15 août, la déchristianisation de la France

« Historiquement, la France est  la « fille aînée de l’Église ». Cette religion reste celle d’une majorité relative de nos compatriotes, mais elle périclite. 7 % des personnes interrogées seulement se rendent à la messe au moins une fois par mois, contre 9 % en 2008. Au total, on compte, en 2018, 32 % de catholiques en France, dont 19 % ne sont pas pratiquants. C’est-à-dire qu’ils ne vont pas à l’église même pour les grandes fêtes (Pâques, Noël…), tout en se considérant comme catholiques. Pourtant, en 1981, on comptait encore 70 % de catholiques en France, dont 17 % de pratiquants réguliers, et 41 % de non-pratiquants. » (le Point)

Echange hier soir avec un ami, spécialiste des questions vaticanes. Pourquoi le pape François, en plus de sept ans, n’est-il jamais venu en France contrairement à ses prédécesseurs, même après l’incendie de Notre-Dame, où un geste de solidarité de sa part eût été le bienvenu?  Au Vatican, la France actuelle n’a pas bonne presse. Elle serait à la pointe de la déchristianisation de l’Europe: les vocations s’effondrent, comme le nombre des baptêmes, les églises se vident, et l’église de France connaît de graves difficultés financières. Quel pourcentage des jeunes Français, de moins de trente ans, serait capable de dire un mot sur l’Assomption? Si la tendance, en marche depuis 1965, venait à se prolonger, la disparition ou la marginalisation de la religion chrétienne en France paraîtrait inévitable. Tout se passe comme si la France s’imposait comme le pilote de la destruction du christianisme en Europe, ou plutôt les religions chrétiennes, catholique, protestante et orthodoxe. Conséquences? La nature a horreur du vide. La disparition du christianisme ouvre la voie au retours des idolâtries que l’on voit déjà à l’oeuvre: culte de la personnalité en politique, adoration des dieux modernes, le sport, l’argent, le nationalisme guerrier, les jeux. La déchristianisation accélérée va de pair avec la propagande, l’abrutissement, le déclin des valeurs patriotiques, l’abêtissement général. Elle favorise la violence criminelle, la barbarie dans la rue comme dans les  urnes ou dans les ministères et assemblées (voir billet sur la lâcheté). Elle ouvre la voie au chaos et à l’asservissement des consciences. C’est pourquoi elle ne concerne pas uniquement ceux qui croient au Ciel, mais devrait préoccuper sérieusement tous les Français y compris ceux qui n’y croient pas mais qui aiment leur pays.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

55 commentaires pour 15 août, la déchristianisation de la France

  1. Ping : Le nouveau monde ou l’abêtissement politique – Les moutons enragés

  2. Ping : Le nouveau monde ou l’abêtissement politique – Les moutons enragés – Le Monde

  3. Georges dit :

    Progressistes et soumission ,l’union sacrée .

    J'aime

  4. Coucou dit :

    Bonjour,

    Le plus grand adversaire actuel du christianisme n’est pas tant l’athéisme, que le refus de l’Incarnation

    https://www.lesalonbeige.fr/le-plus-grand-adversaire-actuel-du-christianisme-nest-pas-tant-latheisme-que-le-refus-de-lincarnation/

    J'aime

  5. Sganarelle dit :

    le catholicisme se défend mal .
    Subsiste et persistera toujours l’enseignement du Christ, il est éternel et fondamental d’une societé et d’une civilisation, sans entraide nous n’existerons plus.
    Toutes les religions ont pratiquement les mêmes bases et les mêmes lois et l’homme ne peut vivre sans religion. le matérialisme actuel engendre un vide destructeur qui ne se comble pas par la consommation , le besoin de transcendance est l’essence même de l’humain et c’est une des rares choses qui nous différencie de l’animal.

    Aimé par 1 personne

  6. Ping : Comment on pulvérise l’Esprit-Saint dans nos braves églises… Et si ces règles sanitaires n’étaient ni très saines ni très saintes ? De le perfection à la désinfection… Léon Bloy : – nicolasbonnal.com

  7. Madzi dit :

    Qu’est ce qu’on peut lire comme âneries dès qu’on parle religions….

    J'aime

    • cgn002 dit :

      @ madzi
      Commentaire strictement inutile, si non accompagné d argumentation… !
      Chacun souhaiterait que vous précisiez votre pensée, plutôt que de  » balancer  » un reproche collectif (qui ne vous rend pas plus pertinent…et ne vous met pas à l abri de vos propres âneries…)!!

      Aimé par 1 personne

  8. Pheldge dit :

    « Historiquement, la France est la « fille aînée de l’Église », oui, elle le fut, et elle est désormais « la fille henné » …

    J'aime

  9. Coucou dit :

    bonjour, complément

    J'aime

  10. Coucou dit :

    Bonjour,

    «M de Marie» : le grand pèlerinage en calèche qui traverse la France.

    REPORTAGE – Depuis deux mois, deux attelages portant une statue de la Vierge Marie sillonnent la France, traçant un large « M » sur l’Hexagone. Jusqu’au 15 août, certains pèlerins traversent Paris.

    Par Margaux d’Adhémar

    https://www.lefigaro.fr/actualite-france/m-de-marie-le-grand-pelerinage-en-caleche-qui-traverse-la-france-20200814

    J'aime

  11. Zonzon dit :

    C’est par charité chrétienne que nous ne disons pas ce que nous pensons du clergé actuel !

    J'aime

    • Sganarelle dit :

      @zonzon
      et par sens civique républicain qu’on minimise ce qui se passe avec les sportifs les éducateurs et certains pères de famille !

      Aimé par 1 personne

  12. Coucou dit :

    Bonjour,

    Voici ci-joint le texte de la consécration de la ville de Paris et de la prière pour la France qui sera prononcé solennellement le 15 août en la Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre par Mgr Michel Aupetit :

    Seigneur Jésus,

    En ce jour où nous célébrons l’Assomption de ta Sainte Mère au Ciel, nous voulons nous consacrer à ton Cœur Sacré d’où a jailli l’amour de Dieu, uni au Cœur Douloureux et Immaculé de ta Mère, la Très Sainte Vierge Marie.

    Nous consacrons et confions à vos Cœurs unis
    nos vies, nos familles, nos vivants et nos morts,
    et notre ville de Paris.

    En cette période d’épidémie et d’incertitude qui menace les plus isolés et les plus fragiles, en ce temps de combat pour le respect de la vie et la dignité de la famille,
    nous Te demandons le courage de la Foi et la force de la charité,
    afin de témoigner au milieu du monde de ton amour victorieux du Mal.

    Par l’intercession de Marie, Mère de Miséricorde

    et en réponse à l’interpellation du Pape saint Jean-Paul II il y a 40 ans, nous te prions, en cette basilique du « vœu national », d’affermir la France afin qu’elle retrouve la fidélité à l’Alliance avec la Sagesse éternelle, pour le bien de tous les hommes et de la création entière qui « attend la révélation des fils de Dieu » et « gémit en travail d‘enfantement » (Rm 8).

    Nous t’offrons totalement nos vies, à toi qui es « le Chemin, la Vérité et la Vie »,
    comme Marie s’est offerte en réponse à l’annonce de l’Ange :
    « Voici la servante du Seigneur » (Lc 1, 38),
    et comme tu t’es offert en venant dans le monde :

    « Me voici, je viens, ô Dieu, pour faire ta volonté » (He 10, 9).
    Nous te demandons par l’intercession de ta Mère et de saint Joseph,
    proclamé « Patron de l’Église Universelle » il y a 150 ans,
    de bénir et de protéger notre Église pour la rendre de plus en plus fervente et missionnaire, rayonnante de la Miséricorde divine auprès de tous.

    « Jésus, j’ai confiance en Toi ».

    Par la grâce de l’Assomption, tu as associé ta Mère à la victoire de la résurrection et tu l’as glorifiée en son corps et en son âme, signe de notre gloire à venir qui déjà resplendit en nous. Bénis-nous par l’intercession de Marie immaculée, écarte de nous tout péché et tout mal, transfigure-nous de la joie des enfants de Dieu, pour la gloire et la louange de notre Père.

    Amen.

    Dans la nuit du 14 au 15 août, Notre-Dame de France a été reçue en la Basilique Notre-Dame des Victoires, dédiée au Cœur Immaculé de Marie, pour la « Nuit des 1000 Ave » au cours de laquelle 1000 roses ont été déposées au pied de Notre-Dame au long des 5 Rosaires de prière continue pour la France.

    Le samedi 15 août, solennité de l’Assomption, la Vierge partira à 9h00 en procession de Notre-Dame des Victoires au Sacré-Cœur de Montmartre, en montant la Butte Montmartre à partir de 10h00 au travers d’une haie d’honneur de 70 Bannières des saints, pour la messe solennelle de 11h00 avec Mgr Michel Aupetit, à l’issue de laquelle la ville de Paris sera consacrée aux Cœurs unis de Jésus et de Marie au milieu d’une grande prière pour la France. L’événement sera retransmis en direct par Internet et pourra être suivi et vécu sur toute la Butte Montmartre grâce à une retransmission par des écrans géants et une sonorisation spéciale de la colline.

    https://www.lesalonbeige.fr/priere-de-consecration-de-la-ville-de-paris-aux-coeurs-unis-de-jesus-et-de-marie/

    Aimé par 1 personne

  13. Annick Danjou dit :

    https://www.bvoltaire.fr/melenchon-et-la-peche-au-gris-gris/
    Si vous voulez vous détendre 5 minutes!

    Aimé par 1 personne

  14. nicolasbonnal dit :

    La question est ancienne. Car nous sommes en modernité depuis plus qu’on ne croit (Fukuyama l’a bien compris). Swift se demande par quoi on va remplacer le christianisme et Feuerbach parle de masque (sic) au lieu de religion, précédant les attaques de Bloy ou de Bernanos contre le catholicisme religion de bourgeois.
    http://www.dedefensa.org/article/feuerbach-et-la-copie-de-christianisme-vers-1860
    https://nicolasbonnal.wordpress.com/2017/10/08/jonathan-swift-et-labolition-du-christianisme-1708-2/

    Aimé par 2 personnes

  15. Gribouille dit :

    Pour maintenir la place du catholicisme, il faudrait pouvoir le présenter de manière positive, et consubstantielle à la France, afin d’encourager les gens à faire l’effort de s’y intéresser.

    Or, ce n’est plus envisageable, puisque la politique migratoire a créé d’importantes minorités non catholiques et que la doxa veut à tout prix, sous prétexte d’intégration, gommer le fait que la France est un pays catholique (ce qui finit par donner une position de force aux partisans habituels de la déchristianisation).

    On voit donc le bien-fondé de la phrase attribuée au général de Gaulle par Peyrefitte (il faut que les minorités restent de toutes petites minorités car la France est « un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne »).
    Il aurait fallu que la démocratie libérale au pouvoir de 1974 à 1981 en ait clairement conscience, pour ne pas poser les bases de la situation actuelle, malgré quelques velléités de retour en arrière en fin de mandat.
    Il faudrait au moins qu’elle en tire les conséquences, en admettant qu’il n’y a pas « d’immigration raisonnable » qui tienne, puisqu’on est déjà très au delà des « petites minorités » et que c’est l’identité du pays qui est en jeu.

    Le bilan de la démocratie libérale n’est quand même pas bien fameux, sur ce sujet comme sur l’économie (qui est pourtant leur sujet de prédilection).

    En théorie, avec un bilan pareil, les tenants de cette doctrine devraient se faire modestes, et être ouvert au dialogue, voire aux alliances, avec les gens d’opinion différente à droite. En pratique, on observe plutôt une attitude à la Juppé (droit dans ses bottes, etc).

    Aimé par 1 personne

    • there dit :

      @Gribouille « ce n’est plus envisageable, puisque la politique migratoire a créé d’importantes minorités non catholiques » : justement si, c’est là le paradoxe. La plupart des français sont comme Mr Jourdain : ils pratiquent des valeurs chrétiennes sans le savoir. La confrontation à l’autre : par ex l’islam est au contraire très « bénéfique » pour ces chrétiens qui s’ignorent. Ils vont réaliser -à la dure- que d’autres valeurs existent, d’autres valeurs qui frappent frontalement leurs valeurs qu’ils croyaient universelles et intemporelles.

      J'aime

    • cgn002 dit :

      ceci corrobore mon evocation de la confrontation à venir des « cultures » en question.
      je pense aussi que les valeurs de tolérance et d amour du prochain l emporteront in fine.
      En France le dogme est une non valeur bien ancree, malgré tout…
      Le problème c est que l occident ne connaît pas la culture exogène en question. Ï l ne fait que se référer à son propre référentiel qu il croit universel …
      mais qui pourtant découle du christianisme…

      J'aime

    • Pheldge dit :

      @ there :  » ils pratiquent des valeurs chrétiennes sans le savoir » oui sur le fond, et non dans la pratique : on leur a appris que c’était les « valeurs » de la république, des lumières, en effaçant le reste. La « confrontation à l’autre » ne peut que mal se terminer !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.