Qui pour gouverner la France?

Les nouvelles qui tombent jour après jour sont effroyables pour le pays. 11 millions de chômeurs partiels, un tiers de la population active, effondrement du PIB, gigantesque vague de chômage en perspective, dettes titanesques, explosion sociale inévitable. Et malgré le confinement, la situation sanitaire ne semble pas en voie d’amélioration nette, avec un nombre de morts quotidien et d’hospitalisations qui reste constant… Nos libertés qui font le sel de la vie, nos libertés privées, nos libertés chéries, et pas seulement nos libertés publiques ont été outrageusement saccagées. Inconscience, tergiversation, indécision, contre-vérités, revirements, aveuglement: le pilotage de la France, en quatre mois, s’est révélé désastreux, au-delà de l’imaginable, mais soyons francs: dans une telle tourmente qui peut affirmer en toute bonne foi qu’à coup sûr, il eût évité le désastre? Rien n’est plus ridicule que les comparaisons historiques qui foisonnent en ce moment. Il est idiot de comparer la situation actuelle avec les guerres, notamment la guerre de 1914-1918 qui fit 20 millions de morts, où chaque jour les familles recevaient des télégrammes leur annonçant le décès d’un ou deux ou trois enfants de 18 à 30 ans. Le marasme actuel n’a strictement aucun rapport et le goût des rapprochements historiques stupides n’est qu’un signe supplémentaire du désarroi de l’époque. Mais alors, dans la panique et le chaos qui viennent, qui acceptera de prendre en main le gouvernement de la France? Qui sera assez audacieux ou suicidaire pour relever un tel défi?  Il ne fait aucun doute que le macronisme, qui n’est  pas seul responsable de nos malheurs, mais auquel s’attachera pour toujours l’image de la débâcle actuelle, sera bientôt balayé comme un fétu de paille. Le lepénisme partira avec lui, emporté par le même courant. Le règne de l’esbroufe et de la démagogie touche à sa fin. Mais pour accepter de prendre en main un pays en ruines, dans les années qui viennent, il ne peut y avoir que deux solutions: soit des héros prêts à tout donner d’eux-mêmes pour essayer de sauver ce qui peut l’être, soit des fous, des individus dont la vanité l’emporte sur la conscience de la tragédie. Or, nous n’avons visiblement pas de héros disponibles ou ne les connaissons pas encore, tandis que les fous – ou plutôt les imbéciles – trépignent d’impatience…

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

77 commentaires pour Qui pour gouverner la France?

  1. Pierre de Robion dit :

    On ne peut mieux résumer l’état d’esprit de nos dirigeants en disant qu’ils ont cru sauver leur peau en jouant sur la peur quitte à sacrifier l’économie!
    Ils n’ont pas réussi à juguler l’épidémie avec le confinement à cause des carences en moyens matériels mais ils ont réussi à ruiner le pays en le mettant à l’arrêt!
    Et, cerise sur le gâteau, le désastre économique fera peut-être plus de morts que le virus, à moins que la contamination lors du déconfinement ne reparte dans une population que le confinemnent aura laissé dans défense devant la maladie!
    Si j’y ajoute la crise politique qui risque de s’en suivre, vraiment Gribouille aura trouvé ses maîtres! Mais que peut-on attendre d’un peuple qui en paix depuis plus de 70 ans, et de surcroît gagné par l’hédonisme soixantehuitard est prêt à abdiquer toute dignité devant un trépas des plus hypothétiques.
    Et puis la vie d’être payé pour être confiné, n’incite guère à sortir de son cocon tant il est vrai que « chacun se fout des p’tites misères de son voisin dd d’ssous!' »

    J'aime

  2. cyril dit :

    bonsoir Maxime, vous évoquez M.Pernaud, est ce le journaliste TV ? cyril

    J'aime

  3. Citoyen dit :

    En ce qui concerne, « Les nouvelles qui tombent jour après jour », Maxime, ce n’est que le début … L’enchainement catastrophique, où des pans entiers risquent de s’effondrer, car imbriquées les uns dans les autres, est à venir …
    Et à la question « Qui pour gouverner la France? »… Dans le panel connu, il n’y a personne qui soit à la hauteur …, mais il y en a qui peuvent être moins pire que d’autres …, ce qui pourrait être un moindre mal, faute de mieux …

    J'aime

  4. cyril dit :

    bonsoir Maxime, vous évoquez M.Pernaud : est ce le journaliste TV ? si oui, quelles qualités a t-il ? cyril

    J'aime

  5. Zonzon dit :

    Ce fut un Premier Mai sans la trogne stalinienne de Philippe Martinez en tête de « colonne », flanqué par les gros bras de la CGTA !

    J'aime

    • FRATERNEL dit :

      et les 11 millions de travailleurs en chomage partiel c’est la faute à MARTINEZ ne mélangez pas tout! et la CGTA n’a jamais existée va falloir revoir l’histoire syndicale de lacgt

      J'aime

  6. Zonzon dit :

    Des Purs et des Sages …. je voulais dire des Saints … mais je n’ai pas osé !

    J'aime

  7. FRATERNEL dit :

    réponse à Stéphane Bil n’est pas question de soutenir un régime dictatorial vous parlez du régime cubain va falloir réviser vos classiques ce pays s’est ouvert peu à peu à la démocratie meme si tout n’est pas encore parfait et de manière non violente seriez vous prêt à accepter un blocus de la part des états unis qui affame le peuple cubain ce n’est pas une histoire de libertés mais TRUMP enrage que des médecins cubains sont venus en aide à l’italie et à l’Afrique du sud ensuite pour le vénézuela il faut savoir que ce pays vit de la manne pétrolière qui s’éffondre sous chavez tout n’était pas parfait et sous maduro c’est pire je le conçoit la démocratie doit s’installer dans ce pays mais laissons leur le temps quant à notre pays l’arrogance du début du mandat le traverse le trottoir pour trouver un boulot çà coute un pognon de dingue tout cela n’est pas oublié par les plus précaires et au sujet du smic demandez donc à une auxilliaire de vie une aide soignante une infirmière combien elle gagne vous serez surement surpris.
    Alors oui à une démocratie qui respecte les libertés individuelles celle de pouvoir circuler librement de créer son entreprise de soutenir les petits pme tpe les les petits paysans mais taxons les profits des entreprises du cac40 ils ont assez bouffé la laine sur le dos de nous moutons!
    Voilà je sous salue cordialement et prenez soin de vous
    fraternel

    Aimé par 1 personne

  8. E Marquet dit :

    « Les asiles étaient pleins de fous qui se prenaient pour Napoléon » dit Patrice Gueniffey.
    Peut-être serait-il bon pour notre avenir d’échapper tant aux héros qu’aux fous ?
    Le siècle des Lumières voyait dans le culte « des grands hommes » un besoin d’admirer et aussi « un appui salutaire pour les citoyens les plus faibles qui, prenant appui sur ces exemples sublimes, y trouveraient la force de se conduire vertueusement » (P.G)

    « Le citoyen juste, dans l’accomplissement quotidien des prescriptions de la morale et des obligations de la civilisation représente la vraie grandeur, indispensable mais cachée, sur laquelle se construisent et vivent les collectivités ». Pour Bernardin de St Pierre, la véritable grandeur est celle qui rassemble les hommes et les rend plus égaux. Donc pas besoin de glorifier un héros dont on met en avant des qualités exceptionnelles grâce à des circonstances extraordinaires.

    Dans les romans, le héros est très courageux, il a foi en l’humanité, et le méchant ne croit qu’en lui-même et en ses projets funestes . Les choses vont mal, le héros se bat, il règle les problèmes et tout le monde est content.

    Dans la réalité c’est moins simple. L’homme est un être faible, guidé par son amour-propre et est souvent conduit, par manque de raison, à toutes sortes de folie. Nos politiques seraient plus proches du personnage de Valère, dans « l’Avare » de Molière, qui parle pour « gagner les hommes » d’adopter un « masque de tromperie » de se « déguiser », de « se parer à leurs yeux de leurs inclinations », d’ « encenser leurs défauts » et d’ « applaudir ce qu’ils font ».

    A force d’appeler de nos voeux un héros, on risque de gagner un héros fou, et face à la folie, la bonne foi des honnêtes gens et le bon sens des raisonneurs ne peuvent rien. Mieux vaut se garder de cette illusion.

    Aimé par 2 personnes

    • E Marquet, en fait, je n’ai pas voulu appeler au héros, j’ai voulu dire que pour gouverner la France dans les mois qui viennent, il ne peut y avoir que des grands patriotes extrêmement courageux qui accepte ce risque et cette épreuve, ou des dingos inconscients.
      MT

      Aimé par 1 personne

  9. Philippe Dubois dit :

    Bonjour Maxime

    Bonne question que vous posez !

    Je ne vois hélas pas grand monde capable de relever le défi, compte tenu du bilan calamiteux des gouvernements qui se sont succédé depuis quelques décennies.

    La crise du coronavirus n’est que le révélateur de toutes les sottises, gabegies, abandons, reniements et trahisons accumulés depuis 46 ans.
    il suffit d’un virus, un peu plus méchant qu’une grippe ordinaire et tout paraît s’effondrer sous le poids de l’incurie gouvernementale et administrative.

    Ce préambule pour dire qu’il est évident que tous les politiques mouillés peu ou prou dans ce désastre doivent essayer de se faire oublier, dans une cabane au plus profond de la forêt.
    Donc, l’expérience n’est pas un critère. On ne résout pas les problème avec ceux qui les ont créés.

    Il existe des personnalités qui pourraient se regrouper et tenter de présenter un projet et un programme en rupture radicale avec la politique suivie ces dernière années.
    Projet bâti autour de l’identité, de la souveraineté, de la liberté, de l’économie réelle et surtout de l’intérêt exclusif de la France et du peuple Français.

    Il faut du courage, de l’abnégation et un oubli de soi suffisamment fort pour effacer les querelles d’ego ou les désaccords sur des points de détails.
    Il faudra aussi avoir le cuir particulièrement épais pour supporter les tombereaux d’injures, de calomnies en tout genre que ne manqueront pas d’émettre tous les partisans et porte-parole du camp du bien

    J’ai déjà évoqué sur ce blog quelques personnes.
    J’espère qu’elles arriveront très vite à former une véritable équipe, soudée aussi bien dans le succès que dans l’adversité.

    NB : Vous allez dire que je suis monomaniaque, mais toute personne ayant voté pour la loi Avia est disqualifiée d’office.
    Pour ceux qui se sont abstenu, il faut un sans-faute à côté : la moindre peccadille supplémentaire est éliminatoire.

    Aimé par 1 personne

    • FRdi M, oui, c’est gentil de m’écrire et de me faire des lettres ouvertes, sauf qu’il est juste mensonger d’affirmer que je « voue quotidiennement aux gémonies le « lepénisme »: quand j’en parle, de temps en temps, c’est simplement pour dire que je ne crois pas à son avenir, pas plus qu’à celui du macronisme.
      MT

      Aimé par 2 personnes

  10. Ping : Qui pour gouverner la France? | Boycott

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.