Ecoeurement infini

La dette publique vient de franchir les 100% du PIB. Tout le monde s’en fout: les jeunes paieront! Les dépenses de l’Etat explosent en ce moment pour éteindre les incendies allumés par le pouvoir politique (après la taxe carbone, les retraites). La violence et la délinquance font rage à Paris, transformant la ville Lumière en coupe-gorge, surtout pour les touristes asiatiques. La pauvreté gagne du terrain: 9,3 millions de pauvres selon l’Insee. En méditerranée, les passeurs esclavagistes imposent plus que jamais leur terreur en toute impunité. Les Français, notamment dans les grandes villes, en sont réduits à se battre pour monter dans un bus ou un métro et à s’entasser jusqu’à l’étouffement. S’est-on jamais, dans l’histoire, autant moqué des Français? Le pouvoir fanfaronne, donne des coups de menton et bombe le torse tout en s’aplatissant sournoisement au prix de nouvelles ponctions sur les finances publiques.  En même temps, il rit aux éclats et fuit dans l’idéologie: de la « faute colonialiste » de la République française (c’est la première fois à ma connaissance, dans l’histoire de la République, qu’un chef de l’Etat s’en prend à la République en tant que telle) à l’hallali contre le « techno blanc » (sic), c’est toujours l’idéologie de la repentance qui est à l’oeuvre.  Et puis aussi l’idéologie du mépris: après les « sans dents », « ceux qui ne sont rien », les fainéants » et les « Gaulois réfractaires », désormais « ceux qui mangent avec les doigts ». Oui, oui, continuez à prendre les gens pour des cons… L’occupant de l’Elysée vient d’annoncer qu’il « renonçait à sa retraite de président », provoquant une vaguelette de jubilation médiatique. Le bon peuple devrait s’émerveiller. Toujours cet étrange et obsessionnel culte totémique du « je ». Et cela (telle est l’information essentielle) même en cas de « second mandat ». Car tout est là: la vie quotidienne, la dignité et le destin d’une Nation sacrifiés à l’obsession maladive d’une réélection. Mais il y a pire que tout: les ténèbres de l’apathie, de l’indifférence, voire de l’obséquiosité et de la servilité, qui se répandent,  devant cet épouvantable marasme de la politique française.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

31 commentaires pour Ecoeurement infini

  1. MARECHAL dit :

    La sourde oreille.
    – Il est une panoplie de ministres et autres conseils d’Etat qui interviennent en ce moment sur les chaines TV pour faire croire aux français que les manifestations, ils n’en ont pas rien à faire ..
    La seule vérité, c’est que ces défenseurs du droit macronien s’accompagnent de possibilités d’approvisionnement gratuit à la pompe à essence, de remboursement de frais à volonté, de la possibilité de se fournir en denrées rares auprès d’une coopérative gérée par le parti LAREM, que les français « crèvent la dalle  » pendant ce temps là, ne sont pas écoutés, et que comme le prédit Nicolas Sarkozy :  » Ça va mal finir !  »

    Claude Yves

    J'aime

  2. michel43 dit :

    je sourie ,,,beaucoup en on après Macron, ,et on pourtant voter pour lui ,et vous n « avez encore rien vue,,encore deux ans a attendre , cars se socialiste bidon va se représenter,,et OUI , alors ne faite pas la même erreur ,,

    J'aime

  3. Georges dit :

    La plupart des pays européens vivent au dessus de leurs moyens ,les largesses coûtent cher.

    J'aime

  4. Citoyen dit :

     » La dette publique vient de franchir les 100% du PIB.  »
    Eh oui, la dette passe les 100% … Et, comme si ce n’était pas suffisant, il faut y ajouter le racket des contribuables, par une avalanche de taxes comme il n’y avait jamais eu, qui les submerge sous un tir nourri … Taxes, auxquelles il faut ajouter le racket des automobilistes pris à la gorge de tous côtés … Et tout cela, pour engraisser des légions de ponctionnaires parasites, métastases entrainant irrémédiablement le pays au fond du trou …
    Le seul traitement possible, est extrêmement douloureux …, et au stade atteint, ne peut plus garantir le résultat …
    Comme solution, le micron propose de renoncer à sa retraite de PR !
    Monseigneur est trop bon … Bientôt, Sa Grandeur fera des séances d’imposition des mains pour guérir les écrouelles … (en vue des municipales)

    J'aime

  5. Ping : Ecoeurement infini | Raimanet

  6. Citoyen dit :

     » (c’est la première fois à ma connaissance, dans l’histoire de la République, qu’un chef de l’Etat s’en prend à la République en tant que telle)  »
    A bien y réfléchir, ce n’est si étrange que ça … C’est la continuité dans la dégringolade …
    La vidéo ci-dessous laisse présager la suite … :

    Et ce n’était que le début …
    Si les français trouvent le moyen de s’en débarrasser (quelque soit la méthode), ils ont peut être des chances d’avoir un avenir …
    Mais rien n’est moins sûr, il n’est pas arrivé là par hasard …
    Si l’on se coltine le micron aujourd’hui, c’est parce que le clown de Corrèze a été éjecté (ou n’a pas osé se présenter à nouveau, ce qui revient au même). Si l’on a eu à se coltiner le clown de Corrèze, ce n’est pas pour sa bonne mine, mais parce que Sarko s’est fait éjecter. Si Sarko s’est fait éjecter, c’est parce qu’un certain nombre de français l’avaient plus qu’assez vu ! … avec, en première ligne de ceux-ci, les rackettés de la route (à méditer pour la suite) … Et ainsi de suite, on peut remonter loin sur la trajectoire …
    Ce qui arrive aujourd’hui, s’inscrit dans la continuité de ce qui précède, … dans le pire …

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.