Révolte ou révolution?

14 juillet 1789- 14 juillet 2019. Les événements de ces derniers jours nous renvoient au fameux échange entre Louis XVI et la Rochefoucault-Liancourt au soir de la prise de la Bastille: « C’est une révolte? Non, sire, c’est une révolution ». Les signes de troubles profonds dans la société française s’enchaînent: les proportions prises par l’affaire du « homard », les sifflets aux Champs Elysées, les arrestations de Gilets jaunes… Le pouvoir politique, mais au-delà, toute la classe dirigeante, la France dite d’en haut, font l’objet d’un rejet viscéral dans l’opinion. M. de R incarne en ce moment jusqu’au vertige un monde politique, économique, médiatique, que « les gens » ne supportent plus. Si l’affaire du homard provoque un déchaînement de colère, c’est par son caractère emblématique. Il n’y a plus de gauche, ni de centre, ni de droite, plus de confiance en aucun homme politique, du pouvoir ou des oppositions, mais le sentiment exacerbé, à tort ou à raison, de nantis qui bien loin de servir l’intérêt général, se servent sur le dos de la nation. La situation est explosive. Soit nous avons affaire à des événements isolés qui témoignent d’une colère mais qui demeurent éparpillés, et nous restons dans la logique d’une révolte. Soit l’embrasement se produit et nous basculons dans un mécanisme révolutionnaire. Ce n’est pas M. de R, la cause profonde du malaise actuel, même si rien ne peut excuser ce qui lui est reproché et le décalage entre le discours de vertu et les actes de celui qui profite de sa situation, comme d’ailleurs tout le monde à ce niveau. Mais il cristallise une profonde nausée collective qui tient à un régime, la Ve bis, désormais associé à la fracture démocratique, à ses mœurs délétères, à ses promesses non tenues, à ses mensonges, à sa mégalomanie, à son inefficacité, à son renoncement à servir le bien commun, à son narcissisme, à son mépris intrinsèque des gens et du pays. Le symbole est dévastateur. On est passé de la brioche de la reine au homard du président de l’Assemblée.  Cette tension, il y a bien longtemps que nous la sentons venir « C’est une révolte? Non sire, c’est une révolution. » Révolte ou révolution?

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

27 commentaires pour Révolte ou révolution?

  1. Citoyen dit :

     » Révolte ou révolution?  »
    Les révoltes ne sont les prémices des révolutions … Qui bien souvent sont necessaires pour remettre tous les compteurs à zéro ….

     » Il n’y a plus de gauche, ni de centre, ni de droite, plus de confiance en aucun homme politique, du pouvoir ou des oppositions, mais le sentiment exacerbé, à tort ou à raison, de nantis qui bien loin de servir l’intérêt général, se servent sur le dos de la nation.  »
    Et ce n’est pas un simple sentiment, mais bien la réalité, …. qu’une caste, qui n’a aucune légitimité, utilise le pouvoir que la population lui a concédé, pour luter contre elle, et se goinfrer sur son dos …
    Il arrive un moment où c’est à la population de reprendre ses prérogatives, en balayant tout ça lors d’un grand nettoyage de printemps … pour mettre un terme à la  » profonde nausée collective  » ….
    Le micron hué lors du défilé est un symbole qui se suffit à lui-même.

    J'aime

  2. Georges dit :

    Pendant ce temps la Douma eurocrate se partage les bonnes places.

    J'aime

  3. Zonzon dit :

    Sa maman ne lui avait pas dit qu’il ne faut pas parler la bouche pleine.
    Alors il organisa des déjeuners politiques.
    Et des dîners entre amis parce qu’il ignorait aussi qu’on ne parle ni politique ni religion avec ceux qui nous sont chers.
    Il imagina même des repas avec des lobbyistes en réglant l’addition à leur place !

    Il va maintenant ouvrir un restaurant bio pour insectophages. Sa spécialité : les fourmis rouges géantes qui ont ont même aspect que les homards nains et qui ont même goût paraît-il !

    J'aime

Répondre à Citoyen Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.