La France se donnera-t-elle un héros providentiel? (Revue politique et parlementaire)

Ci-dessous, extraits de mon article paru ce matin dans la Revue politique et parlementaire.

« La France, frappée avec le covid19 par l’une des pires crises sanitaires de son histoire à laquelle s’ajoute une récession économique titanesque menaçant de plonger dans le chômage des millions de personnes, se donnera-t-elle un sauveur providentiel conformément aux leçons de l’histoire ? Des signaux expriment cette tentation du sauveur, comme l’engouement autour du professeur Didier Raoult…

L’éclosion du héros en temps de crise ne se conçoit pas en dehors de quelques conditions dont rien n’indique qu’elles sont aujourd’hui réunies.  Il faudrait tout d’abord que la France soit encore un peuple, prêt à se rassembler autour d’un personnage incarnant l’espérance. Si elle n’est plus qu’un archipel[1] composé d’identités diverses sans véritable commun dénominateur, le réflexe unitaire n’a plus lieu d’être. De même, la quête du héros n’est envisageable que dans le contexte d’un sentiment national puissant. Encore faut-il avoir quelque chose à sauver pour se rassembler derrière un sauveur, c’est-à-dire une patrie bien aimée. Enfin, troisième condition sine-qua-non, l’existence d’un vivier d’hommes et de femmes réunissant les qualités du héros : intelligence de l’histoire, sens de l’Etat et du bien commun, force de caractère…

L’absence de ces trois conditions se prête à l’émergence, non pas du héros, mais de l’idole ou du charlatan. En vérité, derrière tout véritable héros, il faut le ralliement d’un peuple unifié par la confiance. La figure providentielle n’est rien d’autre que l’incarnation, le temps nécessaire, du désir de continuer à vivre de la nation. Aide-toi et le Ciel t’aidera : l’avenir dépend avant tout des Français eux-mêmes et de leur volonté collective de rester une nation. »

[1] L’Archipel français, Jérôme Fourquet, le Seuil 2019.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

43 commentaires pour La France se donnera-t-elle un héros providentiel? (Revue politique et parlementaire)

  1. martinetousso dit :

    coucou comment allez vous

    J'aime

  2. Ping : Les marchands de vertu | Maxime Tandonnet – Mon blog personnel – DE LA GRANDE VADROUILLE A LA LONGUE MARGE

  3. cyril de fayet dit :

    extrait de l’édito de Charlie Hebdo, 13 mai 2020:
    La crainte des personnels hospitaliers n’est pas uniquement de subir une deuxième vague de victimes du coronavirus après le déconfinement, mais aussi de revenir à la situation qui a précédé la pandémie, quand les urgences étaient surchargées, toujours au bord de l’explosion, et que leurs appels au secours n’étaient écoutés par aucun politique. Car après la crise du coronavirus demeurera la crise des hôpitaux, qui dure depuis des années.
    L’idéologie libérale qui dirige les politiques publiques de santé depuis des décennies a atteint ses limites. Le rituel des applaudissements qui résonnent chaque jour à 20 heures tapantes pouvait sembler un peu ridicule. Mais lorsque, immobilisé sur son lit de souffrance avec pour seules compagnes deux poches de perfusion, on entend les voisins du quartier taper dans leurs mains aux fenêtres, on prend la mesure de notre chance d’être aussi bien soigné, sans distinction de statut social. Après la crise du coronavirus, il faudra continuer d’applaudir les soignants, brancardiers, médecins, infirmiers, anesthésistes et chirurgiens, mais cette fois pour protéger l’hôpital du virus libéral mortifère qui le contamine depuis des années.

    J'aime

    • cgn002 dit :

      ce n est pas véritablement le virus libéral qui est responsable mais plutôt le mammouth vorace et omniprésent qui ne peut plus laisser suffisamment de subsistance à ses congénères tellement ses propres besoins sont disproportionnés. De plus il n est pas altruiste et suffisamment auto protégé, donc méprise avec désinvolture ceux qui ne participent pas directement à son oeuvre de domination durable.

      Aimé par 1 personne

    • cgn002 dit :

      Dans un modèle libéral et pour faire gagner le meilleur des avirons à 10 places, on met 9 rameurs (motivés) et un barreur (compétent);
      en France pour faire gagner les plus médiocres, on ne met plus qu un seul rameur (docile) et on place 9 super élites à la gouvernance de l embarcation … !

      J'aime

  4. Tarride dit :

    Cher Maxime Tandonnet

    Il est difficile de réfléchir utilement à la crise qui frappe la France puisque cette crise n’a pas encore commencé. C’est la crise économique et sociale dont les historiens se souviendront dans cinquante ou cent ans, le Covid 19 étant relégué au rang de la cause immédiate parmi des causes plus lointaines.

    Ceci signifie notamment que ce n’est pas un médecin, quelles soient ses éminentes qualités et ses quelques défauts qui sera l’homme autour duquel les Français se regrouperont dans leur grande majorité. Ce n’est d’ailleurs pas non plus derrière les gens de l’actuel pouvoir qui montrent chaque jour à quel point ils sont dépourvus de ressources;

    Je me refuse à désespérer du peuple français même s’il a eu des faiblesses récemment. Je crois depuis toujours que l’appel du 18 Juin a connu des suites parceque le Général a, certes, tracé une ligne mais aussi invité les Français à le rejoindre en ne distinguant pas entre les savants et les autres, entre les officiers et les hommes du rang.

    Ce qui comptera, plus que la recherche d’un mirobolant, quand la vraie crise sévira reste la composition d’une équipe comprenant des hommes et des femmes d’accord entre eux sur ce qu’il faut faire et capables de ne pas tourner leur veste au premier coup de vent quelles qu’aient été leurs positions antérieures. Ce qui comptera surtout sera le souci de la Justice, une Justice ressentie effectivement.

    La crise n’est pas commencée mais il n’est pas trop tôt pour commencer à construire un programme qui n’apparaisse pas frapper toujours les mêmes.

    Etienne Tarride

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.