Hallucination

Message d’un ancien serviteur de l’Etat:

« Je me vois victime d’une hallucination lorsque je lis sous la signature d’un ancien Premier Ministre la demande faite au président de l Assemblée Nationale de débaptiser la salle Colbert où se tiennent des séances de commissions , et aux ministres en charge de l’Economie et des Comptes Publics de débaptiser de même celui des deux corps de bâtiment de l’ensemble immobilier de Bercy (Colbert et Turgot) portant le nom du grand argentier de Louis XIV. Penser que les responsabilités éminentes qu’emporte la fonction de Premier Ministre aient pu être confiées à un homme capable d’une telle absence de discernement et d’une telle puérilité, mu par le seul souci de suivre une fraction de l’opinion manipulée et instrumentalisée , inspire le sentiment que notre malheureux pays a peu de chances de ne pas tomber au dernier rang des Nations. Ayant longtemps travaillé à la Direction du Budget ,sous la conduite de ministres tels que Michel Debré , Valéry Giscard d’Estaing , François Xavier Ortoli , Raymond Barre…, je n’aurais jamais imaginé que l’un de leurs successeurs puisse faire l’objet d’une demande aussi extravagante de la part d’un personnage consulaire. Si d’aventure MM. Lemaire et Darmanin ne se déclaraient pas profondément offusqués par cette démarche , a fortiori s’ils y satisfaisaient , ils se montreraient à mes yeux indignes de leurs fonctions . Et il est probable que nombre de hauts fonctionnaires se détourneraient de leur département ministériel dont le prestige serait gravement terni. »

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

91 commentaires pour Hallucination

  1. IRIS dit :

    Vraiment désolée , d’avoir déclenché cette avalanche de Tweets en donnant quelques liens … M. Tandonnet je m’en excuse sincèrement… Pouvez-vous les supprimer , merci .

    J'aime

    • Bonjour Iris, je ne vois pas bien de quels tweets vous parlez. Je peux toujours supprimer mes tweets, mais pas ceux des autres…
      MT

      J'aime

    • Anonyme dit :

      Bonsoir M. Tandonnet ces tweets se déroulent ici même tout en bas des commentaires…Je ne sais par quelle mauvaise magie les liens que je donnais ce sont ouverts…Peut-être qu’en supprimant le commentaire disparaitront- ils avec…Excusez moi d’avoir surchargé bien involontairement cette page.

      J'aime

  2. Pheldge dit :

    @ IRIS : sur la Loi Avia, les députés LR l’avaient voté en première instance, ce n’est qu’en découvrant la bronca de leurs électeurs sur les réseaux sociaux, qu’ils se sont repris de justesse pour voter contre … Alors, venir parader, crier victoire, se présenter aujourd’hui comme les défenseurs de la liberté d’expression, qu’ils avaient accepté de piétiner, dans un premier temps, je trouve ça gonflé !
    Pour les violences de Dijon, je découvre la réaction de Ciotti … pour vous dire si elle est visible, je regarde souvent BFM, et ces derniers jours , j’ai vu en boucle, l’histoire de « Cosette l’infirmière victime des violences policières », ce qui a permis à la chaîne de faire passer d’autres informations rapidement à la trappe. Par contre sur les « grandes chaînes », dans la presse, rien !
    Quant à Ciotti, désolé, mais il reste un élu local, sans visibilité nationale.

    En tout cas, je ne vois aucun leader émerger, et je suis modeste, je ne demande pas un général, au stade où nous en sommes je me contenterais d’un adjudant-chef. Reconnaissez avec moi que LR manque cruellement de chefs de la trempe de Chirac ou Sarkozy !
    J’ai le triste sentiment que le parti s’enlise pour les années à venir, dans une opposition oscillant entre molle et constructive.
    A vrai dire, on peut le comprendre, être élu local, avec en plus, au moins un siège dans, au choix, tous les comités Théodule et autres agences régionales, départementales, les intercommunalités, ça paye mieux que ministre, les emm.rdements en moins, et la durée en plus …

    J'aime

    • IRIS dit :

      Pheldge
      Etiez-vous dans l’hémicycle, en commission pour affirmer avec véhémence ceci  »ce n’est qu’en découvrant la bronca de leurs électeurs sur les réseaux sociaux, qu’ils se sont repris de justesse pour voter contre » ?
      N’importe quoi !
      Le texte proposé en  »seconde lecture » avait subit des modifications dans le texte !
      C’est pour cette raison que les Républicains ne l’ont pas voté !

      J'aime

    • Pheldge dit :

      le texte voté, par inadvertance -soyons magnanime – , en première lecture, par une majorité de députés LR, était déjà assez explicitement liberticide ! vous pouvez le consulter ici :
      http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/textes/l15t0310_texte-adopte-seance
      Et sans avoir été présent dans l’hémicycle, je me demande comment ils ont pu voter pareil texte, à une large majorité. MT avait d’ailleurs fait un billet pour saluer le vote quasi unanime contre en seconde instance, mais je ne peux toujours pas comprendre le premier vote ! Et pardonnez-moi, mais je ne crois pas que la nocivité de ce texte qu’ils ont étudié avant de le voter, leur est apparue subitement ! Il s’est donc passé quelque chose, que j’interprète comme je l’ai écrit ci-dessus.

      J'aime

    • IRIS dit :

      Pheldge
      Merci pour le lien de l’assemblé Nationale, J’ai les PDF de tout le parcours de cette loi.
      Comment pouvez seulement imaginer une seconde que les députés puissent voter une loi par inadvertance, vous n’êtes pas sérieux là ! Le groupe des députés Les Républicains ont tous voté contre ce projet de loi et plus de soixante sénateurs Les Républicains en application de l’article 61 alinéa 2 de la Constitution ont déposé une saisine au conseil constitutionnel le 18 mai 2020 avec la suite que nous connaissons.
      Peut-être serez-vous intéressé :
      https://www.conseil-constitutionnel.fr/decision/2020/2020801DC.htm

      J'aime

    • Pheldge dit :

      mon « voté par inadvertance » était ironique … la vérité est hélas plus cruelle : ils ont voté un texte liberticide en première instance, et même s’ils se sont rattrapés par la suite, ça me laisse pantois, et ne me rassure guère pour l’avenir, et le chapelet de lois d’écologie punitive et coercitive, qui va nous tomber dessus « pour notre bien », suite aux « travaux » de la « convention climat » …

      J'aime

  3. Pheldge dit :

    MT, vous qui connaissez les figures de la droite, comment expliquez-vous cette apathie, cette absence de combativité, sur de sujets marqueurs de droite ? c’est justement dans ces moments-là, qu’un leader peut émerger.

    J'aime

    • Anonyme dit :

      Mais nous n’avons PERSONNE,,,la seule a réagir Mme Morano ,,

      J'aime

    • Pheldge, de ce que j’ai lu ou entendu, ils disent qu’ils ne veulent pas rajouter du chaos au chaos…
      MT

      J'aime

    • Annick Danjou dit :

      Maxime ils ne veulent pas ajouter du chaos au chaos? Ils attendent que le chaos devienne la chienlit ou bien ils attendent d’être eux-mêmes mis complètement KO ce qui ne saurait tarder si ce n’est déjà fait et ils vont remonter sur le ring quand? Quant on aura sonné la fin du match? au fond à quoi servent-ils?

      J'aime

    • Pheldge dit :

      et ça se prétend les héritiers du Gaullisme …. affligeant, désolant !

      J'aime

    • cgn002 dit :

      et mettre de l ordre est donc devenu un gros mot !
      la cour de récréation a ainsi vaincu le maitre (qui doit désormais enseigner sans apprendre le B A – BA de l ordre et de la discipline…)
      nos politiciens seraient donc aussi responsables que des élèves de cour de récréation ou le bon plaisir est devenu la règle première.
      la chienlit décrite par un certain personnage (l homme du 18 juin) après la proclamation de l’ « interdit d interdire » de 68… !

      J'aime

  4. Mary Preud'homme dit :

    Avec ce genre de raisonnement, il conviendrait aussi de supprimer Napoléon de nos livres d’histoire, lui qui a rétabli l’esclavage et le Code noir… Et dans la foulée de détruire son mausolée aux Invalides et abattre l’Arc de Triomphe. Quant à la colonne Vendôme on pourrait à la rigueur la garder intacte en remplaçant simplement la statue de Napoléon par celle de Macron !

    J'aime

  5. Philippe dit :

    bonjour Maxime, bonjour à tous,
    La communautarisme est en train de nous tuer, cela ne suffisant pas les féministes s’y mettent aussi
    https://www.lepoint.fr/culture/bientot-un-manneken-pis-feministe-a-nantes-15-06-2020-2379927_3.php
    Décidément ce pays est tombé sur la tête

    Aimé par 1 personne

  6. Coucou dit :

    Bonsoir, douce France cher pays de mon enfance,

    Un buste du général de Gaulle vandalisé, peint en jaune et tagué du mot «esclavagiste»
    Les faits ont eu lieu à Hautmont dans le Nord. Le président de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand, parle d’une vandalisation «scandaleuse».

    https://www.lefigaro.fr/flash-actu/un-buste-du-general-de-gaulle-vandalise-dans-le-nord-20200615

    Violences à Dijon : que s’est-il passé ce week-end ?
    Pendant trois nuits consécutives, des violences impliquant plusieurs dizaines de personnes ont secoué la ville. Il s’agirait d’un règlement de compte entre des personnes des communautés tchétchènes et des résidents dijonnais.

    https://www.lefigaro.fr/actualite-france/violences-a-dijon-que-s-est-il-passe-ce-week-end-20200615

    https://www.bing.com/videos/search?q=cher+pays+de+mon+enfance&docid=608039859976145558&mid=12A5B9CAECDF2FA97EDD12A5B9CAECDF2FA97EDD&view=detail&FORM=VIRE

    Aimé par 2 personnes

  7. Freddie dit :

    Il faut lire sur le site de Valeurs actuelles l’article d’Alexandre del Valle sur le grand renversement. A le lire, tout ceci n’est qu’un prélude au massacre de la population autochtone. Quand on voit le comportement du gouvernement avec les gilets jaunes et avec les manifestants actuels, ça donne comme un avertissement. Les préoccupations économiques des gens leur sembleront peut-être peu de choses bientôt.

    Aimé par 1 personne

  8. Papi 2.0 dit :

    « Je ne comprends rien à ce que je fais: ce que je veux ,je ne le fais pas mais ce que je hais, je le fais. Le bien que je veux je ne le fais pas et le mal que je ne veux pas je le fais. » (Paul de Tarse)

    Parfois j’aime bien les journalistes. Après la prise de parole d’Emmanuel Macron d’hier soir lu ce matin le titre suivant à la une d’un journal: « Macron félicite Macron ».

    La messe est dite en deux mots.

    Aimé par 2 personnes

  9. Sganarelle dit :

    Pour équilibrer la balance de la justice :
    Je demande que le nom de Tureau soit éffacé de l’Arc de Triomphe.
    Ce général sanguinaire s’est principalement illustré pendant les massacres de Vendée et il est responsable de centaines de victimes femmes et enfants que le temps n’a pas réussi à faire oublier..
    Pourquoi faut-il effacer du souvenir des français uniquement ceux qui sont d’un bord différent en oubliant tous les martyrs et les héros qui ne pensent pas comme eux?

    Aimé par 1 personne

  10. Gribouille dit :

    Voilà les dernières nouvelles :

    https://www.valeursactuelles.com/societe/guerre-dalgerie-lelysee-envisage-deriger-une-statue-de-lemir-abdelkader-paris-120591

    Abd el Kader protégea des citoyens français lors d’émeutes, pendant son exil en Syrie.

    Mais faire une statue de lui, en ce moment et vu la situation, non.

    Le péché originel, c’est cette politique migratoire et d’accès à la citoyenneté absurde, qui a été mené sans l’aval des citoyens.

    Il y a maintenant des conséquences matérielles et symboliques considérables, et on vient les imposer aux citoyens. Comment ceux-ci ne verraient-ils pas cela comme un passage en force ?

    Je ne comprends pas qu’on puisse vouloir prolonger, si peu que ce soit, cette politique migratoire et d’accès à la citoyenneté, fut-ce en la qualifiant de raisonnable.
    Je ne peux pas, en tout cas, m’y associer par le vote.

    Il me semble urgent de revenir au B A BA, et d’arrêter de se payer de slogans comme une lecture à la va-vite de Renan.

    Aimé par 2 personnes

  11. Gribouille dit :

    « Ayant longtemps travaillé à la Direction du Budget ,sous la conduite de ministres tels que Michel Debré , Valéry Giscard d’Estaing , François Xavier Ortoli , Raymond Barre… »

    Maurice Papon, aussi, non ?

    J'aime

  12. Janus dit :

    Comme l’actualité est déjà trop riche en nouvelles catastrophiques et ridicules, je ne résiste pas à vous soumettre cet article de Eric Verhaeghe : https://lecourrierdesstrateges.fr/2020/06/12/moscovici-commence-la-sape-depensiere-qui-ruinera-les-epargnants-francais/
    Nous ne sommes pas encore au fond, nous nous dirigeons surement vers le fond de la fosse des Mariannes, mais nous n’avons pas encore touché le fond. Moscovici, paresseux, incompétent et économiquement inculte de tendance keynésienne, membre de l’équipe douteuse de Strauss Kahn, va contrôler les comptes de l’État français et ça risque de décoiffer dans la promotion du laxisme dépensier. Comme il est sans vergogne, il annonce déjà la couleur, avant même d’être intronisé !
    Quelle foire d’empoigne que ce pays….

    Aimé par 2 personnes

  13. Jean dit :

    D’après ce qu’a dit le président hier soir à 20h «la République n’effacera aucune trace de son histoire».
    Nous verrons bien…

    J'aime

  14. Artiste dit :

    Ce sinistre individu a réussi l’exploit de faire de Nantes d’une ville très agréable à vivre une ville ou il ne fait pas bon de sortir le soir,avoir nommé au poste de Premier ministre un tel imbécile est une preuve de l’incapacité de ce président motocycliste,incapable en chef.

    Aimé par 2 personnes

  15. pier21 dit :

    Macron a répondu: on ne déboulonnera pas les statues! Mais comme disait Ch. Pasqua, « les promesses… »
    Quant à « héro » (ou éro?), un homme qui fait du camping car en Volkswagen ne peut pas être foncièrement mauvais, benêt tout au plus!

    J'aime

  16. Timéli dit :

    Dans son allocution aux Français, hier soir, Macron a fait qu’évoquer le non-changement des noms et le non-déboulonnage des statues des personnes qui ont marqué le passé de la France. Il aurait dû étayer plus fermement ses propos, mais sans doute a-t-il été gêné de parler des racines chrétiennes qui ont fait notre histoire (c’est incontestable). C’est dans doute contraire à ses convictions. Toujours est-il qu’il n’a pas été convaincant, entre autres, sur le point sur son refus de changer les noms de nos grands hommes. Quant au déboulonnage ou non des statues, l’avenir nous dira si ses paroles seront suivies d’effets positifs. Personnellement, j’en doute : il y en a qui se feront sûrement un malin plaisir à le provoquer sur ce plan. Puisse-je me tromper !

    Aimé par 2 personnes

    • Timeli, il ne pouvait pas dire moins…
      MT

      J'aime

    • Pheldge dit :

      je ne suis pas sûr qu’un autre, un « de gauche », au hasard Flamby ou Ségolène, aurait abordé la question, sans y adjoindre un couplet de repentance … Après, vous avez raison, il ne pouvait pas dire moins, mais il s’est contenté du minimum …

      J'aime

  17. Anonyme dit :

    Qui peut croire la parole de notre président Macron ,Ri,,,en ne changera ,,,a voir ,puisque les gauchistes impose leurs loi

    J'aime

    • Sganarelle dit :

      Attention.: Notre Histoire nous apprend qu’il ne faut pas «  en faire trop »
      D’après notre président : On va lutter contre le racisme et discrimination et «  en même temps » faire de la discrimination positive ..
      Le travail d’équilibriste n’a qu’un temps , il arrive qu’un jour il tombe..

      Aimé par 3 personnes

  18. Ping : « Hallucination  écrit Maxime Tandonnet | «

  19. Trigwen dit :

    Il y a derrière cette demande l’influence croissante d’un lobby révisionniste, le Conseil représentatif des associations noires (CRAN) qui fait des pieds et des mains pour qu’on récrive l’histoire de l’esclavagisme avec obligation de repentance.
    Ces excités incultes du CRAN, omettent volontairement de préciser que les premiers esclavagistes furent les Africains eux-mêmes qui revendaient leurs prisonniers de guerres tribales dans les ports ou aux Arabes qui les revendaient ensuite sur marché d’Alger.
    Ce sont les mêmes imbéciles du CRAN qui en septembre 1991ont fait tombe la tête de Joséphine de Beauharnais au jardin de la Savane à Fort-de-France. La raison ? Cette créole avait eu le malheur d’être l’épouse de Napoléon Bonaparte, ce héros national français qui rétablit l’esclavage en 1802 et qui fit la guerre aux esclaves insurgés de Saint-Domingue.
    Plus de deux siècles plus tard, le CRAN veut refaire l’Histoire en ignorant ce que pensait la société d’alors et quelles étaient les mentalités.
    En tout cas, l’ancien ministre qui a osé faire cette demande ne méritait même pas d’être élu un jour car il en était profondément indigne.
    Un triste sire et un pauvre type, tout ancien ministre qu’il fut.

    Aimé par 1 personne

    • Pierre dit :

      Peut-être est-il bon de rappeler que la traite transatlantique n’a pas été la seule. La traite arabo-musulmane est presque toujours oubliée. Je me permets de citer quelques passages de l’ouvrage de Tidiane N’Diaye dans « le génocide voilé ». (Tidiane N’Diaye : anthropologue et économiste est l’un des grands spécialistes des civilisations négro·africaines et de leurs diasporas. II est l’auteur de nombreux ouvrages sur ce sujet).

      Les Arabes, au cours de leurs mouvements de conquête, ont d’abord pris, soumis et islamisé l’Afrique du Nord, avant de se diriger vers l’Espagne. […] Puis, à leur retour en Afrique, dans une nouvelle vague d’islamisation des peuples, ils amenèrent avec eux une cascade de malheurs. Sous l’avancée arabe, la survie était un véritable défi pour les populations. Des millions d’Africains furent razziés, massacrés ou capturés, castrés et déportés vers le monde arabo-musulman. Cela dans des conditions inhumaines, par caravanes à travers le Sahara ou par mer, à partir des comptoirs à chair humaine de l’Afrique orientale. Telle était en réalité la première entreprise de la majorité des Arabes qui islamisaient les peuples africains, en se faisant passer pour des piliers de la foi et les modèles des croyants. Ils allaient souvent de contrée en contrée, le Coran d’une main, le couteau à eunuque de l’autre, menant hypocritement une «vie de prière », ne prononçant pas une parole sans invoquer Allah et les hadiths de son Prophète.
      […]
      Ces négriers arabes mettaient l’Afrique à feu et à sang. Car, derrière ce prétexte religieux, ils commettaient les crimes les plus révoltants et les cruautés les plus atroces.
      […]
      Alors que la traite transatlantique a duré quatre siècles, c’est pendant treize siècles sans interruption que les Arabes ont razzié l’Afrique subsaharienne. La plupart des millions d’hommes qu’ils ont déportés ont disparu du fait des traitements inhumains et de la castration généralisée.
      […]
      Il serait grand temps que la génocidaire traite négrière arabo-musulmane soit examinée et versée ou débat, au même titre que la ponction transatlantique. Combien qu’il n’existe pas de degrés dans l’horreur ni de monopole de la cruauté, on peut soutenir, sans risque de se tromper, que le commerce négrier arabo-musulman et les jihâd* (guerres saintes) provoqués par ses impitoyables prédateurs pour se procurer des captifs furent pour l’Afrique noire bien plus dévastateurs que la traite transatlantique. Et ce, encore sous nos yeux (aujourd’hui janvier 2008), avec son lot de massacres, avec son génocide à ciel ouvert.
      […] l’étude la plus crédible sur le sujet est celle de l’historien américain Ralph Austin. Les travaux de ce chercheur, qui est sans doute le meilleur spécialiste de la question et n’a jamais essayé de minimiser le crime des Occidentaux, font autorité. Ses estimations ont été constamment affinées. Elles nous permettent d’avoir une idée suffisamment réaliste des effectifs globaux de captifs africains déportés à travers le Sahara, la mer Rouge et l’océan Indien depuis le haut Moyen Âge.
      D’après son étude, nous pouvons estimer à 7 400 000 le nombre d’Africains déportés au cours de la traite transsaharienne entre le VIIème et le début du XXème siècle. À quoi il faut ajouter 1 565 000 captifs décédés au cours du voyage et 372 000 autres demeurés en bordure du désert ou dans les oasis.
      Ce qui donne pour le Sahara un chiffre de 9 337 000 captifs. Dans les régions proches de la mer Rouge et de l’océan Indien, 8 000 000 d’Africains environ auraient été transférés. On aboutit ainsi à un total de plus de 17000 000 d’Africains.
      À elle seule, cette traite serait à l’origine d’un peu plus de 40 % des 42 000 000 de captifs africains déportés. Ce chiffre serait même, selon certaines sources, vraisemblablement en deçà de la réalité. Il faudrait lui appliquer une marge d’erreur d’au moins 25 %, sur une période s’étalant du milieu du VIIème siècle au XXème siècle.
      Compte tenu du fait que, pour un déporté «arrivé à bon port », trois ou quatre autres auraient péri, directement ou indirectement, des conséquences des «guerres saintes d’approvisionnement », de l’incendie des villages, des greniers, des famines et des épidémies, on imagine aisément l’ampleur d’une telle tragédie à l’échelle d’un continent. Il est donc difficile de ne pas qualifier cette traite de génocide de peuples noirs par massacres, razzias sanglantes puis castration massive.

      .
      Tidiane N’Diaye dans : Le génocide voilé, collection : Continents noirs chez Gallimard (2008). ISBN : 9 78 2070119585

      Aimé par 3 personnes

    • Pheldge dit :

      Il y a également le cas de Mme Françoise Vergès qui occupe une position intéressante : « spécialiste de l’esclavage », membre du  » groupement d’intérêt public dénommé Mission de la mémoire de l’esclavage, des traites et de leurs abolitions ».
      La lecture des archives départementales de la Réunion montrent que, comme d’autres familles à l’époque, sa famille possédait 121 esclaves.
      Sauf que, fille de Paul et nièce de Jacques, elle appartient depuis toujours au Camp du Bien, alors, c’est pas pareil … pas de repentance, pas d’autocritique, pas de risque nonplus, qu’on débaptise quoi que ce soit qui porte ce nom, ni qu’on caillase les plaques commémoratives à la mémoire de Paul, Grand Timonier réunionnais. bien au contraire, la police veille !

      Aimé par 3 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.