A la source de nos malheurs, un système politique démoniaque (pour Atlantico)

Que disait Emmanuel Macron de la réforme des retraites et de la façon de la concevoir durant sa campagne ? 

Son programme disait précisément : « Après plus de vingt ans de réformes successives, le problème des retraites n’est plus un problème financier […] pour la première fois depuis des décennies, les perspectives financières permettent d’envisager l’avenir avec « une sérénité raisonnable ». L’enjeu aujourd’hui n’est donc pas de repousser l’âge ou d’augmenter la durée de cotisation […] L’opacité des règles conduit à ce que notre système de retraite par répartition, qui est l’expression de la solidarité entre générations, ne fournisse pas à chacun la sécurité qu’il est en droit d’attendre. »

On voit donc bien que le projet actuel, dont l’essentiel consiste à fondre 42 statuts en un seul, le régime à points, est directement issu du programme présidentiel. L’inspiration principale de ce texte est politique, idéologique, et non financière ou économique. Il vise à l’uniformisation égalitariste et au nivellement dans une logique jacobine et socialiste, qui nie les particularités entre les professions et l’autonomie de chacune pour organiser ses retraites en fonction de ses réalités démographiques.  La question ultra-passionnelle des cheminots est l’arbre qui cache la forêt. Sont tout autant concernés les agriculteurs, les notaires, les médecins, les avocats, les mineurs, etc.

– Aujourd’hui son gouvernement défend l’âge pivot. Pourquoi ce nouveau changement ? Que pense réellement Macron de la réforme des retraites ? A coup d’hésitations multiples connaît-on vraiment son projet ? 

L’approche présidentielle de la réforme des retraites me semble être avant tout politique et tournée vers l’objectif de 2022. En effet, nous avons en ce moment en face des yeux la quintessence de l’absurdité d’un régime politique. Cette réforme met en œuvre une promesse de campagne présidentielle. Elle a été conçue, en 2017, dans une logique électoraliste : gagner l’élection présidentielle à n’importe quel prix. La priorité absolue est désormais de la mettre en œuvre, d’une manière ou d’une autre. Pour le bien de la France ? Non. Pour espérer être réélu en 2022. La clé de la réélection présidentielle consiste à pouvoir dire : j’ai tenu ma promesse. Que cette réforme soit bonne ou nuisible pour l’intérêt général et pour le pays n’est pas la question. Et pire, la question n’est même pas la réalisation effective de cette réforme mais d’y faire croire: d’où le plongeon vertigineux de la vie publique dans le mensonge, l’hypocrisie, et les manipulations […]

L’évolution des institutions, le quinquennat, a fait du chef de l’Etat, presque par nature, un super-démagogue irresponsable – c’est-à-dire à l’abri de toute sanction politique – prêt à toutes les promesses pour être élu et à tous les coups pour être réélu, quitte à jeter le pays dans le chaos. La responsabilité individuelle? Elle est colossale, mais elle se confond avec celle d’un régime qui produit des hommes à son image, dont la vanité est inversement proportionnelle au sens de l’Etat et de l’histoire. Mais au-delà des personnalités individuelles, d’élection en élection, le régime politique, tel qu’il est devenu, est à la source d’une dramatique dérive narcissique que personne ne veut voir mais qui explique une bonne part de la tragédie française.

Maxime TANDONNET

 

 

 

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

44 commentaires pour A la source de nos malheurs, un système politique démoniaque (pour Atlantico)

  1. pier21 dit :

    Sauf à être aveugle ou sourd, il est évident que cette idée à laquelle Picketti, quoiqu’il s’en défende, n’est pas étranger est de gauche car progressiste, le progrès d’après la gôche état de faire le bonheur des gens malgré eux!
    Or, il me semble que le véritable but de la manoeuvre est en train de montrer le bout de son nez!
    Le fond véritable de toute cette affaire c’est d’empapaouter les gens du « régime général », qui eux vont voir calculer leur retraite sur la totalité de la carrière: 40,42,45? ans, et non plus les 25 meilleures années, soit une vingtaine d’années où ils seront perdants!
    Quant aux régimes dits spéciaux, ils seront maintenus, sous un autre nom ou une autre forme, ce sera encore une entourloupe!
    Conclusion: Cette pseudo réforme n’est qu’un super enfumage à l’encontre de ceux qui depuis toujours sont les dindons de la farce, mais qui comme en 2017 voterons en 2022 pour le même bonimenteur illusionniste!
    Que voulez vous, c’est ça aussi le génie français!

    J'aime

  2. Michel Fremondiere dit :

    et ce n »est pas finie ,il va aller au final de son mandat, ,,hélas pour les Français,

    J'aime

  3. COLIN dit :

    Je suis très très loin de l’idéologie technocratique développée et assumée par Mr MACRON, mais 25% des français ont voté pour ce monsieur au premier Tour : il n’a donc aucune base électorale pour diriger ce pays. La seule question qui se pose est celle-ci : que proposez-vous, comment faites-vous pour rétablir une Démocratie basée sur la responsabilité de dirigeants. Mr MACRON quittera le pour, laissant une FRANCE un peu plus affaiblie que sous le précédent quinquennat : c’est écrit ! Le problème de la démocratie française étant établi : quelles solutions, quelles actions, proposez-vous pour rétablir la Démocratie en FRANCE ?

    J'aime

  4. Annick danjou dit :

    Macron va fêter ses 42 ans en côte d’ivoire (comme disait le présentateur des infos à la radio pendant qu’en France certains voudraient lui faire sa fête).
    C’est vraiment indécent, il part comme si de rien n’était et ignore complètement la galère de ceux qui voudraient aller fêter Noël avec leurs proches. Je pense que rien que pour ça il ne peut pas attendre que les français se calment!!!

    J'aime

Répondre à COLIN Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.