Huit Français sur dix

L’hypothèse d’un duel le Pen/Macron en 2022 est rejetée par 80% des Français selon une nouvelle enquête d’opinion publiée le 12 février. Alors que le bulldozer politico-médiatique écrase toute esquisse d’objection au caractère inéluctable de ce duel, le peuple se rebelle. Le désaveu populaire au discours dominant est massif, colossal. Le peuple français a raison. Je partage sans réserve le point de vue des quatre cinquièmes de mes compatriotes à ce sujet. Et je suis fier d’eux, fier d’être un Français parmi les Français. Le peuple se trompe parfois. Il n’est pas toujours la Vox dei. Il peut commettre des erreurs. Mais dans l’ensemble, globalement, dans un monde privé de boussole, l’instinct du peuple est ce qui se rapproche le plus de la vérité et du bien commun. Les élites, universitaires, intellectuelles, administratives, juridiques, politiques, sont moins éclairée qu’elles ne le croient d’elles-mêmes. Au regard des grands courant de l’histoire, c’est bien souvent le peuple qui a raison contre elles. Cette France, prétendue fragmentée, déchirée, déchiquetée, parcellisée, se retrouve unie dans le rejet de cette médiocre perspective. Le peuple est uni, aux quatre-cinquièmes, contre une hypothèse électorale qu’il lui est présentée comme inéluctable. La France unie qui défend sa liberté, son libre choix, une démocratie qui n’appartient qu’à lui. Ce duel insipide, il n’en veut pas. Et nous non plus. Quand une société est privée de repères, trompée et trahie par sa classe dominante, il ne lui reste plus qu’une solution: écouter l’instinct du peuple. Il n’est pas forcément la meilleure solution, mais il est presque toujours la moins mauvaise.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

32 commentaires pour Huit Français sur dix

  1. luc dit :

    Voici quelques statistiques de l’INSEE qui démontrent un certain nombre de mensonges distillés par la droite.
    On se souvient de Nadine Morano dénonçant la hausse des naturalisations décidée par Manuel Valls.
    Ce tableau de l’INSEE démontre que le nombre de personnes qui obtenait chaque année la nationalité française était supérieur quand la droite était au pouvoir.
    Ceci avec un record en 2004 avec 168 000 personnes.

    Source:
    Acquisitions de la nationalité française
    Données annuelles de 1999 à 2018
    https://www.insee.fr/fr/statistiques/2381644

    J'aime

  2. « Ecouter l’instinct du peuple. Il n’est pas forcément la meilleure solution, mais il est presque toujours la moins mauvaise. »

    Il y a effectivement parfois une sagesse populaire que n’ont pas souvent les dirigeants du monde. Presque toujours ce sont les dirigeants qui mènent le monde à sa perte. Les peuples en général cherchent à survivre. Mais parfois ils soutiennent des dirigeants qui les mènent à leur perte.

    Ceci dit et écrit de quel peuple parlons-nous en ce qui nous concerne? Celui qui soutient la Commune? Celui qui soutient les Versaillais? Celui qui soutient Pétain? Celui qui soutient De Gaulle? Le peuple des villes? Le peuple des champs? Le peuple de gauche? Le peuple de droite? Le peuple qui vote? Le peuple qui ne vote plus? Le peuple ouvert au monde? Le peuple fermé au monde? Je laisse à chacun poursuivre ou non la liste des peuples de notre pays.

    J'aime

  3. Freddie dit :

    Les Français ne veulent pas de ce duel ? Qu’ils votent pour d’autres candidats au premier tour alors. Personne ne les obligé à se gaver de télévision et à voter pour les candidats les plus médiatisés. Tous ces gens qui racontent qu’ils n’acceptent pas le RN et désapprouvent Macron vont quand même le plus souvent voter pour l’un ou l’autre. Ils obéissent aux médias. A Paris pour les municipales c’est pareil. Pas de place dans les médias pour les candidats les moins connus. Et les gens marchent ! Ils votent comme on achète une lessive, après avoir vu la pub à la télé. Les politiques seraient bien héroïques de ne pas en profiter, puisqu’on peut faire n’importe quoi, endetter une ville où un pays en dépit du bon sens où insulter ses compatriotes, et être élu ou réélu quand même. Pourquoi ? Parce que les gens ont la flemme d’étudier sérieusement les candidatures et les programmes. La paresse. Ce n’est pas pour rien qu’elle est citée parmi les péchés capitaux.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.