Le déshonneur de la politique française

Les plus grandes villes françaises, Marseille, Lyon, Bordeaux, Strasbourg, en plus de Paris, tombées aux mains des Verts; un taux de participation de 40% en moyenne, 38% à Paris, dénotant le dégoût et l’indifférence populaire à la chose publique; la poursuite du naufrage narcissique élyséen au prix de la déliquescence continue du pays; la trahison banalisée, normalisée, valorisée; l’idée même de fidélité, fidélité aux convictions, fidélité aux amis, anéantie : la vie publique française poursuit sa chute dans un gouffre d’indignité.  Qui imagine le Général vendre son âme pour un maroquin? La IIIe et la IVe République disiez-vous? Mais qui imagine Jaurès, Millerand, Clemenceau, Poincaré, Tardieu, Herriot, Blum, Auriol, Pinay,  Bidault, PMF, etc. vendre leur âme à l’adversaire politique avéré pour un maroquin? Dans l’indifférence, l’aveuglement, l’abrutissement général, la politique française poursuit sa désintégration. Elle pourrait faire naufrage dans l’honneur comme ces capitaines qui choisissent de ne pas quitter le navire en train de sombrer. Mais bien au contraire, elle s’écroule dans le déshonneur.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

80 commentaires pour Le déshonneur de la politique française

  1. Georges dit :

    Waouw ,les partisans de la colonisation de l’Europe ou la résignation mortifère .L’écologie a bon dos,prétexte verdoyant .

    J'aime

  2. alexrebelde dit :

    Que de bla-bla…

    Dans les médias, dès le résultat des élections et depuis. Et même ici, j’entends, je lis ;
    – Marseille est « tombée » dans les mains des verts…
    – Telle autre ville a été perdue par…
    – Telle autre a été « prise »…
    – Après xxx années de « domination » communiste…
    – etc…
    Comme en temps de guerre.
    Et vous vous étonnez que le pays ne fonctionne-pas ??!!!
    Ca me dépasse…
    Tant que cela ne changera-pas, au niveau national,régional et local, ça ne peut qu’empirer.
    Le reste a autant d’intérêt qu’un pet de mouche.

    J'aime

    • cgn002 dit :

      Je dirais que nous sommes « tombés  » dans la distanciation politicienne !
      … cet etriquement des esprits est révélateur d une humanité qui perd de sa capacité de recul sur elle même…
      A la fois de la part des dirigeants et des gouvernés qui se retrouvent sous l’ emprise ou addicts au pouvoir de la relique sonnante et trébuchante…

      J'aime

  3. Zonzon dit :

    « Celles et ceux qui sont censés « diriger » la France …. et en dessous … en dessous… en dessous … » alexrebelde 5 Juin à 11 h 01

    J’aime bien votre raisonnement …. lequel nous conduit jusqu’aux Maires qui sont ceux que l’on peut juger « in situ » … au coin de la rue !

    C’est la raison pour laquelle je me suis toujours étonné de l’engouement de nos compatriotes pour cette catégorie de politiciens de proximité qu’ils peuvent examiner tout à loisir, sous toutes les « coutures » .

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.