8 mai, interview de M. Jean Lopez, historien au FigaroVox

Interview de M. Jean Lopez, historien de la Deuxième Guerre mondiale, par M. Alexandre Devecchio  sur le FigaroVox (extraits ci-dessous). 

Quant aux convictions nationales-socialistes de la Wehrmacht, elles ne sont plus à démontrer […] En URSS, ils n’auront pas de scrupules moraux à abattre les commissaires politiques et à aider massivement les Einsatzgruppen à massacrer Juifs, communistes, malades et handicapés, et supposés partisans à une échelle jamais vue auparavant. Plus d’une fois, des soldats de la Wehrmacht prêteront la main aux crimes de masse […]

On a tendance à renvoyer dos à dos toutes les formes de totalitarisme, et donc à considérer que la monstruosité d’Hitler valait bien celle de Staline. Qu’en pensez-vous?

Il aurait fallu poser la question aux déportés de la Vorkouta et à ceux de Buchenwald… Si l’on compte le poids des morts et des souffrances, les deux régimes se valent. Si l’on compare les valeurs qu’ils défendent et au nom desquelles ils commettent leurs crimes de masse, c’est à chacun de voir: racisme contre dictature du prolétariat/du Parti.

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour 8 mai, interview de M. Jean Lopez, historien au FigaroVox

  1. goupil dit :

    Bonjour,
    Le nazisme n’était pas de droite. Ceci est une BLUG (baliverne lamentable a l’usage des gogos)
    Nazisme = NSDAP : Nationalsozialistische Deutsche Arbeiterpartei ou (in french in the text) Parti national-socialiste des travailleurs allemands
    Vous avez dit « socialiste » ?

    J'aime

  2. Papi 2.0 dit :

    Si vous me le permettez je ferai une différence entre le nazisme et le communisme. Les crimes commis au nom du communisme ont été plus terribles parce que commis au nom d’une idéologie qui voulait faire le bonheur du genre humain. Je ne pense pas qu’il y ait eu dans le nazisme la recherche du bonheur du genre humain.Après paradoxe de l’Histoire c’est le communisme qui a sauvé le capitalisme mondial et qui a servi de ciment aux droites françaises, européennes et mondiales une fois le nazisme vaincu.

    J'aime

  3. Mildred dit :

    Comment d’une question à l’autre, d’une réponse à l’autre, on se sert des analyses d’un journaliste-historien, pour renforcer les sentiments pro ou anti Poutine, ou pro ou anti allemands, des lecteurs d’aujourd’hui qui pour la plupart n’ont eu à souffrir ni du communisme, ni de l’hitlérisme.

    J'aime

  4. Sganarelle dit :

    On ne peut pas comparer Hitler à Staline, le premier a instauré un génocide pour assurer la suprématie de son peuple sur d’autres races et le second à massacré son propre peuple pour sa seule suprématie et la puissance de son idéologie.
    Dire quel est le mieux me semble inapproprié., le massacre d’êtres humains dns les deux cas est injustifiable . C’est la peste et le choléra .Mais confondre la Wermarcht avec les SS. n’est pas tout à fait exact . Les uns étaient enrôlés dans l’armée et les autres étaient les valets politiques et consentants aux ordres d’un régime dominant qui voulait s’étendre.
    Le régime soviétique sans Staline est celui qui existe actuellement .
    Toute forme de contrainte et de répression concernant la liberté fondamentale d’un être humain qui est celle de penser et de s’exprimer ..est un crime.

    Aimé par 1 personne

    • Stéphane B dit :

      Bonjour

      Non, pas tous. Un contre exemple qui contredit votre écrit sur les soldats qui servaient dans la Waffen SS: les malgré nous.

      Quant au second, consultez Nazimo

      J'aime

  5. Coucou dit :

    Bonsoir, Maxime à vous de voir ? la montée d’Hitler aux pouvoir, intéressant, il me fait penser à quelqu’un ? Bonne soirée

    Aimé par 1 personne

  6. Fredi M. dit :

    Et vous voulez en venir où avec ce billet ? la Wehrmacht est de nouveau à nos portes ? La dictature du prolétariat ?
    Ce qui nous fait peur aujourd’hui ce n’est pas les cauchemars d’hier, mais l’incurie de nos gouvernants actuels.

    Aimé par 1 personne

  7. Arnaud dit :

    Jean Lopez est un historien passionnant. Il explique simplement et clairement les grands événements de la 2eme guerre mondiale. Ses livres sont très bien écrits et se lisent comme une histoire alors qu’ils relatent de faits réels. Mon préféré est la biographie du maréchal Joukov sans qui nous ne serions probablement pas là. Je recommande cet historien pour ceux qui s’intéressent à cette période de l Histoire. Ça permet aussi de comprendre que l Histoire change mais pas les comportements humains. Merci d’avoir posté un article sur ce sujet.

    Aimé par 1 personne

  8. Coucou dit :

    Bonsoir,

    Aimé par 1 personne

  9. Anonyme dit :

    Bonsoir,

    J'aime

  10. Coucou dit :

    Bonsoir à vous, pas dans le sujet Mais…! Euro : le miracle ou la mort

    Une autre guerre se profile avec l’Allemagne, une guerre financière ?

    En réalité l’événement qui s’annonce est tellement énorme qu’il en est ambivalent — et nous voilà rendus à la contingence de ses issues : soit la violence faramineuse du choc emportera tout — et l’euro aux poubelles de l’histoire —, soit elle aura fait sauter (à temps) le dogme allemand, et permis que tout le reste ne saute pas derrière. On y pense et on se dit que, finalement, un cierge ou deux ne seraient pas de trop — politique monétaire « non conventionnelle ».
    Pendant ce temps en tout cas, Varoufakis s’est réveillé en sursaut. Le voilà qui déclare que « l’Europe ne mérite pas de survivre », et annonce que « la désintégration européenne a commencé ». Dans la presse italienne. Manifestement il prend la voie laïque — cette fois il pourrait bien avoir raison

    https://blog.mondediplo.net/euro-le-miracle-ou-la-mort

    Aimé par 1 personne

    • pabizou dit :

      Il est normal que ceux qui vivaient au dessus e leurs moyens à l’abri du parapluie de l’euro et qui se sont endettés par clientèlisme, déni de réalité et autre utopie socialoïde au lieu de faire les réformes nécessaires pour faire face aux réalités d’aujourd’hui sortent les kleenex et accusent ceux qui les ont fait de les abandonner aujourd’hui . Les gauches n’existent qu’à travers un ou des ennemis réels ou supposés . Le propre du gauchisme est de croire que tout le monde lui doit tout sans qu’il ait à faire le moindre effort . Dommage…c’est faux . L’égalité n’est pas l’égalitarisme . L’immonde est un torchon, et l’analyse qui est faite ici est totalement biaisée par une vision idéologique . J’ai beaucoup de mal à comprendre que la simple observation de ce qui se passe dans le monde ne permette pas à certains de s’apercevoir que certaines choses ne fonctionnent pas et ne pourront jamais fonctionner .Le socialisme, quelle que soient ses formes fait partie de ce qui ne peut pas fonctionner, c’est un fait, rien d’autre, 76 pays ont essayé, le résultat est toujours le même: échec économique débouchant sur la violence des peuples ou de l’état et effondrement à plus ou moins longue échéance

      Aimé par 1 personne

  11. Michel Fremondiere dit :

    QUI SE RESSEMBLE s « assemble ,,après on compte les mort , pas vrais Camarades

    J'aime

    • Michel Fremondiere dit :

      LES GAUCHES ET LA DROITE,,,même combat ,Macron-PS et Philippe ,LR sont d » accord ,les prochaines élections présidentiel ,peut être surprenante

      J'aime

  12. CYRIL VAILLY dit :

    Bonsoir Maxime,
    Désolé mais je pense que c’est bonnet blanc et blanc bonnet. Deux monstruosités à base de socialisme.
    J’ai lu l’article en question avant de répondre. Quand l’auteur explique que :  » En revanche, le système soviétique sans Staline s’est montré beaucoup moins létal ; il a su retrouver une forme de «légalité socialiste», même relative… », là je dis non.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.