Anecdotes lamentables: les Français ont-ils la classe dirigeante qu’ils méritent?

Quelques anecdotes récentes, dont je certifie, sur mon honneur l’absolue authenticité. Et qui m’ont fait mal. Mes amis ou relations ne m’en voudront pas j’espère, s’ils me lisent, dès lors que le récit est anonymisé.

  • Discussion sur l’immigration. « Je ne comprends pas, me dit une amie parisienne de la bourgeoisie aisée, 7ème arrondissement, que l’on puisse songer à limiter et réguler l’immigration, cette formidable source de prospérité, de richesse culturelle et de diversité ». Mais 10 minutes plus tard, la conversation a dérivé sur tout autre chose: la visite d’une exposition qui doit avoir lieu à la Courneuve (93) et à laquelle certains des convives envisagent de se rendre. La même personne: « Moi, jamais, jamais! jamais je ne vais dans ces quartiers pourris et j’interdis même à mes enfants de s’y rendre! » (sic).
  • Sur la réforme des retraites, quelques jours plus tard, une autre amie,  la cinquantaine (ex-LR), classe moyenne, proche banlieue: « Ah non, non, non, moi, je soutiens à fond Macron: qu’il ne lâche rien! Il faut en finir avec ces P… de syndicats, il est en train d’abattre les régimes spéciaux, il va réussir  ce que la « droite » n’a jamais eu le courage de faire! » Et juste après: « de toute façon, moi je ne suis pas touchée, la réforme est applicable aux classes d’âge née après 1975,  je suis née en 1966, et ne suis pas concernée! Donc, m’en fous! J’y échappe! » (sic).
  • Soirée cocktail chez un homme d’affaires, par un beau soleil d’automne, sur les hauteurs de Cannes, dans une merveilleuse villa dont la terrasse offre une vue panoramique sur la mer. Le sexagénaire me dit: « Il y a deux personnes à qui je dois tout: ma mère et Macron. Ma mère m’a donné la vie. Macron a sauvé ma fortune ». Moi: « l’ISF (impôt de solidarité sur la fortune) n’a pas été complètement aboli, il a été transformé en IFI (impôt sur la fortune immobilière). Vous devez beaucoup payer au titre de l’IFI!  » (outre sa villa cannoise, ce brave homme vit à Paris dans 400 mètres carrés au-dessus du Champs de Mars et possède une villa à Deauville et un chalet à Courchevel). Réponse, sur un ton mi-indigné, mi ironique: « Mais vous rigolez, ou quoi? Je m’en tape de l’IFI! Mes placements financiers (désormais exonérés), c’est au moins 40 fois mon patrimoine immobilier! »
  • Dîner parisien, un samedi, discussion politique. L’un des convives, Monsieur insoupçonnable, d’un certain niveau intellectuel, catégorie socio-professionnelle +++, certes bien aviné, parle en pleine crise sociale: « Tout va très bien. C’est le bordel. Tant mieux. La Marine arrive. Plus c’est le bordel, plus c’est tant mieux (sic), et plus son heure approche. Elle sera bientôt là. Le Gouvernement, le Parlement, l’Administration, les lois, les juges, le budget, la dette, l’Europe, elle en a rien à foutre. Elle va nettoyer ce pays! Elle va broyer les c… de l’Etranger, de l’Enarchie et de la Finance. Tout se combine en ce sens, c’est inéluctable. La providence est en train de s’accomplir! »
  • Last, but not least. Je n’invente rien, et j’en donne ma parole d’honneur. Fin 2017, un samedi (encore) réunion « d’intellos » de tout bord à laquelle je suis (bizarrement) convié. L’un d’eux, une expertise reconnue qui ne cesse de faire (encore aujourd’hui), la leçon sur les plateaux de télévision et les éditoriaux, plutôt à droite pour l’argent, à gauche pour les « valeurs », disons centre-gauche. Nous sommes fin 2017 et cette belle « intelligence » médiatique parle: « Désormais, la « transformation » de la France est en cours et plus rien ne l’arrêtera! » Moi (prenant la parole pour la première fois de la soirée): « Attendez! Ce n’est pas si simple! Il y a des contraintes juridiques, politiques, européennes, budgétaires, financières, il y a les syndicats, la rue… » Immense et violent éclat de rire de mon interlocuteur, et de toute la salle avec lui: « Les syndicats! La rue! Les contraintes! Mais vous n’avez rien compris! C’est fini tout ça! Vous êtes de l’ancien monde! Depuis six mois, il fonce! Il avance! La France s’est remise En Marche et nous sommes dans un nouveau monde! Vous n’avez rien compris! Mon pauvre! »

Alors, la faillite de la classe dirigeante est-elle déconnectée du pays où n’est-elle que le reflet au centuple d’une médiocrité ambiante? Une vraie question à laquelle je n’ai pas de réponse.

Maxime TANDONNET

 

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

95 commentaires pour Anecdotes lamentables: les Français ont-ils la classe dirigeante qu’ils méritent?

  1. Zonzon dit :

    Delevoye sort de l’Histoire par la petite porte.

    Pas si sûr !

    Ce serait oublier la DÉCLARATION DE DÉPENDANCE DE L’EUROPE, dite Déclaration Delevoye, qu’il prononça le 29 novembre 2019 à Créteil, France.

    Déclaration qui va devenir aussi célèbre que celle de l’Indépendance des États-Unis d’Amérique du 4 juillet 1776.

    Nous nous permettons de la rappeler étant donné son importance !

    « La démographie européenne et son vieillissement fait que, si on veut garder le même nombre d’actifs dans la machine économique, va falloir 50 millions de population, entre guillemets étrangère, pour équilibrer la population active en 2050 en Europe. »
    « On est dans un moment très malsain de notre démocratie où on cherche à jeter en bouc émissaire : hier c’était le juif, aujourd’hui c’est le musulman, après demain ça sera encore un autre. »

    Qu’elle reste inscrite dans nos cœurs !

    J'aime

  2. Les classes « dominées » doivent au contraire se réjouir du fait que les « élites dominantes » ont finalement les mêmes vices que l’on retrouve dans toute l’humanité. Dans le cas contraire les « dominés » ne pourraient que conclure qu’ils sont un cul de sac de l’évolution et qu’une espèce nouvelle améliorée dont ils ne sont pas est apparue. Les dominants ne le sont en fait que par des concours de circonstance favorables (souvent étendus sur plusieurs générations). Les dominés ne doivent donc pas perdre espoir et s’autocensurer. Ils peuvent parfaitement détrôner les dominants du moment pourvu qu’ils ne baissent pas les bras.

    Aimé par 1 personne

  3. Ysengrin dit :

    « Les Français ont-ils la classe dirigeante qu’ils méritent ? »
    Oui, ils ont, dans leur ensemble, toujours préféré les mensonges qui rassurent aux vérités qui dérangent.

    Votre tableau, réaliste, de la classe dirigeante n’est guère reluisant, mais n’oubliez pas que la moralité, et c’est de cela qu’il s’agit, n’est pas plus élevée chez les « pauvres », je renvoie dois à dos le mauvais riche et le cgtiste, deux facettes d’une même pièce qui se nomme individualisme avec comme caractéristiques la médiocrité, la bassesse.

    Le seul redressement national important est le moral, qui conditionnera tous les autres redressements. Il nous faudra retrouver ce que nous avons perdu, ce qui était alors un certain esprit, esprit de chevalerie, du donner sans compter, d’amour du prochain, retrouver l’homme qui regardait vers le haut, qui voulait du beau dans tous les domaines (art, architecture, musique, etc.). Cet homme-là, abattu par les sirènes des révolutions et des révolutionnaires de tous poils, n’en finit plus de déchoir.

    Aimé par 1 personne

  4. carlo dit :

    EM a accepté « avec regret » la démission de JPD.
    Il faut saluer le « parler vrai » du PR.

    Aimé par 1 personne

  5. Michel GAFFET dit :

    Désolé , l’élite n’est pas composée que de crétins
    Par ailleurs je suis d’accord avec Maxime , nous avons les gouvernants que nous méritons, ils sont comme nous , ni meilleurs , ni pire

    J'aime

  6. Denet dit :

    Je ne peux que confirmer à maintes reprises ce genre de comportements dans les couches aisées. Un cas qui m’avait particulièrement choqué de la part d’un ancien cadre supérieur de la FP plutôt de gauche me disant qu’il n’avait absolument rien compris du mouvement des GJ, que ces gens là étaient des pauvres bougres manipulés et qu’il fallait les réprimer durement (je résume). En fait, je crois qu’au delà des idéologies et des bons sentiments publics, la grande majorité des gens se determine fondamentalement selon ses intérêts de groupe social. Cynisme et brutalité des rapports sociaux !

    J'aime

    • C’est une évidence. Le moteur fondamental est l’égoïsme. Il faut cependant bien distinguer l’égoïste intelligent qui conclura souvent des contrats gagnant-gagnant et l’égoïste stupide qui entraine l’ensemble de la société vers le bas en tentant d’être le seul gagnant. Une société peut fonctionner même avec beaucoup d’égoïstes mais il est néanmoins indispensable que ceux qui ont une morale plus élevée gardent les pieds sur terre et n’oublient jamais que ceux qui se présentent comme le bien incarné peuvent être beaucoup plus noirs à l’intérieur !

      J'aime

    • Denet, oui le mépris du « peuple » est au coeur de toute une mentalité.
      MT

      J'aime

  7. Martin dit :

    Bonjour,
    De Gaulle parle dans les Mémoires de Guerre de cette classe dirigeante prête à toutes les compromissions pour continuer de dîner en ville…
    En voilà de biens beaux exemples!
    Cordialement,
    Martin

    J'aime

  8. Janus dit :

    Dans quelque temps, si Macron et sa clique de voyous continuent leur œuvre de destruction infantile et misérable, les privilégiés dont vous parlez diront comme Mme du Barry : « encore une minute Monsieur le Bourreau » : A force d’emmerder les français, j’espère que ceux-ci, pris d’une sainte colère ,vont faire payer à tous ces privilégiés leur morgue et leur bêtise, mais aussi leur méchanceté. Depuis un certain temps, mon Cher Maxime, je ne fréquente plus tous ces cuistres et ces faiseurs de fric : ineptes, incultes, sans hauteur de vue, ce n’est que du temps perdu, sauf à mener des enquêtes sociologiques à la Monique Charlot… Un petit article fort bien vu de H16 : http://h16free.com/2019/12/16/65044-greves-cette-enorme-facture-humaine-quon-ne-veut-pas-voir
    A Dieu vat !

    Aimé par 1 personne

  9. Zonzon dit :

    « Personnellement, j’ignore tous les détails sur la suppression de l’ISF et son remplacement par l’IFI; » Timéli 16 décembre 6 h 29

    Les détails, peu importe ! Ce qui compte c’est le principal : mettre à l’abri les capitaux et commencer la dépossession des nationaux dont le seul bien est mobilier : leurs maisons, leurs champs, leurs bois … leur Terre !

    « Mais, comme le dit R Marchenoir, ces attitudes – qui sont marquées par une forme d’ultra-individualisme, auquel nous encourage la société – « ne se cantonnent pas aux classes supérieures de la société » – » Carlo 16 décembre 6 h 51

    La grande thèse de ce R Marchenoir, que vous citez, est que tout le malheur du monde provient de ces petits, ces obscurs, ces sans grades dont les désirs sont immenses … dont la croyance au petit Jésus soviétique est inaltérable car, incultes, ils ignorent tout de l’Histoire du dernier siècle … qui veulent tout casser, notamment sur les ronds-points où ils installent des barbecues qui bloquent la circulation … qui nous mènent à la déchéance et à la mort sans même passer par la case Énana !

    Dans son blog préféré cet économystique libérâl produit des commentaires interminables pour défendre sa boutique, si bien qu’on le surnomme R Tartinoir ! Il va y recevoir dans quelques jours le prix du meilleur Pensum 2019 pour son ode au Compteur Linky !

    J'aime

  10. Stéphane B dit :

    Bonjour

    Sur la réforme des retraites, à la boulangerie, j’ai entendu un retraité, presque 80 ans, dire que Macron ne devait rien lâcher, qu’il fallait cette réforme. Comme quoi, « es cons, ça ose tout et c’est même à ça qu’on les reconnait » (Audiard) C’est sûr qu’il est très concerné le papy !

    J'aime

  11. Anne dit :

    Monsieur Tandonnet, au lieu de vous en prendre à vos concitoyens, vous devriez vous en prendre à tous les traître à leur parti LR qui ont rejoint LaREM, les Darmanin, Riester, LeMAire, Raffarin. Ceux-là sont les plus ignobles. Et tous les maires LR qui vont rejoindre LaREM à travers le micro-parti de F.Riester.

    Aimé par 2 personnes

  12. Infraniouzes dit :

    Je suis terrifié par ces anecdotes qui, malheureusement reflètent bien la nature humaine. Mais si on affaire à des gens « de droite », n’oublions pas les rêves impossibles que les « penseurs «  de gauche vendent aux masses crédules.
    Toutefois je me permets d’ajouter que la faute en revient entièrement aux politiques de toutes tendance. Ils sont là pour assurer la sécurité, la justice, promouvoir le bien vivre ensemble, garantir les biens. Echec sur toute la ligne. Rien ne va plus. Tout empire. On ne vote plus. On ne pense pas à ses enfants. On a mieux: on consomme.

    J'aime

  13. Zonzon dit :

    QUELQUES ANECDOTES RÉCENTES SUR LES AMIS DE VOS AMIS [*]

    « Je pense que la bonne foi de J-P Delevoye est totale ! » déclare Édouard Philippe … Le Parisien le 14 décembre

    Delevoyou est droit dans ses bottes confesse Édouard Philippe … auguste du cirque Macronien … lointain successeur du repris de justice Juppé de Bourdeau.

    Delevoyou envisage d’aller passer Noël avec Balkany ! Toute la florissante cité de Levallois-Perret – florissante mais endettée – se réjouit.

    À Neuilly, dans la Paroisse d’à côté, on pense que Sarkozy pourrait les rejoindre. C’est réconfortant !

    On vient de nous affirmer que Delevoyou serait franc-maçon ! Une ignominie insensée pour jeter le discrédit sur une association confraternelle de bienfaisance, laquelle depuis le XVIIIème siècle œuvre pour le bonheur de l’humanité !

    Bayrou, de Sarnez et Goulard sont attendus chez Balkany !

    Mélenchon n’ira pas en prison … les imams prêcheurs se méfient de lui !

    Fillon pourrait bien être le seul de la bande à être blanchi … de toute façon, maintenant que Emmanuel M est élu, cela n’a plus beaucoup d’importance !

    [*] Notre camarade Thérèse Salviat ( 15 décembre à 9 h 42) vous suggère de vous présenter comme recours ! Une excellente idée !C’est pour le coup que vous allez devoir changer vos relations !
    Quoique, dans la politique …

    J'aime

    • Vous êtes en forme zonzon. Ce n’est pas de la moquerie de ma part. Vous m’avez fait rire. La Garonne baisse, le soleil est là, le moral revient et l’humour permet de vivre mieux et parfois même de vivre meilleur. Nous vivons une époque étonnante et détonnante.

      J'aime

  14. Ping : Anecdotes lamentables: les Français ont-ils la classe dirigeante qu’ils méritent? | Boycott

  15. carlo dit :

    Il n’y a rien d’étonnant à ce que les classes privilégiées de la société partagent les nombreux travers de nos politiques (qui en sont généralement issus). Mais, comme le dit R Marchenoir, ces attitudes – qui sont marquées par une forme d’ultra-individualisme, auquel nous encourage la société – « ne se cantonnent pas aux classes supérieures de la société ».
    Il faut toutefois noter :
    1) que nos dirigeants devraient montrer l’exemple au lieu de lever les inhibitions de ceux qui sont tentés de se comporter comme eux
    2) que cette forme de cynisme, qui consiste à reconnaître en privé qu’on ne croit pas un mot de ce qu’on dit en public, est plus répandu dans les classes favorisées de la société.
    Je constate à cet égard que ceux qui sont opposés aux limitations de vitesse qu’impose le nécessaire partage de la route n’osent jamais, contrairement aux relations de M Tandonnet (« de toute façon, moi je ne suis pas touchée », « moi, jamais, jamais! jamais je ne vais dans ces quartiers pourris »), livrer le fond de leur pensée et reconnaitre cyniquement que la sécurité routière n’est pas leur problème.

    Aimé par 1 personne

  16. Timéli dit :

    Personnellement, j’ignore tous les détails sur la suppression de l’ISF et son remplacement par l’IFI; Mais, à la lecture du post de MT, je me dis que les médias n’ont pas rempli véritablement leur rôle en disant la vérité sur la nouvelle législation concernant la taxation des fortunes immobilières, mais pire, que Macron a bien été choisi par une riche oligarchie d’individus pour défendre ses intérêts financiers. Ensuite, pour le faire élire, c’est du gâteau quand cette puissante oligarchie possède la majorité des médias : c’est facile de manipuler et intoxiquer l’opinion.

    Aimé par 1 personne

  17. Via dit :

    En effet, ça plane très haut là-haut.
    Anecdotes édifiantes, qui confirment tout ce que l’on peut lire de-ci de-là sur la trahison, l’inculture et l’égocentrisme de l’élite. Le peuple est bien mal défendu à défaut d’être compris. Par ailleurs, il serait intéressant que les négociations syndicat-gouvernement soient publiques, du moins video-publiques, et diffusées sur la chaîne parlementaire par exemple, comme cela se fait déjà pour les commissions d’audition.

    J'aime

  18. Philippe dit :

    Bonjour Maxime, Bonjour à tous,
    Le résumé de vos anecdotes me donne raison sur cette conclusion:
    « C’est fou aujourd’hui comme les crétins sont pleins de certitudes et les gens de bon sens pleins de doutes »
    Et aujourd’hui la citation d’Emil Cioran prend tout son sens: Dès que quelqu’un me parle d’élites, je sais que je me trouve en présence d’un crétin

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.