Les étrangetés de la crise du covid 19

Le déroulement de cette crise du covid 19 donne lieu à des phénomènes incompréhensibles, des faits qui atteignent un tel niveau d’absurdité qu’en d’autres temps, ils seraient impossibles à croire. Que des dirigeants politiques, en pareilles circonstances, puissent continuent à pavoiser médiatiquement – au-delà de leur simple rôle d’information – dans un tel climat où toute la population est confinée tandis que l’économie s’effondre comme un château de cartes est invraisemblable. Faute de masques, faute de tests de dépistage, un nouveau remède miracle devrait paraît-il voir le jour: une application numérique permettant de repérer et d’identifier sur son smartphone, dans la rue, toute personne atteinte du virus. En principe pour s’en éloigner, mais un jour,  pour la montrer du doigt.  Aujourd’hui, sur une base volontaire, mais demain? Comment des esprits normaux peuvent-ils concevoir et valider un mécanisme aussi lamentable avec tout l’usage qui pourrait en être fait? Et cela passe, comme une lettre à la poste…  On interdit le jogging solitaire, qui ne présente pas le moindre risque – de l’avis de tous les scientifiques – , entre 10H et 19H: étrangler peu à peu l’infime vestige de liberté qui nous demeure dans la vie quotidienne pour le plaisir sadique du coup de menton et du nivellement. La crise a  commencé il y a environ trois mois (mi-janvier) et  le confinement, c’est-à-dire l’assignation à résidence, mesure privative de la liberté, dure depuis un mois. Dans les vraies guerres, en trois mois, même en un mois, l’économie d’une nation libre pouvait produire des milliers de chars, d’avions et d’obus pour le champ de bataille. Or, en France, pays en pleine capilotade, après trois mois, il est toujours quasiment impossible de trouver des masques et d’obtenir des tests de dépistage. C’est impossible à croire, mais pourtant, c’est la vérité. Alors, du fond de l’impuissance, il reste à raconter des histoires, à se contredire sans cesse, à communiquer pour essayer de faire oublier la débâcle, à confiner les autres et à chercher des boucs émissaires. Et cela en toute normalité, en toute béatitude innocente. Quand le cauchemar prendra-t-il fin?

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

90 commentaires pour Les étrangetés de la crise du covid 19

  1. Zonzon dit :

    @ pabizou 10 avril à 14 h 39
    « …l’avis de toutes les dictatures (socialistes, communiste, et autres fascistes) » n’est pas de contraindre les humains à vivre dans leur pays d’origine, selon leurs mœurs, leur culture, leur histoire et leurs croyances propres mais de les mêler en un unique conglomérat dirigé par une bande de brutes incultes et malfaisantes dont l’unique motivation est la mort de Dieu !

    La meilleure part pour l’Humanité souffrante serait que chacun puisse vivre heureux au sein de sa propre Nation.

    Rien n’est pire que d’abandonner sa patrie ! D’aller picorer ailleurs des richesses imaginaires qui manquent chez soi ! De s’agréger à ces colonnes transhumantes pour le seul profit d’une poignée de trilliardaires maléfiques !
    La Mondialisation c’est ça !

    Oui, bien sûr !

    J'aime

    • pabizou dit :

      A partir du moment ou quelqu’un veut m’astreindre il me vole ma liberté et prétend m’imposer sa vérité . Dés ce moment là il devient mon ennemi, comme n’importe quel fasciste, communiste, ou autre socialiste . Quand à vouloir la mort de dieu, étant athé, j’avoue que je ne comprend pas trop ce que vous mettez dans cette formule creuse . Chacun a le droit d’avoir ses croyances mais personne ne peut les imposer à quiconque sans se mettre en contradiction avec ce qu’il prétend défendre, c’est une pratique qui a mené à l’inquisition . Un intégriste est avant tout un attardé mental incapable de voir qu’il trahit ses propres références, qu’il soit chrétien, musulman ou que sais encore .

      J'aime

  2. Madzi dit :

    Henry Jackson Society….Ça m’a l’air un tantinet facho ce rassemblement de « je sais tout »

    J'aime

  3. Philippe Dubois dit :

    Bonjour Maxime

    « Quand le cauchemar prendra-t-il fin ? »
    Quand la clique de nuisibles qui squatte les palais de la république aura été renvoyée dans les poubelles de l’histoire, mais accompagnée
    – de tous les branquignols qui se sont succédé au pouvoir ou aux responsabilités depuis 46 ans
    – de leurs laquais médiatiques*
    – des magistrats félons qui ont détruit la notion même de justice
    – etc…

    * voir le dernier montage minable de macron visitant l’hôpital du Kremlin-Bicêtre
    http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/visite-presidentielle-a-l-hopital-bicetre-ce-n-est-surtout-pas-macron-que-les-soignants-ont-applaudi-09-04-2020-8297202.php

    Je ne me déplace qu’avec des attestations papier en laissant mon téléphone à la maison.

    Et pendant ce temps, quand nos hôpitaux manquent de tout, que nos entreprises écrasées de charges et d’impôts sont au bord de la faillite,
    https://www.lefigaro.fr/flash-eco/la-france-va-consacrer-1-2-milliard-d-euros-a-la-lutte-contre-le-covid-19-en-afrique-20200408

    J'aime

    • Philippe Dubois trop facile de mettre dans le même panier les dirigeants de 46 ans et de les amalgamer avec ce montage grotesque.
      MT

      J'aime

    • Philippe Dubois dit :

      Bonsoir Maxime

      J’ai dû mal m’exprimer :
      Dans le montage concernant la visite de macron à l’hôpital, je n’incrimine bien évidemment que les laquais médiatiques qui l’ont repris et diffusé sans aucun scrupule.

      Les dirigeants de 46 ans (depuis l’élection de VGE) ont commis suffisamment de méfaits par ailleurs ; il n’est nul besoin de charger encore la mule.

      J'aime

  4. Je pense qu’il faut voir plus loin que la simple communication du poulet sans tête. Le poulet a une tête, et même un képi. https://zerhubarbeblog.net/2020/04/09/inhumanite-et-politique-du-confinement/

    J'aime

  5. Coucou dit :

    bonjour à vous, « Les étrangetés de la crise du covid 19 » à vous de voir et d’entendre ?

    Suivez Markus J. Buehler et d’autres personnes sur SoundCloud.
    Créer un compte SoundCloudSe connecter
    Bien que nous ne puissions pas voir de petits objets nanoscopiques comme des protéines ou d’autres molécules qui composent pratiquement toute la matière vivante, y compris nos cellules, nos tissus, ainsi que des agents pathogènes tels que les virus, notre algorithme de calcul nous permet de rendre audible sa manifestation matérielle. Cette pièce est une représentation musicale de la séquence d’acides aminés et de la structure de la protéine de pointe du pathogène de COVID-19, 2019-nCoV (identifiant de la banque de données protéiques 6VSB [1]).
    DECEIT MUSICAL
    Le génome d’un virus détourne la machinerie de fabrication des protéines de la cellule hôte et l’oblige à répliquer le génome viral et à produire des protéines virales pour en faire de nouveaux virus. Cet art musical nous apprend quelque chose sur la fine ligne entre la beauté de la vie et la mort en tant que pôle opposé. En écoutant la protéine, vous constaterez que la conception complexe donne des sons incroyablement intéressants et réellement agréables et relaxants. Cela ne traduit pas vraiment les impacts mortels que cette protéine en particulier a sur le monde. Cet aspect de la musique montre la nature trompeuse du virus, comment il détourne notre corps pour se répliquer et nous blesse en cours de route. Ainsi, la musique est une métaphore de cette nature du virus pour tromper l’hôte et l’exploiter pour sa propre multiplication.
    COMMENT C’EST FAIT:
    Ce que vous entendez est une composition algorithmique à plusieurs couches comprenant à la fois le spectre vibratoire de la protéine entière (exprimée en éléments sonores et rythmiques), la séquence et le pliage des acides aminés qui composent la structure de la pointe du virus, ainsi que des mélodies entrelacées – formant un contrepoint musique – reflétant la géométrie complexe intersectée hiérarchique de la protéine [2].
    Références scientifiques:
    [1] Wrapp et al., « Structure Cryo-EM du pic 2019-nCoV dans la conformation de préfusion », Science, 2020, DOI: 10.1126 / science.abb2507
    [2] Buehler et al., « A Self-Consistent Sonification Method to Translate Amino Acid Sequences in Musical Compositions and Application in Protein Design Using Artificial Intelligence », ACS Nano, 2019, DOI: pubs.acs.org/doi/10.1021/ acsnano.9b02180

    materiomusicprotéines lasciencevirusCovid-19sonificationSTEMSCIARTélectroniquecontrepoint

    Q&A: Markus Buehler sur la mise en musique de coronavirus et de protéines inspirées de l’IA
    Traduit en son, le SRAS-CoV-2 trompe notre oreille de la même manière que le virus trompe nos cellules.

    https://www.lefigaro.fr/culture/ecoutez-l-etrange-melodie-du-coronavirus-grace-au-chercheur-du-mit-qui-l-a-transcrit-en-musique-20200409

    http://news.mit.edu/2020/qa-markus-buehler-setting-coronavirus-and-ai-inspired-proteins-to-music-0402

    J'aime

  6. Zonzon dit :

    Dur il est d’être confiné dans son logement.
    Mais que les humains soient astreints à résider dans leur propre pays d’origine serait une mesure heureuse !
    D’ailleurs les sages s’y conforment naturellement.

    J'aime

    • pabizou dit :

      Oui, bien sûr … c’est d’ailleurs l’avis de toutes les dictatures (socialistes, communiste, et autres fascistes

      J'aime

  7. Gribouille dit :

    « Dans les vraies guerres, en trois mois, même en un mois, l’économie d’une nation libre pouvait produire des milliers de chars, d’avions et d’obus pour le champ de bataille. Or, en France, pays en pleine capilotade, après trois mois, il est toujours quasiment impossible de trouver des masques et d’obtenir des tests de dépistage. C’est impossible à croire, mais pourtant, c’est la vérité. »

    Dans les « vraies guerres » (dont on se passe bien) l’économie des pays concernés était encore une économie fortement industrielle, donc il était possible de réorienter rapidement une main-d’oeuvre qualifiée et de réutiliser des machines existantes, ou de fabriquer des machines manquantes.

    Mais ce n’est plus le cas en France. Ne vous a-t-on pas tenu au courant, pour la fin de l’industrie textile en France, dans le nord de la France et dans les Vosges ? Cela a pourtant laissé pas mal de gens sur le carreau.

    Il se trouve que ce sont en partie les gens qui vous déplaisent tant, en votant pour vos concurrents du RN, parce qu’ils pensent que la politique de libre échange menée par votre parti a quelque chose à voir avec le changement de leurs conditions de vie.

    https://www.lemonde.fr/economie/article/2005/09/21/l-entreprise-textile-de-guillaume-sarkozy-se-declare-en-cessation-de-paiement_691228_3234.html
    « Au printemps, la PME subit un nouveau décrochage de son activité. « Je suis depuis vingt-sept ans dans ce métier. Le marché des éditeurs de tissus a toujours eu des hauts et des bas, mais il connaît désormais une chute d’une ampleur et d’une rapidité sans précédent , analyse le PDG. C’est une conséquence indirecte de la mondialisation, qui provoque un changement extrêmement rapide des réseaux de distribution, ce qui nous oblige, nous les industriels, à reconstruire sans cesse une offre adaptée. » »

    J'aime

  8. Freddie dit :

    Il faut aller sur le site de Valeurs Actuelles voir l’article sur la démonstration d’efficacité de son traitement faite par Raoult à Macron, et aussi celui sur Castanet qui annule via préfets les décisions des maires qui voulaient imposer le port du masque dans leurs communes. Ça vaut son pesant de cacahuètes. Il paraît que ce serait moche d’imposer le masque alors qu’il n’y en a pas pour tout le monde. Pourtant les maires ont bien dit qu’on pouvait mettre un foulard à défaut. Et pourtant, c’est quasi certain, face à Marine Le Pen qui aurait au moins fermé les frontières, les Français vont réélire Macron (ou son inénarrable premier ministre). Ça donne envie de quitter le pays. On se sent vraiment menacé dans un pays où les gens font des choix politiques qui mettent à ce point tant de vies en péril.

    J'aime

  9. Papi 2.0 dit :

    Que faut-il garder en priorité du monde d’avant ?

    De quoi aurons-nous besoin en priorité au sortir du confinement?

    Source: http://yallahcastel.fr/Blog/index.php?article396/revue-de-blogs-avril-2020-2-nouvel-article

    (J’ai du mal avec le confinement et la distanciation sociale)

    J'aime

  10. cyril de fayet dit :

    bonsoir,
    début 2020, le gouvernement s’afférait à faire passer sa reforme des retraites, du coup le pays était en partie bloqué à cause des manifestations et grèves . Le gouvernement , la population avaient la tête ailleurs , sans aucune préparation face à ce virus dangereux.
    La Chine a une responsabilité colossale en ayant caché la vérité dès le départ. Mais en France depuis des années , c’est le chaos, et depuis 2017 le chaos continue :
    1)La crise des gilets jaunes avec ses multiples morts, ses dégradations qui ont couté très chères à l’Etat et aux contribuables, les plaintes en justice, les condamnations, et ne parlons même pas de l’image de la France à l’étranger ,
    2) les grèves contre votre réforme des retraites, blocage partiel du pays , gens entassés dans les transports parisiens, Des commerces obligés de fermer encore , tout cela apres la crise des gilets jaunes !
    3) le coronavirus et le confinement : un pays à l’arrêt , une psychose générale, des manques de places en réanimation, plus de 10 000 morts sans doute bientôt 20 000 , surement davantage en France, les décès à domicile à cause du covid n’étant pas comptabilisés
    le Bilan de LREM en 3 ans : Avec En Marche , la France est à l’arrêt depuis 3 ans malheureusement .
    En 2015, 2016 , avec F Hollande et M Valls, un quinquennat n’ayant pas apporté grand-chose à la France, des attentats terroristes d’une ampleur inimaginable ont endeuillé la France et décimé la rédaction de Charlie hebdo : il faut être intransigeant avec l’islamisme radical, le combattre sans discontinuer.
    Aussi, la nécessité de rétablir des frontières est là : protéger la France , comme l’a fait le général De Gaulle, le dernier grand président de la république.
    cyril de fayet

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.