas la misère au pays nos jeunes humanitaristes vont la chercher au loin.

    L’investissement considérable consacré par l’Université française pour la formation de 6 infortunés « gestionnaires » exterminés au Niger s’est perdu dans les sables du désert sous l’oeil indifférent des dernières girafes de la Création !

    Un gestionnaire super diplômé est une personne humanitariste qui va se détendre le dimanche dans des zoos où les bêtes sauvages ne sont pas toutes dans des cages.
    C’est dangereux !

    L’exalté Frédéric de Saint-Sernin ( ACTED) a fait preuve dans sa péroraison qu’il était déstabilisé pour bien des raisons.
    On l’approuve !

    … / …

    J'aime

  2. Zonzon dit :

    On nous affirme qu’il y eut 3 Princes Souhmis de Droite. 2 autres étaient incontestablement de Gauche. Quoique, pour le défunt, celui qu’on appelait familièrement le hurdler des jardins de l’Observatoire, on peut douter. C’était un simple arriviste forcené ; il aurait fait des passes pour devenir Élyséen.

    Quant au petit dernier, il n’est pas vraiment dans la politique, il est dans le rêve. C’est un « enfant-roi », merveilleuse formule que l’on doit à Philippe [28/08].

    J'aime

  3. Coucou dit :

    Bonjour, la belle photo, la droite ?

    Présidentielle 2022 : Estrosi appelle la droite à passer «un accord avec Macron»
    Dans un entretien au Figaro publié ce lundi, le maire de Nice précise qu’un tel accord se ferait sous conditions.

    https://www.leparisien.fr/politique/presidentielle-2022-estrosi-appelle-la-droite-a-passer-un-accord-avec-macron-31-08-2020-8376183.php

    J'aime

  4. Trigwen dit :

    Un livre que je vais m’empresser d’acquérir et qui doit être passionnant.
    Si Chirac est classé homme de droite, il n’en reste pas moins à l’origine comme étant plutôt un radical.
    Giscard d’Estaing quant à lui fait partie des hommes de droite gouverner avec des hommes et femmes du centre et de la gauche modérée. Il n’en reste pas moins un homme de droite, défenseur d’un libéralisme keynesien.

    J'aime

  5. Zonzon dit :

    AFFAIRE OBONO
    Pour un noir un blanc est un « homme rose » nous déclare l’honorable Egountchi Behanzin (7 ans de prison pour viol sur personne vulnérable) .

    Si Président Macron l’invite à la prochaine fête de la musique ce type va faire un tabac …. gris !

    J'aime

  6. Zonzon dit :

    Qu’on affirme que Giscard, Chirac, Sarkozy sont des hommes de droite ça ne m’en touche qu’une !

    J'aime

  7. there dit :

    Ah bon Chirac était de droite ? 😉

    J'aime

    • Anonyme dit :

      Allons Chirac était de partout ,du moment qu »il gagne ,depuis 1945 la France est a structure socialiste ,a ce jours , cela continue,,,

      J'aime

  8. laregie41 dit :

    Il est certain que votre description du légitimisme va en faire bondir plus d’un. L’extrême droite actuelle n’est plus irriguée depuis bien longtemps par le légitimisme. Il faut plutôt aller chercher les sources vers une certaine gauche et vers la Nouvelle droite.
    Par ailleurs consacrer un chapitre à la duchesse de Berry plutôt qu’un La Tour du Pin, ou un Villeneuve Bargemont ou un Albert de Mun, cela augure de la légèreté du traitement du sujet.
    Mais je ne crois pas qu’on pouvait en attendre davantage du Figaro Magazine.

    J'aime

  9. H. dit :

    Bonjour Maxime,

    Jacques Chirac à droite ? De son passage à la tête de l’Etat, je le vois plutôt comme un pur représentant du Radical-socialisme, comme à l’image de son prédécesseur d’ailleurs. Tout l’y conduisait en particulier sa jeunesse passée à l’ombre d’un grand industriel, Henri Potez et son ancrage en Corrèze. Ses mensonges ainsi que ceux de celui à qui il a succédé ont contribué à construire la situation actuelle.
    Ceci dit, je vais essayer de caser ce livre dans mon planning.

    Bonne journée

    Aimé par 1 personne

  10. Mildred dit :

    Hum ! Rien que du beau monde ! On en a la langue à la bouche, comme aurait dit ma nièce qui a toujours eu du mal avec les expressions si con ou sacrées soient-elles !

    Aimé par 2 personnes

  11. Philippe Dubois dit :

    Bonjour Maxime

    Simone Veil, Giscard et Chirac de droite ?
    Je pouffe

    J'aime

    • Jordi dit :

      On peut admettre Simone Veil au centre droit, fusse t’elle imprégné d’un progressisme sociétal.

      Mais Jean-Marie Le Pen ou Charles Pasqua manquent bien plus à ce livre que les deux sinistres que vous mentionnez.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.