La peur

France Info: « L’épidémie de coronavirus ne faiblit pas en France. Il y a désormais 212 cas confirmés soit 21 de plus que lundi. A l’échelle mondiale, la vitesse de propagation de l’épidémie hors de Chine est désormais neuf fois supérieure à celle constatée en Chine. Un nouveau mort en France. Parmi les nouveaux cas recensés par les autorités, une personne est morte mardi matin dans le Morbihan : il s’agit d’un homme âgé de 92 ans. Ce décès porte à quatre le nombre de victimes dans le pays.  « Faire bloc, c’est ce que nous devons à notre pays », a-t-il ajouté. « Nous sommes prêts. Je sais que nous saurons relever, avec force, ce défi ». [M le président Macron].

Mon propos n’est évidemment pas de nier la gravité de l’épidémie ni les risques sanitaires pour le pays, mais de relever cet étrange matraquage quotidien qui consiste à alimenter la peur. A quoi sert-il de dénombrer, quasiment heure par heure, à l’unité près, le nombre de personnes contaminées et d’en faire la une de l’actualité? A-t-on jamais vu, lors des épidémies de grippe ou de rougeole, qui font des milliers de morts, un tel décompte d’une méticulosité obsessionnelle? Le chef de l’Etat annule « tous ses rendez-vous » d’une semaine et son dîner au CRIF. Tant mieux, mais qu’en est-il de tous les Français, les millions de Français obligés de prendre les transports en commun et d’assister à des réunions ou des assemblées? Qui ne peuvent rien annuler du tout? Et ces décrets de réquisition, martiaux, virils,  comme à la guerre, abondamment relayés sur tous les médias?  Pourquoi ce spectacle lourdement anxiogène  surjoué par la France officielle, dite d’en haut? Oui, c’est grave, sans aucun doute. Mais dans un pays normal, le rôle des (supposées) élites dirigeantes, n’est pas de faire peur et de répandre la panique. Il est au contraire de rassurer et d’apaiser par un discours de vérité et de pragmatisme sur les mesures de précaution à respecter. L’objectif serait-il de faire oublier tout le reste? Ou bien de vendre aux Français une nouvelle tragédie nationale et son sauveur providentiel? La peur n’est jamais bonne conseillère.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

28 commentaires pour La peur

  1. Silvio dit :

    La France est un paradis personne ne doit mourrir !

    J'aime

  2. Colococo2 dit :

    Mais quand va-t-on enfin se décider à nous lâcher la grappe… Il est sûr que le sujet est tout bon pour les journaleux qui peuvent noircir du papier, et à la radio et à la télévision qui permet occuper les ondes avec audience anxiogène garantie !
    Mais enfin… Redescendons sur Terre…!
    Waouh on est passé de 321 infestés par le cor onaro virus à 346 ,.. non 348 ! Ah bon c’est 348 alors !
    Mais ça suffit cette comptabilité débile quotidienne.
    Nous sommes devant une invasion virale……. il n’y aura pas des centaines, mais il y aura des milliers, des dizaines de milliers, et des centaines de milliers de gens infesté… J’en arrête là ………mais je pense que nous dépasserons les millions
    Mais on s’en contrefout…
    La seule chose qui vaille , c’ est de comptabiliser, combien de malade, combien de malades graves, et combien de morts ! car oui il y aura des morts comme dans toute guerre il y a des morts …!
     Tout le reste n’est que foutaise, pour occuper le terrain (actuellement on ne parle plus du tout de la campagne électorale qui a lieu dans neuf jours et permet aux futurs vaincus de sauver quelques meubles).
    Alors messieurs les journaleux, laisser le corps médical travailler et foutez nous la paix ! Cette épidémie n’a rien à voir avec la peste noire !
    Même si il faut essayer de limiter la propagation comme dans n’ importe qu’elle épidémie virale banale ou non ..
    Oui je sais il n’ y a pas encore de vaccin… ce qui complique la tâche 😇😇😇

    J'aime

  3. Trigwen dit :

    Une épidémie qui arrive juste à point pour qu’on ne parle que de lui, pour que les citoyens ne pensent plus qu’à ça plutôt que d’écouter ce qui est fait par derrière.
    Ce virus est un excellent bouclier et un allié inattendu pour le gouvernement qui fait passer en force une loi non aboutie et impopulaire.
    Parler sans cesse de ce virus et développer ce climat anxiogène arrange bien le Président et le gouvernement.
    Quant aux medias, tous suivent bêtement et sagement la ligne tracée par le pouvoir et très peu osent parler du 49.3 dans le détail et des réactions de nos députés tout comme ils. parlent très peu de la raclée que LaREM va prendre dans les grandes villes aux prochaines élections .

    J'aime

    • Sganarelle dit :

      Il n’y aura pas de raclée électorale mais un nombre réduit de votants.
      Le gouvernement choisit pour des raisons politiques.de ne pas reculer les élections , il en porte la responsabilité.
      Si nous entrons en phase 3 comme en Italie nous aurons un nombre exponentiel de malades graves et alors je pense que vous réviserez trop tard votre jugement face à un virus mutant que nos structures déjà défaillantes seront incapable de gérer.
      Tout le monde médical est en état d’incertitude face à ce coronavirus ce qui entraîne à bon droit peur et panique dans la population.
      Un peu d’humilité et de pudeur s’impose

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.