De qui se moque-t-on?

Les semaines passées, en vertu de la lutte contre l’épidémie de covid, 19 une chape de béton totalitaire s’est abattue sur la France: assignation à résidence forcée de tout le pays, instauration d’un sauf conduit obligatoire, répression impitoyable contre les personnes âgées, les familles avec enfants, interdiction des marches solitaires en forêt, sur les plages, en montagne et des pratiques sportives, fermeture des bars, restaurants, salles de spectacles, bannissement des réunions, des voyages et de tout déplacement, ruine de l’économie nationale sciemment organisée. L’a-t-on déjà oublié? Et puis soudain, hier soir, à l’occasion de la fête de la musique, tout était permis, embrasement collectif, rassemblement de milliers de personnes, embrassades hystériques. Or, le virus court toujours et continue de tuer… Tout ceci à un sens: vous pouvez saccager nos libertés, la démocratie, l’Etat de droit, anéantir l’économie française, plonger le pays dans l’endettement et le chômage de masse, ruiner les artisans, commerçants, restaurateurs, poussés au suicide: qu’importe! Laissez-nous faire la fête!

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

40 commentaires pour De qui se moque-t-on?

  1. Annick Danjou dit :

    Merci pour ces messages réconfortants. On se sent moins seul et cela remonte le moral.grâce à Maxime on finit par se sentir en famille sur son blog. Papi 2.0 j’essaierai de suivre vos conseils!

    Aimé par 1 personne

  2. Citoyen dit :

     » De qui se moque-t-on? « ….. Mais de ces gogos de français !!…
    Il y a eu les manifestations non-autorisées, mais acceptées par les gouverneux branquignols, sinon promues, pour le soutient aux délinquants … Après ça, tout devient possible …
    Quand on a passé les bornes, il n’y a plus de limites !…
    En Socialie, manquer à ses devoirs, en ne célébrant pas la fête du phare de la pensée socialo (j’ai un doute, mais je crois qu’il s’appelait Lang), cela ne se fait pas !….
    De toute façon dans les EPHAD, ils n’ont pas le droit de sortie ….

    J'aime

  3. Pradault Louise dit :

    « Cette pandémie qui choisit ses victimes dans les Epad ne touche que superficiellement les jeunes bien portants Alors pourquoi voulez-vous qu’on se prive davantage ? « 
    Ce sont des propos entendus récemment et lus dans les médias , de là à faire courir un soupçon de complot assurant que les gouvernants ont mollement réagi au virus parce que cela favorisait les finances des retraites et de la dépendance…on n’arrête pas le progrès des réseaux sociaux.
    Jamais on a autant vu de professeurs à la télévision, chacun avec ses théories et tous nageant parfaitement en terre inconnue. Devant tant d’incohérences gouvernementales et scientifiques et menacés d’un re confinement étouffant nul doute qu’on allait vers un débordement anarchique à la première ouverture de soupape. Mais comme toujours rien n’a été prévu et rien n’a changé .

    Face à la remontée du virus on va s’apercevoir que les jeunes sont aussi touchés et que les lacunes Hospitalières ne sont pas comblées mais que nous avons encore et encore été abreuvés de paroles sans effets de suite.

    Aimé par 1 personne

    • Stephane B dit :

      La remontée du virus, ce n’est que dans les rêves. Il est normal qu’il y ait davantage de cas positif car il y a davantage de gens testés. Faut arrêter de croire ce que les merdias disent ou écrire et réfléchir.

      J'aime

    • Bien d’accord, et la bêtise de ce confinement forcé et généralisé? Une honte dont la France mettra du temps à se rétablir…
      MT

      J'aime

  4. H. dit :

    Bonjour Maxime,

    Je rappelle à toute fin utile que notre pays vit sous le régime permanent de l’état d’urgence. Ça laisse rêveur surtout lorsqu’on voit les événements qui ont eu lieu à Dijon. J’ai d’ailleurs cru comprendre que « l’armistice » entre les deux communautés concernées, de culture musulmane, avait été conclu sous l’égide de la « charia » dans une mosquée.
    Ce pays sombre de plus en plus sous la tutelle d’un pouvoir où la pusilanimité le dispute à la démagogie et à la malignité. Absolument dramatique.

    Bonne fin de journée

    Aimé par 4 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.