Qui est responsable?

En ce moment, des travaux parlementaires et réflexions sont en cours sur l’atténuation de la responsabilité pénale de la classe dirigeante dans la gestion de la crise du covid19.  Que cette tentation existe est déjà en soi, détestable. Ils ont voulu être les chefs. Ils ont bombé le torse et pavoisé pendant trois ans. Ils ont multiplié les promesses grandioses : le nouveau monde, l’exemplarité, la transformation de la France, la refondation. Ils sont au pouvoir depuis trois ans. Pendant tout ce temps, ils ont semé le trouble: multiplication des scandales, taxe carbone et crise des gilets jaunes, soit un an de violence, réforme chaotique des retraites et mouvement social de deux mois, avec toujours en tête, l’obsession de la réélection en 2022.  Pris au dépourvu par la pandémie, ils n’ont jamais cessé de sombrer dans le déni, les contradictions et la logorrhée. Aujourd’hui, ils cherchent des boucs émissaires – les fonctionnaires, la technostructure, les scientifiques, les prédécesseurs, le peuple, constamment méprisé et infantilisé. Pourtant, ils ont voulu être les chefs et ils le sont depuis trois ans. En trois ans, ces chefs qui prétendaient instaurer un nouveau monde et mener à bien sa transformation et sa refondation avaient tout le temps de travailler et de préparer le pays à une crise majeure. Tout pouvoir a pour corollaire la responsabilité. En tant que chefs, ils sont donc les seuls responsables de la situation, politiquement, juridiquement, historiquement. La société est en droit de leur demander personnellement des comptes. Toute tentative pour se dérober et se défausser à cette responsabilité serait inacceptable.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

55 commentaires pour Qui est responsable?

  1. Zonzon dit :

    Nous avons souvent évoqué, ici et ailleurs, la nécessité du « Nuremberg du communisme », Stéphane Courtois en tête !

    N’est-ce pas un peu décalé dans le temps où le mondialisme – un monstre encore plus néfaste – nous digère chaque jour davantage ?

    J'aime

  2. Zonzon dit :

    Yapa que le nucléaire dans la vie, il y a aussi la virologie !

    Après Stanley Kubrick et son dérangeant Docteur Folamour va-t-on voir un cinéaste nous donner un Docteur Fu Manchu ?

    J'aime

  3. Zonzon dit :

    Jeux Militaires Mondiaux Wuhan.
    Quatre raisons de douter de l’intelligence humaine !

    Questionnement. Les nations qui n’ont pas participé ont- elles eu un problème avec le COVID 19 ?

    J'aime

  4. Janus dit :

    Petite citation de Gustave Le Bon : « Les foules n’ont jamais eu soif de vérités. Devant les évidences qui leur déplaisent, elles se détournent, préférant déifier l’erreur, si l’erreur les séduit. Qui sait les illusionner est aisément leur maître ; qui tente de les désillusionner est toujours leur victime. » Gustave Le Bon (1841-1931)

    Deux illusionnistes excellents : Mitterrand, Chirac. Un amateur de vérité : Barre. Les deux premiers ont eu une carrière politique d’une durée exceptionnelle , le dernier n’a pu accéder aux plus hautes responsabilités. On pourrait aussi citer Seguin, qui n’a pu lui non plus avoir le rôle qu’il méritait et il y en a quelques uns comme ça , victime de cette malédiction des Cassandre.

    Aimé par 2 personnes

    • cgn002 dit :

      @Janus
      Nous devons nous poser la question de la finalité des illusionnistes et autres esbrouffeurs .
      A quoi sert leur penchant morbide de manipulation ?
      Est une nécessité d accès au pouvoir ?
      Est ce une nécessité de gouvernance ?
      Est ce une nécessité de mode de vie ?
      Est ce un penchant universel propre à chacun ?
      Ce qui est certain c est que toute l humanité semble ne pas (ne plus) croire en elle-même. Disons en sa capacité de s affranchir de ses démons ancestraux.
      La modernité pourrait se trouver être un facteur d élévation, mais il faut bien constater que le monde est devenu ainsi plus matérialiste et fatalement moins soucieux d élévation personnelle (sur le plan du bien vivre ensemble).
      Comme avant sapiens sapiens (200 000 ans auparavant) l homme redoute toujours l homme, car il demeure plus que jamais redoutable.
      Quel système politique national ou mondial pourrait changer cela ?
      Aucun.
      L histoire montre hélas que rien ne peut évoluer sans révolution…
      hélas hélas la vérité ne surgit que lorsqu elle devient nécessaire, sinon trop tard… c est la règle des parfaits « manipulateurs » pour ne pas les appeler autrement.

      J'aime

  5. Janus dit :

    Oui, ils sont responsables, mais il ne faut pas oublier leurs prédécesseurs qui sur un plan ou un autre ont commis les mêmes erreurs, ont commis parfois des erreurs plus graves encore. On doit confronter ces gouvernants à leur responsabilité politique et juridique, mais on ne doit pas oublier les autres. C’est d’ailleurs pour cela que tout le monde se tait sur ce sujet car si d’aventure on devait faire rendre gorge à tous les voyous, les corrompus, les impuissants, les prétentieux et les imbéciles (n’oublions pas ces derniers, ils sont beaucoup plus nombreux qu’on ne l’imagine dans les allées du pouvoir) qui ont été aux manettes depuis quelques décennies, un procès du style de celui de Nuremberg ressemblerait à une petite répétition.. Exemple des fautes commises et accumulées depuis Mitterrand dans la ceinture rouge :. http://www.autochtonisme.com/2020/05/seine-saint-denis-la-grande-arnaque.html

    Je ne crois pas que le corps politique, dont la cohésion est assez forte malgré les oppositions idéologiques, accepte de se voir confronté à sa responsabilité. Ils ont TOUS trop à perdre et il n’y aura pas de mise en cause sérieuse de la responsabilité de ceux-ci, dont un grand nombre sont issus des 3 groupes politiques essentiels : les centristes, les républicains et les socialistes. Les appels du pied de Macron en faveur de l’union nationale vont dans ce sens : Tout le monde est solidaire, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil.

    Je ne vois pas ce qui nous amène, les uns et les autres, à commenter vos textes, sinon une lueur d ‘espoir, mais ce sont les allumettes de la petite marchande d’allumettes de Andersen : L’espoir ne survit pas, après la lecture de vos textes, malgré leur qualité : le quotidien, la propagande Tv nous ramène rapidement au concret et dans ce monde concret il n’y a de place que pour la responsabilité du citoyen de base, du lampiste qui est allé sur la plage ou à oublié son aussweis.
    Désolé pour mon désespoir de ce soir, mais je ne vois même pas la petite lueur de l’allumette…

    J'aime

  6. Coucou dit :

    Bonsoir,

    L’exécutif n’a pas supporté que le Sénat, son seul opposant institutionnel, puisse contrecarrer ses projets d’auto-amnistie. Le but du gouvernement est d’exonérer par avance les « décideurs publics » de leur responsabilité pénale dans la gestion de la pandémie. Pour ce faire, toutes les subtilités du droit pénal sont utilisées, rapporte l’avocat Philippe Fontana.
    Une brutale contre-offensive politique et médiatique a été lancée envers la Haute-Assemblée pour discréditer son opposition à toute amnistie. Au prix d’un mensonge éhonté, le gouvernement tente d’intervertir les responsabilités, dans un renversement politique saisissant. L’exécutif n’a pas renoncé à son idée d’amnistie. Il entend, par tous les moyens, faire adopter par le Parlement les outils juridiques nécessaires permettant aux décideurs publics de pouvoir échapper à leur responsabilité pénale, dès le début de la gestion du Covid 19. Cela passe par un travail subtil de réécriture du code pénal à l’Assemblée nationale.

    https://www.valeursactuelles.com/politique/les-mensonges-du-gouvernement-pour-sauto-amnistier-de-sa-gestion-du-coronavirus-119102

    Aimé par 1 personne

  7. Gribouille dit :

    La liberté d’entreprendre, M. Tandonnet, la liberté d’entreprendre. Il faut se baser là-dessus, c’est l’évidence même.

    https://www.marianne.net/debattons/editos/le-commissaire-europeen-phil-hogan-nous-refait-le-coup-de-la-mondialisation
    « Phil Hogan veut bien le reconnaître : « Dans le secteur de la santé, nous étions mal préparés. Nous n’avions ni les capacités de production ni les stocks. Nous nous sommes découverts dépendants de la Chine, de la Corée du sud et de l’Inde ». Bravo. Mais « nous », c’est qui ? Sauf erreur, ce sont ceux qui étaient aux commandes hier et qui y sont encore aujourd’hui. Ces grands esprits ont-ils à tout le moins révisé leur logiciel idéologique ? « 

    La santé est une exception, car on peut en avoir besoin urgemment. Ce qui n’est pas le cas de l’agriculture, puisqu’il ne peut pas y avoir de pénuries alimentaires ; de l’énergie, puisqu’on est assuré de ne pas en manquer ; ni du reste de l’industrie, puisqu’il est à présent démontré qu’on peut garder les activités de marketing (qui sont, comme on l’enseigne à Science-pipo et à l’ENA, l’essentiel de la valeur ajoutée) en Europe et mettre tout le reste ailleurs dans le monde.

    Qui est responsable ?

    J'aime

  8. Gribouille dit :

    https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/politique/lapres-coronavirus-vers-la-resurrection-de-letat-souverain-119123
    « Pour le commun des Français qui pensaient avoir « fait l’Europe » pour se prémunir d’autres dépendances, la révélation qu’on doit tout attendre de l’Asie pour des fournitures névralgiques comme le matériel médical, et même des médicaments élémentaires (il y en a bien d’autres, jusqu’à d’indispensables composants informatiques), et quelquefois des instruments stratégiques (nous en sommes à acheter des composantes de notre force de frappe aux Etats-Unis, et 85% de nos munitions à Israël) révèle une situation aussi humiliante que celle des pays dits « du tiers monde » : il en résulte un traumatisme difficile encore à évaluer, mais inoubliable. « 

    85% des munitions fabriquées non seulement hors France, mais même hors UE ? Je peine à y croire.

    Il est vrai, toutefois, qu’un gouvernement d’il y a quelques années a trouvé bon de faire fabriquer le successeur du Famas à l’étranger. Lequel, je vous le donne en mille ; sans doute encore bien le genre à dénoncer « l’esbrouffe » du RN.

    Qui sera responsable, quand cela finira inévitablement par poser problème ?

    Aimé par 1 personne

  9. Pierre N dit :

    Nous avons déjà eu droit par le passé au fameux « responsable mais pas coupable ». Ce pouvoir cherchera une fois encore à s’auto-amnistier. Toutefois, une crise économique d’une ampleur rarement atteinte se profile, qui s’inscrira malheureusement dans la durée, et qui rendra insupportable l’arrogance et la recherche de l’impunité par la classe politique et la haute fonction publique.

    J'aime

  10. artofuss dit :

    A reblogué ceci sur MEMORABILIAet a ajouté:
    Ni coupables, ni même responsables, en quelque sorte….

    J'aime

  11. famille1000 dit :

    Pour abonder dans votre sens Mr Tandonnet:
    « Quand vous entendez dans des vidéos qu’il faut boire de l’eau de javel pour pouvoir guérir du coronavirus, il est normal que le gouvernement souhaite faire en sorte que le maximum d’informations sûres et vérifiées soient mis à disposition »: c’est humiliant d’imaginer un seul instant, que des Français, ou d’autres peuples, puissent se mettre à boire à la bouteille de l’eau de Javel parce que Trump, comme à son habitude, posait mal une question… Quel mépris ! Mais quel mépris de nous tous !!

    Aimé par 1 personne

  12. E Marquet dit :

    En théorie, s’engager, choisir, décider, c’est ce qu’on appelle prendre ses responsabilités.
    La personne « responsable » doit rendre compte et répondre de ses actes ou de ceux des personnes dont elle a la garde ou la charge.
    Pour assumer ce principe de responsabilité il faut ce qu’on appelle le « courage », vertu qui semble, comme tant d’autres vertus, en voie de disparition.

    Dernièrement était cité dans un article, le passage d’un discours prononcé à Harvard en 1978 par Soljenitsyne qui pointait le déclin du courage :
    « Le déclin du courage est ce qui frappe le plus un regard étranger dans l’occident d’aujourd’hui. Le courage civique a déserté non seulement le monde occidental dans son sens noble, mais même chacun des pays qui le composent, chacun de ses gouvernements, chacun de ses partis […]. Une société qui s’est installée sur le terrain de la Loi sans vouloir aller plus haut n’utilise que faiblement les facultés les plus élevées de l’homme. Lorsque toute la vie est pénétrée de rapports juridiques, il se crée une atmosphère de médiocrité morale qui asphyxie les meilleurs élans de l’homme et face aux épreuves du siècle qui menacent, jamais les béquilles juridiques ne suffiront à maintenir les gens debout ».

    La pandémie actuelle est un grand révélateur des failles et faiblesses de notre société. Alors que cette crise n’est pas encore derrière nous, et que personne n’a encore l’intégralité du « dossier » entre les mains, chacun revêt déjà sa robe de Procureur. Il faut que des têtes tombent. Nous sommes bien le pays de la « Louisette » premier nom donné à la guillotine, du nom de son véritable inventeur, le chirurgien militaire Antoine Louis. Ne soyons pas si pressés. Certes, il y aura des « comptes à régler », mais souvenons-nous que le vrai courage est au service de ce qui est juste.

    Aimé par 2 personnes

  13. Koufra dit :

    Re bonjour

    Je me permets de vous souligner l article ci dessous. La re écriture de l histoire, forme de négationnisme, risque de devenir une fracture très importante de la population française (on ne peut plus parler de peuple français, doit on parler des peupleS en France ?)

    Là aussi la responsabilité politique est juste énorme, les conséquences risquent d être très concrètes

    https://www.liberation.fr/debats/2020/05/07/en-seine-saint-denis-le-virus-de-la-segregation-raciale_1787705

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.