Cette Europe des Nations qui nous manque tant

Au début des années 1960, le général de Gaulle proposait son « plan Fouchet » de création d’une Europe des Nations. L’idée était d’instaurer un gouvernement ou état-major politique commun des grandes nations européennes en charge des décisions stratégiques , internationales ou militaires s’appuyant sur un secrétariat commun. Il a été rejeté par l’Allemagne et le Benelux qui lui ont préféré la supranationalité, c’est-à-dire la construction européenne par la bureaucratie (Commission), le carcan normatif (règlements et directives), les jurisprudences (Cour de Justice) et bien plus tard cette caricature de parlement européen qui représente tout sauf la volonté des peuples. De cet échec historique, il ne reste que les ruines d’une Europe fragmentée entre des Etats déchirés, faibles et  impuissants et qui poursuit sa lente décomposition dont le Brexit n’est qu’une étape supplémentaire. Il est désespérant de voir cette Europe au sens politique et géographique du terme, incluant le Royaume-Uni, de loin la première puissance économique mondiale au regard du PIB additionné de ses Etats, potentiellement géant politique et militaire planétaire, réduite à n’être qu’un nain lâche, soumis et impuissant devant les coups de force de M. Erdogan. Le chantage aux migrants est une abomination. Il est un crime contre des êtres humains (déplacements massifs de populations) et un crime contre les Etats (forcer leurs frontières). Il est un acte de guerre. L’Europe déchiquetée, fragmentée, asservie, tremble devant le dictateur. C’est lui qui devrait trembler devant une Europe unie des Nations, coalisée, confédérée, alliance soudée par l’histoire, la culture, la communauté d’intérêts, parlant d’une seule voix et prête à agir comme un seul homme.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

33 commentaires pour Cette Europe des Nations qui nous manque tant

  1. cgn002 dit :

    Les français ont voté pour un mondialiste et Sarkozy nous a imposé Maastricht. Ce sont l ensemble des français (hormis la puissance publique qui ne cesse de se blinder) et donc la nation (mot devenu péjoratif!…). toute entière, qui en subira les délétères conséquences…

    J'aime

  2. Georges dit :

    Erdogan a compris que nous étions englués dans le politiquement correct et il en profite..

    J'aime

    • cgn002 dit :

      Excellente chronique d Alexandre dell Valle spécialiste du moyen orient.
      Configuration semblable aux années 30 sauf que le Kaiser est ici remplacé par le futur Calife avec une composante religieuse en remplacement du sentiment de revanche allemand.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.