Loi Avia, loi liberticide

Concrètement, les grandes plateformes en ligne auront l’obligation de faire disparaître les contenus « manifestement » illicites sous 24 heures, sous peine d’être condamnés à des amendes de 250.000 euros par oubli, et pouvant grimper jusqu’à 1,25 million d’euros. Les éventuels signalements abusifs par les utilisateurs de plateforme seront eux passibles d’un an d’emprisonnement et 15.000 euros d’amende. Ce signalement sera facilité par l’intégration obligatoire d’un bouton dédié sur les réseaux sociaux. Le délai est réduit à une heure pour les « contenus pédopornographiques et terroristes ». 

L’objectif de mettre fin aux propos diffamatoires, insultants ou appelant explicitement à la violence et au meurtre sur Internet est louable. Cependant, plutôt que de se donner les moyens d’appliquer la législation existante en sanctionnant les auteurs de tels propos, la loi Avia, sous prétexte de lutter contre la haine, étrangle la liberté d’expression.

Ce texte, voté définitivement par l’Assemblée nationale, bouleverse la conception française de la liberté d’expression. En principe, la censure préalable (a priori) n’existe plus depuis les lois républicaines sur la liberté de la presse. La sanction pour des propos illicites, prononcée par la justice, intervient a posteriori, chacun étant responsable de ses écrits.

Le projet de loi qui vient d’être voté par l’Assemblée nationale bouleverse cette logique: d’une part, la censure préalable est rétablie ; d’autre part les opérateurs privés d’Internet sont chargés de faire respecter eux-mêmes ce principe en pratiquant la censure préalable, sous la menace de lourdes sanctions financières, et non plus la justice et des magistrats formés dans ce but.

Le caractère dramatique de ce texte tient en deux points: d’une part, la justice est privatisée, déléguée aux opérateurs d’Internet, auxquels il revient de se prononcer sur le caractère manifestement illicite d’un texte. D’autre part ce caractère « manifestement illicite » est une notion générale, dont l’appréciation est éminemment relative. Qu’est-ce qui est manifestement illicite?

Dès lors qu’il reviendra au opérateurs Internet de se prononcer, sous la menace de gigantesques amendes prévues, le risque est d’établir une censure préalable sur toute expression s’éloignant des sentiers battus du conformisme.  La moindre parole critique touchant une minorité, ou un sexe, un pays, une région, voire une personne, deviendra suspecte et sera exposée à la possibilité d’une censure. En somme, l’expression sur Internet sera placée sous surveillance.

Voilà qui fait peu de cas de l’article 11 de la Déclaration de 1789: « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi. » 

Cette loi est à l’image d’une société et d’un pouvoir qui basculent subrepticement dans l’esprit totalitaire et qui méprisent la liberté. La liberté d’expression est ainsi martyrisée. Un conformisme étrange pèse déjà, depuis longtemps, sur les médias télé-radios. Désormais, l’objectif est de faire entrer Internet dans le rang. Que des députés se prétendant démocrates ou républicains aient pu voter une telle loi est une honte. On ne peut que se féliciter du réflexe démocratique des députés LR qui ont massivement voté contre cette loi. [Ci-jointe la liste des députés qui ont voté contre].  Que des journalistes d’une certaine presse soient serviles envers le pouvoir au point d’accepter une telle atteinte à leur propre liberté d’expression est lamentable. Je souhaite de tout coeur que cette loi liberticide soit déclarée inconstitutionnelle.

Voir l’article ci-joint de Mme Anne-Sophie Chazaud

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

87 commentaires pour Loi Avia, loi liberticide

  1. Mildred dit :

    Et pour ceux qui continueraient à en pincer pour Julien Aubert, voilà un commentaire, extrait de l’excellent blog de Nathalie MP, qui devrait calmer leurs ardeurs :

    Jacques Huse de Royaumont
    mercredi 13 mai 2020 à 17:08 à 17:08
    Ce Julien Aubert connait bien son métier. A part inclusif, éco-responsable, solidaire et réchauffement climatique, il a placé pratiquement tous les poncifs du moment dans son discours. En prime, il prend l’air inspiré de celui qui va dire quelque chose de révolutionnaire et d’inattendu. Il faut dire à sa décharge qu’un candidat qui développe une pensé un peu personnelle et originale (ne parlons même pas de libérale) se prend une tôle. (cf FX Bellamy)
    Ce qui me choque le plus, dans ce discours, ce n’est pas le socialisme mal assumé qui déborde de partout, mais c’est l’abdication affichée de toute velléité d’intelligence, de raisonnement ou d’autonomie intellectuelle.
    La médiocrité et le conformisme se posent en vertus et en autorités morales. Avec de tels dirigeants, l’avenir s’annonce sombre.

    Aimé par 1 personne

    • Mildred, « l’abdication affichée de toute velléité d’intelligence, de raisonnement ou d’autonomie intellectuelle.
      La médiocrité et le conformisme ». C’est tout? On est toujours le con (ou la conne) d’un autre vous savez…
      MT

      J'aime

    • Mildred dit :

      Le problème est que nous sommes cernés par maintes grenouilles qui veulent se faire plus grosses que le bœuf pour devenir leur roi !

      Aimé par 1 personne

    • Ca c’est vrai; mais justement, pas Julien Aubert qui n’a rien d’un mégalo narcissique, je le connais bien depuis très longtemps.
      MT

      J'aime

    • Pheldge dit :

      @ MT : avoir des ambitions n’est pas être mégalo ni narcissique … le commentaire cité, reproche à J Aubert, un conformisme à une pensée dominante qui affirme que « la mondialisation, c’est mal, le libéralisme c’est mal ! », qui semble dépourvu de toute réflexion : la mondialisation a quand même permis une réduction de la pauvreté au niveau mondial, et amélioré notre qualité de vie ! alors même si tout n’est pas parfait, tout rejeter en bloc est simpliste !
      Or J Aubert n’est pas un imbécile, donc la seule explication que je vois, c’est qu’il va dans le sens du vent, et bientôt je m’attends à ce qu’il nous vante pèle mêle, la décroissance, les circuits courts, le revenu universel, et les mérites de l’écologie punitive, parce que c’est le discours que les gens ont envie d’entendre et qu’il faudra tenir, pour la campagne de 2022 …

      J'aime

    • Ben, la « grenouille qui veut se faire plus grosse que le boeuf », pour prendre la place du roi, c’est une autre manière de dire « mégalo narcissique ». Quant à M. Aubert, je je connais depuis une vingtaine d’années et je le trouve plutôt fidèle à ses idées, autour de la défense de la nation comme espace de solidarité et de protection.
      MT

      J'aime

    • Pheldge dit :

      à cet aune alors, ils sont tous mégalo narcissiques en politique, du moins les « visibles », la télé et les médias modernes ayant aidé à le révéler au grand public ! Et pour les obscurs, on dira relaxés par manque de preuves … 😉

      J'aime

  2. Anwen dit :

    Ceux qui seraient tentés de céder au découragement doivent penser que rien de ce qui est accompli dans l’ordre spirituel ne peut jamais être perdu, que le désordre, l’erreur et l’obscurité ne peuvent l’emporter qu’en apparence et d’une façon toute momentanée, que tous les déséquilibres partiels et transitoires doivent nécessairement concourir au grand équilibre total, et que rien ne saurait prévaloir finalement contre la puissance de la vérité.
    Rappelons que certains « voyageurs », comme l’écrivait Marcel Clavelle, sont des serviteurs de l’adversaire ; ils préparent eux aussi des « supports » pour les forces d’en-bas. Nous n’en nommerons aucun, mais tout le monde en connait, du moins de nom ; ils sont derrière les grandes puissances financières, derrière les partis politiques ; ils fondent des sociétés secrètes ; ils suscitent des guerres, fomentent des révolutions « pour libérer les peuples », et l’humanité paie cher les prétendus services qu’ils lui rendent, mais l’or les protège, l’or, la pourriture de la terre, comme disent les orientaux. Et entre ces « sombres voyageurs » nombreux, puissants et les envoyés de la « Citadelle Solaire », pauvres et si rares, l’invisible lutte est plus acharnée que jamais, mais l’issue en est certaine car, en dépit des apparences, « il n’y a pas de droits supérieurs à ceux de la Vérité ».
    Tôt ou tard la Vérité prend sa revanche, on a beau manœuvrer dans l’ombre, on n’empêche pas la lumière de luire. Tous les efforts hostiles se briseront finalement contre la seule force de la vérité, comme les nuages se dissipent devant le soleil, même s’ils sont parvenus à l’obscurcir momentanément à nos regards.
    L’éternelle lutte de la science contre l’ignorance est le suprême effort des temps présents.
    C’est notre génération qui doit vaincre le mauvais esprit que la dégénérescence des peuples a introduit dans nos anciennes nations, c’est le devoir de la France, c’est sa mission.
    C’est peut-être pour cette raison que la France est plus que toutes les autres nations, et actuellement plus encore, l’objet d’une persécution accrue et incessante du pouvoir aux mains de dégénérés en charge d’une politique inepte, mais surtout d’une tentative de destruction finale de ce qui fait le fond de son génie séculaire, son « Esprit », il est éternel.
    Mais la France s’est divisée parce que les races qui l’ont occupée dans le courant de son histoire avaient des atavismes divers.
    « Français divisés, pardonnez-vous de toute votre âme ! » sont les derniers mots de Jehanne d’Arc marchant au supplice…
    Avia, ses accolytes, tous ces médiocres et leur loi face à l’Esprit de « Jehanne » ne font, ne feront jamais le poids, car cet Esprit est encore et toujours bien vivace en France.
    C’est l’Esprit des Gilets Jaune.
    C’est cet esprit « religieux » que la nouvelle France va instaurer quand elle sera réveillée du cauchemar.
    Lien : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/2017/07/livres-de-femmes-livres-de-verites.html

    Aimé par 1 personne

  3. Ping : Connaissez-vous la loi Avia? – NewsLeaks – France

  4. Philippe dit :

    Bonjour Maxime, Bonjour à tous

    La France qui se présente comme le pays défenseur des Droits de l’Homme est aujourd’hui devenue un pays particulièrement mal à l’aise avec le principe de liberté d’expression.
    Le droit français diffère du droit anglo-saxon à la nature beaucoup plus pragmatique. Dans la mentalité anglo-saxonne, lorsque la liberté d’expression entre en conflit avec d’autres libertés, on préférera rechercher un arrangement et s’en tenir à la jurisprudence, plutôt que d’énoncer de grands principes et encadrer ladite liberté par une législation contraignante. Là où le droit anglo-saxon laisse faire ce qui n’est pas interdit, le droit français tente de couvrir tous les abus par une loi liberticide.
    Prenons l’exemple de l’Allemagne: la Constitution allemande, par exemple, est marquée par une exigence de neutralité telle qu’on ne peut interdire une opinion en raison de son contenu. La Cour constitutionnelle allemande invalidera ainsi systématiquement les interdictions (prononcées par des cours inférieures) faites aux néo-nazis de se manifester en tant que tels, pourvu que la manifestation ne contrevienne pas à un autre intérêt « neutre ». D’où la décision du gouvernement allemand, eu égard aux importants obstacles juridiques, de ne pas lancer une demande d’interdiction du parti pronazi NPD. Même si en France les partis d’extrême-droite sont intégrés au paysage politique, la devise de Saint-Just « pas de liberté pour les ennemis de la liberté ! » pèse toujours plus lourdement sur le « débat » public. Et l’on sait qu’une censure morale est infiniment plus redoutable qu’un arsenal juridique.
    Un constat s’impose cependant, à plusieurs reprises, ces derniers temps la Cour européenne des Droits de l’homme a condamné la France pour violation de la liberté d’expression.
    Conformément à la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, la liberté d’expression n’est pas envisageable sans de possibles abus.
    Les médias sont aussi complices de cette atteinte à la liberté d’expression, sous Sarkozy tout pouvait se dire, les caricaturistes étaient même encouragés à faire des dessins assez crash. Mais depuis l’élection de Hollande, les caricaturistes ont eu des pressions de la part de leur rédaction pour modérer leurs dessins. Les journalistes, lors des débats font plus « du cirage de pompe » lors d’interviews des gens de gauche et sont plus incisifs et insolents face aux gens de droite. Sous Macron ce phénomène s’amplifie.Ce sont les gens, qui, avant tout, ne supportent plus la vivacité du langage, et ne supportent plus d’entendre la vérité. Plutôt que de répondre et d’argumenter, ils préfèrent déposer plainte. Lorsque Zemmour avait dit que la délinquance était à 60% d’origine étrangère ce qui est vrai, tout de suite il avait été attaqué de toute part.
    Plutôt que de s’attaquer par des solutions concrètes aux problèmes, on préfère fustiger ceux qui dénoncent les problèmes de notre pays.
    Le despote Macron va nous enlever de plus en plus de liberté avec le concours des médias qui se disent attachés à la liberté de la presse.

    Par contre aucune loi sera faite contre le harcèlement moral à l’école, sur les réseaux sociaux et contre leurs auteurs, les directeurs, les professeurs, les conseillers pédagogiques qui savaient et n’ont rien dit car c’est un sujet tabou. Et en plus on culpabilise les parents de n’avoir rien vu. . Première cause de suicide chez les adolescents. Ce sont de pures assassinats. Mais ça ce n’est pas grave de voir des enfants de 10 à 18 ans qui perdent la vie.

    Aimé par 3 personnes

    • Janus dit :

      « Le chemin le plus sensé pour devenir fou est de passer par un système » Shaftesbury

      J'aime

    • Papi 2.0 dit :

      « Par contre aucune loi sera faite contre le harcèlement moral à l’école, sur les réseaux sociaux et contre leurs auteurs, les directeurs, les professeurs, les conseillers pédagogiques qui savaient et n’ont rien dit car c’est un sujet tabou. Et en plus on culpabilise les parents de n’avoir rien vu. . Première cause de suicide chez les adolescents. Ce sont de pures assassinats. Mais ça ce n’est pas grave de voir des enfants de 10 à 18 ans qui perdent la vie. »

      Quand j’étais instit c’est quelque chose qui m’inquiétait beaucoup et aujourd’hui multi père et multi grand-père ce sujet m’inquiète toujours.

      De mon point de vue vous avez raison de le souligner.

      Aimé par 1 personne

  5. Freddie dit :

    C’est Julien Aubert qui dit, je crois, que les LR auraient été alertés par les réseaux sociaux sur l’aspect dangereux des moyens préconisés, alors que beaucoup de LR au début auraient surtout été sensibles à la finalité (lutter contre la haine). D’où leur revirement. Belle tentative de Julien Aubert, mais sérieusement, si les LR ne peuvent pas comprendre un texte par eux-mêmes, que font-ils à l’assemblée ? Je pense que les réseaux sociaux leur ont plutôt fait mesurer l’image que leur vote pouvait donner. Mais là encore, s’ils ne sont pas capables de s’en rendre compte sans ça, que font-ils à l’assemblée ?

    Aimé par 1 personne

    • Freddie, les députés LR ont écouté et sont revenus sur leur erreur initiale. Comment le leur reprocher?
      MT

      J'aime

    • Michel Fremondiere dit :

      il sont revenus sur leur erreur ? OUI ,on doit leur reprocher leur erreur ,des nuls incapable de prendre leurs responsabilité ,des moutons ,,,,,

      J'aime

    • Janus dit :

      On DOIT leur reprocher leur erreur initiale et je suis aussi choqué que Freddie par les atermoiements d’impuissants de la droite que par votre tentative de les défendre. A ce stade d’incurie, cette droite ne mérite que le mépris. Toutefois on doit se souvenir que la première loi liberticide est le fait d’un démocrate chrétien , d’un mollusque MRP : Pleven . La boucle est bouclée et la réaction tardive et médiocre des députés LR a la suite des réactions sur les réseaux sociaux est un hommage rendu par le vice à la vertu. Et Marine Le Pen a défendu avec vigueur et hauteur de vue la liberté d’expression, ce qui n’a pas été vraiment le cas des notables des LR. Ou était Larcher ? Devant sa pâtée ?

      J'aime

    • Janus, comme vous dites, la famille le Pen (le père et son héritière) avec tous ses bons mots, a beaucoup fait pour la liberté d’expression.
      MT

      J'aime

    • Francis dit :

      Lorsque l’on entend, dans une récente interview à Boulevard Voltaire, les déclarations de Julien Aubert sur le Rassemblement National on comprends que ce monsieur est comme les autres de LR et qu’il ne faut rien en attendre. Dommage car, jusque là j’avais plutôt une bonne image de lui mais, cela ajouté à ses déclarations suite au vote en 2ème lecture de la loi dite Avia le décrédibilise comme ses autres compagnons du parti.

      J'aime

    • Pheldge dit :

      Je ne peux qu’être d’accord avec Janus : une vraie droite, sûre d’elle, n’aurait pas voté de telle façon en première lecture ! Vous même, Maxime, avez-vous eu besoin d’être « averti par les réseaux sociaux », pour découvrir, et en seconde lecture, que cette loi était hautement liberticide ? non, vous avez immédiatement perçu le danger, et ce billet en est la preuve ! alors, pourquoi, pourquoi, une écrasante majorité des députés LR n’ont-ils pas vu ce qui sautait aux yeux ? c’est inadmissible !

      Pour ce qui est de J. Aubert, ses déclarations récentes sur la mondialisation et le turbo-libéralisme dans lesquels la France se désagrège depuis trop longtemps sont atterrantes ! il faut quand même oser dire, qu’avec des dépenses publiques représentent 56 % de son PIB, la Franc est un pays « néo-libéral », Macron en tête, qui continue d’augmenter dépenses et impôts !
      Cette droite est une droite honteuse, gavée d’étatisme, qui n’a désormais guère de différences avec la gauche, et se dissout à son tour dans cette mouvance informe et floue adepte du « en même temps », en même temps à gauche, en même temps à droite …

      J'aime

    • Phelde, le problème ce n’est pas « une vraie droite sûre d’elle », c’est d’avoir à la tête du pays une équipe de personnalités honnêtes et pourvue du sens de l’Etat et du bien commun. Quant aux LR, je ne comprends pas bien ce qu’il y aurait « d’inadmissible » à reconnaître que l’on s’est trompé et à rectifier le tir, au contraire, c’est plutôt digne et courageux.
      MT

      J'aime

    • Janus dit :

      Maxime, vous n’êtes pas de bonne foi ou aveuglé par votre détestation. Quoi qu’il en soit du clan Le Pen, il est objectivement vrai que le discours de M. Le Pen à l’Assemblée pour contester la loi Avia était de bonne facture et que tout y était dit sur ce sujet. Je note que M. Le Pen n’a pas attendu les alertes sur les réseaux sociaux pour contester cette loi digne des plus belles heures du Stalinisme. Enfin, je ne suis pas RN, mais je constate chaque jour que le seul discours de contestation du pouvoir actuel, sans ambiguïté ni faux semblants est bien celui du RN.
      Et nous pourrons tous les deux nous désoler de voir la France tomber de Charybde en Scylla si le RN arrive au pouvoir, mais ce n’est pas la droite LR qui aura fait ce qu’elle doit faire pour empêcher cette occurrence.
      Quand aux saillies douteuses ou moralement condamnables de JM Le Pen, dans d’autres époques, cela n’aurait fait sourciller personne : Il suffit de relire les débats parlementaires des années d’avant 14 ou des années 30, ce que vous avez fait certainement vous-même, pour savoir que les députés et sénateurs de cette époque employaient un langage volontiers ordurier lorsqu’il s’agissait de détruire l’adversaire.
      Et ce n’est pas en laissant la place vide qu’on lutte efficacement contre ce qu’on déplore. Les LR sont absents ou inaudibles , c’est un fait et un autre fait est que nombre d’entre eux iront à la soupe lorsque Macron leur proposera la gamelle. Certains se sont déjà fait connaître !
      Je suis aussi désolé que vous de voir nos « champions » aussi minables, mais c’est comme çà et le peuple le voit .

      Aimé par 1 personne

    • Janus, j’aime bien votre discours « je ne suis pas RN, mais… » . Bizarre en tout cas cette incapacité des admirateurs de le Pen à ne pas pouvoir supporter la moindre parole critique envers leur idole et à accuser tous ceux qui ne baisent pas le pied de la famille de « mauvaise foi », de « détestation » ou autre. En cela, ils sont assez proches des macronistes d’ailleurs. Il n’y a pas de détestation ni de mauvaise foi de ma part, je dis simplement, quand on m’en parle, que le lepénisme n’est pas une solution pour la France et que le résultat de l’élection de le Pen serait (ou sera) aussi épouvantable que celui de Macron voire même pire. Vous ne voulez pas me croire? Vous serez le premier, après deux ans de lepénisme en action, à venir me dire que j’avais raison; un peu comme ces belles âmes qui me riaient au nez il y a trois ans parce que je leur annonçais que le nouveau monde de Macron s’achèverait en désastre. C’est ce que je pense, pourquoi n’aurais-je pas le droit de le dire sans me faire traiter de ceci ou cela?
      MT

      J'aime

    • Pheldge dit :

      @ MT reconnaître de s’être trompé est digne, oui, tout à fait, mais qu’un groupe parlementaire se trompe à ce point sur un texte dont un étudiant en première année de droit aurait compris le danger au bout de quelques minutes, est inadmissible de la part de députés d’un parti de droite, qui devraient avoir la Liberté comme valeur de référence.
      Que les socialistes veuillent tout contrôler, en prétextant le bonheur du peuple, c’est normal, c’est dans leur ADN, mais des députés qui invoquent le Général, désolé, non !

      Dans l’absolu, oui, il faudrait « une équipe de personnalités honnêtes et pourvue du sens de l’Etat », sauf que, le personnel en capacité se divise en deux, entre les partisans de l’intervention étatique sans cesse croissante, qui vous disent comment manger-bouger, vont jusqu’à publier une norme pour enfiler comme il faut ses chaussettes et lacer ses chaussures et … euh, ah non, rien, il n’y a rien d’autre ! Et donc on se retrouve avec la bande de bras cassés, dont on peut admirer les exploits et les prouesses depuis 3 ans !

      J'aime

  6. Artiste dit :

    Il est temps que la Bretagne retrouve sa liberté aliénée par François 1 pour ne pas finir avec la France dans les poubelles de l’histoire.

    J'aime

    • laregie41 dit :

      C’est le genre de propos qui attire irrésistiblement cette répartie : « Les rats quittent le navire ? »
      Et pourtant j’aime beaucoup les bretons ! Donc je rectifie : « Dommage mais en contrepartie, on applique le traité de 1519 avec l’Ecosse, qui font des Français des Ecossais et réciproquement »

      J'aime

    • Pheldge dit :

      @ laregie41 : écossés, les Français le sont déjà, depuis bientôt cinq décennies, et également épluchés, essorés par les impôts et taxes de toutes sortes ! 😉

      J'aime

    • Citoyen dit :

      Ce qui donnerait, laregie41, un accès direct sur le  » Single Malt  » …. Faut pas voir ça comme une mauvaise chose ….

      Aimé par 1 personne

    • Michel Fremondiere dit :

      janus a raison ,,MOI je ne suis pas un RN,,mais de la droite molle ,et approuve le RN sur beaucoup de point, quelle est la différence avec notre droite, une feuille de papier a cigarette ,mais qu »a le LR avec le gaullisme ? Sarkozy nous a trahie avec son copain Macron, on sait pour quoi ? donc rassemblement de c » est droite pour le vaincre ,LR seule , c « est imposible

      J'aime

  7. Pierre-Jean dit :

    Dame Laetitia Avia a pu rentrer à l’Institut d’études politiques de Paris par le biais de la procédure dérogatoire initiée par le funeste Richard Descoings. Les élèves de lycées en zone d’éducation prioritaire ne devaient présenter à des professeurs de Sciences Po, parfois bedonnants et en mal de digestion, un simple « dossier » constitué, je crois, d’articles de presse : vachement fastoche donc ! Est-ce à dire que cette procédure aurait fait baisser le niveau ? Il paraît que non et puis on va me dire que je suis snob. Et puis de toute façon, il n’y a plus de concours pour rentrer à Sciences Po : trop discriminant (dans le mauvais sens) nous dit-on. Alors au point où on en est. Dame Laetitia Avia aurait eu tort de se gêner : se gêner est d’ailleurs un reproche qu’on peut difficilement lui faire, notamment dans la corporation des chauffeurs de taxis.

    Aimé par 1 personne

  8. Michel Fremondiere dit :

    triste pays , triste députer ,et peut être , triste conseil constitutionnelle ,

    Aimé par 1 personne

  9. E Marquet dit :

    Je n’ajouterai pas une couche sur tout ce qui a déjà été dit et commenté entre autre sur ce blog. Chacun se fait tour à tour politologue, juriste, médecin, procureur, juge et justicier.
    La phrase d’Obama « c’est un désastre chaotique absolu » résume bien ce que j’observe tranquillement dans mon fauteuil depuis l’élection volée de 2017. Fillon éliminé, au 2ème tour de la présidentielle, comme des législatives, je me suis défilée, contre mes propres principes de citoyenne, car il m’était impossible de participer à cette joute/mascarade, entre un bateleur et une aboyeuse, et leurs équipes de pieds-nicklés.
    J’ai été servie au-delà de ma désespérance et de mes plus sombres prévisions. Dès lors, l’avenir qui se dessine ne m’effraie ni ne m’attriste, je constate simplement que nous avons en quelques décennies changé d’époque, et que nos rêves et nos espoirs étaient bien différents de ceux des  milléniaux ou génération Y d’aujourd’hui.
    Je reste curieuse de voir quelle société ils vont se construire sur les ruines de notre culture que nos générations n’ont visiblement pas su transmettre et faire aimer. Après tout « On est toujours le décadent de son grand père et le classique de son petit-fils » disait Raymond Queneau.

    Aimé par 3 personnes

    • laregie41 dit :

      Une réflexion dans le genre « Ce monde et Moi » (Abel Bonnard …)
      Dans le registre de l’espérance, il y a sans doute mieux !

      J'aime

  10. Alain De Vos dit :

    On peut avant toute chose réfléchir au mot haine, qui reflète un sentiment, un sentiment est quelque chose de fugace, il va, vient, change, n’est pas stable. Les personnes qui s’occupent de la communication non violente vous diront qu’ à un sentiment correspond en réalité un besoin. On a une sentiment de haine mais pas un besoin de haine. Donc de quoi provient la haine. Plutôt que de contraindre, c’est à dire supprimer des propos, ne vaut-il pas mieux travailler à éduquer. Pour ma part, le respect est une réalité quotidienne, je pense, je crois qu’elle est partagée par beaucoup de mes contemporains mais pas tous.
    Notre nation a à fourni des matériaux pour aider à la construction d’une éducation. Une éducation, en tout cas la mienne, a reposé sur 3 identités : mes parents, c’est-à-dire la cellule familiale, sur la religion catholique et sur l’école publique. Dans ses trois identités, j’ai entendu des mots où le respect constituait le fond pour vivre en paix et en harmonie avec les autres.
    Pour combattre la haine, il n’ y a qu’un seul moyen : l’éducation dès le plus jeune âge. Bien distillée, il est facile de s’y rendre avec docilité et liberté.
    Alors que la loi Avia est un contraire, sans avantages éducatifs.
    Réfléchissons où se trouve le bénéfice? L’éducation ou la répression?

    Comment faire une société où il fait bon vivre; la réponse est simple, dans une société éduquée.

    Pourquoi un gouvernement capitalise sur la répression plutôt que sur l’éducation?
    La répression , c’est le court terme avec toutes les mauvaises conséquences. L’éducation est un enjeu majeur pour qui conduit une nation; l’éducation est un fruit qui se cueille car il a bien mûri.
    Enfant des trente glorieuses, je suis heureux d’avoir connu ce moment des jours heureux. Je ne crois pas un instant qu’un modèle néo-libéral soit capable d’investir et d’oeuvrer pour l’éducation.
    Nous devons nous séparer du Président actuel, de son gouvernement dès que possible au plus tard lors de la prochaine élection présidentielle et dans l’intervalle, lui faire perdre les autres élections intermédiaires. Ce n’est pas un propos haineux que le mien, C’est une saine colère qui vient d’un besoin de justice.

    Aimé par 2 personnes

    • there dit :

      @Alain Ce n’est pas l’éducation qui combat la haine (laquelle conduit à la guerre) mais la justice . La paix est un des fruits de la justice, vous avez un héritage chrétien, revenez aux textes 😉 Esaï 32 17 . Et a contrario la haine fleurit sur l’injustice. Nous vivons dans un pays de clientélisme et donc d’iniquité, de justice sabordée (le budget du ministère de la culture est supérieur au budget de la justice) . C’est cette absence d’équité et de justice qui ronge notre pays et nourrit les haines. Avec la loi Avia le gouvernement essaye piteusement de contrer les effets d’une situation qu’il a crée. C’est un coup de trique sur une jambe de bois …

      Aimé par 2 personnes

    • laregie41 dit :

      Très juste.
      Et il est probable que Dame Avia nous impose des solutions qui découlent des lacunes de son éducation. C’est ainsi que progresse la décadence.

      J'aime

    • Alain De Vos dit :

      @There
      La justice étant une vertu cardinale, je souscris à l’idée.

      J'aime

  11. Alain De Vos dit :

    Quelle tristesse que cette loi Avia.
    La plus grand Loi, la voilà: aujourd’hui dans l’évangile du jour, on lit au dernier verset : « Voici ce que je vous commande : c’est de vous aimez les uns les autres. » St Jean 15, 9-17
    Mettre en oeuvre au quotidien cette loi engendrera une société de Paix où la haine n’existera plus. Qu’attendons-nous pour suivre la parole du Christ?

    Aimé par 2 personnes

  12. Fredi M. dit :

    Je souhaite de tout coeur que cette loi liberticide soit déclarée inconstitutionnelle.

    Doit-elle encore être validée par le conseil constitutionnel ?

    J'aime

    • Janus dit :

      Un conseil constitutionnel présidé par Fabius et ou siègent des has been comme Juppé, Giscard et quelques autres gloires du monde juridique (Qui est capable de citer les noms des juristes d’envergure qui siègent au CC ? ? Il ne comporte que de petits juristes à deux balles, aucun constitutionnaliste d’envergure, que des seconds couteaux aux ordres) ne va certainement pas se mouiller en retoquant cette loi AVIA . Nous boirons le calice jusqu’à la lie !
      La destruction du système politique pensé par De Gaulle est totale à ce jour.
      Comme le dit E.Marquet, il ne nous reste qu’a contempler l’effondrement de Rome de l’Aventin en se disant que toutes les constructions humaines sont appelées à périr…

      Aimé par 2 personnes

  13. FRATERNEL dit :

    et voilà!la liberté d’expression est à nouveau bafouée!mais de quoi ont’ils peur?si le fait de sanctionner les propos haineux racistes et appel au meurtre doivent etre sanctionnés le fait de ne pas etre d’accord avec les orientations de ce gouvernement est ce un appel à la haine?
    Non mais il deviennent tellement frileux qu’ils ne savent plus quoi inventer!et laors que deviennent nos tribunaux?voilà le vrai visage de la macronie avec ses vaillants petitqs soldats le peitt doigt sur la couture!je me demande comment un parlementaire LREM puisse voter une telle loi c’est honteux!il est grand temps que cela change le phénix est en train de se bruler les ailes… qu’il se souvienne d’ICARE à forçce de vouloir aller toujours plus haut…

    J'aime

  14. Martin dit :

    Bonjour,

    L’article 11 de la Déclaration de 1789 est explicite, la liberté de la presse est l’archétype des principes fondamentaux reconnus par les lois de la République… Le Conseil constitutionnel devrait censurer cette loi en deux minutes, et pourtant je n’ai pas confiance. Depuis quelques années les jurisprudences du Conseil constitutionnel et du Conseil d’Etat en matière de libertés publiques glissent vers une défense de moins en moins voilée des intérêts de la Caste.

    Je suis d’accord avec les autres commentaires écrivant que si cette loi est validée, il ne nous restera plus que la violence. Triste, incroyable, mais vrai.

    Par ailleurs: convenons-nous que pour cet exécutif, la crise actuelle apparait de plus en plus comme une divine surprise? Opposition inaudible, français stupéfaits, manifestations interdites, prétexte en or pour faire passer toutes les lois scélérates qu’il avait en réserve… Cela me rappelle le soulagement palpable de Sarkozy-Fillon après le crise de 2008, qui les exonérait pour le reste de leur mandat de toute rigueur budgétaire.

    Martin

    Aimé par 3 personnes

    • Janus dit :

      Regardez la composition du CC et la carrière de ses membres avant leur nomination et vous verrez que votre inquiétude est fondée.

      J'aime

  15. Coucou dit :

    Bonjour,

    La France est devenue l’une des menaces mondiales à la liberté d’expression
    PAR JONATHAN TURLEY, CONTRIBUTEUR D’OPINION – 07/06/19 10:00 AM EDT

    https://thehill.com/opinion/civil-rights/451813-france-has-turned-into-one-of-the-worldwide-threats-to-free-speech

    J'aime

  16. Coucou dit :

    Bonjour, complément sur le vote des députés,

    Cliquer pour accéder à scrutin_ppl_haine_internet_ld_130520.pdf

    J'aime

  17. Liber dit :

    Pourquoi s’affoler aujourd’hui !
    Les lois liberticides s’accumulent en France depuis des dizaines d’années, en particulier depuis la loi « Pleven » de 1972 qui transforme un  » sentiment » en « acte » et surtout, surtout, donne aux associations le pouvoir « d’initiative judiciaire ».
    Je ne ferai pas le compte des lois qui se sont succédées depuis : Taubira, Gayssot, loi sur la Halde.
    Je renvois à l’excellent (quoique déjà ancien) ouvrage de Philippe Nemo « la régression intellectuelle de la France » qui décrit parfaitement ce processus de perversion juridique. L’ouvrage date de 2011 et depuis de nouveaux textes se sont ajouté à chaque occasion en inversant les priorités. démocratiques. Le terrorisme a été pour les socialistes de Mr Hollande l’opportunité de surveiller encore un peu plus le peuple, comme le mouvement des « gilets jaunes » l’a été pour Mr Macron.
    La loi « Avia » n’est que le prolongement de la « tentation totalitaire » qui taraude en permanence la société française.
    Les Français ont choisi la voie de la « servitude volontaire », et ce n’est pas fini, ce texte n’est qu’une nouvelle petite pierre au mur en construction.

    Aimé par 1 personne

  18. Coucou dit :

    Bonjour, Vidéo de Eric Zemmour sur la loi Avia,

    J'aime

  19. Coucou dit :

    Bonjour à vous,

    Une « société de la surveillance généralisée »
    Une saisine par la droite du Conseil constitutionnel se profile, alors que le chef de file des sénateurs LR, Bruno Retailleau, avait fustigé il y a quelques mois un texte confiant aux Gafa (Google, Amazon, Facebook et Apple) « le soin de réguler une liberté publique », y voyant une « société de la surveillance généralisée ». Dans un baroud d’honneur, les Insoumis ont défendu une motion de rejet, demandant par la voix d’Alexis Corbière quelle est « l’urgence à mettre en place une loi liberticide ».
    https://www.lepoint.fr/politique/haine-en-ligne-le-parlement-valide-la-proposition-de-loi-controversee-avia-13-05-2020-2375410_20.php#

    http://www.assemblee-nationale.fr/15/cri/2019-2020/20200208.asp#P2087850

    Soutenue par une large majorité de parlementaires, la loi Avia a été adoptée sans difficulté ce mercredi 13 mai : 355 députés majoritairement issus de LREM et du MoDem ont voté pour, 47 se sont abstenus et 150 ont voté contre (dont l’intégralité des groupes Les Républicains et France insoumise

    https://www.marianne.net/politique/vote-de-la-loi-avia-contre-la-haine-sur-internet-un-texte-polemique-une-deputee-dans-la

    Aimé par 1 personne

  20. Annick Danjou dit :

    Julien Aubert : « Loi Avia : les réactions sur les réseaux sociaux ont fait prendre conscience à mes collègues LR qu’il y avait des choses inacceptables ! »
    Donc ceci explique leur silence comme je le disais et finalement leur manque de sérieux dans l’étude de leurs dossiers.
    Prenons alors une décision : mettons les tous à la porte et votons pour les réseaux sociaux !!!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.