Inqualifiable « Marche contre l’islamophobie »

La « marche contre l’islamophobie » à Paris ce jour, réunit de nombreuses personnalités dites progressistes. Cette initiative inverse les données du problème. Dans une logique communautariste, elle présente l’islamisme politique comme une victime de la France et du monde occidental. Or, l’idéologie islamiste (l’islam politique) mène à l’échelle planétaire une nouvelle terreur et guerre d’anéantissement qui a fait plus de 260 victime sur le seul territoire français depuis 2012 et des centaines de milliers dans le monde (voir ci-dessous). La question essentielle de la société française, aujourd’hui, est-elle une supposée « islamophobie » (assimilée à la critique de l’idéologie islamiste) ou la menace du terrorisme islamiste et du communautarisme?  Il faut voir, dans cette marche, une sorte de reflet du pacifisme des années 1930 qui accusait de « germanophobie » tous les supposés « réactionnaires » s’alarmant de la montée du nazisme en Europe. Cette initiative, évidemment sans la moindre référence au contexte sanguinaire qui traumatise la France – et le monde – depuis 7 ans, et n’y faisant aucune allusion, a quelque chose d’inadmissible pour la mémoire des victimes du terrorisme islamiste, pour leurs proches, et d’ailleurs, pour tous les Français, y compris les Musulmans auxquels l’islamisme radical et sa branche armée du djihadisme font horreur. Elle contribue à attiser les tensions qui minent la société française et à favoriser les extrémismes. Elle est juste inqualifiable comme le souligne Mme Sarah Cattan dans une tribune bouleversante. 

Maxime TANDONNET

2012

  • Irak : le , attentats à Bagdad et Nassiriya, par l’État islamique faisant 73 morts et 149 blessés.
  • Thaïlande : le , série d’explosions a lieu à Bangkok qui fait 5 blessés.
  • Irak : le , attaques à Bagdad par l’État islamique faisant 83 morts et environ 250 blessés.
  • Irak : le , attaques à Bagdad et dans 9 autres villes par l’État islamique faisant 52 morts et environ 250 blessés.
  • France : les tueries à Toulouse et Montauban faisant 7 morts dont 3 enfants et 6 blessés.
  • Russie : le , attaque de Makhatchkala faisant 14 morts (comprenant 2 terroristes), 130 blessés35.
  • Bulgarie : le attentat anti-israélien en Bulgarie faisant 7 morts (comprenant le terroriste) et 32 blessés.
  • Russie : le 28 aout 2012, attentat suicide dans la maison d’un cheikh au Daguestan faisant 6 morts.
  • Libye : le attaque de Benghazi contre le consulat des États-Unis faisant 4 morts et 11 blessés.

2013

2014

  • Nigeria : le , massacre de Borno. Au moins 200 tués par Boko Haram42.
  • Chine : le attentat de la gare de Kunming. Un groupe de huit personnes attaque des civils à la gare de Kunming : 28 morts143 blessés.
  • Nigeria : le enlèvement des lycéennes de Chibok. Un groupe de Boko Haram enlève 276 lycéennes venues passer leurs examens dans leur lycée. Plus de deux ans et demi plus tard l’immense majorité d’entre elles n’ont été retrouvées ni vivantes, ni mortes. Il est vraisemblable que beaucoup ont été converties à l’islam et mariées de force.
  • Chine : le , deux assaillants attaquent les passagers et font exploser la gare d’Ürümqi : 3 morts79 blessés.
  • Nigeria : le attentat de Jos : 118 morts et plus de 56 blessés43.
  • Chine : le attentat d’Ürümqi. Deux véhicules transportant cinq assaillants attaquent un marché public fréquenté majoritairement par l’ethnie han. Une douzaine d’explosifs sont lancés à partir des véhicules en direction des personnes présentes. Les deux véhicules entrent ensuite en collision l’un contre l’autre et explosent : 39 morts, et plus de 90 blessés.
  • Belgique : le attentat du Musée juif de Belgique. Un Français d’origine algérienne, Mehdi Nemmouche, abat quatre personnes à l’aide d’un revolver et d’un fusil d’assaut.
  • Syrie : , des combattants de l’État islamique massacrent 700 personnes, principalement des hommes, de la tribu Shu’aytat dans le gouvernorat de Deir ez-Zor44.
  • Australie : le , Numan Haider, un Australien d’origine afghane, blesse à coups de couteau deux agents antiterroristes à Endeavour Hills (banlieue de Melbourne). Il est ensuite abattu45.
  • Algérie : le Hervé Gourdel, guide de haute montagne français, est décapité par les Soldats du Califat en Algérie.
  • Russie : le , attentat de Grozny. Cinq officiers et le terroriste sont tués, tandis que 12 autres personnes sont blessées46.
  • Canada : le attentat de Saint-Jean-sur-Richelieu. Un assaillant utilise sa voiture pour écraser deux soldats canadiens : 1 tué1 blessé.
  • Canada : le Fusillade à Ottawa. Un assaillant tire sur un soldat posté à un mémorial de guerre et attaque le Parlement : 1 tué3 blessés47.
  • États-Unis : le , Zale H. Thomson, également connu sous le nom Zaim Farouq Abdul-Malik, attaque quatre policiers dans le métro de New York avec une hache, touchant gravement un agent à l’arrière de la tête et en blessant un autre dans le bras avant d’être abattu par les policiers restants. Un passant est également touché48.
  • Nigeria : le attentat de Kano faisant environ 120 personnes sont tuées et 260 autres blessées49,50,51,52.
  • Russie : le , affrontements de Grozny faisant 26 morts, comprenant 14 policiers11 djihadistes de l’Émirat du Caucase et 1 civil53.
  • Australie : le prise d’otages de Sydney faisant 2 morts et 4 blessés54,55,56.
  • Pakistan : le massacre de l’école militaire de Peshawar faisant plus de 141 morts (dont 132 enfants)57.
  • Yémen : le  à Sanaa, deux terroristes à la voiture piégée percutent leur véhicules dans un poste de contrôle de rebelles chiites, tuant 26 personnes (dont 16 étudiants)58.
  • Nigeria : le , enlèvement à Gumsuri. Des membres de Boko Haram tuent 32 personnes et enlèvent au moins 185 femmes et enfants59.
  • Syrie : le , une fosse commune de 230 membres de tribus tués par l’État islamique est découverte en Syrie orientale60.
  • France : le , attaque à Joué-lès-Tours. Un homme criant « Allahu akbar » attaque un poste de police avec un couteau. Il blesse trois policiers avant d’être abattu61,62,63.
  • France : le 21 décembre 2014, une attaque à Dijon se produit. Un automobiliste fonce sur la foule du marché de Noël, à cinq endroits différents sur des passants, blessant 13 personnes, en criant « Allahou Akbar »64.
  • France : le 22 décembre 2014, une attaque à Nantes a lieu. Le conducteur d’une camionnette fonce sur un chalet du marché de Noël tuant un jeune homme de 25 ans et blessant neuf personnes65.
  • Nigeria : le , des insurgés de Boko Haram font exploser une bombe dans une station de bus dans la ville de Gombe, tuant au moins vingt personnes66.
  • Irak : le , des militants de l’État islamique exécutent 150 femmes de la province irakienne d’Al-Anbar, dont certaines enceintes, qui refusent d’épouser les combattants67.
  • Irak : le , un terroriste tue 33 personnes et en blesse 55 autres dans Madaen, à environ 25 km au sud de Bagdad68.
  • Somalie : le , une attaque menée par Al-Shabbaab à Mogadiscio fait 9 morts69.
  • Cameroun : le Boko Haram attaque un village au Cameroun : 30 morts70.

2015

  • France : du  au attentats en France. Une série d’attaques terroristes islamistes qui se déroule entre les  et  en France, visant le comité de rédaction du journal Charlie Hebdo, des policiers et des Français de confession juive fréquentant une supérette cacher. Dix-sept personnes sont assassinées et vingt sont blessées ; les trois terroristes sont abattus par les forces de l’ordre le .
  • Nigeria : le massacre de Baga. Boko Haram attaque la ville de Baga au nord du Nigéria, tuant au moins 200 personnes : 2 000 personnes sont portées disparues71.
  • Libye : le , un commando de 5 djihadistes attaque l’hôtel Corinthia à Tripoli, faisant 10 morts dont 5 étrangers. L’attaque est ensuite revendiquée par la branche libyenne de l’État islamique72.
  • Pakistan : le , un terroriste tue au moins 55 personnes et en blesse au moins 59 autres dans une mosquée chiite dans le sud du Pakistan73.
  • France : le , trois militaires en faction devant un centre communautaire juif à Nice sont agressés au couteau par Moussa Coulibaly74, demeurant à Mantes-la-Jolie (Yvelines). Il exprime en garde à vue sa haine de la France, de la police, des militaires et des Juifs.
  • Pakistan : le , des militants lourdement armés tuent au moins 19 personnes et en blessent plus de 40 autres après avoir fait irruption dans une mosquée chiite pendant la prière du vendredi dans une banlieue de Peshawar75.
  • Danemark : le fusillades de Copenhague. Un homme armé ouvre le feu au café Krudttoenden et plus tard à la grande synagogue de Copenhague, tuant deux civils et faisant cinq blessés76.
  • Mali : le attentats de Bamako. Des assaillants s’attaquent au bar La Terrasse, fréquenté notamment par des expatriés européens, faisant 5 morts et 9 blessés. L’attaque est revendiquée par Al-Mourabitoune.
  • Tunisie : le , l’attaque du musée du Bardo a eu lieu vers 12 h 30 au Bardo, près de Tunis, causant la mort de 24 personnes, dont 21 touristes, un agent des forces de l’ordre et les deux terroristes, et 45 blessés. L’attaque est revendiquée le lendemain par l’État islamique.
  • Yémen : le , des attaques revendiquées par l’État islamique tuent 142 personnes et font des centaines de blessés avec trois explosions dans deux mosquées chiites lors de la grande prière du vendredi : deux explosions dans la mosquée Badr, dans le sud de Sanaa et une troisième explosion dans la mosquée Al-Hashahush, dans le nord de Sanaa77.
  • Kenya : le , l’attaque de l’université de Garissa par un groupe d’assaillants d’Al-Shabbaab au Kenya cible les étudiants chrétiens et fait 152 victimes.
  • France : le , un soldat français est attaqué et blessé dans les toilettes de l’aéroport d’Orly78.
  • France : le affaire Sid Ahmed Ghlam. Une femme de 32 ans (Aurélie Châtelain) est assassinée par un étudiant algérien de 24 ans qui prévoyait un attentat dans une église de Villejuif, le projet de ce dernier ayant été déjoué peu de temps après79.
  • États-Unis : le attaque du Curtis Culwell Center au Texas. Cette attaque visant une exposition de caricatures du prophète Mahomet est la première revendiquée par l’État islamique sur le sol américain. Seuls les 2 assaillants sont morts.
  • Tunisie : le attaque à la mitraillette sur la plage d’un hôtel dans la région de Sousse, revendiquée par l’État islamique80. 38 morts et 39 blessés, le terroriste est abattu.
  • France : le attentat en Isère, 1 mort décapité (Hervé Cornara, 55 ans) et 11 blessés80. Brandissant un drapeau islamiste, un homme conduit son véhicule contre des bonbonnes de gaz stockées dans la cour de la filiale française du groupe américain Air Products.
  • Koweït : le attentat de la mosquée de Koweït revendiqué par l’État islamique80.
  • Égypte : le , attentat, revendiqué par l’EI, contre le consulat d’Italie au Caire, à h 30, faisant 1 mort et 5 blessés81.
  • Irak : le , attentat-suicide à la voiture piégée faisant au moins 90 morts, revendiqué par l’EI, à Khan Bani Saad, une ville majoritairement chiite à 20 km au nord de Bagdad la veille de l’Aïd el-Fitr82.
  • Turquie : le attentat-suicide à la bombe faisant au moins 28 morts dans le jardin du centre culturel kurde à Suruç, ville turque proche de la frontière turco-syrienne83.
  • Cameroun : le , double attentat-suicide, attribué à Boko Haram, à Maroua dans l’extrême nord du Cameroun84.
  • Cameroun : le , attentat-suicide commis par une adolescente de 12 ans faisant au moins 20 morts et 79 blessés, un samedi soir dans un bar du quartier de Maroua85.
  • Nigeria : le , attentat-suicide faisant au moins 19 morts et 47 blessés à Damaturu dans le nord-est du Nigéria.
  • France : le attentat du train Thalys sur une ligne reliant Amsterdam à Paris, mené par un ressortissant marocain et déjoué par plusieurs passagers, on compte 5 blessés86.
  • Turquie : le attentat à la gare d’Ankara, revendiqué par l’État islamique et faisant au moins 102 morts.
  • Égypte : le , une bombe est placée à bord du vol 9268 Metrojet à destination de Saint-Pétersbourg. L’attentat, revendiqué par l’État islamique, provoque le crash de l’avion russe dans la péninsule égyptienne du Sinaï et fait 224 morts.
  • Liban : le deux attentats-suicides à Beyrouth tuent 42 personnes. L’action est revendiquée par l’État islamique.
  • France : le , une série de sept attaques, à Paris et en Seine-Saint-Denis, perpétrée par au moins dix terroristes avec au moins une vingtaine de complices, provoque la mort de 130 personnes et fait 413 blessés, dont 99 dans un état très grave. Les tueries sont revendiquées par l’État islamique.
  • Mali : le , une prise d’otages dans un grand hôtel de Bamako coûte la vie à 22 personnes (dont deux terroristes) et fait 10 blessés. L’attaque est revendiquée par le groupe djihadiste Al-Mourabitoune dirigé par l’Algérien Mokhtar Belmokhtar, antenne d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).
  • Tunisie : le explosion à Tunis d’un bus qui circulait près de l’avenue Mohammed V à la suite d’une attaque terroriste faisant 12 morts dont des agents de la sécurité présidentielle. L’attaque a été revendiquée par l’État islamique.
  • États-Unis : le 14 personnes sont tuées et 17 blessées dont certaines dans un état grave après un attentat commis à San Bernardino (Californie) par un couple d’Américains qui avait fait allégeance à l’État islamique87.
  • Tchad : le , sur une île du lac Tchad, des attentats revendiqués par Boko Haram font 30 morts, dont les trois terroristes, parmi la population civile et plus de 80 blessés.
  • Royaume-Uni : le , trois personnes sont blessées à l’arme blanche dans le métro de Londres, dont une grièvement. L’assaillant est un protestant contre les actions de la coalition internationale en Syrie, qui fut arrêté à la station Leytonstone.
  • Syrie : le , l’attentat de Tall Tamer organisé par l’État islamique fait plus de 50 morts.
  • Pakistan : le , au moins 23 personnes sont mortes après une explosion dans le marché de vêtements de Parachinar. L’attentat, qui visait la minorité chiite et se voulait vengeur de la guerre civile syrienne, est revendiqué par le groupe sunnite Lashkar-e-Jhangvi88.
  • Syrie : le , au moins 16 personnes sont tuées et 30 blessées dans des attentats-suicides contre trois restaurants à Qamichli, revendiqués par l’État islamique89.
  • Russie : le 30 décembres 2015, 1 mort et 11 blessées dans une fusillade revendiqué par l’État islamique au Daghestan.

2016

  • Afghanistan : le , trois personnes dont un enfant sont tuées après une attaque contre un restaurant à Kaboul90.
  • Inde : le , une base militaire est attaquée près de la frontière avec le Pakistan, à Pathankot. Les assaants du groupe islamiste Jaish-e-Mohammed tuent au moins 11 personnes avant d’être neutralisés91.
  • Nigeria : le , une attaque de Boko Haram dans le nord-est du Nigeria fait au moins sept morts.
  • France : le , un islamiste marocain portant une fausse ceinture attaque des policiers à l’aide d’un couperet à viande, il est abattu92.
  • France : le , un adolescent turc âgé de 15 ans agresse à la machette un enseignant juif. L’auteur dit avoir agi « au nom d’Allah » et de l’organisation État islamique. Un blessé93.
  • Libye : le attentat à Zliten, contre un centre de formation des garde-côtes, tuant au moins 65 personnes. Cette attaque est revendiquée par l’État islamique en Libye.
  • Irak : le , prise d’otages, voiture piégée et fusillade dans un centre commercial à Bagdad faisant 12 morts et 14 blessés. L’attentat est revendiqué par l’État islamique. Le même jour, à Mouqdadiyah, 20 personnes sont tuées par un double attentat dans un café94.
  • Turquie : le attentat-suicide dans le centre d’Istanbul fait 10 morts et au moins 15 blessés. Le Premier ministre de Turquie annonce que l’État islamique en est responsable.
  • Pakistan : le , attentat contre un centre de vaccination à Quetta tuant 15 personnes dont 12 policiers95.
  • Indonésie : le attentat de Jakarta organisé par l’État islamique faisant 4 morts.
  • Burkina Faso : le attentats à Ouagadougou faisant 30 morts. Les attaques terroristes sont revendiquées par Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).
  • Afghanistan : le , attentat-suicide perpétré par l’État islamique à Jalalabad tue 14 personnes. Le consulat pakistanais était visé96.
  • Pakistan : le , un terroriste se fait exploser près de Peshawar et fait au moins 11 morts.
  • Pakistan : le attaque de l’université de Charsadda de Charsadda, menée par des talibans, faisant 21 morts.
  • Afghanistan : le , un terroriste se fait exploser près de l’ambassade de Russie, causant au moins 7 morts.
  • Somalie : le , un attentat à la voiture piégée et une fusillade dans un restaurant à Mogadiscio fait au moins 20 morts. L’attaque est revendiquée par les islamistes shebabs.
  • Égypte : le , l’État islamique revendique un attentat à la bombe au Caire qui fait 9 morts dont 6 policiers.
  • Cameroun : le , trois attaques sur le marché de Bodo par les islamistes de Boko Haram font 29 morts et au moins 30 blessés.
  • Syrie : le , double attentat revendiqué par l’État islamique à Homs. Au moins 24 personnes sont tuées.
  • Nigeria : le , trois terroristes se font exploser tuant au moins 13 personnes et faisant une trentaine de blessés dans la ville de Chibok, dans le nord-est du Nigeria.
  • Égypte : le , l’État islamique revendique un attentat à la bombe qui a tué 4 militaires dans le Sinaï.
  • Arabie saoudite : le , un terroriste de l’État islamique se fait exploser dans une mosquée chiite à Al-Ahsa dans l’est de l’Arabie saoudite. Le bilan est de 4 morts et 18 blessés97.
  • Nigeria : le , un attentat-suicide commis par un adolescent dans un marché à Gombi fait plus de 10 morts.
  • Syrie : le , au moins 70 personnes sont tuées et près de 110 blessés dans une triple explosion près du sanctuaire chiite de Sayeda Zeinab au sud de Damas. L’État islamique revendique l’attentat98.
  • Tchad : le , dans la région des Grands Lacs, deux attentats-suicides commis par Boko Haram tuent 3 personnes et en blessent plus de 50 autres99.
  • Somalie : le , une bombe explose dans un avion de ligne de la compagnie Daallo Airlines, faisant 1 mort et 2 blessés. L’attentat est revendiqué par les chabab somaliens, affiliés à Al-Qaïda100.
  • Pakistan : le , un terroriste circulant a vélo s’est fait exploser près d’un camion des forces de sécurité à Quetta, dans l’ouest du Pakistan, faisant 9 morts et 35 blessées101.
  • Syrie : le , un attentat visant des policiers à Damas aurait fait 9 morts102.
  • Nigeria : le , 58 personnes perdent la vie dans un double attentat-suicide commis par deux femmes terroristes au camp de déplacés de Dikwa103.
  • Mali : le , une base de l’ONU à Kidal est attaquée par des djihadistes présumés. Trois casques bleus guinéens sont morts, et 30 autres sont blessés. Un peu plus tôt, trois soldats maliens ont été tués dans une embuscade à Tombouctou104.
  • Cameroun : le , un double attentat-suicide fait au moins 20 morts et plusieurs dizaines de blessés sur un marché à Mémé, dans le nord du Cameroun105.
  • Syrie : le , plus de 150 personnes sont mortes dans une série d’attentats sanglants commis par l’État Islamique à Damas et à Homs. Quatre explosions ont eu lieu, dont une causée par une voiture piégée et deux par des terroristes106.
  • Mali : le , un attentat contre un hôtel hébergeant à Bamako la mission de l’Union européenne qui entraîne l’armée malienne est déjoué. Un des assaillants est mort et plusieurs se sont échappés107.
  • Afghanistan : le , deux attentats terroristes perpétrés par les talibans à Asadabad, dans l’est du pays, et à Kaboul font 25 morts108.
  • Somalie : le , un attentat à la bombe revendiqué par les islamistes chabab, à Baidoa dans le sud-est de la Somalie tue 30 civils et fait au moins 60 blessés109.
  • Irak : le , un attentat-suicide par l’EI visant la communauté chiite au nord-est de Bagdad fait au moins 40 morts et 60 blessés110.
  • Yémen : le , une fusillade dans un hospice catholique à Aden fait au moins 16 morts.
  • Irak : le , un camion piégé par l’EI explose à un point de contrôle près de Hilla, au sud de Bagdad, causant la mort d’au moins 47 personnes et faisant 72 blessés111.
  • Tunisie : le , onze membres des forces de l’ordre et sept civils sont tués à Ben Gardane, dans l’est de la Tunisie dans un assaut mené par plusieurs dizaines d’hommes de l’EI. On dénombre 36 morts du côté des assaillants112.
  • Côte d’Ivoire : le , un attentat a lieu au Grand-Bassam, un quartier touristique de la station balnéaire ivoirienne. Il fait 18 morts, dont trois soldats des forces ivoiriennes.
  • Nigeria : le , deux femmes commettent un attentat-suicide dans une mosquée de Maiduguri lors de la prière du matin, faisant 25 morts113.
  • Turquie : le attentat-suicide à Istanbul visant des civils qui fait 5 morts, dont l’auteur.
  • Mali : le , attaque revendiquée par le groupe Al-Mourabitoune contre le quartier général de l’EUTM Mali à Bamako, un assaillant tué et deux personnes interpellées114.
  • Belgique : le , des attaques organisées par l’État islamique frappent la Belgique. Deux attentats-suicides ont lieu à l’aéroport de Bruxelles et un troisième kamikaze se fait exploser dans le métro au niveau de la station de Maelbeek. Bilan définitif : 32 morts, 340 blessés.
  • Yémen : le , un triple attentat-suicide de l’État islamique fait au moins 22 morts à Aden115.
  • Irak : le attentat au sud de Bagdad lors d’un match de football. Un bilan provisoire fait état de 32 morts et d’au moins 84 blessés.
  • Pakistan : le , un attentat-suicide perpétré contre la communauté chrétienne célébrant Pâques, à Lahore, dans l’est du Pakistan, fait plus de 72 morts et 340 blessés.
  • Arabie saoudite : le , un attentat à la bombe revendiqué par l’État islamique contre la police à Riyad fait un mort116.
  • Afghanistan : le une attaque à Kaboul visant une équipe responsable de la protection des personnalités du gouvernement fait 64 morts et 347 blessés. C’est la plus grande attaque des talibans sur une zone urbaine depuis 2001.
  • Congo-KInshasa : le , des extrémistes musulmans égorgent et tuent 34 chrétiens au Nord-Kivu117.
  • Congo-Kinshasa : le , une nouvelle attaque suit celle du 4 mai, où les rebelles musulmans assassinent 13 autres personnes117.
  • Irak : le 2 juin 2016, 19 femmes femmes yézidies sont brûlées vives par l’État islamique pour avoir refusé de devenir des esclaves sexuels118.
  • Turquie : le , attentat à la bombe à Istanbul, 11 morts.
  • Israël : le , deux Palestiniens inspirés par l’État islamique ouvrent le feu sur des terrasses de cafés et de restaurants à Tel-Aviv : quatre morts119.
  • États-Unis : le , une fusillade à Orlando fait 49 morts et 53 blessés. L’auteur de cette fusillade, Omar Mir Saddiqui Mateen, a prêté allégeance à l’organisation État islamique.
  • France : le double meurtre à Magnanville. Un commandant de police et sa compagne, fonctionnaire du ministère de l’intérieur (Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider), sont assassinés devant leur domicile à Magnanville par Larossi Abballa. L’attentat est revendiqué par l’organisation État islamique.
  • Liban : le 27 juin 2016, 8 d’attentats-suicides font 5 morts et 28 blessés à Al-Qaa, un village situé à quelques kilomètres de la frontière syrienne120.
  • Turquie : le attentat à l’aéroport d’Istanbul, bilan : 45 morts et 239 blessés en raison de l’ouverture du feu sur les passagers de l’aéroport Atatürk par trois kamikazes qui se font ensuite exploser.
  • Cameroun : le , attentat suicide à Djakan. Un kamikaze du groupe islamiste nigérian Boko Haram se fait exploser dans le nord du pays ; bilan : une dizaine de morts121.
  • Égypte : le , un prêtre copte est assassiné dans le Mont Sinaï, à El-Arich. Ce meurtre aurait été revendiqué par l’État islamique.
  • Bangladesh : le , des hommes lourdement armés tuent 20 otages, la plupart étrangers, massacrés à l’arme blanche, dans un restaurant de Dacca au Bangladesh avant que les forces de sécurité ne mettent fin à l’attaque revendiquée par le groupe État islamique122.
  • Irak : le attentat à Bagdad292 morts et plus de 200 blessés dans un attentat-suicide perpétré par un djihadiste de l’État islamique.
  • Arabie saoudite : le attentat à Médine faisant 4 morts et 4 blessés.
  • Syrie : le , attentat-suicide revendiqué par l’État islamique dans un quartier kurde de la ville de Hassaké ; au moins 16 morts et 40 blessés123.
  • France : le  à Nice, le jour de la fête nationale, un Tunisien, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, fonce dans la foule au volant d’un camion sur la promenade des Anglais, tuant 86 personnes et en blessant 286, avant d’être abattu par les forces de l’ordre. L’État islamique revendique cet acte.
  • Allemagne : le attentat à bord d’un train régional assurant une liaison entre les villes de Treuchtlingen et Wurtzbourg en Bavière. Un migrant afghan de 17 ans agresse des passagers avec une hache et un couteau, faisant 4 blessés graves et 1 blessé léger avant d’être abattu par la police. Un drapeau de l’État islamique est retrouvé dans la chambre du jeune homme dans la maison de sa famille d’accueil. L’organisation État islamique revendique l’attaque le 19 juillet 2016.
  • Afghanistan : le , attentat suicide à Kaboul visant la communauté chiite. Revendiqué par l’État islamique, cet attentat fait au moins 80 morts et 231 blessés124.
  • Allemagne : le , un attentat-suicide à la bombe devant le festival d’Ansbach par un réfugié syrien blesse 15 personnes. Ce dernier a prêté allégeance à l’État islamique125.
  • Irak : le , attentat à Bagdad dans un quartier chiite : au moins 12 morts et 37 blessés126.
  • Somalie : le , double-attentat suicide à Mogadiscio. Au moins 13 morts, l’attentat est revendiqué par le groupe terroriste islamiste Al-Shabbaab127.
  • France : le , lors d’une messe, deux islamistes munis d’armes blanches prennent en otage plusieurs personnes dans l’église de Saint-Étienne-du-Rouvray, près de Rouen. Un prêtre est égorgé, et un paroissien est blessé. Les deux terroristes sont abattus par les forces de l’ordre, l’un d’eux était fiché S. Selon le Président de la République, « les deux terroristes se réclament de Daesh »128,129. L’attentat est revendiqué via Amaq, l’agence de presse de l’État islamique130.
  • Syrie : le un attentat à la voiture piégée, revendiqué par l’État islamique, fait 57 morts et 170 blessés à Qamichli, ville à majorité kurde131,132,133.
  • Somalie : le , attentat-suicide dans la capitale Mogadiscio. Cinq civils sont décédés ainsi qu’un policier134. Cette attaque serait revendiquée par le groupe terroriste Al-Shabbaab135.
  • Afghanistan : le , attentat au camion piégé devant un hôtel pour étrangers dans les faubourgs de Kaboul, revendiqué par les talibans. Un policier est tué ainsi que les trois assaillants136.
  • Yémen : le , double attentat suicide dans le sud du pays, dans la ville de Habilayn, qui tue 6 soldats et blesse une dizaine de personnes137,138. L’attaque serait l’œuvre d’Al-Qaida.
  • Afghanistan : le , attaque terroriste des talibans contre un car de touristes dans la province de Gor. Les cinq passagers auraient survécu, sous protection de l’armée légale afghane139.
  • Belgique : le agression à la machette de deux policières dans la ville de Charleroi. L’intéressé aurait crié « Allah uakbar ». Le ministre belge de l’intérieur au vu de l’enquête propose la « piste terroriste »140. Le Premier ministre dénonce une « attaque à connotation terroriste »141. Le lendemain, l’État islamique revendique l’attentat142.
  • Pakistan : le , attentat revendiqué par l’État islamique contre une réunion d’avocats dans un hôpital dans la ville de Quetta, dans le sud-ouest du pays. Deux cents personnes, dont nombre d’avocats et de journalistes, étaient rassemblées devant les urgences de l’hôpital après l’assassinat, quelques heures plus tôt, du bâtonnier de la province. L’attentat fait au moins 70 morts143,144.
  • Syrie : le , dans le contexte de la bataille d’Alep, l’État islamique enlève 2000 habitants de la ville de Minjeb, au nord de la Syrie145,146.
  • Syrie : le , attentat kamikaze à la bombe dans un autobus à Atme (en) dans le nord de la Syrie, contre un car transportant des combattants syriens. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme, l’attaque aurait fait 15 morts147. Le lendemain148, l’État islamique revendique l’attentat.
  • Libye : le , l’État islamique lance une série de 9 attaques simultanées à la bombe contre les forces légales dans la ville de Syrte. L’opération fait 9 morts et 82 blessés149.
  • Russie : le , dans la banlieue est de Moscou, un poste de police subit les coups d’assaillants, armés notamment d’une hache150. Le lendemain, l’État islamique via son agence de presse Amaq151.
  • Nigeria : le , l’organisation islamique Boko Haram attaque un convoi de commerçants couvert par les forces de l’ordre sur la route de Maiduguri, et fait 5 victimes152.
  • Turquie : le , une bombe explose lors d’un mariage dans la ville kurde de Gaziantep. L’attaque fait au moins 51 morts153,154,155.
  • Thaïlande : le , un attentat à la voiture piégée devant un hôtel à Pattani , dans l’extrême sud de la Thaïlande fait 1 mort et 30 blessés. Bien qu’elle ne soit pas revendiquée, l’attaque a été attribuée aux insurgés indépendantistes156.
  • Indonésie : le , un prêtre catholique est agressé au couteau par un musulman sur l’île de Sumatra lors d’une messe157.
  • Yémen : le , un attentat à Aden revendiqué par l’État islamique tue 60 personnes158.
  • Syrie : le , plusieurs attaques simultanées ont lieu en Syrie, revendiquées par l’État Islamique, dans les villes de TartousHomsDamas et Hassaké. Le bilan provisoire s’élève à 48 morts159,160.
  • Pakistan : le , un attentat-suicide fait 36 morts dont 8 enfants dans une mosquée à la frontière avec l’Afghanistan161,162
  • États-Unis : le , un homme d’origine somalienne blesse neuf personnes à l’arme blanche dans un centre commercial du Minnesota avant d’être abattu par un citoyen armé. L’attaque est revendiquée par l’État islamique.163,164
  • États-Unis : le , l’explosion d’une bombe blesse 29 personnes à New York. Deux jours plus tard un suspect est arrêté, Ahmad Khan Rahami, citoyen américain d’origine afghane.
  • Jordanie : le , l’écrivain chrétien Nahed Hattar est assassiné alors qu’il devait être jugé pour une caricature envers l’islam165.
  • Belgique : le , deux policiers sont victimes d’une attaque au couteau166. Le parquet fédéral privilégie la piste terroriste.
  • Nigéria : le 18 novembre 2016, 3 attentats-suicides font 6 victimes dont 4 terroristes islamistes167.
  • Égypte : le 24 novembre 2016, 8 militaires égyptiens sont tués dans un attentat à la voiture piégée dans le désert du Sinaï168.
  • Somalie : le 26 novembre 2016, au moins 8 personnes sont tuées dans l’explosion d’une voiture piégée à Mogadiscio. Les islamistes shebab semblent être derrière l’attentat169.
  • États-Unis : le 29 novembre 2016, un islamiste blesse 11 personnes dans une université de l’Ohio avant d’être abattu par un policier. L’attaque est revendiquée par l’État islamique170.
  • Philippines : le 29 novembre 2016, 9 personnes dont 7 membres de la garde du président Rodrigo Duterte et 2 militaires sont blessés par un engin explosif, dans une région où opère une faction de l‘État islamique171.
  • Nigéria : le 9 décembre 2016, 56 personnes sont tuées et 57 blessées dans un double-attentat suicide, imputé à Boko Haram172,173.
  • Égypte : le 11 décembre 2016, pendant la célébration de la messe du dimanche, 26 chrétiens sont assassinés dans un attentat à la bombe dans une église copte orthodoxe du Caire, 31 autres personnes sont blessées174. La quasi-totalité des victimes sont des femmes et des enfants, l’attentat ayant visé l’endroit où ils s’assoient traditionnellement pendant la messe.
  • Nigéria : le 11 décembre 2016, Boko Haram envoient deux fillettes commettre un attenta-suicide dans un marché. Bilan de 1 mort et 18 blessés175.
  • Somalie : le 11 décembre 2016, un attentat-suicide fait au moins 20 morts et 48 blessés à Mogadiscio. L’attaque est revendiquée par les shebabs176.
  • Turquie : le 19 décembre 2016, l’ambassadeur russe en Turquie, Andreï Karlov, est assassiné par balles lors d’une exposition d’art à Ankara. Le tueur a hurlé Allah Akbar et évoqué Alep avant d’échanger des tirs avec les forces de l’ordre puis d’être abattu177.
  • Allemagne : le un camion fonce sur la foule au marché de Noël de Berlin et fait au moins 12 morts et 48 blessés. L’État islamique revendique l’attentat 24 heures plus tard. Le conducteur du camion, Anis Amri est abattu 4 jours après l’attaque à Milan en Italie. Parmi les 12 victimes se trouve un Polonais, conducteur d’origine du camion, assassiné par le terroriste178,179.
  • Philippines : le 25 décembre 2016, une explosion près d’une église de l’île de Mindanao, où se rendaient des catholiques à la messe de Minuit (Noël) fait 13 blessés, Mindanao est connue pour être une zone où les islamistes sont particulièrement actifs180.
  • Irak : le 31 décembre 2016, deux kamikazes se font exploser dans un marché de Bagdad et font 27 morts et 53 blessés. L’attaque est revendiquée par l’État islamique181.

2017

2018

  • Irak : le 15 janvier, deux attentats suicides à Bagdad causent la mort de 38 personnes. L’attaque est revendiquée par l’État islamique299,300.
  • Russie : le 18 février, un homme a tué cinq femmes, lors d’une fusillade « à la sortie d’une église » orthodoxe à Kizliar, au Daguestan, république musulmane instable du Caucase russe, une attaque revendiquée par le groupe État islamique.
  • Somalie : le 23 février, deux attaques à la voiture piégée dans le centre de Mogadiscio font 45 morts et 36 blessés, d’après un responsable politique anonyme301. Les attentats sont revendiqués par les shebabs, affiliés à Al Qaïda.
  • France : le 23 mars, un homme tue 4 personnes lors d’attaques et une prise d’otage dans un supermarché dans l’Aude, à Trèbes. L’homme, qui a été abattu, était un franco-marocain se réclamant de l’État islamique, qui a revendiqué l’attentat le jour même302.
  • Afghanistan : le 22 avril à Kaboul, une attaque à la bombe devant un établissement d’enregistrement pour les élections législatives fait 57 morts et 119 blessés. L’attaque est revendiquée par l’EI303.
  • Mali : le 26 avril à Aklaz et le 27 avril à Awakassa, 2 terroristes (probablement des djihadistes ayant prêté allégeance à l’EI) massacrent au total 43 civils, à proximité de la frontière Nigérienne304,305.
  • France : le  à Paris, vers 21 h un individu attaque à l’arme blanche des passants en criant « Allah Akbar », il tue une personne, en blesse quatre autres dont deux gravement306, il se dirige ensuite vers une patrouille de police qui décide de l’abattre. Cette attaque est revendiquée par Daech307.
  • Indonésie : le 13 mai à Surabaya, la deuxième ville du pays, ont lieu trois explosions devant trois églises catholiques, vers h 30 du matin et à 10 minutes d’intervalle. Au moins 9 personnes sont tuées et 40 blessées (bilan provisoire). Un des assaillants est tué par la police308.
  • Belgique : le 29 mai à Liège, un homme attaque au couteau deux policières qu’il tue avant de s’emparer de leurs armes de service. Il abat ensuite un jeune homme. L’homme prend ensuite une femme en otage dans un lycée avant de foncer sur la police en ouvrant le feu. Il est abattu par les forces de police309. L’attaque est revendiquée par l’État islamique.
  • Syrie : le , l’État islamique lance une série d’attaques dans le gouvernorat de Soueïda, les attaques font plus de 220 morts310. La ville de Soueïda est ciblée, de même que plusieurs villages du nord-est de la province310.
  • Tchétchénie : le , il est 10 heures du matin quand 2 assaillants sont abattus à Shali lors de l’attaque au couteau d’un commissariat, blessant 2 policiers. Au même moment, un kamikaze se fait exploser au nord de Shali. Dans l’heure suivante, ce sont deux attaques qui ont lieu à Grozny où des assaillants ouvrent le feu sur la police, laissant pour morts au moins deux assaillants et un policier ainsi que plusieurs blessés. Enfin, une attaque à la voiture bélier conduite par un jeune de 17 ans fait plusieurs blessés. L’assaillant est abattu. Les attaques sont revendiqués par l’État islamique pour 3 d’entre elles.
  • Egypte : le , des militants islamistes tendent une embuscade à trois bus transportant des pèlerins chrétiens revenant d’un monastère lointain copte. Les responsables égyptiens ont déclaré que 7 personnes avaient été tuées et 19 blessées. L’Etat islamique local qui a revendiqué l’attaque a déclaré que 13 chrétiens avaient été tués et 18 autres blessés311.
  • Australie : le , une attaque au couteau fait un mort et deux blessés à Melbourne. L’attaque considérée comme terroriste par la police australienne, est commise par Hassan Khalif Shire Ali, 30 ans, originaire de Somalie. Le terroriste meurt à l’hôpital après avoir été blessé par balles par la police. Le groupe État islamique a revendiqué l’attaque312.
  • France : le  dans la soirée, à proximité du marché de Noël de Strasbourg, un homme déambule dans les rues du centre-ville, tue cinq passants et en blesse une dizaine d’autres. L’assaillant, un franco-algérien de 29 ans est abattu le 13 décembre à Strasbourg par la police. L’attaque est revendiquée par l’État islamique.
  • Maroc : le , meurtre de deux jeunes touristes norvégienne et danoise, dont les corps ont été découverts lundi 17 décembre dans une vallée du massif du Haut Atlas réputée pour ses sentiers de randonnée. Les assaillants ont publié une vidéo d’allégeance à l’organisation l’État islamique.

2019

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

37 commentaires pour Inqualifiable « Marche contre l’islamophobie »

  1. Georges dit :

    Maxime ,je vous aime…

    J'aime

  2. Curmudgeon dit :

    Le concept « islam politique », qui vise implicitement à distinguer « islam » et « islam politique » est dénué de toute signification opératoire. Le plus vite on y renoncera, le plus aisément on regardera en face sans se leurrer le fait que le problème est l’islam tout court. C’est très désagréable, ca pose des problèmes artificiels à la conception de la laïcité (qui ne peut fonctionner qu’avec des religions à strictement parler, ce que l’islam n’est pas) mais c’est ainsi.

    Depuis l’Hégire, l’islam est intrinsèquement « politique ». Sinon on ne comprendrait pas que, selon la présentation historique faite par les savants musulmans eux-mêmes, Mahomet ait été le chef à Médine, et ait dirigé et commandite des expéditions guerrières.

    Il est tout de même stupéfiant que cette platitude, qui m’a été enseignée en sixième, semble désormais hors de portée pour les élites qui nous gouvernent ou donnent le ton.

    Peu après la mort de Mahomet, les conquêtes ont commencé. Avec la fixation de la doctrine, contenue dans le Coran et dans la Sunna, doctrine qui n’a jamais été amendée, tous les oulémas et tous les ayatollahs sans exception ont tenu l’islam pour ce que nous appellerions l’association d’une « religion » et d’une idéologie juridique, sociale, politique, économique, visant la conquête du monde.

    Ce statut hybride est définitoire et devrait régler à tout jamais le sort de l’expression dangereuse « islam politique ».

    J'aime

    • carlo dit :

      « Le concept « islam politique », qui vise implicitement à distinguer « islam » et « islam politique » est dénué de toute signification opératoire. »
      Absolument pas. Les musulmans ne souhaitent pas tous vivre dans un Etat islamique et seuls 25% des musulmans vivant en France placent la charia au-dessus des lois de la République.
      Il y a deux Islams, celui qui existe dans les croyances et les pratiques et celui qui se trouve dans les textes et dans l’histoire. Celui qui intéresse le politique et les citoyens est le 1er et non le second.
      Que diriez-vous à celui qui prétendait que le christianisme qui enseigne le partage est incompatible avec le capitalisme ? Ne vous moqueriez-vous pas de lui ?

      J'aime

    • Citoyen dit :

      Je partage totalement votre vision Curmudgeon.
      Vouloir scinder des islam est une aberration. Il n’y en a qu’un, extrait du même bouquin.

      J'aime

  3. Annick Danjou dit :

    C’est avec tristesse que nous tenons à vous avertir, ainsi que tous les participant à la marche contre l’islamophobie, que la petite Myriam Monsonego ne pourra pas participer à cette marche car elle a été exécutée en 2012, devant son école, par le terroriste islamiste Mohammed Merah.

    Je viens de lire ceci sur Dreuz c’est effroyable de tristesse

    Aimé par 1 personne

  4. Tracy LA ROSIÈRE dit :

    RÉSISTER !

    J'aime

  5. souris grise dit :

    Bonjour Maxime .

    Merci pour ce travail pas réjouissant évidemment mais très documenté .
    Notre pays est sur des sables mouvants , ou nous nous enfonçons , ou nous avons une bouée de sauvetage , il ne nous reste plus qu’à crier : AU SECOURS !
    Amitié Maxime .
    Chris .

    J'aime

  6. charles902 dit :

    Dieu merci, il n’y a eu que 10 500 manifestants à cette « marche contre l’Islamophobie » absolument opposée à nos principes républicains et qui aurait dû être interdite dans un état laïque.
    Peut être faudrait il maintenant organiser une « marche contre la Christianophobie et l’Islamofascisme »?
    En tous cas espérons que ce non évènement, qui n’apprend rien à personne sur l’intégration de l’Islam (je n’ai pas dit « les musulmans ») dans nos sociétés occidentales, ne viendra pas ternir les cérémonies du 11 novembre qui, elles, commémorent un évènement d’une autre portée.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.