Vers un séisme politique mais lequel?

Les sondages se suivent et se ressemblent, soulignant une « forte hausse » de la popularité présidentielle, à l’image du JDD de ce week end: + 11% pour atteindre 43% de satisfaction. 

Dans une situation de chaos total et de profonde angoisse collective, le réflexe légitimiste, de resserrement des liens autour du « chef » est naturel. Il avait aussi joué pour M. Hollande, gagnant 20 points après les attentats de Charlie Hebdo et du magasin casher de la porte de Vincennes. Ces sondages en temps d’ébranlement général, ont un caractère douteux. Ils donnent l’image de responsables politiques qui pensent à leur cote de popularité et à leur réélection tandis que le pays souffre et s’inquiète. De fait, ils n’ont pas grand  sens. D’ailleurs, +11%, dans un tel contexte, une cote qui n’atteint même pas les 50%, ne devrait pas susciter tant de jubilation des experts.

Aujourd’hui, les observateurs de la vie publique s’interrogent sur les retards, les erreurs, les hésitations qui ont pu aggraver l’impact de la pandémie de covid 19 en France. Mais lors des élections nationales, dans deux ans, l’électorat ne refera pas la chronologie détaillée des faits. Les Français auront tout perdu dans cet abominable cauchemar. Beaucoup auront perdu des proches, ils auront perdu leur travail, c’est-à-dire l’objet de leur dignité et de leur fierté. Ils se seront gravement appauvris. Ils auront perdu leur liberté. Les philosophes nous disent qu’on peut être « libre » en étant confiné. Mais la  liberté, c’est aussi pourvoir sortir de chez soi sans être contrôlé et verbalisé, se déplacer, voyager, marcher seul dans la forêt ou sur la plage. Peut-être ne pouvait-on pas faire autrement. Mais c’est un fait que les Français dans cette épreuve, ont perdu leur liberté.

Dès lors, en 2022, les Français n’auront qu’une idée, qu’une obsession en tête: donner un grand coup de balai, chasser tous ceux qui incarneront à leurs yeux cette sinistre période. Ils ne s’interrogeront pas, deux ans après, sur la question de savoir si telle ou telle mesure a été prise à temps. Ils voudront simplement en finir avec les symboles vivants d’une épouvantable tragédie. Dans une ultime contorsion pour tenter de sauver le système, les médias remettent en ce moment en selle le spectre lepéniste en survalorisant ce repoussoir qui sévit depuis 40 ans comme outil du statu quo. Mais cette fois, le séisme, la violence du rejet sont assez puissants pour l’emporter avec le reste.

Qu’est-ce qui vient après?  La France est devant un vertigineux abîme politique. les élections de 2017 furent placées sous le sceau du renouvellement. C’est le fruit de ce renouvellement que les Français se préparent à balayer. Que peut être le renouvellement du renouvellement? « Je n’exclus pas que l’on soit parti vers deux-cents ans d’effondrement du niveau de vie et de retour à la barbarie […] Nous nous dirigeons peut-être vers une anarchie croissante du système politique si la masse centrale atomisée ne se décide pas à faire quelque chose » déclare Emmanuel Todd (le Figaro  Magazine, 13 mars). Que peut-être ce quelque-chose? Le renouvellement de 2017 fut une vaste duperie, un recyclage des pires et vertigineuse plongée dans la médiocrité. Celui de 2022 doit permettre non seulement de changer les têtes, mais aussi, en profondeur, l’état d’esprit de la politique française: en finir avec l’ordre narcissique et méprisant pour réhabiliter le respect du peuple et le service de la France. Serons-nous, collectivement, capables de donner corps à cet objectif?

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

80 commentaires pour Vers un séisme politique mais lequel?

  1. HMB dit :

    Bonjour Maxime,
    Qui voulez-vous donc mettre à leur place. Ceux de votre camp, je pense notamment à celui qui a pressé Macron d’ organiser les élections municipales, lesquelles ont généreusement brassé le virus dans les bureaux de vote ?
    Il doit sans doute à lui seul être responsable d’un nombre substantiel de morts.

    J'aime

  2. Coucou dit :

    Bonjour, notre avenir ?

    https://www.valeursactuelles.com/societe/video-saint-denis-des-policiers-echappent-un-effroyable-guet-apens-117624

    En France, tandis qu’un humoriste déclarait en octobre 2019 que « les musulmans ne sont pas dans un projet d’assimilation » (3), des responsables politiques veulent séduire le « vote musulman » et considèrent les Français de confession musulmane comme une communauté. À travers cette essentialisation des Français musulmans, ils jouent le jeu des islamistes et préparent le nid de la « balkanisation » à la française. Les « décoloniaux » ou autres identitaires qui s’amignonnent le nombril ne sont pas en reste, nous divisant en fonction de notre origine ethnique, de notre sexualité ou de notre confession supposée, nous menant toujours plus vers le morcellement de notre société. « Srebrenica devrait être le symbole de ce qui est arrivé, et peut arriver à nouveau », a déclaré Ron Haviv, un photojournaliste américain ayant couvert la guerre des Balkans. « Ce qui est arrivé peut recommencer, les consciences peuvent à nouveau être déviées et obscurcies, les nôtres aussi », nous avait déjà prévenu Primo Levi. Y compris chez nous, en effet.

    https://www.causeur.fr/de-sarajevo-a-srebrenica-174722

    J'aime

  3. Coucou dit :

    Bonjour à vous,

    « On peut, après tout, écrivait le philosophe Vladimir Jankélévitch, vivre (…) sans philosophie, sans musique, sans joie et sans amour. Mais pas si bien ». Et sans responsables politiques à la hauteur de leurs mandats, comment un pays peut-il vivre ? se demandent les Français en découvrant chaque soir les chiffres de la progression de la pandémie et l’augmentation du nombre des morts. Qui à l’ouïe fine ne peut être que révolté par les déclarations mensongères de la majorité gouvernementale et les commentaires d’une opposition tout aussi peu crédible, car derrière l’appel récurrent à la nécessaire unité nationale, il entend le bruit sourd des scies, des rabots et des marteaux : la classe politique, aidée par les médias, construit son grand canot de sauvetage. Le temps presse… c’était dans la nuit du 14 au 15 avril – il y un peu plus d’un siècle – que coulait le Titanic.

    https://www.causeur.fr/douleur-et-desarroi-des-temps-presents-174744

    Aimé par 1 personne

  4. Annick Danjou dit :

    « Quand l’Allemagne s’inquiète de nous voir laisser mourir nos anciens… J’ai honte de mon pays ! »
    Sur boulevard Voltaire.
    Ça fait froid dans le dos et ça donne envie de fuir ce pays!

    J'aime

    • Michel Fremondiere dit :

      non,, ,,fuir est un acte de lâcheté ,il nous faut lutter en priorité pour ce virus , après se sera contre la clique gauche-droite qui nous gouverne, Courage

      J'aime

    • Colococo2 dit :

      Mais ce n’est pas grave on lui remplacera par l’ immigration …. ( humour,, noir .. c’ est le cas de dire ..) merde à chaque pas je m’ enfonce un peu plus 🤣🤣🤣

      J'aime

    • Sganarelle dit :

      Annick D’Anjou..je partage d’autant plus votre indignation que je suis d’une tranche d’âge qu’on laissera mourir à la maison dans la solitude , mais je persiste à penser que c’est préférable de rester chez soi plutôt que dans une maison de retraite..
      En fait Ce qui se passe habituellement dans les cas graves à l’hôpital est exacerbé par les circonstances actuelles. Lorsqu’il y a peu de médicaments ou d’ appareils indispensables aux malades il est obligatoire de faire un choix parmi les patients et donner leur chance en premier à ceux qui peuvent récupérer . Les autres vont en soins palliatifs . C’est l’usage et à moins de raisons scientifiques l’acharnement thérapeutique n’est pas souhaitable, il est souvent douloureux et inutile .
      Actuellement les séquelles des malades sous respiration artificielle sont très lourdes il est logique de penser qu’un organisme fatigué ne résistera pas . Donner ses chances un sujet plus jeune est donc logique.
      Il faut sauver le plus de monde possible et c’est une loi de la nature: les faIbles ne survivent pas , c’est valable dans tous les pays mais on n’en parle pas. Croyez que pour un médecin c’est un choix très douloureux qui laisse actuellement quelques infirmières choquées à vie.

      J'aime

  5. lugardon dit :

    Lu ce matin sur Facebook le texte suivant:

    Depuis quelques jours, je me prends à rêver que le confinement permette aussi d’élaborer un projet politique alternatif, soucieux avant tout du bien commun et de ses conditions d’existence…

    Cela pourrait se traduire ainsi :

    « L’entraide , la fraternité et la sororité plutôt que l’individualisme et la rivalité, la relocalisation des productions plutôt que le libre-échange généralisé, la redistribution financière auprès de tous les ménages plutôt que l’attribution de privilèges fiscaux à une minorité fortunée, des services publics de qualité plutôt que des prestations privées inégalitaires, une écologie politique et sociale bienfaitrice plutôt qu’une économie punitive, le suffisant préféré au superflu, la modération plutôt que la démesure, un Etat protecteur, bienveillant plutôt qu’une concurrence sauvage , libre et non faussée, l’horizontalité du pouvoir de décision plutôt que sa verticalité rigide…Monsieur Macron êtes-vous chiche ? »

    La source se trouve ici :

    Aimé par 1 personne

    • Alain De Vos dit :

      Dans le contexte de l’UE. ou sur nos frontières. Le cadre est fondamental car on ne peut pas faire la même chose?
      Merci de répondre à ce point fondamental.

      J'aime

    • Philippe Dubois dit :

      J’ai arrêté de lire au troisième mot (hors articles et conjonctions)

      J'aime

    • Papi 2.0 dit :

      Bonjour Alain De Vos, de mon point de vue, zut cinq mots, j’ai perdu Philippe Dubois, nous pourrions commencer au niveau communal, si ça marche passer au niveau cantonal, si ça marche passer au niveau régional et enfin aux niveaux des régions. J’ai un doute sur l’avenir des nations et de l’UE. Je n’ai jamais rencontré pour de vrai la personne qui a écrit ce texte mais je la lis depuis longtemps déjà. Elle est catholique pratiquante et elle a passé sa vie à essayer de vivre et mettre en place ses convictions religieuses qui à mon avis sont universelles. Je reste à votre disposition pour aller plus loin ou pas selon vos désirs.

      J'aime

    • Papi 2.0 dit :

      @Philippe Dubois, en fait vous avez eu raison de vous arrêter au troisième mot. Il se pourrait que ce texte soit d’Annie Ernaux et pas de la personne qui l’a publié sur Facebook ce que j’ai cru en un premier temps. Annie Ernaux est une personne attirante par certains côtés et beaucoup moins par d’autres côtés. Voir lien suivant: https://fr.wikipedia.org/wiki/Annie_Ernaux

      J'aime

    • Philippe Dubois dit :

      @ Papi 2.0 : 31 mars 2020 à 10:39

      Je vous répète, j’ai arrêté de lire la citation au nom commun qui suit fraternité.
      Comme j’arrête immédiatement la lecture dès qu’apparaît de l’écriture inclusive.

      Vous qui étiez instituteur, vous devriez vous révolter contre ces attentats envers notre langue.

      De mon côté, je combats ces saletés et bien évidemment cette idéologie mortifère qui se cache derrière.
      Par conséquent je boycotte tout article ou tout autre écrit comportant ces cochonneries.

      J'aime

  6. Citoyen dit :

     » Les sondages se suivent et se ressemblent ….  »
    Eh oui, rien de nouveau sous le soleil … Comme toujours, la seule question intéressante, est de savoir qui commande le sondage ?… Ce qui permet de se faire une idée du résultat avant qu’il ne sorte …
    Les questions posées induisant les réponses …, cela permet de savoir qui est au service de qui …
    Mais prendre pour acquis, que la popularité des engeances en place est à la hausse, est à hurler de rire … Dans la caste politico-merdiatique, c’est bien possible …, mais ils sont bien les seuls à radoter en boucle, avec leurs petites histoires …

     » le réflexe légitimiste, de resserrement des liens autour du « chef » est naturel  »
    Vu la qualité des « chefs », c’est plutôt inquiétant … Mais c’est aussi une bonne explication de l’état de décomposition de ce pays …

    Aimé par 2 personnes

  7. Ping : Vers un séisme politique mais lequel? – Panem Et Circenses

  8. Pierre-Jean dit :

    @Marechal et Maxime Tandonnet,
    Sauf que François Fillon, cinq minutes chrono après les résultats du 1er tour, appelait la bouche en coeur à voter Macron au 2nd tour. Nicolas Dupont-Aignan, en s’alliant avec Marine Le Pen, a été d’une autre trempe et d’un autre courage, je pense. Mais je sais que sur ce blog, nombreux sont ceux qui se pincent le nez et jouent les vierges effarouchées quand on prononce le nom d’icelle.

    Aimé par 1 personne

    • Michel Fremondiere dit :

      a NON,,pas MOI,,,je suis pour l « alliance des droites, dont Mme LEPEN ,les traites de droite ,Fillon ,Bertrand et autres le payerons un jours de Michel 43

      J'aime

    • MARECHAL dit :

      Pierre-Jean, remettons les choses à leur juste place si vous le voulez bien.
      François Fillon a invité ses électeurs à voter pour Emmanuel Macron au second tour, certes, mais en précisant je cite: «L’extrémisme ne peut apporter que malheur et division à la France (…) Le FN, ce parti crée par Jean Marie Le Pen, a une histoire qui est connue pour sa violence et son intolérance. Il n’y a pas d’autre choix que de voter contre l’extrême droite. Je voterai donc en faveur d’Emmanuel Macron». «J’estime de mon devoir de vous le dire avec franchise», a-t-il complété même «s’il vous revient, en conscience de faire ce qu’il y a de mieux pour notre pays et vos enfants».

      J'aime

    • Freddie dit :

      Eh oui, il aurait été plus avisé de s’abstenir mais il a dû se croire héroïque en appelant à voter en faveur de ses persécuteurs, pour protéger les Français de cette abomination des abominations : une femme qui, en cas de crise sanitaire, aurait certainement fermé les frontières et installé des couvre-feu beaucoup plus vite. Quel crime de lèse Maastricht !

      J'aime

    • Freddie dit :

      En parlant de Dupont-Aignan, écoutez sur youtube son interview du 30 mars par Sud Radio. Le journaliste souffre visiblement et a dû voter Macron mais on y apprend tout ce que Dupont-Aignan a fait pour demander au gouvernement de prendre des mesures dès fin janvier, ce qui n’a pas été écouté bien sûr. Ceci dit, pour avoir cet homme prudent comme premier ministre et sauver de nombreuses vies, il aurait fallu voter pour l’inacceptable RN. Heureusement que Macron et les conseils de Fillon nous ont épargné ça !

      J'aime

    • Stéphane B dit :

      Ce genre de chiffres ne ment pas tout comme le ratio des morts dus au virus par rapport à la population générale.
      Un grand merci H.

      PS: Merci Maxime pour les billets. Le nombre de commentaires explose, mais qu’en est-il du nombre de visites ? Il y a deux semaines me semble-t-il, vous annonciez que la fréquentation du site avait été multipliée par 4. La tendance s’est-elle confirmée ?

      Aimé par 1 personne

    • StephaneB, oui, l’augmentation de la fréquentation est spectaculaire.
      MT

      J'aime

    • Michel Fremondiere dit :

      FREDI,,,Sarkozy – Fillon pense que Macron va les aider pour leurs problèmes ,alors il lui cire les bottes ,j’espère que notre justice sera a la hauteur ,quoique j’en doute ,qui ressemble ,s »assemble

      J'aime

    • Citoyen dit :

      L’approche de JP Chevallier est intéressante, H, mais à condition de prendre ces chiffres avec un peu de recul, car ils sont à la fois intéressants et trompeurs.
      1er point – Ils sont intéressants, parce qu’ils donnent une idée de la situation. Dans ce pays, il y a en moyenne environ 1500 morts « naturels » ou habituels par jours, avec une variation saisonnière qui donne un maxi dans les 1600 mort/J, vers le mois de mars, et un mini dans les 1400 mort/J vers septembre. Et les courbes montrent une certaine stabilité sur plusieurs années. Le fait à retenir, est que nous sommes en début mars avec 1600 mort/J, dans les conditions habituelles, c’est-à- dire sans pandémie.
      2eme point – Ils sont trompeurs parce qu’ils s’arrêtent au 16 mars, précisément au moment où les morts attribués au virus commencent à arriver.
      La journée du 16 mars il y a 20 morts attribués au virus. et il est vrai que 20 par rapport aux 1600 morts/J « habituels », ce n’est pas vraiment significatif.
      Par contre au 31 mars, on atteint les 500 morts dans la journée. Et là, 500 par rapport aux 1600 morts/J « habituels », ce n’est plus insignifiant.
      Si dans une semaine, comme il est très probable, le niveau monte à 1000 morts/J, s’ajoutant aux 1600 morts/J « habituels », là, on change radicalement de situation.
      Les courbes proposées s’arrêtent donc précisément au moment où il serait intéressant de les prolonger … C’est en ce sens que c’est trompeur.
      Il faudra revoir ces courbes dans un mois …

      J'aime

  9. Janus dit :

    Pour la relève, il faut un fédérateur : En 1848, ce n’a pas été Lamartine mais Napoléon III; en 1870 ce n’a pas été Gambetta, mais Thiers; en 1940 ce n’a pas été De Gaulle, mais Pétain,; en 1946 ce n’a pas été de Gaulle, mais Guy Mollet etc, etc Aujourd’hui qui cela peut-il être ? Marine Le Pen ou Cohn-Bendit, Retailleau ou ????Je ne vois aucune pointure à l’horizon, mais beaucoup d’ambitieux sans talents :
     » L’ambition dont on n’a pas les talents est un crime.  » Talleyrand
     » Pour faire de grandes choses, il ne faut pas être au-dessus des hommes, il faut être avec eux.  » Montesquieu
    Rêvons et espérons !

    J'aime

    • Janus, pourquoi mettre M. Retailleau, qui est une personnalité respectable, dans le même panier que ces deux horribles pitres?

      J'aime

    • Janus dit :

      Je cite Retailleau dans mon énumération parce qu’il fait partie de ceux qui participeront au débat politique des mois à venir. Je ne le compare pas à Cohn Bendit.
      Je n’ai pas d’opinion sur sa respectabilité, je n’ai pas les moyens d’en juger mais je ne le pense pas taillé pour des responsabilités nationales, bien qu’il semble y aspirer. Il me semble assez tenté par le politiquement correct, qui est une forme de mensonge particulièrement pernicieuse.
      D’une façon générale ces hommes politiques du second rang parlent trop et sans mesurer toujours leurs propos. Il ne me semble pas que le Général de Gaulle ait parlé aussi souvent sur tout sans avoir parfaitement étudié ce que devaient être ses propos. C’est pourquoi il était écouté et entendu et chacun de ses propos permettait de savoir ce qu’il pensait et ce qu’il voulait faire (je mets entre parenthèse l’Algérie ou il a trop parlé pour résoudre le problème dans la sérénité).

      Aimé par 1 personne

    • Alceste T. dit :

      « pourquoi mettre M. Retailleau, qui est une personnalité respectable, dans le même panier que ces deux horribles pitres? »

      Auriez-vous un commentaire sur le non respect du confinement dans les quartiers, issus de la politique d’immigration « raisonnable » ?

      Sur la dépendance industrielle à la Chine, conséquence de la politique économique que votre parti a menée et qu’il entend bien continuer à mener ?

      Sur le programme santé de celui qui a permis à M. Retailleau d’accéder à la notoriété et à une cagnotte pour son micro-parti ?

      https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/18637-Hopital-les-mesures-de-Francois-Fillon-jugees-irrealistes
      « Le programme de François Fillon va vider l’hôpital de ses forces vives, scande Frédéric Pierru. Non seulement, on dit au personnel soignant qu’il va changer de statut et travailler plus pour gagner moins, alors qu’on sait le niveau d’épuisement et d’exaspération de ce personnel… Mais en plus, on explique qu’on va supprimer des postes, alors que beaucoup de services ne fonctionnent même pas à flux tendus, ils sont plongés en pleine désorganisation… »

      J'aime

    • Alain De Vos dit :

      Il y a l’homme (ou la femme) qui pourrait insuffler un nouveau rythme à notre pays. Mais il y a une contrainte forte, c’est l’UE. dont il faut d’abord se séparer. [Et surtout pas RN ou LFI au pouvoir, les extrêmes n’apporteront rien et surtout pas leur têtes MLP ou JLM]

      J'aime

  10. E Marquet dit :

    « Qu’est-ce qui vient après ? » dites-vous. Sauf à être démiurge, personne ne le sait bien sûr. Ce sera le résultat des choix individuels et collectifs qui seront fait au cours du temps.
    Qu’est -ce qu’on fait après ? Quel parent n’a pas entendu mille fois la question posée par le jeune enfant, en promenade, à table, au cours d’un jeu….comme si le moment vécu ne pouvait être apprécié ou supporté qu’en fonction de ce qui allait advenir après, au risque de ne pas savoir vivre le présent, pour ensuite mieux regretter le passé.
    On pleure souvent ce qu’on n’a plus. Aujourd’hui notre liberté est contrainte, on s’en émeut, alors qu’on l’a laissée filée depuis belle lurette, se soumettant à la « servitude volontaire » de nos désirs désordonnés et égoïstes, de nos idéologies et préjugés, de nos refus de réflexion, d’esprit critique, d’intelligence, et de bon sens.
    Au IIème siècle avant J.C. déjà, l’historien grec Polybe pensait qu’ « aucune civilisation ne cède à une agression extérieure si elle n’a pas d’abord développé un mal qui la rongeait de l’intérieur ».
    L’agression extérieure qui nous confine aujourd’hui face à nous-même, nous fera-t-elle prendre conscience des maux qui rongent nos sociétés de l’intérieur, qui contribuent au désordre qu’on voit s’installer depuis plusieurs décennies dans nos démocraties, et qu’un méchant virus vient de révéler au grand jour.
    Ni E Macron, ni Marine Le Pen, ni Mr Todd, ni tout autre politique, décideur ou intellectuel ne peuvent quoi que ce soit si le troupeau bêlant ne suit pas . Personne ne l’oblige à se jeter dans l’abîme à la suite des joueurs de flûte.

    Aimé par 3 personnes

  11. Annick Danjou dit :

    Emmanuel Macron met en garde ses ministres : « On se souviendra de ceux qui n’ont pas été à la hauteur »
    Vous avez vu cela peut-être, c’est à se taper la tête contre les murs

    Aimé par 1 personne

    • Annick Danjou, dans votre tête, il faut lui répondre: nous aussi!
      MT

      J'aime

    • Citoyen dit :

      « On se souviendra de ceux qui n’ont pas été à la hauteur »
      Euh, pour faciliter le comptage, Annick Danjou, il sera plus facile de compter ceux qui l’ont été …à la hauteur …

      J'aime

  12. MARECHAL dit :

    Mars 2017 .. François Fillon je cite :
     » Voter Macron, c’est voter Hollande, sous un autre masque. C’est se renier soi-même. Il faudra en assumer les conséquences catastrophiques après un quinquennat de la même eau. On ne pourra pas dire qu’on ne savait pas. »

    Aimé par 2 personnes

    • Marechal, ben oui, c’était tellement évident dès le départ…
      MT

      Aimé par 1 personne

    • Janus dit :

      Mais ce brave Fillon n’a pas brillé ni par la capacité à se défendre férocement, ni par la cohérence : Il me semble qu’il a appelé à voter Macron pour le second tour des élections présidentielles alors qu’on ne lui demandait rien. Peut-être en attendait-il une indulgence du futur pouvoir dans son procès ??

      Aimé par 1 personne

    • Michel Fremondiere dit :

      et voter Fillon,,,,c’était quoi ? pas mieux que Macron-Hollande

      J'aime

    • pabizou dit :

      Le vrai problème est que ni lepen ni Macron ne sont intellectuellement équipes pour régler un problème de main mise de l’administration sur la gestion de la France . L’un comme l’autre sont des etatistes incapables de remettre les administrations a la place qui doit être la leur . Macron comme lepen sont les deux faces d’une même médaille, des socialistes de gauche ou de droite resteront toujours des socialistes .

      Aimé par 2 personnes

    • Philippe Dubois dit :

      C’est donc évidemment pour cela que,
      le 23 avril 2017, à 20H03,
      Fillon a appelé à voter Macron.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.