Eloge du mépris

« Des mots de la chanteuse Camélia Jordana, tenus samedi soir sur le plateau de l’émission « On n’est pas couché » sur France 2, créent la polémique jusqu’au ministère de l’Intérieur. La jeune femme a notamment prononcé cette phrase : Des hommes et des femmes se font massacrer [par la police] quotidiennement en France, pour nulle autre raison que leur couleur de peau. » Des propos jugés « mensongers et honteux » par le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, alors que le syndicat de police Alliance a annoncé dimanche saisir le procureur de la République. Retour, mot par mot, sur un échange controversé. » (France Inter).

La chanteuse Camélia Jordana a réussi son coup. Cette illustre inconnue dont nul n’avait jamais entendu parler est au cœur d’une formidable polémique qui fait la une de tous les media. La grande terreur du covid 19 s’estompe peu à peu et laisse la place au retour des polémiques hystériques qui se déchaînent. Il n’a pas fallu longtemps pour que la France déconfinée renoue avec ses bonnes habitudes…Par des paroles d’une banalité et d’une bêtise phénoménale, que n’importe quel simplet pourrait tenir, elle fait exploser la France médiatique et devient une authentique vedette nationale. On imagine la ruée sur ses clips et ses chansons. Et chaque perroquet médiatique tenu d’ajouter son grain de sel indigné. Face à des propos de ce genre, il faudrait réagir tout différemment: 1/ C’est une affaire de justice: cette dame a gravement diffamé un corps professionnel en accusant sans la moindre preuve la police de racisme. C’est devant les tribunaux qu’elle doit rendre des comptes. 2/ Ces propos sont tellement indigents, creux et inintéressants, inintelligents, et purement provocateurs, que nulle rédaction, nul plateau de télévision n’auraient dû leur donner une telle publicité. Au fond, l’effet caisse de résonance est aussi coupable que l’auteur de telles inepties.

Maxime TANDONNET

 

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

26 commentaires pour Eloge du mépris

  1. fraternel dit :

    bien sur il ne s’agit pas de dénigrer une profession ou la majorité de ses membres font leur boulot maintenant la télé étant ce quelle est faut faire le buzz rien de mieux que de trouver une polémiste qui à mon sens éxagère mais ne nions pas les violences policières elles existes les preuves sont là quand trois ou quatres énervés se ruent la matraque à la main dans un resto pour tabasser une personne il y a de quoi etre révolté quand un abruti traite de bicot un réfugié et ne peut s’empecher de vouloir le mettre à l’eau on est en plein racisme n’ont rien d’autre àf… ?
    Eh puis bon faut que le sensationnel continu payé bien sur par cette foutue publicité donc faut faire le buzz
    Pour ma part je renvoie dos à dos cette polémiste qui a fait sa pub et ceux qui se délectent de l’info ainsi que tous ceux qui usent de la violence flics ou pas

    J'aime

  2. Zonzon dit :

    Z c’est à dire Zonzon

    J'aime

  3. Z dit :

    De Coluche à Bigard …. il semblerait que la vie politique française soit encore descendue d’un cran !

    Qui s’en étonnerait ?

    Les bouffons sont des révélateurs de l’état d’une société.

    J'aime

  4. Koufra dit :

    En fait, son problème, ce sont les blancs.
    Elle fantasme une police qui serait une police blanche dans un pays en appartheid.

    La police de 2020 est une police totalement différente de celle fantasmee, ce sont des français aux origines diverses qui travaillent comme ils peuvent à assurer la sécurité de leurs concitoyens qu’ils le méritent ou pas.

    Les propos tenus sont certes imbéciles…. néanmoins ils s inscrivent dans la continuité de une vision victimaire et indigéniste d une partie des français, cette vision erronée vise, elle , à créer une doctrine pour rassembler une minorité active aidée d idiot utile pour activer une politique insurrectionnelle.

    La stigmatisation de la police vise à l empêcher de agir et donc à accélérer la perte de contrôle de l état sur certaines parties du territoire.

    J'aime

  5. Philippe dit :

    Bonjour Maxime, bonjour à tous,

    Ces propos ne sont pas étonnant. J’ai de la famille très proche dans les deux institutions police et gendarmerie. Il y a longtemps que ces deux institutions ne sont plus respectées, d’où la faiblesse de l’Etat, de plus ils ont des ministres de tutelle qui ne prennent pas la défense des policiers et gendarmes et ensuite pour la police les syndicats sont totalement corrompus.
    De plus le ministère donne les consignes pour que les chefs, les tauliers soient de bons carriéristes qui n’hésitent pas de moucharder le moindre problème à l’IGPN ou IGGN. Un Général de gendarmerie qui a osé dire la vérité s’est vu muté. Et qu’attendre d’un Castaner ayant fricoté avec la mafia marseillaise qui joue les choqués, alors qu’il n’en pense pas moins.
    Il suffit d’écouter un journaliste, il dit je cite « Un policier fut tuer lors d’une interpellation et c’est tout juste s’il ne dit pas ce n’est pas grave. » Mais lorsqu’un membre des forces de l’ordre tue un voyou, les journalistes disent « le policier a abattu ». Abattre est un terme violent style il l’a tué comme un chien.
    Je voyage beaucoup en Europe, je suis désolé de dire que nous sommes le seul pays où l’on peut mépriser, insulter, vilipender un policier sans qu’il y ait de fâcheuses conséquences.
    Aller insulter un policier suisse, allemand, espagnol, italien, autrichien, suédois, tchèque et je vous prie de croire que cela va vous coûter très cher.
    Un exemple, dans le cadre d’échange, mon neveu est allé faire un stage dans la Polizei. Ils ont fait à deux, un contrôle de papier dans une boite de nuit allemande, tout s’est bien passé, tout le monde a présenté ses papiers sans rechigner. Imaginez la même scène en France.
    J’ai vu des contrôles fait au Royaume-Uni par deux femmes policiers, pas un mot déplacé, tout le monde obtempère sans discuter. En France on est loin du compte.
    Les seuls et uniques responsables sont nos politiques, qui, par électoralisme et pour acheter la paix sociale ont tout permis et n’ont jamais défendu leurs institutions.
    Un chef d’Etat, les ministres, les députés, les sénateurs doivent défendre par vents et marées, les institutions de la République et ne pas penser qu’à leur minable petite carrière.
    Lorsque les dirigeants d’un pays, ne défendent plus leurs institutions, sa police, sa gendarmerie, ses enseignants, ses soignants, ses pompiers, comment voulez-vous que le peuple respecte ces mêmes institutions. Un peuple est à l’image de ceux qui les dirigent.

    J'aime

  6. alexrebelde dit :

    A partir de la fin des années 60 (68 ?), la médiocrité est devenue la norme… (c’est ce que l’on m’a raconté dans les années 80 car en 68 je n’avais que 9 ans)
    Mais depuis quelques dizaines d’années, la médiocrité à laissé la place à la crétinerie.
    Et même la crétinerie de masse. Et la « masse » s’y sent tellement bien….

    Le problème, c’est que même le plus crétin des crétins se croit intelligent.
    Coluche le dit tellement bien :

    J'aime

  7. Citoyen dit :

    Jusqu’à ce jour, cette chose là m’était inconnue, et je viens d’apprendre l’existence de cette c….sse … De fait, je n’aurais pas de difficulté à oublier son pédigrée …
    Cela dit, concernant sa sortie débile : « Des hommes et des femmes se font massacrer [par la police] quotidiennement en France, pour nulle autre raison que leur couleur de peau. » …, à l’insu de son plein gré, elle n’a pas entièrement tort dans son délire, puisque les effets qu’elle souligne sont la conséquence des actes de ceux qu’elle désigne … Le taux d’occupation des prisons, de la catégorie dont elle parle, le confirme largement … Et donc, ce serait tout à fait normal, qu’ils se fassent massacrer … comme elle dit … mais pas pour les raisons de son délire …
    Par ailleurs, il est consternant qu’une chaine de tele publique (payée par les contribuables) se fasse le relais de ce genre d’inepties, à travers le détritus d’émissions de Ruquier …

    J'aime

  8. Madzi dit :

    Sibeth Ndiaye n’aurait pas mieux dit, attention ! la macronie est contagieuse.

    J'aime

  9. Mildred dit :

    Plutôt que de remettre deux thunes dans le bastringue de la « formidable polémique », mieux vaut donner directement la parole aux policiers diffamés par cette petite-fille de leader FLN, grandie au bord d’une piscine, dans une magnifique villa de La-Londe-des-Maures :

    https://france-police.org/2020/05/25/le-syndicat-france-police-policiers-en-colere-depose-plainte-contre-france-2-et-lemission-on-nest-pas-couche-suite-aux-propos-tenus-en-plateau-par-camelia-jordana-et-diffuses-le-23-mai-2020/

    J'aime

  10. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Plusieurs remarques à ce sujet.
    – l’émission où ont été tenus ces propos outranciers est enregistrée et a donc probablement été visionnée par des membres du C.S.A. avant sa diffusion. Pourquoi ont-ils laissé diffuser ce genre de propos qui ne pouvaient pas passer inaperçus et qui ne sont pas acceptables sur une chaîne de télévision du service public ?
    – la personne qui a tenu ses propos haineux est un pur produit de nos médias , il ne faut donc pas s’étonner que ceux-ci continuent d’assurer sa promotion notamment lorsque ses paroles font le buzz, principale valeur qui les intéresse. A noter d’ailleurs qu’elle n’en est pas à son coup d’essai puisqu’en consultant Wikipédia pour voir qui elle était, on y lit « qu’en novembre 2018, elle donne un entretien dans lequel elle affirme que sa génération ne se reconnait pas dans la société française, dirigée par des vieux blancs riches ».
    – Ne faut-il pas voir dans cette personne immature à la culture plus que réduite, le pur produit du crétinisme de masse entretenu par nos politiciens depuis 40 ans ? Une jeune fille inculte en situation d’échec scolaire, qui quitte son lycée à 16 ans à qui on fait croire qu’elle sera peut-être un jour une vedette et qui a le toupet de s’exprimer au nom de « sa génération ».
    Il semblerait même que cette buse sans aucun scrupule ait interpelé publiquement le Ministre de l’Intérieur pour lui proposer un débat public à la télévision. Heureusement un telle émission ne sera jamais organisée car on pourrait déjà imaginer le niveau intellectuel d’un tel échange entre des personnalités finalement assez proches mentalement…
    Mais ce qui est particulièrement choquant reste les réactions de soutien de certains partis politiques notamment ceux de gauche, voire d’un député ex LREM et bien sur de l’ineffable S.O.S. Racisme toujours prompt à défendre l’indéfendable. Tout ceci confirme que notre République et notre démocratie sont bien malades.

    Aimé par 3 personnes

  11. charles902 dit :

    Bonjour Monsieur Tandonnet
    Nous devrions être satisfait que de gros méchants loups sortent du bois, on peut alors les repérer et éventuellement les neutraliser quand on n’est pas idiot…
    Bien sûr il reste toujours l’attitude « après moi le déluge » qui nie les réalités de notre pays: une bande de zozos se font un nom en vomissant sur les fondamentaux de notre peuple et de notre pays, ce qui est bien le signe qu’ils ne sont que des parasites.
    En théorie, les fables « le villageois et le serpent » et « le cerf et la vigne » nous apprennent ce qu’il devient des ingrats et de ceux qui profanent « l’asile qui les a conservés ».
    Mais si ceci ne se produit pas alors nous avons bien mérité d’être humiliés. Et il parait que notre propre ministre de la justice s’est mise à libérer des terroristes au prétexte qu’ils n’ont pas eu le temps d’avoir les mains couvertes de sang, pour qu’ils ne risquent pas d’attraper le virus en prison…
    C’est mal parti cette histoire;

    Aimé par 1 personne

  12. lugardon dit :

    Camélia Jordana n’est pas une illustre inconnue c’est aussi une actrice de cinéma. Elle a ses fans et ses détracteurs. Sa phrase et l’indignation qu’elle soulève va nous faire oublier les débats violents sur les grenades défensives et l’usage des flash ball mutilants. Sa phrase et l’indignation – médiatique – qu’elle soulève va nous faire oublier les violences d’avant le covid 19 dont notre société est coutumière.

    J’ai sur ce blog signalé le film « L’époque » que m’avait signalé un ancien élève en me disant qu’il ne partageait pas certains points précis de ce film mais qu’il trouvait que le film montrait bien la réalité du monde d’aujourd’hui et la perception qu’en avaient les jeunes selon leurs origines sociales, leur vécu, leur parcours scolaire. La particularité de ce film c’est d’avoir été fait par des jeunes.

    Sur le fond mon point de vue c’est que Finkelkraut, Dieudonné, Zemmour, Onfray, Soral ont le droit de s’exprimer librement sans qu’il soit porté atteinte à leur liberté de paroles et d’actes tant que ce n’est pas un délit. Camélia Jordana aussi. Ensuite dans certains cas la justice tranche mais cela ne sera que la justice des hommes donc par définition imparfaite.

    Sur le fond nous n’en sommes pas à la situation passée de l’ex Yougoslavie, du Liban et à la situation présente de l’Irak, la Syrie, la Libye mais je trouve qu’il y a trop de violences verbales, écrites, et malheureusement aussi « pour de vrai » dans notre pays. Si la violence répond à la violence quand s’arrêtera la violence

    J'aime

    • Papi 2.0 dit :

      quand s’arrêtera la violence?

      Aimé par 1 personne

    • Michel Fremondiere dit :

      PaPi jamais,,la violence existe depuis toujours ,,,

      J'aime

    • Madzi dit :

      l’usage de la violence est l’expédient des pouvoirs faibles

      Aimé par 1 personne

    • Papi 2.0 dit :

      @ Michel Fremondiere, Oui vous avez raison la violence existe depuis toujours et elle peut être parfois utile dans certaines occasions mais je préfère les périodes de l’Histoire où elle est en sommeil. Si nous pouvions éviter de nouvelles guerres de religions et de nouvelles guerres civiles cela serait bien pour nos enfants et petits enfants.

      J'aime

  13. E Marquet dit :

    « L’essentiel est sans cesse menacé par l’insignifiant » ( René Char).

    Aimé par 3 personnes

  14. Ping : « Éloge du mépris  écrit Maxime ! | «

  15. Michel Fremondiere dit :

    Allons Maxime , vous voler que notre pays devienne totalitaire ,interdire la parole a ceux qui conteste la ligne suivie du gouvernement ,dans notre police ,nous avons le mélange des genres ,et lorsque vous contrôler dans certains quartier ,LA,,,il y plu de jaunes ,de noirs , de Musulmans ,dans le 16 éme plus de gens de la vieille France ,cars nous somme un pays multiculturelle ,que cela plaise ou NON , les gaulois c’est devenue rare ,la Jordana a réussie sa Pub,,,et les idiots sont tomber dans le panneau ,de plus cela n’est pas nouveau ,vieille méthode ,,,que les journalistes aime,,,,,,,,

    J'aime

  16. catherinebillard dit :

    Bonjour Maxime,
    Oui, il y a des complices dans cette affaire. Ruquier avait loisir de couper au montage. Mais non, trop content de faire de l’audimat alors que son émission capote !
    En PJ, je joins la lettre que Nathalie Bianco a adressée à Camélia Jordana. Sees propos sont incroyables de justesse.

     » Camélia, on ne se connait pas, mais je tenais à te dire que par certains côtés, nous sommes un peu sœurs. Moi aussi j’ai les cheveux frisés. Moi aussi, mon père est d’origine algérienne. Moi aussi, j’ai chanté pour la victoire de François Hollande (mais moi j’ai une excuse, je picole toujours les soirs d’élections, même pour les Miss France)
    Par certains côtés donc, du moins « ethniques » et « capillaires », nous sommes un peu sœurs. Sœurs de souffrance en ce qui concerne les cheveux, parce que, je te l’accorde, c’est chiant quand il pleut. Toi, il parait que « quand tu portes tes cheveux frisés, tu ne te sens pas en sécurité face à un flic en France ». C’est ton ressenti, il t’appartient et tu as tout à fait le droit de l’exprimer. Personnellement, jamais un policier n’a émis le moindre jugement sur ma coiffure, et même quand j’ai un brushing impeccable, je ne peux pas exclure tout à fait l’hypothèse que les forces de l’ordre s’en foutent royalement.
    Là où nous sommes différentes, Camélia, c’est que toi, tu as grandi dans une jolie villa dans le Var, alors que moi, je viens d’une moche citée de la banlieue lyonnaise. Là où nous sommes différentes, Camélia, c’est que toi, tu retournes certainement avec plaisir dans ta jolie villa alors que moi, j’évite de remettre les pieds dans mon ancien quartier, aujourd’hui gouverné par les dealers. Car vois-tu, quelle que soit ma coiffure, c’est au milieu de certains enfants de mes ex-voisins, que je ne me sens pas « en sécurité », surtout dans les périodes de rodéos sauvages.
    Là où nous sommes différentes, Camélia, c’est que toi tu déclares vivre dans un monde où « des hommes et des femmes qui vont travailler tous les matins en banlieue se font massacrer pour nulle autre raison que leur couleur de peau ».
    Moi je vis dans un monde où la violence est malheureusement très présente. Quand elle est policière, même si elle est le fruit d’une minorité, elle est hautement condamnable mais surement tout autant que celle, quotidienne, qui s’exerce sur les flics, qui se font insulter et caillasser. Et dans « mon monde », il n’y a pas des hordes de policiers assoiffés de sang qui massacrent d’innocents travailleurs du matin, des paisibles mères de familles et des étudiants pressés. Ou alors, dans un jeu vidéo peut-être. Mais au fait, ça fait combien de temps que tu n’as pas mis les pieds en banlieue Camélia ?
    Nous avons besoin d’apaisement, d’éducation, de retour aux règles, nous avons besoin qu’un message de raison soit délivré partout, avec fermeté et respect.
    Nous n’avons pas besoin qu’une jeune bourgeoise en manque de frissons victimaires viennent jeter de l’huile sur le feu et attiser une haine qui couve depuis trop longtemps déjà. Nous sommes presque au point de non-retour, il y a des drames, des gens qui souffrent vraiment de part et d’autres. Il y a des policiers qui se suicident, de rage, d’impuissance et de désespoir, avec leur arme de service. Il y a des habitants de quartiers qui sont abandonnés, entre incivilités, rodéo, règlements de comptes et trafics de drogue.
    Alors, si tu as quelque chose à dire, de juste et d’honnête, qui prenne en compte la difficulté de la situation, si tu as quelque chose à proposer pour faire avancer les choses, vraiment, vas-y. Propose un débat à Castaner, il te répondra certainement sur twitter quand il aura terminé ses rdv avec Cyril hanouna et Aya Nakamura.
    Mais si ta démarche consiste juste à mettre de l’huile sur le feu parce qu’il est de bon ton en ce moment d’être dans une posture victimaire raciale : arrête ! Tu nous fais du mal, tu fais du mal à la France. Ce pays dirigé par « de vieux mâle blancs riches » comme tu dis, c’est le tien comme le mien, c’est le nôtre, il ne va pas bien mais il mérite mieux que ces déclarations irresponsables de pompiers pyromanes.
    Pour le reste, vas chez le coiffeur régler ton problème « d’insécurité capillaire », ou fais comme moi, attache-toi les cheveux. Tu verras, ça aère le cerveau « .

    Aimé par 4 personnes

    • alexrebelde dit :

      On ne saurait mieux dire !

      J'aime

    • cgn002 dit :

      Quand je vous parlais de provocation rémunératrice … !
      Donc, le fric côté Ruquier et sa chaîne.
      Et donc, la provocatrice bien trouvée, instrumentalisée et consentante qui convient tip top à cette association politico-financiere.
      Association vite réglée d une part,…
      et d autre part buzz vertigineux sur les réseaux sociaux et sur les médias qui en font plus que leur régal (une pratique incontournable à faire prospérer : un filon économique solide)…

      J'aime

    • Madzi dit :

      Et j’ajouterai que les tirs de LBD dans le visage et les yeux crevés c’est faux, les personnes âgées matraquées jusqu’à perdre connaissance c’est également faux, que les rafles d’enfants en 1942 c’est encore faux, que l’homme n’est jamais allé sur la lune et que la terre est plate,

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.