Menace totalitaire

L’un des contresens que nous faisons bien involontairement est d’associer le totalitarisme à la puissance étatique, ce qui nous empêche de voir l’essentiel. Cette erreur provient du fait que notre référence demeure le modèle des régimes totalitaires du XXe siècle, le communisme soviétique, le fascisme et le national-socialisme. Or le monde a changé. Avec l’affaiblissement des frontières, l’internationalisation et la judiciarisation des sociétés, les technologies de la communication, Internet, le pouvoir d’Etat, largement réduit à l’impuissance et à subir des influences extérieures, n’est plus la principale menace dans le monde occidental. Il existe un air du temps ou une idéologie dominante, une influence subreptice, qui conditionne les esprits de manière infiniment plus pernicieuse que le pouvoir d’Etat. En ce moment, le politiquement correct se transforme en un véritable totalitarisme de la pire nature: la peur s’instille dans les esprits et se transforme en autocensure. Bien sûr il y a eu cette épouvantable cérémonie des César, détournée par une scène racialiste et le répugnant lynchage public de Roman Polanski. En outre, aujourd’hui, les éditions Hachette renoncent à publier les Mémoires de Woody Allen, en raison d’une ancienne accusation d’ordre sexuel, sans la moindre esquisse de preuve ni jugement. Qu’on apprécie ou nom ses films n’est pas la question: de fait, il est une figure de la culture occidentale de ce dernier demi-siècle. Refuser de publier ses Mémoires, par peur du qu’en-dira-t-on, des réseaux sociaux, du risque de mise eu pilori par les groupes d’influence est pire qu’une lâcheté, une véritable trahison du principe de liberté d’écriture et d’édition. C’est une monstruosité qui condamne rétrospectivement, les deux-tiers de la littérature occidentale. Aussi atroce que de jeter des livres au feu: les tuer dans l’œuf. Ce n’est plus un simple ordre moral qui sévit, mais un véritable totalitarisme fondé sur une forme de terreur. Triomphe d’un dangereux cocktail d’ignorance, de bêtise et de lâcheté: Nous vivons décidément une bien sale époque.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

70 commentaires pour Menace totalitaire

  1. Georges dit :

    Barcelone a été secouée per une manifestation de musulmans haineux envers les femmes .Leurs slogans extrêmement révélateurs n’ont suscités aucunes réactions médiatique, aucunes plaintes de la part des associations féministes .Une chasse aux sorcières ne viseraient-elles que certaines catégories de la population? Il est vrai que s’attaquer à ceux-là générerait une réaction violente ,syndrome de Stockholm quand tu nous tiens …

    Aimé par 1 personne

  2. cyril dit :

    Merci Maxime pour cette information, et pour cet article qui nous ouvre les yeux sur ce « totalitarisme », cyril

    J'aime

  3. Annick Danjou dit :

    Et que faisons-nous face à la menace du dictateur Erdogan? On va lui verser encore un peu plus de millions? Que disent les LR à ce sujet ? car à part MLP on n’entend personne. C’est une invasion migratoire et musulmane qui arrive et on se couche devant Erdogan et nous, pauvres de nous, que pouvons nous faire à part subir. Cette Europe nous mène à la ruine et on fera de grandes manifs quand MLP sera en tête dans les sondages. Le coronavirus occupe tous les esprits (à juste titre) et cela tombe à pic pour nous flouer dans tous les autres domaines.

    Aimé par 2 personnes

    • Georges dit :

      L’union européenne n’a jamais représenté ses citoyens mais des intérêts particuliers.Ce bidule va nous mener à la guerre.

      J'aime

  4. Mildred dit :

    Monsieur Tandonnet,
    J’espère que vous ne me tiendrez pas rigueur de ne pas vouloir participer à cet échange sur le sujet oiseux s’il en est, de la menace totalitaire, puisqu’il est prouvé désormais – et encore ici – que dans notre belle démocratie, l’adversaire politique, quel qu’il soit, est toujours considéré comme étant une menace totalitaire.
    Avec mes regrets.

    J'aime

  5. Furax dit :

    A force de voir Polanski trainé dans la boue, je finis par me dire qu’il ne mérite pas autant de crachats par nos pseudo féministes, plus certainement hystériques qu’attachées à la « cause des femmes ». Il s’est sans doute très mal conduit mais en a payé ($$$) le prix. Il y a un temps pour tout. Je suis scandalisé par le silence des harpies femelles sur cette énorme et abominable affaire des milliers de fillettes ou adolescentes violées, battues, prostituées, et même assassinées en Angleterre par des gangs « pakistanais » (musulmans!) dans le grand silence d’une Police complice à étouffer le scandale et d’une Justice de collaboration avec les criminels. Police et Justice « britannique » n’hésitant pourtant pas à poursuivre impitoyablement les patriotes anglais qui s’oppose encore à la disparition de leur pays. Nous n’en sommes pas loin non plus, et pouvons faire un constat aussi pitoyable pour la France. Mon écoeurement et ma colère sont sans limite pour toutes les « couille-molles » droite et gauche confondues, qui par leur lâcheté nous ont amené à cette situation intolérable de dépossession de notre pays. Pas de complaisance avec cette sale engeance « en marche ». L’imbécilité criminelle de tous ceux qui n’ont que « faire barrage à l’extrême-droite » comme programme, je devrais dire « mantra » pour moulin à prière, me dégoûte au plus haut point. Prendre la guimauve « RN » pour de l’extrémisme, il faut l’oser! il est vrai que toute idée de défense ou d’indépendance nationale est devenue « fâchîîîste ».

    Aimé par 4 personnes

    • carlo dit :

      @ Furax
      « il est vrai que toute idée de défense ou d’indépendance nationale est devenue « fâchîîîste ».
      Absolument d’accord, Furax. Pour nos dirigeants européistes, la souveraineté doit s’exercer au niveau européen. C’était le sens d’une intervention de F Hollande au Parlement européen en 2015. Interrogé sur la souveraineté nationale, il avait répondu en distinguant souveraineté et souverainisme et en précisant que « la souveraineté européenne c’est d’être capable de décider pour nous-mêmes et d’éviter que ce soit le retour aux nationalismes, aux populismes, aux extrémismes ». Cette réponse, très représentative de l’état d’esprit de nos dirigeants, n’avait pas été suffisamment commentée à l’époque, comme on ne remarque pas suffisamment que le mal (la souveraineté, les frontières) se convertit en bien dès qu’il s’agit d’Europe.

      J'aime

  6. there dit :

    @Carlo « cesser de lire Verlaine » bien sûr que non . Ni de cesser de voir les film de P. Mais Verlaine n a pas été primé. C est ça mon problème. Le prix est pour la personne. C est lui qui est primé pas le film. Or il en est à son 5 ème cesar … 5 . vous ne pensez pas que l on peut arrêter de primer le bonhomme non ? On va lui en donner combien ?

    Aimé par 1 personne

    • carlo dit :

      @ there
       » « Cesser de lire Verlaine » bien sûr que non. Ni de cesser de voir les films de P.  »
      Dont acte. Il n’y a donc pas lieu d’appeler au boycott (plutôt d’ailleurs qu’au « lynchage », terme qui me paraît excessif) des artistes dont la vie nous semble (ou même est) répréhensible.

      « Mais Verlaine n’a pas été primé. »
      C’est vrai, mais si l’on décidait de primer des poètes à titre posthume, faudrait-il refuser le prix à Verlaine compte tenu de ce que fut sa vie ?

      « C’est lui qui est primé pas le film. »
      Il me semble bien que R Polanski a été primé en tant que réalisateur, donc pour son œuvre.

      « On va lui en donner combien ? »
      On peut en effet se poser la question. Je m’étonne toujours que les prix aillent souvent aux mêmes. N’étant pas du tout cinéphile moi-même, je ne peux toutefois que m’interroger. En tout cas, les accusations dont fait l’objet R Polanski ne doivent pas influencer le jugement qu’on porte sur ses talents de réalisateur ni dans un sens ni, à plus forte raison, évidemment, dans l’autre.

      J'aime

  7. Gérard Bayon dit :

    Monsieur Tandonnet,
    Rien à voir avec ce post mais je suis stupéfait d’apprendre par le JDD que N. Sarkozy aurait informé E.Macron qu’il allait soutenir R. Dati le 9 mars prochain. E Macron lui aurait alors répondu qu’il ne s’en formaliserait pas… Si cette information est avérée, quelle dépendance au pouvoir de la part d’un ancien Président et quelle humiliation pour LR. Je n’ose y croire.

    J'aime

  8. Janus dit :

    Article de Moses Farrow sur cette affaire qui semble montée de toute pièce par la femme de Woody Allen : https://www.dreuz.info/2020/03/07/conclusion-des-deux-enquetes-des-services-sociaux-dylan-na-pas-ete-abusee-par-woody-allen/
    La justice a tranché et tout le monde s’en fout.
    Tout cela est tragique et les bienpensants sont les pires des crapules : Ils aboient de loin et ne risquent rien. Bref ce monde est de plus en plus insupportable et effrayant et je rejoint l’écœurement qui vous prend au spectacle de tout cela.

    J'aime

  9. Furax dit :

    En fait la liberté d’expression existe mais à « géométrie variable », c’est selon ce qui est dit et par qui c’est dit. Un rappeur peut menacer de mort, appeler au(x) meurtre(s) sans que les censeurs du « Polit-Corr » ne s’en émeuvent, mais qu’un Eric Zemmour exprime une opinion devenue « incorrecte » et c’est le tollé des biens pensants, avec les menaces de malfaisants, en attendant pire? Je peux dire du bien de Staline sans risquer la 17ème chambre correctionnelle, mais je ne dirai pas un mot à la gloire d’Hitler sans passer aussitôt à la moulinette! la question n’est pas de savoir si c’est bien ou non d’encenser ou dénigrer l’un ou l’autre, mais de pouvoir exprimer un avis sur n’importe quelle question, que ce soit sur l’esclavage, la torture à travers les siècles, lres religions et régimes politiques, et même les moeurs des protozoaires, et un raton laveur en prime!
    Je ne suis pas le seul à en avoir « marre »!

    Aimé par 4 personnes

    • Anonyme dit :

      BRAVO Nadine,,,,

      Aimé par 1 personne

    • Michel Fremondiere dit :

      de Michel 43 oui Nadine ,tres bien moucher ce gauchiste prétentieux

      J'aime

    • Francis dit :

      Cet individu est un lâche, un traitre. C’est à cause de ce genre de soi-disants intellectuels, en tout cas donneur de leçon, digne représentant du terrorisme intellectuel ambiant que les français se sont laissés enfermés dans cette idéologie socialiste mortifaire pour la France. Bravo Nadine Morano et ne nous laissons pas impressionner par ces ennemis de la France dont le sieur Miller est un pur représentant. Continuons jusqu’à ce qu’ils cessent de nous imposer leur politiquement correct absolument audieux et contre productif pour l’avenir de notre belle France.

      J'aime

    • alexrebelde dit :

      Moi, jaime les femmes qui en ont…
      :o)

      J'aime

    • alexrebelde dit :

      Je suis fils d’immigré et, moi-même, immigré (français par naturalisation de mes parents en 1973) et, comme Nadine Morrno, j’en ai également plus que marre. Mais alors bien plus !
      Et tout comme elle, je n’ai pas ma langue dans ma poche. Jamais !

      J'aime

  10. there dit :

    @simon merci pour votre témoignage et de votre volonté à vous informer sur le sujet (V Springora) . « Est-ce réellement de la pédophilie ? Où des circonstances où les hommes prennent ce qui est offert » : demandez à un juge, je pense qu il vous éclairera sur le sujet . Le « ce qui » dont vous parlez n’est pas une chose dont les parents disposent en « l’offrant » ou en ne le protégeant pas assez , mais une personne. Cette personne est mineure et donc jugée inapte au bon déroulement du consentement éclairé . Un adulte correctement constitué se doit de protéger les enfants , tous les enfants car ce sont des êtres mineurs , fragiles et non des proies à saisir si d’aventure les parents ou tuteurs sont défaillants . Ce ne sont pas des choses que l’on « offre » . Dans le cas de V Springora tous les adultes sont défaillants : ses parents et l’abuseur Matzneff , de mon point de vue tous devraient se retrouver devant un jury . Mais nous sommes en France : prescription ! La France aime les pédophiles ,on me dit même qu’ elle les accueille et même … les récompense ! Pas de quoi pavoiser

    Aimé par 1 personne

  11. Pierre-Jean dit :

    @Maxime Tandonnet,
    Enseignant à l’Université, je peux témoigner de l’étendue des dégâts provoqués par le politiquement correct dans le secteur des lettres et des sciences humaines, ou sociales. Je suis pourtant dans une université traditionnellement « classée à droite » (je n’en dirais pas plus) : mais c’est désormais du passé. Ceci est extrêmement inquiétant, car concernant des enseignants récemment recrutés, qui vont donc « sévir » et « nuire », les termes ne sont pas exagérés à mon avis, pendant des années et des années. Le politiquement correct est présent dans les universités américaines depuis très longtemps maintenant, et il s’installe en France de façon durable. Il est associé à une baisse du niveau (manière de parler et d’écrire) mais aussi à des comportements (j’ai vu arriver à un colloque international en science économique des gens en sandales et bermudas !). Cela s’appelle, je crois, la « décadence ».

    Aimé par 2 personnes

  12. Timéli dit :

    Entre menace et tentation totalitaire, il y a un pas que je ne franchirai pas : la menace est une éventualité, une possibilité, bien souvent réelle d’ailleurs, alors que la tentation exige la volonté de succomber à quelque chose. Dans un cas, c’est un fait; dans l’autre, c’est une démarche. D’où, une majorité de Français qui réfléchira avant d’agir (de déposer son bulletin de vote dans l’urne). Et la raison a toutes les chances de l’emporter. C’est pourquoi je reste optimiste…sur ce seul point !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.