Le calvaire de la France…

Sommes-nous les derniers, nous la génération née du vivant du Général, à ressentir cette étrange et lancinante douleur? Une morsure de l’âme et de la chair qui ne tient pas à notre situation personnelle, mais à l’état du pays. Parmi les générations qui viennent après, la même douleur, la même brûlure se prolonge-t-elle? Voilà dix ans que la France accumule sans discontinuer les malheurs: cascades de scandales honteux (DSK, Cahuzac, etc.), vague d’attentats islamistes sanguinaires (260 tués), démocratie saccagée (présidentielles/législatives de 2017), un an de violences endémiques et destructions dues aux errements du pouvoir sur le taxe carbone (crise des Gilets jaunes), immense traumatisme que fut l’incendie de Notre-Dame, drame de la réforme des retraite et 40 jours de blocage du pays… Aujourd’hui, cet atroce virus et une faillite de l’équipe dirigeante sans précédent depuis 76 ans. Ils n’avaient rien préparé, rien anticipé, ni sur les fermetures de frontières, ni les masques, ni les tests de dépistages, ni les moyens de réanimation. Ils ont juré pendant des mois, la main sur le cœur, que ces outils étaient strictement inutiles. Maintenant, ils affirment tout le contraire. Et droits dans leurs bottes, sans l’ombre d’un remords, d’une excuse. Entre temps, faute de masques, faute de tests et de capacités hospitalières suffisantes, le confinement a amplifié la ruine de l’économie et anéanti la liberté d’aller et venir. Neuf-cents personnes âgées mortes dans les EHPAD ont été oubliées des statistiques. Et puis, comme un coup de grâce, la barbarie islamiste vient encore de frapper: à Romans-sur-Isère, un bourreau sanguinaire, réfugié soudanais, a lâchement et sournoisement tué deux hommes à coup de poignard et blessé cinq autres. Pourquoi ce crime atroce? Pour remercier la France, terre d’accueil? La terreur s’est rappelée à notre bon souvenir, accablant toujours un peu plus une nation humiliée et terrassée par les malheurs depuis dix ans. La démagogie extrémiste de droite comme de gauche, n’a jamais rien réglé dans l’histoire. C’est par les armes de la démocratie parlementaire et référendaire que la France doit tenter de s’arracher à la logique infernale qui l’emporte au fond de l’abîme, en sanctionnant au plus tôt les auteurs d’un abominable fiasco historique et en confiant son destin à une équipe, non pas de magiciens narcissiques ou demi-dieux infatués, mais d’hommes et de femmes responsables n’ayant d’autre perspective que le retour de la nation protectrice et le service de la France.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

133 commentaires pour Le calvaire de la France…

  1. Coucou dit :

    Bonjour, un peu de lecture pour le confinement,

    https://la-philosophie.com/kant-philosophie

    https://www.numilogc.com/Emmanuel-Kant/10605.Auteur

    La Critique de la Raison pure est un ouvrage difficile. En fait, cette difficulté tient principalement au fait que la Préface regorge d’allusions au contenu de l’ouvrage (de l’Introduction au dernier chapitre), qui restent incompréhensibles tant que l’on n’a pas lu celui-ci. Or la Préface dissuade souvent, du fait de ces nombreuses obscurités, de lire la suite !
    Le plus simple est de commencer par l’Introduction. Celle-ci contient en effet des définitions et des distinctions essentielles. On reviendra sur la Préface une fois que l’on aura saisi leur sens. Ainsi les allusions contenues en celle-ci seront plus compréhensibles.

    Cet ouvrage vise à répondre à la question : que pouvons-nous savoir ? C’est là une question classique de la théorie de la connaissance, examinée en particulier par Descartes, Locke, Hume. Nos idées correspondent-elles à quelque chose de réel, ou sont-elles fictives ? Le monde extérieur est-il réellement comme nous le pensons, et comme nous le voyons ? Nos théories sur le monde sont-elles vraies ?
    https://www.les-philosophes.fr/kant-critique-de-la-raison-pure.html

    Cliquer pour accéder à Vocabulaire.pdf

    Cliquer pour accéder à Kant_Critique_de_la_Raison_Pure.pdf

    Critique de la raison pratique

    Cliquer pour accéder à 9782080710901.pdf

    J'aime

  2. Duff dit :

    Bonjour à tous,

    Le gouvernement va se réfugier derrière le fait qu’aucun pays occidental n’a trouvé de réponse satisfaisante et n’a semblé prêt face à cette crise. On connaît la rangaine : pas pire qu’ailleurs mais jamais dans le peloton de tête des moins nuls.

    Et puis quand la dette va dépasser les 120 ou 130% du PIB d’ici un an ou deux, on expliquera que les traditionnels amortisseurs sociaux auront permis d’avoir une crise moins pire qu’ailleurs, les collectivités territoriales seront ravies d’avoir à assumer la facture, armées d’une miriade d’assistances sociales pour panser les plaies du pays…

    Bon courage à tous,
    cdlt

    Aimé par 2 personnes

    • Janus dit :

      Non aucun pays, mais une ville et une université : Marseille : tres peu de morts, tests systématiques , traitement immédiat et ça marche comme ça a marché en Chine. mais ce serait trop facile pour ce gouvernement d’inconséquents qui cherche à masquer ses turpitudes dans des pseudo recherches dont tout le monde sait qu’elles ne peuvent aboutir avant un minimum de 3 voire 6 mois( Quand la crise sera fini et tous les morts comptés).

      Aimé par 1 personne

    • Duff, oui on va vers un tsunami financier et économique à l’évidence.
      MT

      J'aime

    • CYRIL VAILLY dit :

      Bonjour Duff,
      Bien d’accord sur votre analyse. En passant, je regarde régulièrement si vous écrivez d’autres posts sur votre site, mais je suis comme sœur Anne.
      Cordialement.

      J'aime

  3. Coucou dit :

    Bonjour,

    Aux États-Unis, l’homme blanc se suicide
    Les morts passées sous silence
    par
    Michèle Tribalat
     – 5 avril 2020

    Anne Case et Angus Deaton étudient dans Deaths of despair and the future of capitalism, les morts liées à la drogue, l’alcool et aux suicides aux États-Unis. 

    Les morts de désespoir dont parle ce livre sont celles liées à la drogue, l’alcool et aux suicides qui ont beaucoup augmenté aux Etats-Unis depuis la fin du 20ème siècle parmi les Blancs non hispaniques d’âge moyen qui ne sont pas diplômés du supérieur. Les auteurs sont économistes (Angus Deaton a reçu le prix Nobel d’économie en 2015), mari et femme dans la vie. En 2014, ils ont été frappés par la fréquence inhabituelle de ces décès dans le Comté de Madison où ils passent leurs vacances d’été. Le taux de suicide y est quatre fois plus élevé que dans le New Jersey où ils habitent le reste de l’année. 

    https://www.causeur.fr/blanc-suicide-etats-unis-michele-tribalat-174905

    J'aime

  4. Coucou dit :

    Bonjour à vous, le calvaire de la France, son administration et son peuple de petits bourgeois consommateur fonctionnaire qui fonctionne à courte vu, sans Beautés, un monde matérialiste, sans âme, sans passés, et sans passés pas d’avenir,

    Coronavirus : quand le directeur de l’ARS du Grand Est déraille
    VIDÉO. En pleine épidémie, Christophe Lannelongue assure que le plan de suppression de 174 lits et de 598 postes va poursuivre sa « trajectoire » au CHRU de Nancy. Tollé.

    https://www.lepoint.fr/societe/coronavirus-quand-le-directeur-de-l-ars-du-grand-est-deraille-05-04-2020-2370165_23.php

    J'aime

  5. Citoyen dit :

    S’agissant du fait de Romans-sur-Isère, dans ce cas comme dans un certain nombre d’autres, je suis partisan d’une méthode simple, peu coûteuse, radicale, expéditive, et surtout démonstrative (pour les suivants), comme étant la seule solution sérieuse à retenir … Faute de quoi, comme le disait le roquet du clown, « il va falloir s’habituer » …
    Mais au Bisounoursland, il y a des solutions qui ne sont même pas envisagées, et donc il est probable que cette dernière proposition soit provisoirement la seule qui reste … La seule qui reste, aussi longtemps que les institutions du Bisounourland n’auront pas été défenestrées …

    Aimé par 3 personnes

    • Papi 2.0 dit :

      Disons les choses clairement et simplement: toute personne qui tue des personnes sans défense au couteau, à la hache, à la machette, en fonçant dans la foule avec un camion, une voiture doit être abattue le plus rapidement possible pour mettre fin au carnage et la personne qui l’a abattue ne doit pas être inquiétée par la justice de notre pays ni par la cour internationale pénale.

      Aimé par 1 personne

    • Citoyen dit :

      Bravo Papi 2.0 !.. C’est une bonne interprétation …
      Sauf que dans mon système de valeurs ça va bien plus loin que ça, mais ce serait trop long de développer ici …

      J'aime

  6. Papi 2.0 dit :

    Pour comprendre la chute du Gaullisme et la difficultéaujourd’hui à faire du Gaullisme sans De Gaulle je vous propose les trois liens suivants:

    https://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%A9lie_de_Saint_Marc

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Soustelle

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Bidault

    J'aime

  7. Liber dit :

    « C’est par les armes de la démocratie parlementaire et référendaire que la France doit tenter de s’arracher à la logique infernale qui l’emporte au fond de l’abîme »
    Mais quelle démocratie et quelle démocratie parlementaire ?
    Est-il possible d’attendre quelque chose d’un milieu endogamique qui naît dans les mêmes cliniques, habite les mêmes quartiers, fait les mêmes études, occupe les mêmes postes, fréquente les mêmes restaurants, lit les mêmes livres, pense la même chose, puis se reproduit en interne.
    J’ai découvert par hasard le curriculum de l’ancienne conseillère à la santé de Macron. C’est hallucinant. Non que j’ai spécialement quelque chose contre cette personne, mais c’est l’exacte caricature de ce qui tue la France. Je recommande d’aller chercher ses références et celles de son époux, c’est édifiant.
    Nous sommes en URSS (en mode soft bien sur, mais la structure est la même) et nous finirons comme l’URSS

    Aimé par 2 personnes

  8. Zonzon dit :

     » une équipe, non pas de magiciens narcissiques ou demi-dieux infatués …  »
    Des politiciens qui sont en permanence au pouvoir depuis 1974 !

     » … mais d’hommes et de femmes responsables n’ayant d’autre perspective que le retour de la nation protectrice et le service de la France.  ».
    Ceux-là, je les appelle des « Purs ».
    L’Espace Civilisationnel Européen ne survivra pas sans eux !

    Aimé par 1 personne

  9. Zonzon dit :

    Malheur aux Nations endormies, elles peuvent ne jamais se réveiller.

    Aimé par 2 personnes

  10. Ping : « Le calvaire de la France  écrit Maxime Tandonnet | «

  11. Cordouan dit :

    Je complète mon propos en soulignant, après le crime de Romans, que le peuple attend de la part de l’Etat qu’il protège sa population. Or, quel est le responsable politique qui aura le courage de s’opposer frontalement à la conjonction du gauchisme qui infecte les magistratures, judiciaire et administrative, et du culte des droits au détriment du Bien Commun ? En d’autres termes, prendre les dispositions législatives et réglementaires pour prévenir au mieux de tels crimes n’est possible qu’ à deux conditions : refuser de passer sous les fourches caudines d’une bien pensance vomie par une grande majorité de français et expulser du territoire tout étranger dont la demande d’asile à été rejetée…

    Aimé par 2 personnes

  12. Gil dit :

    Bonsoir

    C’est par les armes tout cour qu’on sortira de cet enfer.

    Cordialement

    J'aime

  13. Gil dit :

    Bonsoir

    C’est par les armes tout cour qu’on sortira de cet enfer.

    Cordialement

    J'aime

  14. Cordouan dit :

    Cher Maxime, je crois qu’il existe encore de braves gens en France qui souffrent car la Patrie va mal… L’exemple concret des soignants illustre que tout n’est pas perdu… Mais je crains que vous ne vous fassiez des illusions sur la capacité d’une démocratie parlementaire comme la nôtre à relever ces immenses défis compte tenu, helas, de la médiocrité de la représentation nationale et de la capacité de nuisance des partis dont la seule raison d’être, par nature ( je vous renvoie à de Gaulle et à la philosophe Simone Weil), est la promotion de leurs intérêts particuliers. Je ne sais vers quoi l’on va mais ça n’est certainement pas une republique sur le déclin, vermoulue et corrompue, qui pourra affronter les périls mortels dans lesquels elle nous a mis depuis très longtemps…

    Aimé par 3 personnes

    • Michel Fremondiere dit :

      UNE démocratie parlementaire ? mais la France est la seule en Europe a ne pas avoir la proportionnelle intégral ,ce qui empêche le RN d’arriver au pouvoir ,

      J'aime

  15. Stéphane B dit :

    Je crois que cette émission va vous plaire Maxime

    J'aime

  16. Janus dit :

    Pour qu’il y ait démocratie, il faut des démocrates et non des professionnels de la politique. Souvenez vous de vos travaux récents (Le souverain captif…) Tant que le jeu politique est aux mains de professionnels de la politique et non pas aux mains des français de tous milieux, il n’y aura rien à espérer de la politique. Les professionnels ne gèrent pas le bien commun, ils font le nécessaire pour être réélu (Cf Buchanan & Tullock The calculus of Consent).
    La fraction des élus ET des dirigeants issue de la fonction publique est telle que rien ne peut bouger dans ce pays par les voies « démocratiques » . Et ces élus n’ont aucune autre expérience que celle de l’administration : pas de compétences logistiques, pas de sens de l’urgence, soumission à la règle même lorsqu’elle est débile, sens émasculant de la hiérarchie, action conditionnée par la dernière circulaire ministérielle ou préfectorale (J’ai eu la chance dans ma prime jeunesse de faire un stage en sous-préfecture : J’ai juré ensuite de ne jamais travailler dans la fonction publique comme mes études m’y amenaient naturellement tant j’avais vu en quelques semaines de bêtise, de gabegie, d’indifférence au réel, de paresse acceptée par tous, et même d’ivrognerie ) Aujourd’hui, le système démocratique français n’est qu’un théâtre d’ombres et la façon dont Macron s’est emparé de TOUS les leviers (AN, Police, Armée, Justice, Conseil constitutionnel, Conseil d’État, Procureur général etc, etc) en est la preuve.
    Il n’y aura AUCUNE rédemption. Si les sondages récents sont justes, Macron est crédité de plus de 40% de gens satisfaits de sa gestion de la crise. Si les français sont des imbéciles aveugles, sourds et ignorants, la démocratie ne risque pas de se déployer sur un tel terreau. Il faut donc un grand coup de pied au cul de tous ces nuisibles , hauts fonctionnaires notamment de Bercy en tête, avec un amaigrissement brutal et immédiat des structures étatiques et territoriales et la mise au chômage immédiat (quoi que disent les statuts) de tous ceux qui ont failli et qui continuent sous divers prétextes à ralentir la prise de décision. La jurisprudence du CE est pleine d’arrêts rendus suite à des décisions fortes de ce type prise par de Gaulle en 1958 et s.C’est une façon brutale mais nécessaire de réinstaurer à cette caste le sens des responsabilités vis à vis des donneurs d’ordre : Nous, les citoyens… Oignez vilain, il vous poindra, poignez vilain, il vous oindra disait on au temps jadis.
    Ce qui a pu être fait à cette époque peut l’être aujourd’hui, mais pas dans un tel régime d’impuissants et d’escrocs méprisants qui se sont gobergés à nos frais depuis l’élection dramatique et mortelle pour la France de Mitterrand qui a totalement gangréné le système et l’a totalement infesté par les parvenus de la gauche dans tous ses rouages.
    A propos de Notre Dame de Paris, où en sont les investigations de la police pour comprendre comment un tel incendie improbable a-t-il pu se déclencher ? Serait-ce le fait du Diable ? De Quasimodo ressuscité, de Frollo ? Ou d’une autre cause impossible a identifier ? Les différentes analyses demandées par l’enquête ne mettent pas 6 mois pour donner leurs résultats ? Ceux-ci sont-ils si terribles qu’il n’est pas envisagé de les publier ? Que font nos élus godillots de l’AN ou les sénateurs gras comme des chanoines, qui pourtant ont su réagir au quart de tour pour protéger leur retraite et leur cantine ? Il est vrai que les obédiences de nombre d’entre eux ne les incitent pas à s’intéresser au plus beau symbole français avec Reims de la foi catholique.
    Bref, votre appel à la démocratie est respectable, mais la démocratie française ne mérite plus aucun respect. Il faudra certainement en passer par d’autres voies si nous voulons encore préserver le paradis sur terre qu’est la France et qu’elle doit rester pour les français et ceux qui souhaitent vraiment le devenir.
    La démocratie n’est pas un absolu et la préservation de notre si beau pays doit s’exonérer du respect due aux vieilles idoles déchues par la faute de leurs zélateurs.

    Aimé par 3 personnes

    • Tracy LA ROSIÈRE dit :

      Monsieur,
      Nous sommes certainement nombreux à penser ainsi.
      De la démocratie : mais vous faites l’éloge de la parabole des « abeilles et des frelons » de Saint-Simon…
      De l’incendie de Notre-Dame : la volonté des autorités et l’empressement des médias à dire, six heures à peine après le départ du feu, alors que la cathédrale brûlait encore, que l’origine était accidentelle me laissa dubitatif. Je savais, de par une modeste expérience, que sur un tel chantier les consignes de prévention incendie sont draconiennes. C’est le fameux « permis feu ». Elles dictent la conduite à tenir lors de la phase préparatoire et, bien entendu, la conduite des travaux, avec, notamment des suivis et des surveillances particulières dès qu’il y a risque par points chauds (ça peut être de simples étincelles provenant d’une disqueuse quelle que soit l’antériorité de son usage dans la journée). Si donc, l’origine du feu était venue du chantier cela aurait été l’illustration que nous ne savons plus rien faire en France (nous ne savons même plus former des soudeurs pour l’EPR). Je n’ose même pas y croire. On ne peut pas le croire !
      Je ne croirais jamais à la thèse accidentelle. Quant à l’hypothèse du mégot, c’est à se tordre de rire !

      Aimé par 1 personne

    • there dit :

      @tracy « Si donc, l’origine du feu était venue du chantier cela aurait été l’illustration que nous ne savons plus rien faire en France » : malheureusement je pense que c’est notre situation. Ma fille a découvert en école d’ingé (groupe A , accessible aux seuls prépas) que son voisin ne savait pas ses tables de multiplication. Pire , il s’en gobergeait disant que ça ne servait à rien. Ma jument a faillit être tuée il y a 3 semaines par …. un vétérinaire équin qui a injecté le produit dans l’artère au lieu de la veine. Devant ma colère son jeune collègue dit « ça arrive, d’ailleurs ça m’est arrivé aussi …. » que dire … que dire … quand on a passé 15 ans à corriger les erreurs des profs et sacrifié sa vie pro pour que les enfants ne soient pas trop acculturés ou pire formatés …. on nous a donné en très atténué le virus chinois de la révolution culturelle . Ce virus instillé sur des années par nos maos d’intellos est bien plus létal que le covid19.

      Aimé par 1 personne

    • Alain De vos dit :

      Il y a plusieurs ministères et de lieux stratégiques à tenir certainement et combien d’hommes faut-il?
      Vous souvenez-vous de la révolution des oeillets à Lisbonne?
      C’est l’armée des Capitaines qui a mené le putsch du 25 avril 1974 avec brio.

      J'aime

  17. Timéli dit :

    Une des leçons à tirer de cette pandémie, c’est qu’il va falloir replacer l’humain au cœur de l’action politique. C’est capital et incontournable. La place de l’humain doit désormais primer sur l’économie et l’argent.

    Aimé par 2 personnes

    • Janus dit :

      Il va surtout falloir restaurer la responsabilité personnelle et la morale dans l’action. L’humain, on ne fait que ça : bêler comme des moutons et se farcir a longueur d’émission télévisée des tonnes de guimauve arrosée de bons sentiments alors qu’on demande de l’autorité digne et de l’action efficace et des résultats ! Banlieues, immigration sauvage,délinquance, Santé, covid19, action des fonctionnaires, responsabilité des fonctionnaires et des gouvernants, budgets en équilibre, dynamisation de l’économie par la levées des réglementations imbéciles et emasculatoires, contrôle de l’action publique, lutte contre la cartellisation de l’économie (Grandes surfaces, industrie du luxe, etc, etc), liberté de la presse, liberté de parole, retour à une école qui forme complètement, développement de filières d’enseignement à l’allemande etc etc. Plus de bisounours, des actions concrétes et efficaces

      Aimé par 3 personnes

    • Pierre-Jean dit :

      @Timéli,
      « Replacer l’humain au cœur de l’action politique » : phrase totalement creuse, ressemblant à un slogan publicitaire. Pour l’analyse et la réflexion, on repassera.

      J'aime

    • Papi 2.0 dit :

      « Replacer l’humain au cœur de l’action politique » : phrase totalement creuse, oui pour celui qui n’y croit pas mais qui a un sens pour celui qui y croit.

      Aimé par 1 personne

    • Timeli, oui mais comment?
      MT

      J'aime

    • André Missonnier dit :

      A Janus en réponse : »A André Missonnier : Non, nous ne sommes pas tous responsables. J’ai vécu dans mes différentes vie l’ostracisme des bien pensants et des crétins émasculés qui n’osent pas dire un mot plus haut que l’autre. Mes enfants, qui n’ont pas été martyrisés, ont leur libre arbitre et savent réfléchir avec intelligence et réalisme. Non, je n’ai AUCUNE responsabilité dans l’état actuel de la France, contre lequel je me suis battu hic et nunc tout au long de mes 40 ans de carrière et dans ma vie privée. Et j’ai vu combien la lâcheté, la paresse intellectuelle, l’attraction des prébendes et la médiocrité des mobiles faisaient de dégâts autour de moi. Méditez cela : La vérité vous rendra libre . mais on n’a pas dit heureux et béat… »

      Aimé par 2 personnes

  18. Jacques Latini dit :

    Oui la France est bien malade, male soignée par une bande de félons menteurs, traîtres envers le peuple ! Pour avoir laissé entrer la haine venue d’ailleurs, incompatible avec notre culture. Avoir saboté l’industrie du pays et l’avoir vendue à l’étranger ! Mais l’heure viendra où ils devront rendre des comptes, alors oui Aux Armes Citoyens !

    Aimé par 1 personne

  19. l'IGA sur le toit dit :

    Il y en a trop :

    c’est pour ça.

    Aimé par 1 personne

    • Michel Fremondiere dit :

      le pauvre ,plus de 35 ans au pouvoir ,et toujours aucune solutions sérieuse, ,,et il se dit de Droite,,,,,,c’est le système socialo-communiste qu « il faut changer

      J'aime

  20. Papi 2.0 dit :

    « Un système social est profondément malade quand un paysan travaille la terre avec la pensée que, s’il est paysan, c’est parce qu’il n’était pas suffisamment intelligent pour devenir instituteur. »

    Simone Weil, L’enracinement

    Aimé par 3 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.