Et il est où, le « monde d’après »?

La fin de la pandémie de covid19 en Europe est annoncée. Pendant le confinement, les tribunes, déclarations et pétitions prédisant  que dans « le monde d’après », rien ne serait plus comme avant, ont foisonné. Pourtant, le « monde d’avant » reprend peu à peu ses droits: les magasins ont rouvert; les terrasses de café sont pleines comme les parcs et les jardins publics; les manifestations illégales se déroulent un peu partout; la police se fait insulter; la France compte 4,5 millions de chômeurs; les hausses d’impôts guettent ; les déficits et la dette pulvérisent des records; la réforme des retraites va reprendre et avec elle le mouvement social; le bac bradé; le deuxième tour des municipales se prépare, dans l’indifférence générale et les sondages donnent une avance écrasante à Mme Hidalgo sur Mme Dati; M. Baroin indique qu’il dévoilera ses intentions pour la présidentielle à l’automne; M. Mélenchon laisse entendre qu’il en sera; Mme le Pen déjà candidate est sur toutes les chaînes; les intellectuels ou supposés tels commencent, deux mois après, à s’interroger sur la légitimité du « confinement forcé » et son impact pour la liberté (d’autres se sont posé la question bien avant eux, en pleine crise);  la France se prépare pour les vacances estivales; le pouvoir jupitérien, annonce « une nouvelle ère », un acte III, qui va succéder à l’acte II, une nouvelle ère qui va donc se substituer à la « révolution », au « renouvellement », au « nouveau monde », à la « transformation de la France », à la « refondation de l’Europe », à la « réinvention ». Une ère nouvelle, donc. Après, il faudra trouver d’autres formules pour finir le premier quinquennat et préparer le second : le bouleversement? la métamorphose? la recréation? Pourquoi pas la récréation, qui ne ferait de mal à personne? Il ne manque plus, au monde d’après, pour épouser intégralement les formes du monde d’avant, que les avions dans le ciel. Espérons que cela ne tardera plus: s’évader au loin, foutre le camp au bout du monde pour penser à autre chose!

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

42 commentaires pour Et il est où, le « monde d’après »?

  1. cyril de fayet dit :

    bonjour à tous, votre article est fort intéressant, cher Maxime, chacun de nous peut se poser la question suivante : que dois je changer dans ma vie ? cette épreuve du covid 19 nous amène à réfléchir et ne pas commettre les même erreurs , peut être faut il donner l’exemple et nos gouvernants suivront ? cyril

    Aimé par 1 personne

  2. Citoyen dit :

    Le monde d’à-peu-près ?… euh, pardon,… d’après ? …
    Je vote pour « la récréation » qui paraît le plus en adéquation avec la période …. D’autant qu’il à déjà commencé il y a deux mois … et beaucoup attendent le sifflet, de la fin de la récréation, avant l’effondrement final !

    J'aime

  3. Freddie dit :

    Pour qu’il y ait un monde d’après, il faudrait que les gens aient changé. Mission impossible. Les sociétés n’évoluent que parce qu’une génération s’efface devant une autre. Avez-vous changé, M. Tandonnet ?

    J'aime

  4. Gribouille dit :

    « Après, il faudra trouver d’autres formules pour finir le premier quinquennat et préparer le second : le bouleversement? la métamorphose? la recréation? »

    La rupture.

    J'aime

  5. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Je ne sais pas ce que veut dire « Le monde d’après » dans les paroles d’E. Macron. Je suppose qu’il s’agit d’un grand coup de gomme pour effacer 3 ans d’imbécilités à moins qu’il ne s’agisse du début de sa prochaine campagne électorale ?
    Avant de parler du monde d’après, il va falloir tirer le bilan de la catastrophe que nous venons de vivre. On n’efface pas d’un coup de gomme 30 ou 35.000 morts puisque l’on a omis (ou caché) ceux décédés du codiv à leur domicile, puisque les statistiques ne concernent que les hôpitaux et les Ehpad. On ne peut pas balayer d’un revers de main, l’incurie à laquelle nous avons assisté et le constat de l’effondrement de notre système de santé qui nous coûte pourtant un pognon de dingue pour engraisser une armée de fonctionnaires inutiles et nuls dans les ARS, incapables d’anticiper, de prévoir, d’organiser.
    On n’oubliera pas non plus toute cette clique de mandarins, d’experts, de spécialistes, de professeurs qui se sont bousculés pendant deux mois et demi dans tous les médias pour satisfaire leur égo tout aussi surdimensionné que celui de nos politiciens et capables de dire tout et son contraire tout en profitant pour régler leurs petites querelles intestines.
    Après le nettoyage indispensable des écuries d’Augias que constitue l’équipe de ministres de ce gouvernement et avant d’espérer ressortir les réformes enterrées, il va bien falloir sortir la calculette pour savoir qui seront les prochains pigeons qui devront compenser la gabegie à laquelle nous assistons et qui n’est malheureusement pas terminée. « Quoi qu’il en coûte » : celles et ceux qui n’avaient pas compris qu’il n’existe pas d’argent magique ne vont pas tarder à l’appréhender.
    Il faudra aussi gérer les prochaines manifestations et émeutes locales de salariés qui vont se retrouver massivement au chômage. Le remplacement des zozos du Ministère de l’Intérieur et du psychopathe de la préfecture de Paris sont urgemment indispensables si l’on veut éviter de nouveaux drames humains et de nouvelles manifestations organisées par nos associations bien-pensantes mais surtout anti-flics.
    Avant de penser au monde d’après, il va aussi falloir dès maintenant, botter les fesses de tous ces enseignants qui espéraient se confiner jusqu’à la rentrée de septembre pour qu’ils rejoignent leurs établissement scolaires et s’occuper de leurs élèves, notamment des plus faibles pour qu’ils ne soient pas dès aujourd’hui en situation d’échec. Auraient-ils déjà oublié leur mission première ?
    Il reste encore tant de choses à faire avant de penser à demain que je me demande si le locataire de l’Elysée dispose des capacités intellectuelles nécessaires pour se charger de ces travaux d’Hercule.

    Aimé par 4 personnes

    • Citoyen dit :

      Une suggestion, Gerard Bayon … Quand le micron parle du « monde d’après », je crois qu’il fait allusion au monde d’après lui …, un monde normal, redevenu sain, après sa disparition de la scène (la plus rapide possible) quelle qu’en soit la méthode …

      J'aime

  6. Bonjour Maxime , bonjour tout le monde .

    Le monde d’avant , le monde d’après ….
    Nous vivons le monde actuel et il est triste , morne , gris , sans âme ,sans espoir ou si peu , sans avenir , à peine qques rêves .
    Un monde où nous sommes muselés , sans expressions , pas de bises , des barrières partout pour ne pas se croiser , une liberté très limitée , même si on nous dit le contraire .
    Alors le monde d’après ??? ce sera encore pire parce que les habitudes seront prises pour faire de nous des serfs dociles , obéissants , et pour nous faire oublier peut-être par la force le monde d’avant .
    Et l’après c’est aussi des parcs monstrueux d’éoliennes sur tout le pays .70 monstres au large de Fécamp , tout ça pour dire que la politique sera verte avec tous les délires qui l’accompagnera .

    Ce n’est pas la joie .
    Amitié .
    Chris .

    Aimé par 2 personnes

  7. Eric dit :

    Le monde d’après ? Il sera comme le monde d’avant et quelle meilleure illustration que les intentions de votes accordées à Agnès Buzyn.
    Qui peut encore pouvoir voter pour elle après ses déclaration au journal Le Monde le 17 mars, .
    Soit elle a menti, soit elle a dit la vérité et a donc mis en évidence l’incompétence (pour ne pas dire plus) du camp duquel elle continue de se réclamer et de porter les couleurs.
    Dans un cas comme dans l’autre, il est incompréhensible qu’elle puisse encore attirer sur son nom 20% des intentions de votes au deuxième tour des municipales à Paris.
    Comment espérer faire évoluer les choses quand, quoi que fassent nos dirigeants, les électorats restent à ce point figés. En l’occurrence, c’est presque pire, les sondages la donnent en progrès par rapport à son score du premier tour !?
    Et au final, les parisiens auront Hidalgo pour 6 ans de délire de plus.
    Nous ne pouvons pas nous plaindre, nous avons les élus que nos votes mettent au pouvoir, même si, il faut bien l’avouer, le choix n’est pas toujours facile.
    Bonne journée

    J'aime

  8. E Marquet dit :

    Le discours actuel sur le « monde d’après » n’est qu’une glose de commères !
    FX Bellamy parle avec humour du confinement perçu par certains comme nouveau « avant ou après J.C. ».
    En plus abscons, Kant dans la « Critique de la raison pure » écrivait que « La raison est la constante condition de tous les actes volontaires par lesquels l’homme se manifeste. Il n’y a ni avant ni après, et toute action est l’effet immédiat du caractère intelligible de la raison pure ».
    Le monde d’après sera comme le monde d’avant, Maxime, les avions recommencent à voler, les râleurs à râler, le choeur des pleureuses à manifester, les progressistes à progresser, les riches à s’enrichir, les pauvres à s’appauvrir, les profiteurs à profiter etc..etc.. Sub specie aeternitatis.

    Aimé par 2 personnes

  9. fraternel dit :

    que toutes celles et ceux politiques qui se prévalent du monde de demain commençent déjà à monter l’exemple en aidant à ramasser les déchets qui souillent nos plages nos forets nos rues et si Madame brune poirson a montré l’exemple (beau coup de com !)qu’elle s’adresse à la ministre des armées pour refuser la fabrication d’une nouvelle bombe ce fric dépensé pour cette connerie assurerait les salaires des infirmières et l’achat de respirateurs le monde d’après a t’il besoin de va t’en guerre? (voir l’article sur le site du mouvement de la paix)et faut il absolument faire des recherches sur des engins qui sèment la mort et la désolation?
    j’attend les propositions des candidats à l’élection présidentielle….

    J'aime

    • Philippe Dubois dit :

      Je vous invite à méditer cette citation de Julien Freund
       » Ce n’est pas vous qui désignez l’ennemi, c’est lui qui vous désigne. Vous aurez beau lui faire toutes les démonstrations d’amitié que vous voudrez, Du moment qu’il veut que vous soyez son ennemi, vous l’êtes. Et il vous empêchera même de cultiver votre jardin »
      Le monde est de plus en plus dangereux
      il est normal que la France dispose de tous les moyens possibles pour se défendre et défendre son peuple, donc vous défendre vous.

      Aimé par 1 personne

    • fraternel dit :

      faut il pour autant continuer à produire des engins de destruction alors que cet argent pourrait servir à des choses plus utiles? ne doit on pas favoriser le dialogue plutôt que le surarmement il existe un petit pays qui s’appelle le costa rica qui ne possède aucune armée personne n’est jamais venu l’embeter et au sujet des citations celle de Jacques Prévert quelle connerie la guerre et Jaurès s’est fait assassiner parce qu’il était un pacifiste

      J'aime

    • Citoyen dit :

      Ah, fraternel, il faut savoir dissuader, et au besoin se protéger de la vermine rouge, qui n’a pas totalement disparue (et pas seulement qu’eux) … et donc, avoir la bombes est un mal nécessaire …
      Cela dit, le « site du mouvement de la paix », c’est quoi ?… Je ne connais pas … un repaire de bisounours, ou de neuneus ? … ça me fait penser à ceux qui mettent des fleurs et des bougies quand il y a des attentats …, c’est mignon …

      J'aime

    • fraternel dit :

      je vous invite à visiter leur site vous pourrez vous en faire une idée! ensuite vous en faite votre opinion et qu’entendez vous par vermine rouge??????il existe la peste brune çà c’est un fait!

      J'aime

    • Papi 2.0 dit :

      Le nombre de bombes atomiques dans le monde et leur puissance ne m’est pas connu. Il semblerait que jusqu’à présent personne n’ait osé s’en resservir depuis Hiroshima et Nagazaki. Personne par le passé n’a osé affronter de face la ligne Maginot. Elle a été contournée et elle est tombée quand notre pays est tombée par une forme de guerre autre que celle qui avait été envisagée. L’existence des bombes atomiques jusqu’à aujourd’hui interdit les guerres atomiques. Mais « favorise » toutes les autres formes de guerre. Et l’être humain est ingénieux en la matière.

      Les confits en Afghanistan, la guerre Irak-Iran, les deux guerres du golfe, la situation de la Syrie, de Libye, de la République démocratique du Congo, le conflit au Yemen et j’en oublie probablement montrent que les guerres « modernes » ont de multiples visages. Et nous savons avec certitude aujourd’hui qui possède des armes de destruction massive quand on regarde l’état de l’Irak par exemple.

      Les femmes et les hommes qui gouvernent le monde ne sont pas des bisounours ni des neuneux même si parfois nous pouvons légitimement nous poser des questions sur leur santé mentale. Aussi je ne me fais pas d’illusion ils ne vont pas préparer la paix en préparant la paix.

      C’est dommage pour les victimes présentes et à venir.

      J'aime

    • Papi 2.0 dit :

      notre pays est tombé

      les conflits

      J'aime

    • Papi 2.0 dit :

      Philippe Dubois, merci de m’avoir fait connaître Julien Freund. En lisant sa bio j’ai vu qu’il a été prisonnier à la centrale d’Eysses, Lot-et-Garonne. Voir lien suivant:

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataillon_r%C3%A9sistant_FFI_de_la_centrale_d%27Eysses

      J'aime

  10. olivier seutet dit :

    Emission de fausse-monnaie à tire-larigot pour soutenir une économie massacrée par des gouvernements qui ont disjoncté.
    Abandon de l’école obligatoire au profit d’un système de garderie, uniquement pour les plus jeunes, organisé par une moitié des instituteurs ; tout le reste des enseignants se la coule douce malgré l’indignation croissante des parents.
    Autorisation de manifestations anti-policiers, anti-juges, anti-petit commerce au mépris de contraintes sanitaires dites nécessaires ; que ne ferait-on pas pour défendre la mémoire de Traoré.

    Les fondements de la prospérité, de l’éducation et de la loi sont bafoués ; seraient-ce les débuts d’un monde futur ?

    Aimé par 1 personne

    • Citoyen dit :

      olivier seutet, l’émission de fausse-monnaie est indispensable, pour que ceux qui se gavent sur le dos de contribuables, puissent continuer à se goinfrer, sans leur faire d’avantage les poches, qui sont déjà vides !….
      Le bon parasite sait qu’il ne faut pas tuer sa source de nourriture …

      Aimé par 1 personne

  11. Stephane B dit :

    Bonjour

    Même pour les airs, c’est le souk, surtout pour ceux ayant réservé aux Canaries en juillet. Deux Pays avec des branquignoles à leur tête, mais ce n’est pas grave, les licornes qui sont dans les étables gouvernementales vont chier un gros paquet de fric pour que tous puissent être heureux et ravis.

    Quoi, on me dit dans l’oreillette que je raconte des sornettes. Oups, excusez moi. Dans ce cas, la rentrée automnale, si ça tient jusque là, sera chaude, voire explosive.

    J'aime

  12. charles902 dit :

    Bonjour Monsieur Tandonnet,

    Pour faire grand, il suffit aujourd’hui d’aller dans la rue avec quelques autres inutiles. Pour ne pas être classé comme une minorité, il suffit d’interdire le mot même, et d’envoyer sur des plateaux télé quelques burnes prétentieuses voire mal intentionnées qui deviennent du jour au lendemain, appuyés par un troupeau de blondasses dépoitraillées et décérébrées, les hérauts (héros?) de la nouvelle pensée.

    Et que dire de nos dirigeants?
    Voici un ministre de l’intérieur qui affaiblit ses troupes, déjà caillassées et insultées dans des ghettos aux mains de terroristes en herbe (ou pire), rendues inopérantes sur des manifestants protégeant des casseurs.
    Voici un(e) ministre de la justice libérant, par mesure de protection anti COVID, des terroristes emprisonnés, au prétexte qu’ils n’ont pas de sang sur les mains (NB: dans les Ehpad c’est en isolant les résidents que les autorités ont pensé les protéger de l’épidémie).
    Ceux là ne sont pas des ministres, ce sont des sinistres, des traitres à leur pays, et le terme identifiant le mouvement qu’ils incarnent n’est pas récréation, mais décréation.

    Alors, à l’heure où cette avalanche s’abat, il me semble naturel de rêver à visiter quelque endroit calme et serein pour y retrouver du souffle. Après tout, même Charles De Gaulle, grand amoureux de la France s’il en fut, avait du se réfugier en Angleterre.
    Très cordialement

    Aimé par 3 personnes

  13. Coucou dit :

    Bonjour à vous, allez un peut de lecture, avec notre rédacteur en chef Maxime Tandonnet,

    Lancement de la nouvelle revue
    « Le Conservateur »
    par Jean-Frédéric Poisson et Paul-Marie Coûteaux

    Au programme du 1er numéro, quelques noms prestigieux :
     Eric Zemmour, journaliste et écrivain : “Quelle chance avons-nous d’unir les droites ?”
     Valérie Boyer, député LR des Bouches du Rhône : La gestion désastreuse du Covid19
     Philippe de Villiers, Ecrivain, créateur du Puy du Fou, ancien ministre : Entretien sur son dernier livre : « Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde »
     Marc Le Fur, député LR des Côtes d’Armor, vice-président de l’Assemblée nationale : “Une image vaut mille mots”. Regards sur l’actualité
     Marion Maréchal, directrice de l’ISSEP, ancien député de Vaucluse : éclairage sur l’actualité littéraire et politique
     Philippe de Saint Robert : Grande figure des gaullistes de gauche, et confident du Général de Gaulle, il livre une étude inédite sur Chateaubriand
     Thierry Mariani, député RN au Parlement européen, ancien ministre : La droite et la recomposition politique
     Mathieu Bock-Côté, sociologue et universitaire québécois : Le Conservatisme selon Roger Scruton
     Anne Coffinier, Présidente de “Créer son école” : Education et conservatisme
     Christine Boutin, ancien ministre, fondatrice du PCD : Regards sur l’actualité
     François de Voyer, chef d’entreprise, président du Cercle Audace : Les conservateurs après les élections municipales 2020
     Guillaume Bernard, historien du droit et président d’Amitié Politique : “Qu’est-ce qu’être conservateur aujourd’hui?”
     Maxime Tandonnet, essayiste, ancien conseiller de N. Sarkozy : “Reconstruire la France après le Covid”
     Diane de Bourguesdon, consultante, chroniqueuse et membre du bureau national du PCD : “Conservatisme : un regard modeste sur la Nature”
     Abbé Guillaume de Tanoüarn, prêtre, théologien et directeur de “Monde et Vie” : “Christianisme et écologie”

    https://w ww.lesalonbeige.fr/lancement-de-la-nouvelle-revue-le-conservateur/

    J'aime

  14. Mildred dit :

    Monsieur Tandonnet,
    Vous écrivez : « le deuxième tour des municipales se prépare dans l’indifférence générale ». En êtes vous si sûr ?
    Ne croyez vous pas que nombreux sont ceux qui se demandent pourquoi, à Carpentras, votre ami Julien Aubert, privilégie la gauche, alors qu’il privilégie l’Union des droites au niveau national ?

    https://www.bvoltaire.fr/union-des-droites-pourquoi-ca-ne-fonctionne-pas-lexemple-de-caprentras/?fbclid=IwAR0-qbLqDz0uN-Y_nI1aHo0zUstsOgxUgYEutQoghLvgg719fQpdAnVq0BI

    Aimé par 1 personne

  15. Sganarelle dit :

    Bien sûr que le confinement était obligatoire du fait de l’encombrement épouvantable des hôpitaux non préparés qui faisaient le tri des malades à soigner. Bien sûr qu’il fallait confiner vu le manque de test et les masques absents. S’ensuit une politique en dents de scie imposée par des apprentis complètement dépassés.
    On a vu que nous vivions dans les dorures mais qu’il manquait le nécessaire, les bases , l’indispensable, et que les gouvernements successifs ont servi de paravent.
    Est ce que cela changera ? Allons – nous réagir ? Penser enfin à l’essentiel loin des apparences et ne pas écouter le.chant des sirènes qui tendent à maquiller les cartes avec quelques changements de ministres ?
    Le changement est dans les urnes sinon la rue prendra les commandes monsieur Tandonnet et les gens comme nous n’auront que leurs yeux pour pleurer.

    Aimé par 1 personne

  16. H. dit :

    Bonjour Maxime,

    Le monde d’après ??? C’est celui de l’inversion de tout comme le rappelle malicieusement mais très justement ce billet : https://www.contrepoints.org/2020/06/08/373108-laissez-nous-manger-tranquilles-dans-les-restaurants-de-notre-choix
    Ce gouvernement a généré la pénurie de masque au moment où il était nécessaire allant jusqu à en nier l’efficacité ou à en regretter la complexité de mise en œuvre. Deux mois plus tard, c’est Ubu roi à tous les étages : https://www.sudouest.fr/2020/06/07/les-masques-ne-se-vendent-plus-la-filiere-textile-appelle-l-etat-a-la-soutenir-7545332-705.amp.html , https://www.bfmtv.com/economie/masques-ou-visieres-maison-pourquoi-les-benevoles-jettent-l-eponge-face-au-poids-des-normes-1926050.html et, cerise sur le gâteau, https://amp.lefigaro.fr/flash-eco/des-millions-de-masques-arrivent-de-chine-en-train-20200605
    BHL lui-même se pose des questions : https://amp.ouest-france.fr/politique/coronavirus-s-est-fait-avoir-estime-le-philosophe-bernard-henri-levy-6860620

    Quant à la classe dirigeante et quelque soit son étiquette, elle s’enfonce dans une médiocrité qui n’a d’égal que le naufrage imposé à ce pays.

    Bonne journée

    Aimé par 2 personnes

  17. Anonyme dit :

    Bien,,,le monde d « après ,ou le monde d « avant ,c’est du bonnet Blanc ,,bonnet blanc ,et la vie continue ,je pense que le plus dur est a venir ,surtout septembre ,,,que fera Macron ? vue l  » état de LR ,et les paroles de Jacob ,le pauvre ,il a surement un problème ,,et Baroin se prononcera pour la présidentiel, ,,un de plus ,il va y avoir foule,,le plus grave , le chômage ,qui augmente de jours en jours ,puis le racisme des Traoré ,une mafia avec casier judiciaire bien garnie ,et la sœur insultant un CRS de couleur ,je ne voie aucune chance a Macron ,,,

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.