Hydroxychloroquine: la débâcle se poursuit

Le Monde du 05/06: « Coup sur coup, deux des plus grandes revues médicales mondiales ont procédé à la rétractation d’articles ayant trait au Covid-19, fondés sur des données fournies par une société américaine, Surgisphere, et à l’origine, désormais, plus que douteuse. The Lancet a annoncé, jeudi 4 juin, le retrait de l’étude publiée le 22 mai dans ses colonnes, qui suggérait que l’hydroxychloroquine, associée ou non à un antibiotique comme l’azithromycine, augmentait la mortalité et les arythmies cardiaques chez les patients hospitalisés pour Covid-19. Le New England Journal of Medicine(NEJM) a fait de même pour un article publié le 1er mai dans ses colonnes, qui déclarait que la prise de traitements antihypertenseurs n’avait pas d’influence sur la gravité du Covid-19. Dans les deux cas, l’auteur principal de l’étude était Mandeep Mehra (Harvard Medical School) et les données provenaient de Surgisphere. »

L’invraisemblable débâcle se poursuit. On se souvient que sur le fondement de cette étude, désormais retirée, les autorités avaient décidé l’abrogation de la dérogation qui permettait l’utilisation de cette molécule contre le nouveau coronavirus SARS-CoV-2 et la suspension d’essais cliniques destinés à tester son efficacité. L’enjeu était immense: la santé et la vie de centaines ou de milliers de personnes. Cette abrogation intervenait dans un contexte idéologique particulier de diabolisation du professeur Didier Raoult et de son traitement par la nomenklatura bien pensante qui l’affublait de l’étiquette infamante de « populiste ».  La mépris a encore frappé avec des conséquences pour la santé et la vie de centaines ou de milliers de personnes. Cela se paiera-t-il un jour?

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

39 commentaires pour Hydroxychloroquine: la débâcle se poursuit

  1. there dit :

    La confiance entre le peuple et ses élites était déjà bien entamée, mais avec le covid on atteint des sommets. Bien sûr il y a aura toujours les ravis de la crèche, nourris au biberon de nos chaînes de propagande d’information nationales, une de mes amies, fervente catho, le coeur sur la main nous disait hier la bouche en coeur « le gouvernement a bien géré la crise, vraiment ils font un travail difficile » . Mais pour les autres la face tordue de nos élites apparaît de façon de plus en plus claire. Cette situation est extrêmement préjudiciable à nos démocraties. Les jeunes déjà fort sensibles aux thèses complotistes : le 11 septembre organisé par les juifs, le moteur a eau étouffé par les compagnies pétrolières, l’homme n a jamais marché sur la lune et autres invraisemblables fadaises vont de plus en plus être séduits par tous ces discours pour peu qu’ils tranchent avec la parole officielle, désormais à priori suspecte. Il faut reconnaître un énorme responsabilité de nos organes de presse. J aimerais vraiment que la justice passe sur tous ces événements, avec vigueur, impartialité et transparence, il le faut pour rétablir un semblant de confiance entre nous- le peuple- et nos institutions.

    J'aime

    • there dit :

      ouuups je voulais faire : ̶d̶e̶ ̶p̶r̶o̶p̶a̶g̶a̶n̶d̶e̶ ̶ erreur « gros doigt »

      J'aime

    • there, vous y croyez vraiment? (justice impartiale?)
      MT

      J'aime

    • there dit :

      @Maxime Tandonnet Non bien sûr, et c’est pour moi une des sources majeures de notre problème. C’est pourquoi je l’appelle autant de mes vœux . La paix est un des fruits de la justice selon un vieux grimoire qu’on oublie ou récuse trop souvent.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.