Faillite du leadership planétaire

Le déroulement du G7 de Biarritz, tel qu’il se présente, n’a rien pour nous rassurer. Qui gouverne le monde? Les sept chefs d’Etat et de gouvernement qui se réunissent aujourd’hui donnent une impression vaguement dérisoire. Pourquoi Biarritz, la station balnéaire préférée de Napoléon III, dit Badinguet ou Napoléon le petit, celui par qui la calamité est venue – la défaite contre la Prusse, après plus de 20 ans d’empire mégalomane, une défaite d’où sont sortis tant de drames et la tragédie du XXe siècle? Il n’y aura pas de communiqué final, nous annonce-t-on par avance, donc pas de décision actée dans un document. Alors, à quoi bon? Les sept, en particulier deux d’entre eux, donnent ce sentiment d’irresponsabilité, d’ivresse narcissique, obsédés par le coup de communication, la petite phrase, le tweet assassin, qui fera parler d’eux et gagner quelques points dans les sondages, prêts pour cela à sauter sur le premier sujet à la mode. Oui, les incendies de l’Amazonie et la montée de colonnes de fumée impressionnantes, c’est grave, dramatique et douloureux. L’idée n’est pas de sous estimer la tragédie. A une échelle gigantesque, ces feux rappellent ceux qui ravagent le Portugal, et les terres du Midi en France. Et l’Afrique. Mais pour autant, est-ce l’unique sujet du moment? Est-ce le principal enjeu de politique planétaire? Les fumées de l’Amazonie servent aussi à cacher les tensions internationales en cours, la guerre commerciale US-Chine, une monstrueuse crise économique qui de toute évidence, couve en ce moment, les massacres du terrorisme islamiste en Afghanistan et le retour de Daesh en Irak et en Syrie, l’abomination du trafic des personnes et de l’esclavagisme en Méditerranée, qui fait la fortune des mafias de passeurs , déstabilise l’Europe comme l’Afrique, avec la bienveillance des autorités morales et gouvernementales européennes. Autrefois, quand les sommets occidentaux réunissaient Giscard, ou Mitterrand, Mme Thatcher, Carter ou Reagan, Schmidt, et prenaient des décisions stratégiques de grande ampleur (implantation des fusées Pershing, en représailles contre les SS 20), le monde occidental avait quand même une autre allure, plus noble, plus sérieuse, plus responsable. Mais cette chute du leadership occidental dans le dérisoire, n’est-elle pas le double symptôme de la crise de la démocratie – la médiocrité au pouvoir – et du déclin de l’occident face aux nouvelles puissances (Chine, Inde, Brésil)?

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

40 commentaires pour Faillite du leadership planétaire

  1. Sganarelle dit :

    Nous avons actuellement une de ces belles fêtes comme en donnait autrefois le banquier en déroute qui voulait faire bonne figure auprès de ses clients en prétendant que les affaires étaient bonnes , Le spectacle est parfait’ joli décor, bonne chère et les dames ont droit aux visites touristiques. Pour ce qui est du côté mondain c’est une réussite, pour le côté utile et concret c’est une autre histoire.
    La maison brûle c’est un fait et que certains le minimise le nie ou s’en moque c’est aussi un fait selon qu’on est puissant ou misérable les buts et les conséquences ne sont pas les mêmes.

    On danse sur un volcan et il n’y a rien d’autre à faire à l’échelon du vulgum pecus que de ne pas mettre d’enfants au monde dans cette époque de décadence mondiale.

    J'aime

    • carlo dit :

      « les dames ont droit aux visites touristiques.  »
      On n’entend guère les feministes dénoncer le rôle devolu au femmes des chefs d’Etat et de gouvernement, ni regretter que M Merkel ne se soit pas joint à elles.
      Quand considèrera-t-on enfin comme une tradition obsolète le fait que les grands de ce monde ne puissent pas se deplacer sans leurs épouses ?

      J'aime

    • carlo, exact!
      MT

      J'aime

    • Sganarelle, « On danse sur un volcan et il n’y a rien d’autre à faire à l’échelon du vulgum pecus que de ne pas mettre d’enfants au monde dans cette époque de décadence mondiale », vous avez tellement raison!
      MT

      J'aime

  2. Ping : Faillite du leadership planétaire | Raimanet

  3. new dit :

    Le président américain, Donald Trump, a démenti que les pays du G7 se soient mis d’accord sur un message commun à transmettre à l’Iran. « Je n’ai pas discuté de cela », a-t-il dit en réponse à des journalistes. Il a ainsi contraint M. Macron à revenir sur ses propos :
    « Le G7 est un club informel, il n’y a pas de mandat formel qui est donné dans le cadre du G7 à l’un ou à l’autre et donc il y a des initiatives qui continueront d’être prises par les uns et les autres. » (source le monde)
    ————–
    L’exploitation honteuse par Macron des incendies de Forêts en Amazonie :
    Pour comprendre lire :

    https://www.lemonde.fr/international/article/2019/08/22/incendies-en-amazonie-bolsonaro-denonce-une-psychose-environnementale-le-chef-de-l-onu-se-dit-profondement-preoccupe_5501774_3210.html

    C’est un phênomène qui se produit chaque année, comme au Portugual, en Grèce, en France, en Italie, en Inde etc…En Amazonie cela est fait traditionnellement par les paysans pour se débarrasser des mauvaises herbes et des feuillages des arbres abattus (qui sont exportés dans le monde entier).
    Macron, la Suède et certaines ONG Allemandes ont décidé de faire destituer le Président Brésilien (extrême droite) ils se servent actuellement pour ce faire des feux qui sévicent sur 20 % de la forêt Amazonienne dont 60 % des feux se trouvent au Brésil. Le président du brésil à déployé 43 000 militaires pour aider les populations.
    Macron veut vendre des moyens pour éteindre ces feux…Trump et Boris jonhson vont aider le Brésil.
    C’est toute la différence entre des hommes capables et un psychopathe qui trompe sans cesse tout le monde et qui se voit déjà le maître du monde ce qu’il ne sera jamais.

    Aimé par 1 personne

  4. Annick Danjou dit :

    Pourtant Macron remonte dans les sondages parait-il???? et Ségolène Royal se verrait bien reprendre du service…alors de quoi se plaint le bon peuple???

    Aimé par 1 personne

    • new dit :

      Macron a introduit le mot anglais « fake news » pour faire classe. Mais jusqu’à présent c’est lui qui fait des « fakes news » par l’intermédiaire de ses services et de ses partisans.
      Les statistiques sont complétement remodulées à la sauce Macron dans tous les domaines, le chômage, sa cote de popularité (il est facile de truquer les données et l’INSEE qui lui est dévouée le fait avec brio), voilà le drame de la macronie tout est faux, guignolesque et il fait des dettes en permanence. (n’oubliez jamais que seulement 10 % des Français ont voté pour lui à la dernière élection).

      J'aime

    • michel43 dit :

      de quoi se plaint le bon peuple ? du bidonnage des sondages,, ,il monte sur celui de son gendre,,,enfin peut être,,,,,,

      J'aime

    • Anonyme dit :

      Ma liste est incomplète Moscovici va prendre la tête de la cour des comptes c’est une belle récompense pour celui qui nous a mis dans la dèche

      J'aime

  5. olivier seutet dit :

    Trump et Macron. Que de ressemblances ! Diktat de la communication sur leurs actions et leur parole (l’effet immédiat primant sur le fond); infantilisation des commentaires sur les autres, qu’ils soient chômeurs, migrants ou dirigeants étrangers (traités d’imbéciles, d’incapables ou d’irresponsables à tout bout de champ); obéissance à quelques groupes de pression qu’ils croient puissants (gilets jaunes ou suprémacistes, National Rifle Association ou ONG de l’environnement).

    Une différence essentielle, pourtant. Malgré sa vulgarité et son incontinence verbale Trump a des idées sur quelques sujets stratégiques (commerce avec la Chine, immigration de l’Amérique centrale, financement de la défense européenne). Les idées de Macron à l’international sont introuvables : quelques concepts qu’il nous énonce sentencieusement, qui ne reçoivent l’accord de quasiment aucun pays et sont de facto des propos de comptoir (politique sur le climat, refondation européenne, lutte contre les inégalités).

    Aimé par 1 personne

  6. michel43 dit :

    au fait ? plus de 20 millions pour quoi faire ? des palabres ,les vrais responsables , les Français ,qui on voter Macron ,Qui gouverne le Monde ,,,,la finance , comme toujours

    J'aime

  7. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Les rodomontades et les effets de manche de D. Trump et d’E. Macron n’amusent qu’eux et les benêts qui croient encore qu’ils ont vraiment l’importance qu’ils se donnent et qu’ils affichent. Libre à eux de croire ceux qui s’imaginent les plus importants et qui ne sont que des pions que l’on déplace et que l’on remplace au fil des parties où ils ne font qu’obéir aux ordres des lobbies et de la finance internationale elle même non représentée par le FMI.
    Les « maîtres du monde » ne sont pas à Biarritz où il manque notamment V. Poutine, Xi Jinping, Ram Nath Kovind et les chefs des états arabes du golfe Persique qui, eux, détiennent pour partie les commandes du nouvel ordre planétaire.
    Alors , cette grande kermesse qui va coûter « un pognon de dingue » spécifiquement aux Français n’est en fait qu’une grande fête de fin d’été destinée à célébrer la fin des vacances et la rentrée des classes de ces sales gosses narcissiques.

    J'aime

  8. Timéli dit :

    Tant qu’il n’y aura pas un nouvel ordre mondial en place (le précédent ayant pris fin avec la chute du Mur de Berlin en 1989), ce sera la débandade, chaque pays y allant de son couplet, instaurant ainsi une réelle cacophonie. Le chaos géopolitique semble s’installer et donner raison à Henry Kissinger, qui préconisait justement, il y a deux ou trois ans, un nouvel ordre mondial.

    J'aime

    • Coucou dit :

      Bonjour, Timéli, Nouvel Ordre Mondial, vous voulez dire, Forum de Davos, Open society de Soros, Groupe Bilderberg, et compagnies, ?

      J'aime

    • Je doute qu’un ordre mondial soit vraiment souhaitable et démocratique. C’est une raison essentielle pour s’en tenir à des nations souveraines de taille raisonnable. Et je ne crois pas une seconde que les nations conduisent à la guerre. Les guerres du passé sont plus dues à des mentalités impérialistes qu’à un simple égoïsme des nations. Des contrats gagnant-gagnant et ne durant que tant qu’il y a un intérêt mutuel, peuvent parfaitement gérer ces égoïsmes au bénéfice de tous. Et pour ce qui n’est pas couvert par des contrats, il faut laisser les autres pays vivre leur vie même si leur mode de vie n’est pas conforme à nos principes et pourvu qu’ils ne nous agressent pas.

      J'aime

  9. pier21 dit :

    Lors de sa causerie dans le poste à 13 h, j’ai trouve, chose a priori impossible que Micron avait encore fait des progrès dans la langue de bois pour enfumer le chaland par sa démagogie et son « en même temps »!
    Tant que dans ce pays les transferts sociaux représenteront plus de la moitié du Revenu Nationale, nous serons condamnés à « raquer » pour tenter de remplir le tonneau sans fond des « Danaïdes »!
    Nous aurons toujours des rues, des gares et des trains sales et vétustes, des voies ferrées et des routes dangereuses voire assassines, une industrie moribonde, une agriculture en déclin et un niveau de vie en berne pour ceux qui par leur travail et leurs impôts font survivre ce lumpen prolétariat!
    Et ce n’est qu’un début!
    Allez donc faire un tour en Suisse sinon en Norvège: propreté, calme et volupté: il n’y existe pas de trains comme le « Nîmes-Le Grau du Roi »!

    J'aime

  10. colococo2 dit :

    Qui gouvernent le monde… ? M’enfin Maxim, je te croyais mieux renseigné que ça !
    Les 7 rigolos réunis à Biarritz ne sont que des pions !
    Qui gouvernent le monde ? M’enfin ! La fortune anonyme et vagabonde bien évidemment…..

    Aimé par 1 personne

  11. lugardon dit :

    J’ai découvert le mois dernier le blog suivant:

    https://yetiblog.org/

    J'aime

  12. lugardon dit :

    Bonjour Maxime Tandonnet, les dirigeants que vous citez avaient connu la Seconde Guerre mondiale: ils n’en voulaient pas d’une troisième ; les dirigeants d’aujourd’hui n’ont pas connu de guerres mondiales. Ils sont en train de nous en faire une par morceaux. Il n’y a pas d’embrasement général mais une succession de conflits appelés parfois conflits basses tensions.

    J'aime

  13. Mildred dit :

    Monsieur Tandonnet,
    Il m’est difficile de vous laisser même sous-entendre que Napoléon III serait le seul responsable de la défaite d’où sont sortis les drames du XXème siècle. Je renvoie donc vos lecteurs à Eric Zemmour et à son ouvrage « Le destin français », où il explique (p 399 – 400 – 402) :

    « … Le chancelier Bismarck vote républicain sans hésiter. C’est à ses yeux le meilleur régime pour la France ; le plus « dissolvant » – c’est le mot qu’il emploie – ; qui affaiblit le plus la France. La divise le plus. L’isole le plus au sein d’une Europe des monarchies…
    (A son ambassadeur à Paris) Ses instructions sont claires : « Travaillez de toutes vos forces à empêcher le rétablissement de la monarchie. La monarchie des Bourbons seule peut ramener des alliances à la France ; notamment celle de la Russie et que l’Allemagne prise entre la France et la Russie serait comme dans un étau, gravement compromise… »
    Il avait écrit à son ambassadeur à Paris : « Faites parler dans les journaux du danger de la réaction, des crimes de l’absolutisme des horreurs de la féodalité, de l’infâme droit du seigneur, de la dîme, des corvées, de l’inquisition, comme si tout cela avait vraiment existé ou pouvait revenir. Faites peur des empiètements et des capitations du clergé. Dites qu’avec Henri V, la religion serait non seulement protégée, mais imposée, que chacun serait forcé d’aller à la messe, et même à confesse. « … »

    J'aime

    • Mildred, je n’ai pas dit qu’il était « le seul ». Comment ce Monsieur, chef de l’Etat et chef des armées depuis 22 ans, qui s’est affublé du titre d’Empereur depuis 16 ans, détenteur de l’autorité suprême, pourrait-il ne pas être tenu pour responsable de l’impréparation de l’Armée française qui s’est écroulée en quelques jours comme un château de cartes? L’exubérance vaniteuse, c’est bien, mais il faut de temps en temps assumer ses responsabilités. Que Bismarck en ait profité, c’est autre chose.
      MT

      J'aime

    • Mildred dit :

      Monsieur Tandonnet,
      Vous vous inscrivez donc délibérément et ostensiblement dans ce que de nombreux historiens présentent comme la « légende noire » de Napoléon III. Dont acte.
      Aussi permettez-moi de renvoyer vos lecteurs à la fiche Wikipédia de ce dernier et de rappeler que le 12 janvier 2010, Bernard Accoyer, président de l’Assemblée Nationale, rendait ainsi hommage à Philippe Séguin, mort le 7 janvier à Paris, et auteur de : « Louis-Napoléon le Grand », paru en 1990 :
      « … rompant avec la tradition héritière de Victor Hugo (il) entreprit de réhabiliter la mémoire de Napoléon III, substituant au personnage caricatural de Badinguet la vision d’un empereur moderniste et soucieux du bien commun, qui équipa et enrichit la France. »

      J'aime

    • Mildred, échange intéressant que je prolonge bien volontiers. Ma logique n’est pas celle de la légende noire. La défaite d’août 1870, ce n’est pas une légende. Certes, NIII a fait d’excellentes choses pendant son règne. Cependant, comme Empereur pendant 16 ans, chef des armées, il est le principal responsable de la défaite d’août 1870 contre la Prusse qui humilie notre pays, une guerre à laquelle la France n’était pas préparée, qui plonge la France dans l’abîme, prépare l’apocalypse de 14-18, etc, etc… Et cela, je suis absolument incapable de le lui pardonner. C’est d’ailleurs son exemple, le décalage entre le décorum impérial et le résultat final, qui contribue à tant me faire haïr l’exubérance vaniteuse en politique, hier comme aujourd’hui. C’est mon point de vie et ni Eric Zemmour, ni Philippe Séguin, ni Accoyer ne suffiront à me convaincre… J’ajoute que prisonnier de Bismarck, les approches de Napoléon III pour demander au bourreau de notre pays de sauver son trône n’ont rien pour me le rendre plus sympathique. MT.

      J'aime

    • Mildred dit :

      On aimerait que vous jugiez avec la même sévérité nos élites d’aujourd’hui qui nous ont mis – selon les mots d’Emmanuel Todd – « dans un état de servitude volontaire » envers l’Allemagne.
      Il est vrai que Zemmour (que ne semblez pas apprécier) nous a expliqué (p. 408) :
      « La réunification allemande de 1990 fur notre Sedan. Helmut Kohl avait le physique de géant granitique d’un Bismarck, et François Mitterrand, la petite taille d’un Thiers. Le « couple franco-allemand » fut l’habillage rhétorique qui dissimula le grand retour du  » brillant second » français. L’hégémonie allemande sur le continent européen était de nouveau incontestée. Les décisions essentielles ne se prenaient plus sans l’aval de Berlin ; et nos présidents ne manquaient jamais de se rendre dans la capitale allemande, aussitôt après leur élection ; comme si le véritable sacre avait désormais lieu à Berlin. »

      J'aime

    • H. dit :

      Bonjour à tous,

      En matière de défaite militaire, si Napoléon III a donné l’exemple, la médaille d’or revient sans contexte à la troisième république. Notre société ne s’est toujours pas remise de ce qui s’est passé en mai-juin 40 et de ce qui a suivi. Bizarrement, il existe assez peu d’ouvrage sur la guerre de 70 alors que le traumatisme dans la société a du être important. La carte montrant l’extrême avancée des troupes ennemies est significative : https://fr.wikipedia.org/wiki/Chronologie_de_la_guerre_franco-allemande_de_1870-1871#/media/Fichier:Image_from_page_389_of_%22Moltke,_a_biographical_and_critical_study%22_(1894)_(14578535519).jpg

      Bonne journée

      J'aime

    • goupil dit :

      Salutations,

      Je ne peux que renvoyer qu’au « Napoleon Trois » de Castelot (1974) qui rend justice à ce grand homme au destin spectaculaire qui a lancé la France dans les temps modernes et sur qui la République a aimé s’ essuyer les pieds (pour masquer ses erreurs par exemple ; deux guerres mondiales).

      J'aime

  14. Infraniouzes dit :

    On nous dit que, après sondage, la cote du président Macron, Narcisse 1er, est de 34%. J’imagine calculée sur la totalité du corps électoral, sondage sérieux oblige. Mais, comparée aux résultats des Européennes l’adhésion des Français à LREM, et donc à son chef, n’arrive péniblement qu’à 10%. D’où vient ce bon en avant de la satisfaction des Français pour l’actuel chef de l’Etat ? Travail bidon et sur commande ? Voilà où le narcissisme et un ego démesuré conduisent. On se croirait sous une des anciennes dictatures communistes où le culte de personnalité était la règle. Finalement E. Macron ne fait que de recycler de vieilles pratiques: mensonges et tripotages font plus que vérité et modestie.
    L’animateur de la colonie de vacances du G7 aura du mal à faire le poids.

    J'aime

  15. Fredi M. dit :

    Bah…
    Ce G7 fera de belles images pour Paris Match !

    Aimé par 1 personne

  16. artofuss dit :

    Comment ne pas adhérer totalement à votre jugement ? La décadence déguisée sous les oripeaux de la com’…Mais on va certainement vous traiter de « décliniste », ici-même…

    J'aime

Répondre à lugardon Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.