Honneur de l’Etat de droit

Quand la vie politique fait naufrage dans le nihilisme et les principes de la démocratie sont menacés par la médiocrité, le mépris, le cynisme, la lâcheté, la courtisanerie et l’obsession narcissique, il reste encore la République, la res publica, au sens de l’Etat de droit et de ses serviteurs. « Dans le détail, le Conseil d’État a prononcé la suspension de trois dispositions du texte : la limitation aux seules communes de plus de 9000 habitants de l’attribution des nuances politiques aux listes ; l’attribution de la nuance «Liste divers centre» (LDVC) aux listes soutenues par LREM, le MoDem, l’UDI ou la «majorité présidentielle» ; et la classification pour la première fois, dans le bloc «extrême droite», de la nuance relative au parti de Nicolas Dupont-Aignan, Debout la France. Le Conseil d’État était saisi de six recours, déposés selon la procédure d’urgence du «référé», par Les Républicains (LR), des conseillers municipaux LR, le député LR Olivier Marleix, le parti Debout la France, le PS et des élus communistes. »

MT

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Honneur de l’Etat de droit

  1. Michel Fremondiere dit :

    dictature voulue part le PEUPLE,,, c’est bien lui qui vote, Alors pourquoi se plaindre

    J'aime

  2. Sganarelle dit :

    @Trigwen
    C’est oublier comment débutent les dictatures et ce qu’est un amoncellement de «  petites dictatures »
    Lorsqu’il n’y a que «  plusieurs journaux libres de s’exprimer » ( sic) c’est une restriction visible et de plus semer un doute sur ceux qui restent..
    Si ne sont libres que «  plusieurs journaux et émissions autres que «  ceux de nationalité française » cela autorise à des coupes sévères voire à une totalité des prestations en cours
    Sans doute le théâtre ou le cinéma ne sont pas censurés ouvertement mais ils sont muselés ( voire nos chansonniers) et ne reçoivent des subventions que ceux qui plaisent..

    Une dictature ne s’exprime pas seulement par des tortures d’opposants ou des incarcérations arbitraires…(encore que certains manifestants vous prouveraient le contraire) , mais c’est aussi une tendance et une volonté de pensée obligée dites politiquement correct sans laquelle il est impossible de réussir à s’imposer. .et s’il reste de l’opposition nécessaire elle est également contrôlée et contredite pour être contrée au mieux des intérêts de la nation.
    Non ce n’est pas une dictature mais ça en a la couleur et l’origine.

    Aimé par 1 personne

  3. Timéli dit :

    La question que nous pouvons nous poser : est-ce que la circulaire Castaner n’a pas été rédigée parce que Macron avait déjà le pressentiment d’une défaite, qu’il voulait, par anticipation, limiter et masquer avec un artifice de ce genre ? Nous pouvons raisonnablement le penser…

    Aimé par 1 personne

  4. Trigwen dit :

    Le 31 janvier 2020, le Conseil d’Etat condamnre la limitation de l’attribution des nuances aux candidatures présentées dans les seules communes de 9 000 habitants ou plus et chefs-lieux d’arrondissement méconnaît les dispositions des articles 2 et 5 du décret n° 2014-1479 du 9 décembre 2014, contredit l’objectif poursuivi par ce décret en faisant obstacle à l’information effective des citoyens sur l’état politique du pays et méconnaît le principe d’égalité entre les formations politiques. D’après lui, la circulaire litigieuse fait grief, il existe un doute sérieux quant à la légalité de la dite circulaire litigieuse. Elles est d’après lui entachée d’incompétence et la Commission nationale de l’informatique et des libertés et le Conseil d’Etat auraient dû être préalablement consultés. Une claque de plus pour le Président Macron, pour le ministre de l’Intérieur et pou ceux de LaREM qui auraient se faire parachuter.

    J'aime

  5. Gerard Bayon dit :

    Suite :
    Il ne faut pas oublier également cette semaine le vote scandaleux des députés LREM qui se sont opposés à une proposition du groupe UDI-Agir visant à instaurer un congé de 12 jours au lieu de 5 lors du décès d’un enfant. A noter l’excellente réaction du MEDEF qui demande un nouveau vote sur ce sujet.
    On atteint là pour LREM et ses godillots le summum de la crétinerie !

    Aimé par 3 personnes

  6. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    En quelques jours, voilà 2 décisions du Conseil d’Etat qui corrigent les erreurs ou plutôt les fautes de ce pouvoir incompétent et un tantinet magouilleur.
    Dans le même ordre d’idées, il convient également de noter cette semaine la déclaration pour le moins stupide de la garde des sceaux relative au blasphème qu’elle a dû corriger rapidement.
    Passons également sur les maladresses concernant les candidatures de membres du gouvernement aux prochaines élections municipales qui montrent à quel point l’amateurisme et le dilettantisme règnent au sein du pouvoir.
    Et cerise sur le gâteau, le président s’affiche hier à Angoulême avec un tee-shirt faisant référence aux « violences policières », on croit rêver !
    Ce gouvernement et ses soutiens fayots n’en finissent pas de se discréditer et même pour certains de se ridiculiser sans jamais essayer de se reprendre et se corriger.
    Déjà plus de deux et demi….ils n’en finiront donc jamais !

    J'aime

  7. Janus dit :

    Encore heureux que ce cloaque ait rendu un arrêt a peu prés correct au regard de la justice (ce qui est ce pourquoi ce foutoir libertaire a été institué) et que les turpitudes de la Macronie aient été démasquées .
    Mais le conseil d’État s’est déjà vautré dans le conformisme le plus répugnant pour qu’on ne pavoise pas : Cet arrêt est probablement le chant du signe ou le résultat d’un hasard heureux et non pas d’une volonté collective de ces Présidents à mortier de défendre l’état de droit, dont ils n’ont plus la moindre conscience, ni le moindre souci réel.
    Peut-être est-ce le signe que les instances maçonniques et les oligarques commencent à lâcher le petit caligula qui nous dirige ?

    Aimé par 1 personne

  8. cgn002 dit :

    Et nous payons fort cher ces individus qui finalement oeuvrent à toujours mieux nous extorquer.
    Finalement chaque citoyen a le droit de penser que donner du pouvoir en France revient à légitimer le déshonneur qui nous en sera retourné…

    J'aime

  9. cgn002 dit :

    Et on s étonnera (et on s offusquera) que le citoyen ne fasse plus confiance aux institutions !
    Chacun se sentirait piégé pour bien moins : donner son vote à des représentants qui tôt ou tard vous mépriseront…

    J'aime

  10. Anonyme dit :

    Et on s étonnera (et on s offusquera) que le citoyen ne fasse plus confiance aux institutions !
    Chacun se sentirait piégé pour bien moins : donner son vote à des représentants qui tôt ou tard vous mépriseront…

    J'aime

  11. Anne dit :

    Heureusement que sur le fil du rasoir, il reste encore le Conseil d’Etat pour sauver ce qu’il reste de la res républica.

    J'aime

  12. Camacho joel dit :

    début d’une dictature.

    J'aime

    • Trigwen dit :

      Ne poussons as jusque là ! Si tu veux connaitre une vraie dictature, va voir en Iran, en Chine, en Russie, en Biélorussie, en Corée du Nord, au Tchad, en Erythrée, en Azerbaïdjan ou en Turquie, ces deux pays qu’on appelle « démocratures ».
      Nous avons encore plusieurs journaux libres de s’exprimer, plusieurs radios, plusieurs chaines de télévision autre que la télévision française.
      De plus ni le cinéma ni le théâtre ne sont muselés censurés et nous avons droit à une multiplicité de partis et de candidats.
      Ça, tu ne te le trouveras pas en Chine, en Iran ou en Turquie et dans bon nombre d’autres pays susnommés.

      J'aime

Répondre à Anonyme Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.