Rachida Dati

Rachida, je la connais très bien, comme collègue au cabinet de Nicolas Sarkozy puis comme ministre de la Justice. Elle concilie sagesse, dynamisme et force de caractère, des qualités qui se trouvent rarement réunies chez la même personne. Le défi qu’elle s’est donné, celui de la reconquête de Paris martyrisé, mérite toute notre attention et notre soutien.

Rachida Dati fait campagne seule, et ne fait aucune concession. Comment expliquer que sa stratégie fonctionne si bien ? Que devraient en retenir les autres candidats LR aux municipales ?

Plusieurs facteurs explique sa réussite. D’abord, elle s’est forgée une belle image dans sa mairie du 7ème arrondissement depuis 2008. Elle n’est pas parachutée, elle dispose d’un ancrage parisien depuis plus de dix ans et d’une réputation positive, de proximité et d’efficacité. Ensuite elle donne une image de dynamisme, de volonté et de pragmatisme. Elle n’avance pas à « reculons », elle montre qu’elle y croit et tient un discours de victoire. Elle manifeste une énergie qui plaît voire qui impressionne, rappelant, consciemment ou inconsciemment, celle de son mentor Nicolas Sarkozy en 2007. Elle est claire et sans ambiguïté dans ses propositions, elle ne fait aucune concession aux modes idéologique : elle veut remettre de l’ordre à Paris, par exemple rendre aux bois de Vincennes et de Boulogne leur vocation d’accueil des familles, rétablir en partie la circulation sur les voies sur berges. Enfin, elle est droit dans ses bottes, refuse toute concession et toute compromission, notamment avec les candidats en Marche.

Aujourd’hui, Dati a créé une vraie une vraie dynamique, et est donnée deuxième par les sondages juste derrière Anne Hildalgo (20% contre 23%) et devant Benjamin Griveaux qui est de 16% des sondages. N’est-ce pas là la preuve que LR doit sortir de sa réflexion au regard de potentielles alliances avec LREM et que les candidats LR aux municipales peuvent remporter les élections locales seuls ? 

Oui, il existe un potentiel électoral pour la droite dont les idées et les valeurs, à conditions d’être clarifiées, pourraient être majoritaires dans le pays, en matière de sécurité, d’immigration, de politique économique et sociale, d’éducation. Son grand problème aujourd’hui est qu’elle est écartelée entre LREM et le RN. Elle a le sentiment qu’entre les deux son espace démocratique est réduit et ne suffit plus pour gagner des élections. Les difficultés rencontrées par le quinquennat Macron, son impopularité et son échec annoncé aux municipales rouvrent un horizon à la droite. L’exemple de Rachida Dati montre qu’elle peut s’en sortir à la condition toutefois de rejeter toute compromission – car les électeurs détestent les manœuvres politiciennes – et de montrer qu’elle a un projet clair et précis notamment axé sur le rétablissement de l’autorité de l’Etat dans le pays avec une volonté déterminée de le mettre en œuvre.

– En optant pour cette stratégie, LR pourraient-ils créer la surprise et consolider leur ancrage local ? 

 La difficulté est que cette stratégie dépend beaucoup de la personnalité des candidats. Mme Dati incarne déjà quelque chose à Paris. En outre, elle a été ministre de la Justice pendant plus de deux ans. Donc ce n’est pas seulement affaire de stratégie mais aussi de personnes. Cependant, elle montre en effet la bonne ligne : celle du refus des compromission ou de la tentation de l’alliance avec LREM et de l’énergie conciliée avec le respect des principes républicains. Il faut aussi un discours clair autour du besoin de rétablissement de la paix civile que ressent plus que jamais le pays. Il faut répondre au besoin de démocratie et de dialogue authentique, de respect du peuple qui s’exprime un peu partout. A ce prix, un bon résultat de LR aux municipales est envisageable et permettrait d’aborder l’avenir et d’ouvrir une espérance pour les prochaines échéances de 2022, présidentielles et législatives.

 

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

31 commentaires pour Rachida Dati

  1. Annick Danjou dit :

    Maxime, je crois qu’on voit trop N. Sarkozy dans les médias actuellement, avec Macron, avec Estrosi, je pense qu’il joue contre son camp et c’est ce que je (nous) lui avions reproché au moment des européennes. Est-ce voulu? Est-ce involontaire? Est-ce?…Est-ce?.. Mais à mon avis ce n’est pas bon.

    J'aime

  2. Bernard Meyer dit :

    Rachida Dati représente la droite et non les français dont vous parlez depuis plusieurs mois et qui souffrent en essayant de se faire entendre. Le choix de son 7ème Arrondissement en dit long sur sa personnalité.
    La ville de Paris respire, tous les parisiens profitent des espaces libérés des voitures. Ils peuvent se déplacer en vélos de plus en plus facilement.
    Les quartiers populaires ont vus leurs trottoirs s’élargir pour permettre aux résidents de se déplacer aussi facilement que ceux situés dans le 7eme arrt.
    Alors le vote se résumera bien à une opposition entre la rive droite et rive gauche.
    Merci pour vos articles
    Envoyé de mon iPhone

    J'aime

    • EAd'A dit :

      Après une espagnole, une algérienne ??? Mais où est donc la France ???? Paris capitale des Gaules..Qu’un français reprenne sa place !

      J'aime

  3. Tracy LA ROSIÈRE dit :

    Joker.

    J'aime

  4. Timéli dit :

    Dans une élection municipale, on ne vote pas pour un parti mais pour un(e) candidat(e). Donc, c’est un profil, une personnalité qui sont avant tout choisis. Et, effectivement, Rachi Dati a toute ses chances. L’écologie dont se réclame Hidalgo commence sérieusement à user et porter sur les nerfs. Tourner la page Hidalgo me semble une belle opportunité, et, de surcroît, avec une candidate à la hauteur de la fonction.

    J'aime

  5. Trigwen dit :

    Je rejoins totalement ton analyse sur madame Dati ainsi que celles des autres commentateurs. Cette femme a des convictions, ne fait pas dans la compromission et reste fidèle à ses idées. Malheureusement, certains autres L.R. l’envient et la craignent et sont prêts à lui faire un croc-en-jambe plutôt que l’aider à gagner Paris.
    Ce n’est pas Christian Jacob qui n’a en rien l’envergure d’un chef de parti ni son autorité qui les rappellera à l’ordre.
    Pourtant une victoire de peu de madame Dati ne m’étonnerait pas tant la mère Hidalgo a su se faire haïr par les Parisiens et trop faits juste pour une classe favorisée. Ce sont les bobos friqués et peu écologistes dans les actes qui feront la différence.
    Quant à LaREM, ils vont connaitre une belle fessée ! La double erreur du président Macron a été de se mêler de cette élection alors qu’un président de la République est le Président de tous les Français et doit se trouver au-dessus des partis.
    La seconde erreur a été de nommer Grivaux et de ne pas tenir compte de la popularité de Villani. Il aurait été plus judicieux de demander à Grivaux de se retirer voici deux mois car ils auraient peut être augmenté leurs chances. Là, c’est cuit !

    Aimé par 1 personne

    • carlo dit :

      L’ (…) erreur du président Macron a été de se mêler de cette élection alors qu’un président de la République est le Président de tous les Français et doit se trouver au-dessus des partis. »
      Entièrement d’accord avec vous, Trigwen.

      Aimé par 1 personne

    • carlo dit :

      « L’(…) erreur du président Macron a été de se mêler de cette élection alors qu’un président de la République est le Président de tous les Français et doit se trouver au-dessus des partis.  »
      On ne peut d’ailleurs que s’étonner que presque personne ne reproche à EM de se mêler de l’élection municipale à Paris, mais qu’on lui reproche de manquer d’autorité … comme s’il entrait dans ses fonctions de départager des candidats à une telle élection, alors que ce n’est évidemment pas pour cela que les Français l’ont élu, ni qu’ils mettent à sa disposition autant de moyens, coûteux pour le budget de l’Etat.
      Qu’il se contente d’exercer les fonctions que lui reconnaît la Constitution et qu’il le fasse bien !

      J'aime

  6. Michel Fremondiere dit :

    pourvue que le Sarkozy ne vienne pas la soutenir, lui qui nous a trahie ,le NON au référendum ,tout se jouera au second tours, avec forcément des alliances,,,

    Aimé par 1 personne

    • carlo dit :

      Ceci fait que NS est particulièrement mal placé pour donner des conseils à EM sur son « métier ».

      J'aime

  7. E Marquet dit :

    J’avoue que les élections parisiennes m’indiffèrent totalement. Cela fait bien longtemps que je n’use plus mes chaussures sur les pavés parisiens, sauf obligation, tant cette ville est inaccueillante et fatigante, et ses habitants désagréables et indifférents.
    Ce n’est pas nouveau, certes, John-Petit-senn (1792-1870) déjà en 1846 écrivait dans Bluettes et Boutades « Partout l’égoïste ne pense qu’à lui, mais il semble qu’à Paris personne n’ait le temps de songer aux autres ».
    Ceci étant, voir, lire ou entendre Mme Dati dans les médias, nous changerait de l’accent traînant de Doña A Hidalgo, et nous éviterait les stupidités du Sieur Griveaux. Ce serait une bouffée d’air.
    Pour le reste les bobos parisiens feront bien ce qu’ils voudront.

    J'aime

  8. Annick Danjou dit :

    D comme Dati Maxime j’espère qu’elle saura tenir le cap et surtout qu’elle éliminera Hidalgo. Je ne vote pas à Paris bien qu’y habitant actuellement, dommage!
    Et vive le Brexit! Comme je le disais ici souvent les anglais n’attendaient que cela. Je les envie vraiment !!

    Aimé par 1 personne

  9. Bernard dit :

    Bonjour Maxime bonjour à tous,
    Avec Rachida Dati, voilà quelqu’un qui ne fait pas d’esbroufe sur les plateaux de télévision, ni sur les ondes. Vu de mon coin reculé de province, j’ai grand plaisir à ne pas l’entendre dire tout et son contraire comme ses deux concurrents de LREM. Je repense par exemple au cirque organisé par Cédric Villani dimanche dernier. Et la surenchère de Benjamin Griveau avec le déplacement de la gare de l’Est alors que la transformation de la gare du Nord est loin d’être actée. Elle brigue la place de Maire de Paris, comme avait fait en son temps Jacques Chirac. Je ne serais pas étonné si on me disait que Nicolas Sarkozy aide de ses conseils son ancienne Garde des Sceaux.

    J'aime

    • carlo dit :

      @ Bernard
      « Je ne serais pas étonné si on me disait que Nicolas Sarkozy aide de ses conseils son ancienne Garde des Sceaux. »
      NS est trop occupé : il conseille déjà EM … avec le succès qu’on sait.

      J'aime

    • carlo, il le conseille sur le « métier » de chef d’Etat, pas sur la politique.
      MT

      J'aime

    • Bernard, oui c’est sûr qu’il y est pour qlqchose.
      MT

      J'aime

    • carlo dit :

      @ Maxime Tandonnet
      « Il le conseille sur le « métier » de chef d’Etat, pas sur la politique. »
      Vu la façon dont EM exerce ses fonctions, soit il lui donne de mauvais conseils, soit ses conseils ne sont pas efficaces.

      J'aime

  10. Sganarelle dit :

    Et puis, et ce n’est pas négligeable, Mme Dati a le sens de l’esthétique elle aime ce qui est beau donc espérons qu’en plus du pratique et parce qu’elle a conscience de l’importance économique du commerce du luxe, elle saura rendre à Paris ses lettres de capitale de la beauté et du charme . Cela signifie non pas d’en fermer les portes aux «  gens qui ne sont rien » mais de nettoyer les rues dératiser les parcs et améliorer la circulatio pour en favoriser l’attraction.
    On aurait pu croire qu’une femme aurait su rendre à Paris ses lettres ne noblesse..mais encore faut- il qu’elle en ait le goût et la volonté nécessaires.
    Cette ville mérite l’excellence souhaitons lui ce qu’il y a de mieux.

    Aimé par 1 personne

  11. carlo dit :

    « Son grand problème aujourd’hui est qu’elle est écartelée entre LREM et le RN.3
    C’est la vérité. La plupart de ses dirigeants et ex-dirigeants (NS, AJ, CE, VP) soutiennent EM, et les authentiques libéraux ne peuvent que se féliciter de le voir attaquer les « gaulois réfractaires », hostiles aux réformes libérales qui minent la société française.
    Les libéraux ont leur champion pour la présidentielle : il s’appelle EM.

    J'aime

    • pabizou dit :

      Il faut être d’une stupidité sans borne ou d’une ignorance crasse pour voir en Macron un libéral .

      Aimé par 1 personne

    • carlo dit :

      « Il faut être d’une stupidité sans borne ou d’une ignorance crasse pour voir en Macron un libéral. »
      Les attaques personnelles signent toujours la défaite de la pensée.

      Aimé par 1 personne

  12. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Les principales difficultés pour reconquérir la mairie de Paris sont toujours liées au manque de réel soutien de l’état-major LR où quelques voix dissonantes continuent de se faire entendre sur le choix de Madame Dati. A ce sujet, il serait temps que C. Jacob affirme son autorité et siffle la fin de la récréation. Mais il faudra aussi que Madame DATI se méfie de certains de ses collègues maires d’arrondissements qui ont plutôt tendance depuis quelques semaines à lui « savonner la planche », comme par exemple l’hypocrite maire sortant du XVème ou comme celui du VIème très critique vis à vis d’elle.
    SI j’avais un conseil à lui donner bien modestement, je parodierais Philippe II le hardi et lui dirais « Madame Dati gardez-vous à droite, Madame Dati gardez-vous à gauche »
    Au vu de la détestation de Madame Hidalgo par de nombreux parisiens, de la débandade du clan LREM et de l’absence de candidat crédible de gauche, la mairie de Paris devrait être à la portée de Madame Dati, souhaitons-lui bonne chance et surtout beaucoup de courage, une santé de fer et un moral à toute épreuve.

    Aimé par 1 personne

    • G Bayon, oui mais Paris est gravement boboïsé…Ce sera difficile mais on y croit.
      MT

      Aimé par 1 personne

    • Annick Danjou dit :

      Maxime voilà une expression bien choisie gravement boboïsé. Nous nous faisions la remarque avec mon mari dernièrement lorsque nous marchions le long des quais. Ceux et celles qui courent deviennent agressifs vis à vis de ceux et celles qui marchent et qui les dérangent dans leur course dominicale. Pousse toi de là que je passe c’est Hidalgo qui l’a dit!! Paris devient invivable.

      J'aime

  13. pabizou dit :

    Mme Dati, en temps que ministre de la justice m’a laissé un meilleur souvenir que beaucoup de ses précedesseurs ou successeurs . Il serait temps que Paris retrouve la raison et se débarrasse de la catastrophe ambulante qui la détruit consciencieusement depuis trop longtemps . Espérons pour elle qu’elle ne recevra pas le soutien de Sarkozi qui pourrait la disqualifier aux yeux de beaucoup .

    J'aime

  14. Doran dit :

    Les thèmes de l’immigration et de la famille n’intéressent pas LR
    dans exportmci / Politique — par Léo Kersauzie — 31 janvier 2020
    Le parti Les Républicains (LR) consulte actuellement ses adhérents pour connaitre les thèmes qui les intéressent. L’immigration ne fait pas partie des 12 enjeux proposés. L’abrogation de la loi Taubira et, plus largement, la politique de défense de la famille non plus.

    Voici le document envoyé aux fédérations des Républicains : Suit une série de questions qui démontrent clairement l’absence de vision et surtout de stratégie d e ces gens là.
    Je n’ai pu les copier mais si vous consultez le site MPI, vous les trouverez .

    Ce n’est pas au niveau d’une résurrection du pays . Courir après les LR me parait dérisoire . N’oublions pas le dernier vote du Sénat sir la PMA. Tous couchés devant Macron par crainte d’être traités de ringards! Ces gens là n’ont aucune colonne vertébrale , aucune conviction … J’ai beaucoup d’estime pour Rachida Dati . Je gage que les LR la trahiront au premier tournant .

    Doran

    Aimé par 2 personnes

    • Citoyen dit :

      Eh oui, chez LR, les masques tombent facilement, faute de les avoir solidement attachés … Quand, le sommet de l’ambition se limite au mieux à récupérer des fauteuils encore chauds, assortis de prébendes, ce qui se vérifie plus souvent qu’il ne le faudrait chez eux, il faut de la souplesse dans les convictions … Pour ce faire, il faut être le plus lisse possible …
      Et pour pérenniser le fonds de commerce, il faut éviter les sujets qui fâchent … ça fait fuir la clientèle …

      Aimé par 2 personnes

Répondre à Sganarelle Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.