Le devoir d’espérance

Ce matin, beaucoup de désespoir s’exprime dans les colonnes de la meilleure presse. Quelques formules relevées ici et là, provenant de penseurs les plus remarquables: « la ruine nous attend », « le déclassement français me désespère »; « le cataclysme de la débâcle ». Les mots cinglent: « écroulement », effondrement ». La tentation du désespoir et du renoncement, nous sommes nombreux à la ressentir. Pourtant, la philosophie de la vie nous enseigne une vérité toute simple: certes, ne jamais se fier aux vagues d’euphorie bébête; mais pas plus à celles de désespoir larmoyant . En mai/juin 2017, quand le grand orgasme collectif issu de l’élection du « plus jeune président de l’histoire » battait son plein dans les milieux médiatiques, intellectuels, politiques français avec ses promesses de « renouvellement », de « nouveau monde », « d’optimisme », de « transformation de la France » et de « refondation de l’Europe », nous étions quelques-uns, rarissimes, à crier gare: gare, aux chimères! gare au manipulations! gare à la béatitude! gare au vertige! bref, gare à la bêtise humaine.  On nous a ri au nez: « misanthrope! » « pessimiste! », « ronchon! », « grincheux! », « pisse-vinaigre »! Je m’en souviens. I do remember. Eh bien maintenant c’est le contraire. Crécy, Poitiers, Azincourt? la France s’en est remise et en est sortie plus forte et unie sous Charles VII. Mai/juin 1940, elle s’en est  remise aussi: de Gaulle, Jean Moulin, la Libération. D’abord, l’Honneur, ensuite, la Reconstruction. Il ne faut pas confondre la surface médiatique des choses – le cirque de la médiocrité -, et la France dans sa profondeur.  En politique, des signes favorables commencent à poindre, une prise de conscience collective des faiblesses d’un système fondé sur l’esbroufe infatuée, les slogans, le népotisme et le culte narcissique de la personnalité au détriment du bien commun; en économie, la chute sera suivie d’une reprise portée par la multitude des jeunes Français anonymes, ingénieurs, entrepreneurs, chercheurs, commerçants, artisans qui ne rêvent en ce moment que d’en découdre avec la fatalité du déclin; intuitivement, nous sentons le besoin de sérieux, de modestie, de travail humble, de sens de l’intérêt général, de renouveau de la culture et de l’intelligence qui fermente dans les profondeurs de la nation. Oui, la situation est très difficile, très compliquée bien évidemment; après le fléau que nous subissons, il n’est pas impossible qu’un autre fléau survienne, extrémistes démagogues de droite ou de gauche plongeant la France dans un chaos toujours plus effroyable. Il ne tient qu’à nous d’interrompre cette descente en enfer.  Pour nos enfants voire nos petits enfants, et tous ceux qui viendront par la suite, nous avons un devoir d’espérance.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

71 commentaires pour Le devoir d’espérance

  1. Janus dit :

    « Le terme de démocratie totalitaire fut inventé par Bertrand de Jouvenel (chapitre XIV de Du Pouvoir, 1945). Il rappelle que le Pouvoir est commandement, et tous ne peuvent commander. La souveraineté du peuple n’est donc qu’une fiction et c’est une fiction qui ne peut être à la longue que destructrice des libertés individuelles. Jouvenel indique que la compétition des partis aboutit à la dictature d’un parti, c’est-à-dire d’une équipe, succédant à une équipe précédente qui, par sa propre vision totalitaire de la démocratie, laisse à celle qui lui succède un État très étendu. La dictature est bien pire que dans les monarchies d’autrefois, car le pouvoir démocratique y est bien plus absolu : Un homme, une équipe, disposent de ressources immenses accumulées dans l’arsenal du Pouvoir. Qui les entassa successivement, sinon ces autres qui ne trouvaient jamais l’État assez développé lorsqu’ils en étaient les occupants ? Il n’existe dans la Société aucune contre-force capable d’arrêter le Pouvoir. Qui donc les a détruits, ces corps puissants sur lesquels les monarques de jadis n’osaient point porter la main ? » https://www.wikiberal.org/wiki/D%C3%A9mocratie_totalitaire

    “Les techniques servant à enrégimenter l’opinion ont été inventées puis développées au fur et à mesure que la civilisation gagnait en complexité et que la nécessité du gouvernement invisible devenait de plus en plus évidente.” Gouvernement invisible et propagande moderne : un rappel de Bernays

    Général Delawarde nous (se) rassure sur le gouvernement mondial : « A ceux qui craignaient encore l’avènement d’un gouvernement mondial et d’un «globalisme» à l’occidentale en se fondant sur le discours d’un «prophète» fût-il Bill Gates, Jacques Attali, ou George Soros, je dis que rien dans l’organisation du monde ne se fera plus, demain, sans l’accord du duo Russie-Chine. Je vois mal les chinois et les russes accepter de se faire vacciner en masse par un produit vaccinal occidental et se soumettre à je ne sais quel état-profond transnational d’obédience occidentale. Ils auront leur propres vaccins, leurs propres règles et seront assez forts pour s’opposer aux tentatives occidentales de les soumettre…. Les Gates, Attali, Soros sont des hommes âgés représentant un passé révolu. Leurs théories et leurs projets ne valaient que dans un monde sous domination occidentale. Ce monde est, lui aussi, révolu…
    En Janvier, le différentiel de croissance prévu entre la Chine et les USA était de 4 points; entre la Chine et la zone euro de 4,7 points. A la réactualisation d’avril, le différentiel de croissance prévu entre la Chine et les USA est passé à 7,1 point, et entre la Chine et la zone euro à 8,7 points… le basculement vers l’Eurasie de la puissance économique et donc de la puissance militaire et géopolitique mondiale était observé depuis longtemps par tous les experts. La crise Covid-19 va accélérer ce basculement que je décrivais déjà en mars 2018. »

    Y a-t-il de vraies raisons d’espérer quand les français qui viennent de passer deux mois à ne rien faire, pensent activement aux vacances sans se soucier de l’avenir de l’entreprise – pour beaucoup au bord du dépôt de bilan – qui les payent ?
    L’ irresponsabilité est la caractéristique des français d’aujourd’hui qu’ils soient ministres, haut fonctionnaires, fonctionnaires ou salariés du privé, tous sont marqué par la pensée magique : Ce qui a été n’existe plus, le passé est le passé et demain, on rase gratis, si on trouve encore un coiffeur…
    Quand Merkel va demander aux allemands un coup de collier, ceux-ci vont l’accepter et la détérioration de leur économie sera limitée. Limitée parce qu’ils ont moins confiné, donc moins mis a mal leur économie, parce qu’ils sont beaucoup moins endettés et qu’ils ont donc des marges de manœuvre que nous n’avons plus, parce qu’ils ont un excédent commercial net énorme et que donc ils peuvent voir venir sans affolement. En clair, en un mot comme en cent, ils sont plus intelligents , plus honnêtes intellectuellement, plus solidaires que nous ne le serons jamais. Alors pourquoi s’enfermer dans une entité improbable, l’UE dont la norme est définie par des gens auxquels nous ne ressembleront jamais ?

    Il faut bien que l’espérance se nourrisse de rien pour exister…

    J'aime

  2. Georges dit :

    Le dictat des factures impayées portera l’estocade.

    J'aime

  3. Gribouille dit :

    https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/monde/dans-les-eaux-troubles-de-la-relation-franco-chinoise-119074
    « En coulisses, plusieurs diplomates veilleront toutefois à ce que cet acte perçu comme une humiliation ne devienne pas un événement politique. La raison est simple, éviter des mesures de rétorsion du pays duquel nous avons importé, entre le 1er mars et le 21 avril, plus de 98,9 % de nos masques. Des retards de commande seront en revanche déplorés dès le 14 avril et l’ambassadeur de France en Chine devra redoubler de finesse et d’acharnement pour lever une mesure de blocage de référencement d’un producteur important de masques. »

    On n’a jamais manqué de zozos libéraux, toujours capables de venir ensuite poser aux vieux sages, pour louer la politique de libre-échange et de libre entreprise qui a mené à cette situation.

    La suite de l’article est intéressante aussi :

    « On apprend que Cédric Villani, candidat à la Mairie de Paris, a accepté de présider le jury du programme d’accompagnement de Huawei pour les start-up françaises, suscitant des craintes de la DGSI. Izambard revient sur la manière avec laquelle les dirigeants de Huawei, très liés à l’appareil d’État, ont approché des hommes politiques comme Jean-Louis Borloo, à qui on a même proposé la présidence du conseil d’administration en France. Selon le livre, il a finalement décliné, sous la pression, mais demeure administrateur du groupe jusqu’en 2021.
    Nous l’avions révélé également le 12 juillet 2018, l’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, ardent défenseur du “grand basculement” des alliances économiques de la France de l’ouest vers l’est et grand ami de Pékin, “clignote” à la DGSI depuis qu’il a été soupçonné de « trop privilégier la Chine, parfois au détriment de la France ». L’ancien politique est aussi un membre actif du Chinese Business Club, véritable pépinière d’investisseurs français attirés par l’empire du Milieu ; un cénacle dont les réunions sont suivies avec intérêt par l’ambassade de Chine à Paris. »

    Trois hommes politiques centristes d’un coup. Mais la droite est-elle beaucoup mieux ? N’est-ce pas elle qui a placé la monnaie, puis le budget, français sous regard « européen », c’est à dire allemand ? Agiter les « traditionnels épouvantails de la politique française » ne lui permettra pas forcément de profiter du balancier cette fois.

    « Cette crise que nous vivons a révélé nos multiples faiblesses. Après avoir cédé une partie de sa souveraineté médicale à la Chine, la France est aujourd’hui coincée entre la nécessité d’entretenir de bonnes relations avec elle en raison de cette dépendance et celle de restaurer son indépendance stratégique. »

    Le plus simple aurait sans doute été de ne pas se mettre dans cette situation… La souveraineté, il y a des partis pour ça ; qui ne peuvent être des partis libéraux.

    J'aime

  4. Mary Preud'homme dit :

    Au plus noir de la nuit, il y aura toujours des veilleurs et aux premières lueurs du jour, des passeurs d’espérance.

    Aimé par 2 personnes

  5. Janus dit :

    « Tous, avec un beau vernis de paroles, tâchent en vain de donner le change sur leur vrai but; aucun ne s’y trompe, et pas un n’est la dupe des autres, quoique tous parlent comme lui. Tous cherchent leur bonheur dans l’apparence, nul se soucie de la réalité. Tous mettent leur être dans le paraître : tous esclaves et dupes de l’amour-propre, ne vivent point pour vivre, mais pour faire croire qu’ils ont vécu »
    Jean-Jacques Rousseau Rousseau juge jean-jacques 3e dialogue

    Et c’est pourtant un chantre de l’espérance que ce damné Rousseau dont la philosophie délirante a fait tant de mal à la France, seule nation sensible à de tels accumulations d’apories et de délires, et a laquelle une partie de son intelligentsia se réfère toujours…

    J'aime

  6. cyril de fayet dit :

    J’ai lu un article dans Le Monde (journal numérique 8-mai-2020, intitulé « aux racines de la crise sanitaire » 5/5) un article tres intéressant , me paraissant scandaleux, qui met en en cause le gouvernement sur la gestion des masques : il est écrit « Fin mars 2020 , des masques du stock de l’Etat dont une part non négligeable était sans doute utilisable sont consciencieusement brûlés… Matignon fait aussitôt arrêter le processus de destruction » !
    N’ayant pas pu lire l’article complet car je ne suis pas abonné, est ce quelqu’un pourrait le retrouver et le mettre sur le blog de Maxime, s’il en est d’accord ? Vous en remerciant par avance
    cyril de fayet

    J'aime

  7. Philippe dit :

    Bonjour Maxime, bonjour à tous,
    Comme le dit si bien Jean-Claude BARESCUT, il faut d’abord reconstruire une nation. Reconstruire la France, retrouver notre souveraineté.
    Il n’y a pas les forces du bien et les forces du mal, le blanc et le noir. Ne pas agiter le drapeau français uniquement lors des attentats. Patriotisme ne doit pas être un gros mot, les anglais nous ont encore donné une leçon le 8 mai, la reine Elisabeth en tête. Il ne peut y avoir de nation lorsque le communautarisme prédomine. Il ne peut y avoir de nation lorsque l’on fustige et critique « les vieux », lorsque l’on monte les générations entre elles, lorsque l’on monte le privé contre les fonctionnaires. Il ne peut y avoir de nation lorsque les minorités imposent leurs lois ou leurs us et coutumes. Il ne peut y avoir de nation lorsque la secte politicomédiatique passe son temps à diviser les individus.
    Il faut que l’Etat retrouve sa légitimité, donc doit être efficace. La légitimité doit être un fait et non une idéologie. La légitimité de l’Etat passe par le respect de la personne humaine, ce qui est fondamental car il permet de distinguer la légitimité de la légalité, ce qui loin d’être le cas chez les LREM.
    Le peuple doit redevenir souverain, aujourd’hui encore plus qu’hier, il y a eu confiscation de la souveraineté du peuple par ses représentants, les LREM, ce qui assure la domination et le monopole d’un parti sur l’Etat, les béni oui oui LREM en sont la preuve flagrante. Il ne peut y avoir de nation quand une presse de la propagande et de l’éducation est partiale, et se fait un plaisir de lyncher ou vilipender ceux qui ne sont pas dans la bienpensance.
    Il ne peut y avoir de nation lorsque des politicards carriéristes achètent la paix sociale à n’importe quel prix.
    Il ne peut y avoir de nation lorsque les représentants de L’Etat mentent chaque jour. A partir du moment que 70% de la nation doute de l’Etat, des ses représentants de ses capacités à agir, du manques de décisions, la légitimité est perdue.
    Il faut aussi que la France retrouve sa souveraineté ; parler de souveraineté ou de patriotisme, ne veut pas dire fascisme comme veut nous le faire croire la secte politicomédiatique actuelle. La souveraineté est le pilier essentiel de l’Etat.
    La souveraineté, c’est assurer, la protection des citoyens en matière sanitaire, sécuritaire, alimentaire, la défense, la projection de la puissance vers l’extérieur, la technologie, l’espace et la liberté d’action de la nation dans le monde. Pourvoir agir sans demander l’autorisation à Pierre, Paul ou Jacques.
    Le monde et la géopolitique ne sont plus ce qu’ils étaient, et nous sommes fragilisés, notamment l’Europe et la France, mais comme nous sommes dans l’angélisme, l’idéologie, nous n’en avons pas pris la mesure, car il y a des utopies auxquelles nous voulons croire et croyons encore. Mais elles nous seront fatales.

    Aimé par 4 personnes

  8. Timéli dit :

    Histoire de se remonter le moral :
    « Savoir qu’on n’a plus rien à espérer n’empêche pas de continuer à attendre » (Marcel Proust)
    « C’est quand on n’a plus d’espoir qu’il ne faut désespérer de rien » (Sénèque)
    « Espérer, c’est déjà moins souffrir » ( Marcel Portal)
    Que chacun(e) fasse son choix !

    Aimé par 2 personnes

  9. Annick Danjou dit :

    « Pour nos enfants voire nos petits enfants, et tous ceux qui viendront par la suite, nous avons un devoir d’espérance. »

    Quelle espérance ? Dans notre cas nous avons 2 enfants sur 4 qui admirent Macron et pourtant ils ne sont ni adolescents, ni dépourvus de diplômes, alors ? On fait quoi ? J’ai passé une heure au téléphone dernièrement avec une de mes filles pour essayer de la convaincre de l’incompétence de ce type. On a dû raccrocher pour ne pas commencer à monter le ton. J’ai une autre fille dont le dernier, qui a 5 ans aujourd’hui, quand il entend le nom de Macron dit « Ah oui il est bien lui… »pour eux nous ne comprenons rien et sommes intolérants. Donc l’espérance c’est juste un voeu pieux!

    Aimé par 1 personne

    • lugardon dit :

      Aimez-les quand même. Vous n’êtes pas seule dans votre cas. 🙂

      Aimé par 1 personne

    • Annick Danjou, moi je ne connais plus personne qui le supporte (au deux sens du terme).
      MT

      Aimé par 1 personne

    • Philippe dit :

      Bonjour Annick

      Sur mes 3 nièces, deux idolâtrent Macron. A plusieurs reprises je les ai piégées, mais elles sont totalement aveugles, Branchées en permanence sur les réseaux sociaux, elles vivent dans le virtuel. Pour elles, les vieux, donc moi, nous sommes ringards et n’avons rien compris. Tout ce qui arrive est de notre faute. La propagande politicomédiatique fonctionne avec elles, pourtant elles sont diplômées. Elles font aussi table rase de l’histoire et remettent même en cause des pans de notre histoire. Comme quoi vous pouvez être diplômés, mais ne pas faire preuve d’intelligence et de bon sens. Elles ont même des propos que je trouve extrêmes et intolérants. Pour elles, les personnes pensant que Macron est incompétent sont des fascistes. ou des abrutis. Elles font parties de ces bobos assis dans un confort. Elles ont critiqué les gilets jaunes, les policiers, les chômeurs, les retraités et les infirmières qui manifestaient, maintenant elles les applaudissent tous les soirs. Elles boivent avec aisance tous les dires et paroles de la secte politicomédiatique. Elles se prennent suffisamment la tête sur ce sujet avec mon fils et ma fille. Tout cela au grand désespoir de ma soeur qui ne les comprend plus.
      Vous voyez Annick vous n’êtes pas la seule, et bien d’autres parents et grands-parents sont dans notre cas.

      Aimé par 2 personnes

  10. Geneviève Boyer dit :

    Il y a eu un grand orgasme collectif en 2017 ?
    Zut alors, j’ai oublié de participer aux ébats.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.