Huit Français sur dix

L’hypothèse d’un duel le Pen/Macron en 2022 est rejetée par 80% des Français selon une nouvelle enquête d’opinion publiée le 12 février. Alors que le bulldozer politico-médiatique écrase toute esquisse d’objection au caractère inéluctable de ce duel, le peuple se rebelle. Le désaveu populaire au discours dominant est massif, colossal. Le peuple français a raison. Je partage sans réserve le point de vue des quatre cinquièmes de mes compatriotes à ce sujet. Et je suis fier d’eux, fier d’être un Français parmi les Français. Le peuple se trompe parfois. Il n’est pas toujours la Vox dei. Il peut commettre des erreurs. Mais dans l’ensemble, globalement, dans un monde privé de boussole, l’instinct du peuple est ce qui se rapproche le plus de la vérité et du bien commun. Les élites, universitaires, intellectuelles, administratives, juridiques, politiques, sont moins éclairée qu’elles ne le croient d’elles-mêmes. Au regard des grands courant de l’histoire, c’est bien souvent le peuple qui a raison contre elles. Cette France, prétendue fragmentée, déchirée, déchiquetée, parcellisée, se retrouve unie dans le rejet de cette médiocre perspective. Le peuple est uni, aux quatre-cinquièmes, contre une hypothèse électorale qu’il lui est présentée comme inéluctable. La France unie qui défend sa liberté, son libre choix, une démocratie qui n’appartient qu’à lui. Ce duel insipide, il n’en veut pas. Et nous non plus. Quand une société est privée de repères, trompée et trahie par sa classe dominante, il ne lui reste plus qu’une solution: écouter l’instinct du peuple. Il n’est pas forcément la meilleure solution, mais il est presque toujours la moins mauvaise.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

32 commentaires pour Huit Français sur dix

  1. Citoyen dit :

     » Alors que le bulldozer politico-médiatique écrase toute esquisse d’objection au caractère inéluctable de ce duel, le peuple se rebelle.  »
    Ben voila … La caste politico-merdiatique vit dans une bulle qui a fait sécession d’avec la population, et qui l’exaspère au plus haut point … A partir de là, tout devient possible … Le pire (surtout), comme le meilleur …

     » Les élites, universitaires, intellectuelles, administratives, juridiques, politiques, sont moins éclairée qu’elles ne le croient d’elles-mêmes.  »
    C’est un euphémisme ! … et c’est peu de le dire …
    Mais c’est un sujet beaucoup plus général, et grave, que leur simple cas : A l’asile, pour les fous, ce sont toujours les autres qui sont fous … Le problème devient critique, quand on a eu le malheur de confier les manettes à des fous …

     » Le peuple est uni, aux quatre-cinquièmes  » Pour ce qui est du rejet , c’est patent ….
    Faudrait surtout pas en déduire, qu’elle est unie pour les solutions à apporter au problème … et c’est bien là, tout le fond du problème …

    J'aime

  2. Pradault Louise dit :

    Bien malin qui peut dire de quoi demain sera fait. Il y a ce qu’on espère ce qu’on souhaite ce qu’on redoute et quand on voit l’affaire Griveaux on ne peut rien prédire. C’est sans compter sur la bêtise humaine ou la pandémie en route
    .Pour le moment l’horizon est brumeux et comme Michel Frémondiére je pense que les présidentielles sont loin : les français englués dans les municipales n’ont aucune véritable idée de ce que pourrait être leur vote à cette époque alors que tout est déjà bien difficile actuellement. Espérons seulement être débarrassé des bobos pour retrouver un certain bon sens et «  faire le bon choix » .

    J'aime

  3. Janus dit :

    Petit détour instructif vers Cicéron et Denys de Syracuse : https://nicolasbonnal.wordpress.com/2020/02/14/je-prie-les-dieux-lui-dit-cette-femme-de-te-donner-une-longue-vie-parce-que-je-crains-que-celui-qui-te-succedera-ne-soit-plus-mechant-que-toi-puisque-tu-es-pire-que-tous-ceux-qui-t-2/
    On devrait toujours en période de crise revenir aux bons auteurs de l’antiquité qui ont connu tout ce que nous vivons et en ont mieux parlé que nous ne saurions le faire grâce à la dureté minérale et le laconisme de la langue latine…
    Tout cela est une vaste comédie, bien sordide comme Griveaux :

    Life’s but a walking shadow, a poor player
    That struts and frets his hour upon the stage
    And then is heard no more: it is a tale
    Told by an idiot, full of sound and fury,
    Signifying nothing.
    Macbeth Shakespeare

    J'aime

  4. Gil dit :

    Bonjour

    Pour sortir la France de ce véritable merdier il faut :
    – Interdire le pantouflage de la haute fonction publique (du public eu privé et vis versa).
    – Exiger un casier judiciaire vierge por les candidats mais pas seulement il ne faut aucune condannation passée et effacée.
    – Le plus important quand un haut fonctionnaire exerce un mandat électif, il doit démissionner DEFINITIVEMENT de la fonction publique et ne pas pouvoir être recasé et payé avec de l’argent public (ex dominique voinet recasée à 100000 euros brut par an merci hollande. C’est quoi la plus value de voinet pour toucher 100000 balles brut par an ? vous savez vous ?).
    – Un terme à tous les avantages délirants (13 annuités de retraite pour 2 mois travaillés au conseil d’état par ex.et il y en a en masse )
    Nous avons une racaille qui se sert, se sucre, ne prend aucun rique pusqu’ils regagnent leur corp d’origine en cas de défaite électoral, qui n’a aucun compte àa rendre même en balançant l’argent public par les fenêtres.

    Une fois tout ça fait on va économiser un pognon de dingue !!!!

    Tant qu’un candidat ne propose pas ça, je ne me déplacerai plus et dans moins de 5 ans je serai parti de ce pays de fous.
    Cordialement

    J'aime

  5. Mildred dit :

    Monsieur Tandonnet,
    Si l’on acte, comme vous, que 80% des Français rejettent un nouveau duel Le Pen/Macron, le déplacement du président Macron à Chamonix – une opération purement démagogique en vue de séduire l’électorat écolo – ne pourrait-il pas jouer comme un tremplin offert à Yannick Jadot, député européen EELV depuis 2009, au cas où lui-même, Macron, serait empêché de se présenter ?

    J'aime

  6. Timéli dit :

    Certes, on peut critiquer le pouvoir en place (je le fais souvent), mais la question fondamentale est : qui pour remplacer Macron ? Et, malheureusement, on n’a pas de nom….Du moins, susceptible d’être à la hauteur de la fonction ! On a donc du souci à se faire, même si certains croient au miracle. Mais ça, c’est une autre affaire !

    Aimé par 1 personne

  7. Trigwen dit :

    Même si les Français ne veulent pas de ce duel, l lui faudra faire avec si cela arrive.Tout dépend de son vote au premier tour. Un constitutionnaliste disait à propos des élections au suffrage universel direct : « Au premier tour on choisit, au second tour, on élimine. » A ce peuple de bien choisir ses candidats au premier tour.
    De plus, ce même peuple élit un homme en écoutant un raccourci de son programme à partir des informations ou des prospectus mais très très rarement il ne va lire le programme d’un candidat dans le détail.
    Or, en ce qui concerne le président Macron, il se trouve qu’à ce jour, il a mis en oeuvre une grande partie des promesses annoncées dans son programme. Malheureusement pour le personnage élu, quel qu’il soit, le peuple est d’accord avec lui lorsqu’il vote pour lui mais se rebelle quand il constate qu’une de ses mesures le touche directement.
    C’est le cas des réformes : les Français sont tous pour réformer le pays mais, dès que ces réformes le touchent individuellement, il descend manifester et hurle à l’assassin ! sait-il ce qu’il veut finalement ?
    Quant au fait qu’il ne veut pas d’un duel Le Pen-Macron, nous ne sommes qu’à deux ans et demi des élections,présidentielles et d’ici là, il y aura le temps de voir émerger des candidats.
    Si on se retrouve avec un duel Pen-Macron, beaucoup s’abstiendront et l’élu se retrouvera au pouvoir avec ne minorité de voix par rapport aux inscrits mais, dans ce cas, que les abstentionnistes ne viennent pas hurler si une façon de gouverner ne leur convient pas : indirectement ils auront porté au pouvoir l’homme qui les dirige !

    J'aime

  8. Tracy LA ROSIÈRE dit :

    APARTÉ
    Je ne veux pas abuser de votre site et si vous jugez mon propos inapproprié, vous le relèguerez aux oubliettes.
    Je veux très simplement apporter un soutien à M. Jean-Louis Leroux, agriculteur de son état. Comme tel, je le présume, Jean-Louis Leroux se lève-tôt, travaille beaucoup, gagne peu et ne part jamais aux sports d’hiver – ne parlons même pas des vacances d’été… son sang n’a fait qu’un tour lorsqu’un jour il entendit des bruits : on était en train de la cambrioler. Il prit son fusil et tira sur un jeune (nommé Jean Duvoyage) qu’il blessa grièvement. Que croyez-vous qu’il arriva? Eh bien notre brave Jean-Louis se retrouva en prison parce qu’en Bisounoursland, on se fait cambrioler, on se fait agresser, on se fait violer, en silence, en observant sagement les codes de la loi .
    De la tenue pardieu !
    Se défendre ? Vous n’y pensez pas…
    Tout acte de défense serait à mesurer avec un code civil à portée de main.
    Je vois, moi, en ce Jean-Louis comme un frère, un de ces manants, un de ces Croquants, un de ces Nu-pieds d’hier, Gilet Jaune d’aujourd’hui, un de ces ruraux dont je suis très proche par la simplicité, la droiture, le goût de la chose bien faite, l’amour de la terre, l’attachement à un terroir.
    Dans un livre intitulé « Croquants et Nu-pieds, les soulèvements paysans en France de XVIe au XIXe siècle », Yves-Marie Bercé nous rappelle comment, il y a quelques lustres, une solidarité s’exerçait au sein de la cellule institutionnelle et d’habitat élémentaire, la commune. Dès qu’une menace se présentait on sonnait le tocsin, les habitants se regroupaient et y faisaient face. Nous serons contraint, par la force des choses, de retrouver de tel liens de solidarité disparus et de réfléchir sur un droit d’auto-défense. On me m’objectera l’état de droit, le vivre-ensemble, le respect de la vie d’autrui et autres fadaises. Ce qu’on me rétorquera est du même tonneau que sur l’immigration : on n’a pas le choix et vous devez vous adapter. Je suis persuadé du contraire. Encore faut-il le vouloir. Il faut absolument que la crainte change de camp et pour cela s’en donner les moyens.
    Voilà la raison pour laquelle je soutiens, sans aucune restriction, ni morale, ni intellectuelle, ce pèquenaud, car pèquenaud je suis aussi !
    Cordialement.

    Aimé par 3 personnes

  9. La France ça n’existe pas, la gauche ça n’existe pas, la droite ça n’existe pas, le peuple ça n’existe pas. Il existe des France, des gauches, des droites, des peuples qui cohabitent plus ou moins bien sur un même territoire au gré de l’Histoire.

    J'aime

  10. pabizou dit :

    Bonjour . Beaucoup de bruit pour pas grand chose . Les questions essentielles n’ont pas été posée, en particulier :
    seriez vous prêts à vous faire rouler dans la farine comme en 2017?
    Dans le cas d’un duel micron-la peine irez-vous voter?
    Pensez vous qu’un président élu avec une abstention massive au second tour serait en situation de gouverner?

    J'aime

  11. Scarambolage dit :

    1) le peuple ne se trompe jamais même et surtout quand sois disant il se trompe,
    sinon pas de démocratie réelle
    2) le seul vote démocratique c’est publique et à main levée sinon c’est les magouilles
    3) nous sommes dans des états totalitaires, nous vivons dans un camp de concentration

    tout le reste est du blabla inutile.

    Aimé par 1 personne

    • xc dit :

      A main levée, cela permet à la Mafia, au Parti, au patron, etc, de vérifier que vous votez « bien » et non conformément à vos convictions. Pourquoi croyez-vous que le vote est secret en démocratie ?

      J'aime

    • bsadacheng dit :

      hihihi j’ai bien ri, alors là vous êtes autant déconnecté de la réalité que macron. avec VOTRE démocratie, chaque pouvoir est une mafia en plus de la mafia canal historique. Mafia politique, judiciaire, religieuse, patronale, administrative etc etc. Dans VOTRE démocratie chaque mafia est armée jusqu’au dents, seul le peuple n’a pas le droit de se défendre (la  » justice » le met en prison si il se défend).

      Aimé par 1 personne

  12. Bernard dit :

    Bonjour Maxime, bonjour à tous,
    Bien d’accord. Le bourrage de cranes que nous servent tous les jours certains médias devient ridicule. Chacun votera comme il le veut et non pas comme une clique aux intérêts personnels voudraient voir le Peuple voter.
    Qui à mettre c’est une autre question, mais c’est dans plus de deux années, donc let it be.

    J'aime

  13. carlo dit :

    « Ce duel insipide, il n’en veut pas »
    Soit, mais voudrait-il d’un autre duel tel que EM / Bernard Cazeneuve ou EM / Francois Baroin ?
    Les Français me semblent désirer inconsciemment autre chose : peut-être la candidature d’une personnalité « au-dessus de la mêlée » qui, sans se présenter comme un sauveur, serait capable d’incarner l’unité de la Nation et qui laisserait gouverner le Premier Ministre … conformément à la lettre de la Constitution.
    Dans ce cas, une personnalité atypique pourrait avoir ses chances, comme cela a d’ailleurs été le cas en 2017.

    J'aime

    • Alain De Vos dit :

      un vrai chrétien par exemple

      J'aime

    • carlo dit :

      « un vrai chrétien par exemple »
      Pourquoi pas ?
      En tout cas un  » honnête homme », capable de faire preuve d’impartialité, de hauteur de vue, ne se prenant pas pour une « srar », prudent et décidé à respecter scrupuleusement la Constitution…

      J'aime

  14. Fredi M. dit :

    En fait vous n’avez pas bien compris ce sondage : les français ne veulent pas d’un duel MLP/MACRON, ils veulent un duel MLP/X à déterminer.
    C’est plus clair ?

    Aimé par 1 personne

  15. Janus dit :

    Ceci dit, ce n’est pas gagné. Ci-joint une analyse intéressante de la dérive du système de la Ve république et du « bouclier » que représente la constitution dans ses avatars pour le président, même mal élu : https://metainfos.fr/2020/02/10/macron-de-lincapacite-politique-au-bouclier-constitutionnel/

    J'aime

  16. Janus dit :

    de Gaulle : « Je vous supplie de ne pas traiter les journalistes avec trop de considération. Quand une difficulté surgit, il faut absolument que cette faune prenne le parti de l’étranger, contre le parti de la nation dont ils se prétendent pourtant les porte-parole. Impossible d’imaginer une pareille bassesse – et en même temps une pareille inconscience de la bassesse. Vos journalistes ont en commun avec la bourgeoisie française d’avoir perdu tout sentiment de fierté nationale. Pour pouvoir continuer de dîner en ville, la bourgeoisie accepterait n’importe quel abaissement de la nation. Déjà en 1940…La Révolution française n’a pas appelé au pouvoir le peuple français, mais cette classe artificielle qu’est la bourgeoisie. Cette classe qui s’est de plus en plus abâtardie, jusqu’à devenir traîtresse à son propre pays. Bien entendu, le populo ne partage pas du tout ce sentiment. Le populo a des réflexes sains. Le populo sent où est l’intérêt du pays. Il ne s’y trompe pas souvent. »
    Maxime,vous êtes en bonne compagnie et j’espère avec vous qu’on se sortira enfin du piège Mitterandien, Mitterand qui était bien pour la France l’incarnation du Diable de Faust.

    Aimé par 3 personnes

  17. Zonzon dit :

    Alors on fait quoi ?
    On reste la tête dans le ….. les étoiles ?
    Ou on prend le train ?

    Il y a des années que les français responsables réfléchissent à autre chose ! Vous pas encore cher Maître !

    La période historique commencée en 74 se termine. Nous sommes dans une situation analogue à 1787 ! La classe politicienne vit ses derniers moments ! Du balai !

    Aimé par 1 personne

  18. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Rien de bien étonnant qu’une large majorité des Français ne souhaite pas voir reproduire ce qu’ils ont vécu en 2002 et en 2017.
    Les français ont été bernés depuis trop longtemps, en fait depuis 1981 et le fameux programme commun de la gauche qui n’a vécu qu’une année et qui continue de faire tant de ravages dans notre économie et dans la société Française.
    Il aura donc fallu 39 ans et la montagne de mensonges et de tripatouillages de nos 5 derniers Présidents pour que les Français s’aperçoivent qu’il ont été grugés par nos politiciens sans vergogne de tous horizons.
    Aujourd’hui, les derniers sondages montreraient qu’un candidat écologiste pourrait recueillir une grande partie des voix des Français, sans doute pour singer le rôle de l’idiot utile que joue depuis plus de 20 ans le FN/RN . On a vu et largement commenté l’inconséquence et la stupidité des écologistes qui en dehors de leurs idées absurdes et inapplicables ne rêvent et se battent entre eux que pour une seule chose : devenir khalife à la place du khalife, reproduire avec leurs amis les mêmes dérives et se partager les fromages de la République.
    Si le souhait des Français est de remplacer un parti extrémiste et sans programme intelligent par un parti de bisounours incompétents, avides et bagarreurs : non merci, très peu pour moi puisque le résultat est connu par avance.
    Actuellement le pouvoir a verrouillé toutes les administrations. Tous les postes importants et Directions sensibles sont sous contrôle de la « Macronie » et l’on peut faire confiance à cette équipe sans états d’âme et sans scrupule pour qu’elle ne lâche rien sans y être contrainte d’ici 2022.
    Alors, que 80% des Français rechignent à revoir le sempiternel duel RN/Progressistes, on ne peut qu’être satisfait mais si c’est pour voir un nouveau duel tout aussi crétin avec le même résultat final, je me dis qu’une grande partie des Français, élevés et maintenus dans la crétinerie de masse, ne doivent pas être encore assez malheureux pour avoir le discernement nécessaire et ouvrir enfin les yeux.

    J'aime

    • Michel Fremondiere dit :

      mon cher,,votre aveuglement vous aveugle ,un partis sans programme intelligeant ? , vous ne l’avez pas lue ,dedans il y a du bon ,nous a LR ,on attend toujours un programme final,,,,

      J'aime

  19. Michel Fremondiere dit :

    il y a ce que l » on souhaiterait, ,,puis la réalité ,Lepen-Macron ,en 2022 ,que cela plaise ou Non ,se sera cela ,alors que fera LR au second tours ,et la gauche vers qui va telle se tourner,,,avant ,les élections municipal ,,,et les élections présidentiel c « est encore loin

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.