Hommage aux quatre fonctionnaires de la préfecture de police

Quatre fonctionnaires de la préfecture de police ont été massacrés à l’arme blanche dans les locaux de la PP en début d’après-midi. Voici une femme et des hommes qui ne demandaient qu’à faire leur métier honnêtement et sans histoires. En quelques secondes la mort leur est tombée dessus par surprise, sous ses habits les plus lâches et les plus sanguinaires. Ils travaillaient paisiblement dans leurs bureaux au service de la France, sans frime ni ostentation, et ils ont brutalement perdu la vie. La préfecture de police est le cœur même de l’Etat régalien, le symbole de la sécurité et de la paix civile. La barbarie vient d’y faire une intrusion sanglante. Et le malheur d’y planter son drapeau noir. Ce sont des collègues du ministère de l’Intérieur. Colère, révolte et que dire d’autre, en ce moment, qu’une infinie tristesse pour leur destin brisé dans la fleur de l’âge et pour leurs familles anéanties?

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

20 commentaires pour Hommage aux quatre fonctionnaires de la préfecture de police

  1. Georges dit :

    Faire le lit de l’extrême droite islamiste consiste à nier l’évidence ,s’ils savaient …les cons…

    J'aime

  2. MARECHAL dit :

    Cet homme venait de se convertir à l’Islam, a ensuite entendu des voix, mais la Presse de toute part annonce ce matin qu’il n’était en rien radicalisé .. Faudra me la refaire celle ci ..

    Aimé par 1 personne

  3. André Lugardon dit :

    Ce matin je me suis levé avec le jour et j’ai regardé le jour se lever. Je pourrais vous écrire que le ciel était bleu et que le soleil était bien rouge. Rouge au Levant beau temps. Il n’en était rien. Je pourrais vous écrire que le ciel était nuageux et nauséeux chargé de lourds nuages noirs annonçant un terrible orage à venir. Il n’en était rien. Le ciel était gris, la lumière était terne.

    Depuis hier soir j’ai peine de la peine des familles confrontées à l’horreur.

    Un écureuil est passé de branche en branche devant ma fenêtre et ne m’a même pas vu. Une palombe est venue se poser sur acacia trop près de la maison. Tout à l’heure sans doute qu’elle descendra boire dans l’abreuvoir à vaches où plus aucune vache ne vient boire depuis longtemps maintenant.

    J’ai alors pris mon téléphone portable et j’ai demandé à « l’ami google » deux citations bibliques, les voici:

    « Tu ne tuerais point » (Deutéronome 5:17)

    « Celui qui tue un animal le remplacera mais celui qui tuera un homme sera puni de mort » (Lévitique 24:21)

    Aimé par 2 personnes

  4. Nicolas dit :

    Prenons au mot une seconde les défenseurs de ces meurtriers qui, invariablement, expliquent ces crimes par des voix que l’assaillant aurait entendues, généralement la voix d’Allah (comme je l’entends sur France Inter a l’instant).

    Si réellement l’Islam a une force de conviction telle qu’une partie importante des adeptes de la religion entendent des voix, que souvent ces voix les enjoignent de trucider des passants au hasard, et que ces voix ont une puissance telle que la personne qui les entend en perd tout libre arbitre au point d’être irresponsable de ses actes, et bien dans ce cas c’est bien la religion musulmane qui est responsable, et les défenseurs des meurtriers disent exactement la même chose qu’E. Zemmour.

    Bien amicalement a tous

    Aimé par 1 personne

  5. Philippe dit :

    Bonjour Maxime, bonjour à tous,
    Je n’en crois pas mes oreilles, ce matin sur les différentes chaînes, on minimise, on se contorsionne pour ne pas appeler « un chat un chat ». Il y a bel et bien eu préméditation, un déséquilibré ne prend pas une arme blanche indétectable. Le déséquilibré agit par impulsions. C’est bien un acte terroriste. Mais les bienpensants, la police politicomédiatique veillent. Les représentants de l’éducation du peuple et de la propagande veillent à ce que toutes personnes qui pourraient penser autrement soient lynchées. La liberté de pensée est fustigée, Zemmour en fait encore les frais, que l’on partage ses idées ou pas, il est libre de les exprimer. Sinon cela signifie que l’exécutif considère que les français ne sont pas aptes à faire la part des choses, de faire preuve de libre arbitre et de ce fait qu’ils doivent penser pour nous et nous dire ce qui est bien ou mal.
    Actuellement la montée de l’islamisme et sa radicalisation chez certains est un problème que nos dirigeants ne veulent pas voir.
    C’est à la République, c’est au gouvernement, d’énoncer, d’affirmer les lois de la République face aux religions.
    La laïcité et les religions sont antinomiques. Les religions sont par définition, par essence des idéologies, des croyances, des pratiques qui se veulent et qui se proclament sacrées, transcendantes et de nature absolue. On ne peut leur demander de se proclamer en même temps laïques, profanes, non sacrées.
    La laïcité républicaine n’est pas antireligieuse, elle est areligieuse. La nuance est importante. La laïcité ne cherche pas à brimer les religions. Elle les ignore, elle accepte qu’elles existent mais en tant que croyances, pratiques, idéologies profanes, au même titre que n’importe quelle autre croyance, idéologie. « Sacré » a pour étymologie « séparé », intouchable, quelque chose que l’on doit regarder de loin « respecter ».
    Par soif de pouvoir nos politiques sont prêts à livrer leur pays à l’obscurantisme et à la loi de la charia. Ils préfèrent ne pas donner de nom à l’acte horrible de la Préfecture de Paris.
    Ancien militaire, et ayant de nombreux contacts avec des actifs, ils s’inquiètent, car l’institution militaire se communautarise, de plus en plus, des commandants d’unités alerte les autorités sur ce fait, mais rien ne bouge. Les gendarmes le constatent aussi, la police, tous les corps de métiers le constatent, mais là aussi, pas de vague, sous peine d’être traité de fasciste et de raciste.
    Ces dernières semaines, j’étais au Maroc, pour le travail, plusieurs m’ont dit qu’ils ne comprenaient pas l’attitude du gouvernement français face à la montée de l’intégrisme en France. Face au terrorisme. La sureté nationale marocaine est vigilante sur ce sujet de la radicalisation. Les arrestations sont fréquentes, voir la neutralisation définitive.
    Cet acte démontre encore une fois que l’Etat est faible, que nos dirigeants sont incapables, du moins ne veulent rien faire par électoralisme, démagogie et clientélisme. Ce pays, notre France est désormais un pays de démagogues.
    Cet acte ne sera pas le dernier, et les intégristes doivent rire dans leur barbe, ils ont de beaux jours devant eux.
    Et cela fait aussi les beaux jours de l’extrême droite, qui voient d’un bon œil cette démagogie.

    Aimé par 2 personnes

    • Mildred dit :

      Écoutez l’émission « Esprits libres » de Radio classique diffusée ce matin, vous verrez que ce ne sont pas tous les media qui ont minimisé ce qui se passe actuellement :

      https://www.radioclassique.fr/radio/emissions/matinale-de-radio-classique/esprits-libres/

      J'aime

    • Annick Danjou dit :

      Oui Mildred bien sûr mais qui écoute radio classique le matin? pas moi pour commencer et certainement pas la majorité. Donc tous ceux qui n’ont pas trop de recul sont gavés d’informations de propagande et finissent par y croire.
      Et pour Philippe avec qui je suis entièrement d’accord juste un petit clin d’oeil Qui ne changera rien au problème trop profond à présent, si on avait interdit la barbe à tous ceux qui travaillent dans le public , policiers, militaires , instructeurs, enseignants etc…on aurait eu une certaine disqualification, mais dans un pays qui accepte que des femmes voilées accompagnent les sorties scolaires, on ne peut pas trop demander…

      J'aime

    • carlo dit :

      « La laïcité ne cherche pas à brimer les religions. Elle les ignore, elle accepte qu’elles existent mais en tant que croyances, pratiques, idéologies profanes. »
      Merci Philippe pour ce rappel, essentiel.
      Les religions n’ont pas à se cacher, mais nous devons les ignorer. Or nous faisons le contraire : nous leur demandons de se cacher et nous ne cessons de nous intéresser à elles. Ce faisant, nous les victimisons et les valorisons tout à la fois, à leur plus grand bénéfice.
      Encore une preuve du « déclin intellectuel, de l’abrutissement collectif et de la crétinisation » propres à notre temps.

      J'aime

  6. Sganarelle dit :

    La France compte décidément de plus en plus de déséquilibrés qui tuent leur femme a force de les battre ou poignardent des passants dans les rues et si les noms ne sont pas publiés c’est pour encourager le «  vivre ensemble » qui pourrait être compromis.
    Ce sont des fous, des malades.ou des incompris ..rien à signaler même si le tueur refusait de serrer la main des femmes depuis sa récente conversion. Un quelconque chagrin d’amour est sans doute cause d’une telle sauvagerie à moins que ce soit une querelle de bureau… nous avons mauvais esprit…
    Macron qui n’a rien dit à propos de la catastrophe de Rouen décrète une minute de silence pour calmer le. malaise des policiers.
    Un couvercle sur une cocotte minute.

    Aimé par 3 personnes

  7. Annick Danjou dit :

    Mais on refuse Marine LePen aux obsèques de Chirac au cas où elle cacherait un couteau sous son manteau. Quel beau pays et quelle belle démocratie.
    Apparemment le mec en question ne voulait plus serrer la main des femmes depuis quelque temps bizarre… vous avez dit bizarre. Combien y’en a t’il dans le service public de ces types là? Mais il ne faut pas discriminer alors on préfère fermer les yeux ou bien les flatter en allant couper le cordon des nouvelles mosquées. Je crois vraiment qu’un jour tout cela finira mal. On ne peut plus vivre avec ce genre d’ennemis à tous les coins de rue!

    Aimé par 3 personnes

  8. artofuss dit :

    Un récent converti, bien entendu décrit comme irréprochable. Un « déséquilibré », certainement… Et qui effectue son geste (sa mission?) comme par hasard au moment même d’une crise au sein de ses collègues de la police. Comme pour leur répondre « Vous ne serez nulle part en sécurité » ??? Et bien sûr, on se prend à penser que dans l’armée aussi, il y a pas mal de « déséquilbrés » en puissance. Mais allons, voyons, je délire…

    Aimé par 1 personne

  9. Annick Danjou dit :

    Quelle tristesse envie de pleurer en apprenant la nouvelle. Quelle horreur pour les familles. On est mal parti je crois!!!

    J'aime

  10. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Et immédiatement, sans prendre le moindre temps de la réflexion et de la mesure, nos politiques et même le Procureur de la République semblent balayer d’un revers de main tout acte terroriste. Depuis plusieurs mois, tous les crimes commis avec une arme blanche sont devenus le fait de simples déséquilibrés probablement irresponsables devant la justice…
    Dormez braves gens, les catastrophes industrielles et les assassinats à l’arme blanche ne vous regardent pas…et intéressez vous plutôt aux prochains jouets que vous achèterez pour les fêtes de fin d’année en vérifiant qu’ils ne sont pas connotés pour fille ou garçon !
    Notre pays est bel et bien foutu.
    Sincères condoléances aux familles des pauvres fonctionnaires morts pour rien mais à cause de la lâcheté de nos dirigeants.

    Aimé par 2 personnes

  11. Tracy LA ROSIÈRE dit :

    Nul ne sait quel est le mobile de ces crimes.
    Nous savons déjà que, quoique l’assassin fût probablement radicalisé de fraîche date, il ne s’agit pas d’un attentat terroriste.
    Faut pas deconner, on est au pays du Bisoursnour.
    Nous savons aussi qu’il était un homme très respectable.
    C’est dire.
    Nous apprendrons prochainement que l’individu a fréquenté un service psychiatrique.
    Car en Bisoursnouland, un islamiste qui poignarde ça s’appelle un « désiquilibré ». Suffit de chercher un peu.
    Si l’individu avait été identifié comme un sbire d’extrême droite, nous aurions vu son visage sur les écrans, nous connaîtrions déjà son nom, ses antécédents et nous saurions si « mein Kampf » siégeait sur sa table de nuit.

    Aimé par 3 personnes

  12. Fredi M. dit :

    Dieu se rit etc…

    Aimé par 1 personne

  13. martin colmet daage dit :

    Tout cela sent mauvais…C’est le bordel dans les têtes…Cordialement.

    Aimé par 1 personne

  14. michel43 dit :

    je suis très triste ,,et franchement ,rien a dire

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.