Au salon de l’hypocrisie

Chaque année au mois de février le même rituel revient. Les hauts dirigeants se pressent au salon de l’agriculture sous le feu des caméras de télévision. La France, vieille nation agricole. Il faut les voir déambulant entouré de leur escorte de gardes du corps, buvant le coup, prenant des airs intéressés et tâtant le cul des vaches. A la mode: le petit jeu intelligent de celui qui reste le plus longtemps, 8H, 9H… Pour les occupants de l’Elysée, l’exercice médiatique est un moment fort de l’année. Les autres leaders politiques le suivent, de l’extrême gauche à l’extrême droite. Pendant toute une année, le  monde agricole est loin de leurs priorités. 50% des exploitations agricoles ont un revenu brut de 1750 €, ce qui laisse entendre une rémunération pour l’exploitant bien en dessous du SMIC. Les agriculteurs ne partent pas en vacance, ont les pires difficultés pour scolariser leurs enfants. Ils sont victimes de l’insécurité. En 2016, 750 agriculteurs se sont suicidés, soit 30 à 40 fois plus que la moyenne des autres professions, un chiffre vertigineux qui témoigne de la souffrance d’une profession. Qui parle de cette détresse, dans le monde politique, les media télé-radio? Quel responsable national, quel média télé-radio s’est-il rendu auprès d’une petite exploitation dans la misère? Les belles images aseptisée du salon sont tout en contraste avec l’affreuse réalité, celle d’un suicide tous les deux jours. Et quand vient le salon de l’hypocrisie, sous le feu des caméras de télévision, ils sont là à se pavaner, à pérorer, à pavoiser. Moyen comme un autre de grappiller des points dans les sondages. Quant à l’évacuation d’opposants ou de trublions, elle ne fait qu’aggraver cette sensation étrange d’un décors de carton-patte, d’une bulle de communication coupée du monde réel.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

56 commentaires pour Au salon de l’hypocrisie

  1. cyril de fayet dit :

    bonjour à tous, ce salon permet aux « gros » agriculteurs de se montrer, ceux qui exploitent des centaines d’hectares et gèrent une grosse entreprise, le salon permet aux firmes multinationales de sponsoriser tout cela, mais les perdants sont les petits agriculteurs qui vivent avec 1000 euros par mois. Il faudrait que le public ne soit pas présent, déserte ce salon et l’hypocrisie pourrait cesser, les gens doivent le comprendre, ce n’est pas si compliqué !! à croire que ça l’est ! cyril

    J'aime

  2. Janus dit :

    ce sont surtout les éleveurs qui souffrent et en très large part cela est du au gouvernement français qui n’a pas su les protéger, comme c’est son devoir, de la concurrence des allemands et des danois qui font travailler des polonais, des ukrainiens ou des slovaques au quart du prix dans des exploitations immenses à plus de 1000 têtes et qui ne subissent pas toutes les normes délirantes que notre administration escrologique impose aux agriculteurs français. De plus, ces deux pays ont des entreprises agroalimentaires de taille beaucoup plus importante que les nôtres, ce qui n’est pas neutre pour les négociations avec la grande distribution…
    Toutes les qualités de notre agriculture justifient notre système et devraient exclure les importations du Danemark ou de l’Allemagne qui ne sont pas soumises aux mêmes contraintes. (Cf la ferme des 1000 vaches interdite dans la Somme alors que l’Allemagne et le Danemark en comptent un très grand nombre).
    Je comprends qu’on interdise la ferme des 1000 vaches, mais la contrepartie est de protéger la moindre efficacité de nos exploitations plus petites.
    Ceci est un exemple de l’imbécilité de l’intégration européenne : Nous n’avons pas de territoire pourri comme la Poméranie où tout le monde se fout que les vaches vivent dans un enfer moderniste au milieu des déjections puantes sur un sol quasiment inculte car en Poméranie, il n’y a personne… sinon quelques grands propriétaires prussiens et des ouvriers agricoles polonais travaillant sur des explorations gigantesques pour des salaires très faibles.
    La seconde guerre mondiale a été effacée et l’Allemagne, notre grand adversaire, a reconstitué son Hinterland pour notre grand malheur et ce n’est pas ce petit nabot ridicule qui pourra y changer quoi que ce soit tant il est persuadé de la supériorité de la grande Allemagne.
    J’admire la patience et la bonne volonté des agriculteurs : En d’autres temps le Prince n’aurait pas osé aller les narguer sous le nez comme le font nos puissants du jour.

    J'aime

  3. Philippe dit :

    @Marchenoir
    Comment pouvez-vous dire des choses pareils.
    J’habite dans le Cher en milieu rural, en 1980 dans ma commune il y avait 12 exploitants agricoles aujourd’hui ils ne sont plus que deux. Deux producteurs de lait. et un est en sursis il cessera sans doute son activité l’année prochaine. Sur la communauté de communes 38 exploitants en disparus. En lait c’est 1 million d’hectolites à l’année qui ont disparus. La principale laiterie d’une marque bien connue importe du lait d’Espagne, de Pologne pour faire ses produits laitiers. Des laiteries aujourd’hui dont un groupe très connu que je connais bien fait venir du lait d’Ukraine car elle a acheté une grande partie des laiteries Ukrainiennes, lait qu’elle achète pour deux fois rien et oblige les producteurs français à s’aligner. L’année dernière 6 agriculteurs se sont suicidés dans mon département.
    L’agriculture française est en souffrance. Et le bio est demandé, mais le problème c’est que la demande en bio est supérieure à l’offre. La production bio couvre à peine 5 % de la demande et on importe du bio de Chine, des Etats-Unis, d’Ukraine et d’autres pays qui ne respectent en rien les critères.
    On veut que les producteurs français vendent leur produits moins chers que leurs coûts de production. Les lobbystes sont derrière toute cette magouille.
    Donc s’il vous plait ne racontez pas de salades…..

    Aimé par 1 personne

  4. Annick Danjou dit :

    Tant pis je vais oser… après avoir lu l’article sur causeur « Macron a trouvé sa Léonarda »les vaches ne portent pas de voile , il peut donc leur tâter le cul!!

    Aimé par 1 personne

  5. carlo dit :

    JP Raffarin a proposé hier soir que le mandat des députés soit ramené à quatre ans de sorte qu’il n’ y ait plus de coincidence automatique entre les législatives et la présidentielle.
    Cette réforme va dans le bon sens mais suffirait-elle à restaurer la souveraineté du Parlement ? Le Président élu ne serait-il pas tenté de dissoudre l’Assemblée nationale lorsqu’il n’y dispose pas d’une majorité ?

    J'aime

    • Michel Fremondiere dit :

      UNE raffarinade de plus ,pour Moi,,c’est la proportionnelle intégrale ,Point barre

      J'aime

    • Anonyme dit :

      Quel médiocre ce Raffarin, ce genre d’élu sans idée. La vraie solution c’est un septennat pour la Présidentielle et un mandat de 5 ans pour la députation.

      J'aime

    • carlo, moi je suis pour l’élection législative avant la présidentielle.
      MT

      J'aime

    • carlo dit :

      @ Maxime Tandonnet
      « moi je suis pour l’élection législative avant la présidentielle »
      Ce serait préférable, mais la proposition de Jean-Pierre Raffarin montre tout de même que des personnalités proches du pouvoir ont désormais bien conscience de l’aberration de notre système et cherchent des solutions qui vont dans le bon sens (découplage des élections legislatives et présidentielle, durée différente des mandats de PR et de député ).

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.