L’agonie du « nouveau monde »

Les élections présidentielles et législatives de 2017 se sont faites sur le thème d’un « nouveau monde » qui devait en finir avec l’ère des excès, des abus, de la corruption et des affaires. DSK, Cahuzac, « les sans dents », jamais plus. Et voilà que depuis deux ans, la situation a empiré: insultes qui expriment le mépris des nantis pour le peuple (les fainéants, « ceux qui ne sont rien », les Gaulois réfractaires); multiplication des scandales illustrant jusqu’au vertige l’arrogance de la classe dirigeante – celui de ce matin n’est pas le moindre. Le plus intriguant dans tout cela, c’est le manque de lucidité, de bon sens de la fine équipe issue des scrutins de 2017. Tout le monde sait depuis au moins 10 ans que les taupes, la délation et les boites aux lettres sont partout et que plus rien n’échappe à l’oeil  de big brother. Mais non, ils n’ont rien compris. Et tout continue comme si de rien n’était. Encore un donneur de leçon de première classe, pris la main dans le sac. L’image du homard géant est en soi dévastatrice, mais la défense de l’intéressé est hallucinante: « rester connecter avec le réel ». Le mépris des gens ruisselle de partout. Le sentiment d’une petite clique déconnectée et retranchée dans son bunker de privilèges et acharnée à les conserver le plus longtemps possible, tandis que le pays s’effondre (violence endémique, dette publique, impôt, chômage, communautarisme, pauvreté, migrations illégales, saccage de l’éducation nationale) s’attachera jusqu’au bout au quinquennat actuel. Ils n’ont rien compris. La candidature à la mairie de Paris de celui-là même qui ironise sur « ceux qui fument des clopes et roulent en diesel » n’est qu’un signe supplémentaire de cet aveuglement. Sur le crâne incliné de la scène politico-médiatique, la bêtise a planté son drapeau noir. En 2022, l’actuel occupant de l’Elysée et LREM ne seront évidemment pas réélus (s’ils tiennent jusque là…). Ce qui vient après? L’inconnue totale.  Il n’est pas de pire crétinerie que de croire encore à l’avènement d’un nouveau sauveur providentiel. Quoi, la leçon n’aura pas suffi?  A mes yeux, il n’existe plus qu’une solution valable: instaurer une démocratie à la Suisse, décentralisée, référendaire et représentative, fondée sur l’esprit civique, l’instruction populaire, le retour de la politique comme service du bien commun, et débarrassée de toute forme d’arrogance politicienne.  Vœux pieux : jamais cela ne se réalisera. Alors…

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

36 commentaires pour L’agonie du « nouveau monde »

  1. Zonzon dit :

    @ André Lugardon 11 juillet 18 h 01

    Vincent Lambert est mort.
    Son corps appartient à la République !

    « J’ai pas compris ce que vous voulez dire par là ? »

    Vous m’embarrassez beaucoup ! Voici que j’avais formulé en 10 mots le dernier salut à un être dont le destin préoccupa beaucoup d’entre nous, vous probablement !

    N’attendez pas une longue exégèse. Nous sommes dans un territoire borderline, entre le laïque et le religieux, le public et le privé ; un truc à prendre des coups des deux côtés et les spécialistes des deux bords se sont déjà longuement exprimés. Trop !

    Depuis son accident le « corps » de Vincent est « l’objet » de la « disputatio » ! Lui, nous ne savons pas trop « où » il était. Maintenant nous le savons ! Reste « un » corps, un corps mort, c’est-à-dire rien ! Un corps dont la République s’était emparée « goulûment » et qui lui reste sur les bras, si j’ose dire !
    Qu’elle se démerde avec ; pour moi c’est plié !

    Vous voulez comprendre : je vais vous donner ma réponse personnelle. J’ai fait savoir à qui de droit mes volontés pour ce qui concerne mon adieu au monde : pas d’acharnement et l’expédition « vite fait, bien fait » !

    Ceci pour deux raisons.
    Je suis un bon citoyen, je ne souhaite pas que les deniers publics soient investis dans une tâche improbable, ils ont « tant à faire » !

    Je suis un bon chrétien, j’ai hâte d’être en face de mon créateur !

    J'aime

  2. Anonyme dit :

    Maxime Tandonnet au service de mister bling-bling cherche à se refaire une virginité en crachant dans la soupe….Maxime tandonnet allez donc gagner votre vie honnêtement, allez bosser en usine, là au moins vous allez pouvoir vous dire…Mon argent je l’ai mérité !
    Avez vous des nouvelles de monsieur Fion et ses frocs à 7000 €

    J'aime

    • Annick Danjou dit :

      et vous, allez poster vos injures sur un autre blog. Ce blog est le seul qui publie tous les commentaires, même les vôtres qui n’en valent pas la peine. Votre méthode est abjecte et fait perdre du temps à ceux qui ,comme moi, n’ont pas trop de temps et ont envie de lire des commentaires constructifs ou bien argumentés.

      J'aime

  3. Galatine dit :

    I have a dream…
    J’ai rêvé qu’un imposteur, un scélérat ne terminait pas son mandat et était chassé sous l’opprobre bien mérité de la foule et les jets de tomates…
    Quant au sieur de Rugy, puisque c’est de lui qu’il est question, jadis les courtisans étaient tout à la dévotion de la personne royale, aujourd’hui, les « élus de la république » se comportent en roitelets et se gobergent, en toute bonne conscience et avec ce sentiment de légitimité et d’impunité qui n’appartiennent qu’à eux, aux frais des citoyens…

    J'aime

    • Anonyme dit :

      Avec la bénédiction des fonctionnaires volontairement aveugles et de leurs chiens de garde bottés, la matraque à la main

      J'aime

    • Zonzon dit :

      Bonjour Galatine
      Il me semble que nous nous connaissons,que l’on s’est rencontré. Je ne sais plus où !
      Peut-être avez-vous meilleure mémoire que moi ?
      Bonne journée

      J'aime

  4. Anonyme dit :

    Et revoilà le modèle suisse. Avez-vous conscience qu’avec des âneries pareilles, vous participez au désordre ?

    Les Suisses sont Suisses, nous nous sommes Français, ce qui fonctionne chez nous c’est l’Etat, et le problème est que la droite y a renoncé. Il y a de plus en plus de monde qui le dit.

    Vous êtes content de vous, car vous vous estimez compétent. Le problème, c’est que vous ne l’êtes pas. Sinon, vous ne défendriez pas les privatisations qui aboutissent à cela :

    https://twitter.com/CRE_SciencesPo/status/1148895748219658241

    et votre modèle suisse y aboutirait aussi.

    Donc, non merci pour les innovations. Il y a un modèle qui historiquement a bien fonctionné en France, et dont la dernière occurrence remonte à de Gaulle et Pompidou, c’est à ce modèle qu’il faut revenir au lieu de faire la fuite en avant dans le libéralisme idéologique et échevelé.

    J'aime

    • pabizou dit :

      Vous êtes presque aussi pénible qu’un communiste avec votre manie de refuser de voir que le monde tel qu’il est aujourd’hui ne permet plus de conserver comme modèle ce qui ne lui est plus adapté . Ce qui n’évolue pas disparait, c’est aussi vrai pour les idées que pour les espèces, on peut le regretter, mais c’est ainsi . L’état ne doit plus assumer que le régalien, tout le reste ressort de la société civile, et tant pis pour ceux qui croient qu’il est légitime de les tenir par la main en demandant que la facture soit payée par ceux qui ne voient pas les choses comme eux

      J'aime

  5. Mary Preud'homme dit :

    La solution nous sommes nombreux à la connaître, vous le premier puisqu’ayant écrit :
    « une petite clique déconnectée et retranchée dans son bunker de privilèges et acharnée à les conserver le plus longtemps possible, tandis que le pays s’effondre (violence endémique, dette publique, impôt, chômage, communautarisme, pauvreté, migrations illégales, saccage de l’éducation nationale… »
    Il suffirait donc de renvoyer ladite clique et prendre à bras le corps les priorités que vous avez soulignées pour redresser ce pays à la dérive… »res non verba ! »
    J’ai l’intime conviction que nous avons pour cela les talents et la volonté nécessaires, mais encore faudrait-il ne pas écraser, noyer ou asphyxier nos contemporains sous des discours et des palabres lénifiants qui les empêchent de visionner la réalité, de prendre les bonnes décisions et d’agir à leur niveau, de façon à remettre les choses en phase avec le nécessaire et le possible.
    Et en outre cesser de discréditer ceux et celles qui dans différents corps de métier et sans esbroufe continuent avec beaucoup de courage et de loyauté de maintenir notre pays à bout de bras…

    Aimé par 2 personnes

    • Zonzon dit :

      Bonjour Mary,

      Heureux – et quelque peu surpris – de vous retrouver.
      Ici l’atmosphère est plus calme, les gens sont de qualité et le fauve que vous savez ne s’y aventure pas trop souvent !

      Votre présence, espérée durable, va me permettre de me soulager du poids que j’ai sur le cœur – un souhait que j’ai exprimé ailleurs – d’avoir eu dans le passé la lâcheté de ne pas réagir devant les invraisemblables morsures que vous avez subies pendant trop longtemps.

      Il y a tout de même une limite aux avanies. À l’avenir nous serons ensemble dans la bourrasque !

      Bien à vous Mary

      J'aime

    • Mary Preud'homme dit :

      @ Zonzon
      Je suis venue ici plus d’une fois tantôt pour lire, tantôt pour commenter sous pseudo et depuis peu sous mon patronyme.
      Il fut un temps où votre pseudo me rappelant de mauvais souvenirs, je vous l’ai fait savoir un jour sans ménagement, ce qui est un peu l’une de mes marques de fabrique lorsque la passion et la colère (quand ma dignité ou l’honneur des miens sont en jeu) prennent le pas sur la raison et la saine objectivité, ce qui ne m’a pas valu que des amis.
      Permettez que je m’en excuse à la lecture de votre adresse si aimable et si juste à mon égard, car je suis finalement une femme toute de chaleur humaine et d’empathie.
      Bien cordialement.

      J'aime

  6. Anonyme dit :

    hypocrite !

    J'aime

  7. Patrice Charoulet dit :

    VARIA

    Deorum offensae diis curae.

    Il faut honorer la Divinité , et non la venger. (Montesquieu)

    Sur Internet, 9% des commentaires sont violents. (X)

    Les gens veulent bien obéir, à la condition de ne pas recevoir d’ordre. (R. Enthoven)

    La politique consiste à ne pas tuer ses adversaires. (Jean-Claude Milner)

    264 personnes possèdent autant que trois milliards d’autres. (X)

    L’homme n’est qu’un accident de l’Univers. (X)

    La connaissance qui n’est pas scientifique n’est pas connaissance, mais ignorance. (Goblot)

    Forcez les hommes au travail, vous mes rendrez honnêtes gens. (Voltaire, 1766)

    Les tribunaux chrétiens ont condamné à la mort plus de cent mille prétendus sorciers. (id.)

    En lisant « Philosophie magazine » de juillet-août 2019 :

    Les trumpistes sont des idéalistes. Les savants sont des réalistes. (Michel Serres, 2017)

    La vérité est indépendante du nombre de gens qu’elle persuade. (id.)

    Il y a désormais trois morts, la mort individuelle , la mort collective (des civilisations) , et la mort possible de l’espèce humaine. (id.)

    Si je porte des masques, je ne lèse pas tant les autres que moi-même. Je deviens au sens strict
    « personne ». (Claude Romano , 2019)

    Soyez vous-même, les autres sont déjà pris. (Oscar Wilde)

    Aimé par 2 personnes

  8. Curmudgeon dit :

    Ceux qui rêvent d’une monarchie constitutionnelle ont-ils observé ce qui se passe dans les pays européens qui ont ce régime ? Leur bonne santé est-elle éclatante ? On peut se permettre d’en douter.

    J'aime

  9. EMarquet dit :

    « L’agonie du nouveau monde ».
    Votre titre m’a fait penser à ce que disait un moine théologien sur l’Apocalypse de St Jean. Le monstre, incarnation visuelle du mal, le mal étant d’être séparé de Dieu, car rien ne peut exister en dehors de Dieu. Babel, première tentative mondialiste de réunir les mêmes pensées, les mêmes actions. Dieu disperse les langues, car le mal ne peut pas être fidèle, construire quelque chose de positif. Le mal finit toujours par s’écrouler. Babylone et Babel incarnent le mal, le refus de Dieu, la révolte contre Dieu….

    Homme nouveau, transhumanisme : la fin de l’homme. Après le Dieu-Homme, l’homme-dieu.
    J’extrapole !

    Revenons à la triste réalité terrestre et franco-française. Mr Goullet de R profite de sa position, ce n’est pas un scoop. La méritocratie n’est pas que je sache la meilleure façon de se faire une place en politique, il vaut mieux avoir de bons parrains, et cultiver l’entre-soi. Les nantais connaissent bien son cursus.

    La Haute-Fonctionnaire Nicole K, promue préfète de L.A. en 2017, a accompagné l’abandon du projet de l’aéroport ND des Landes, aux côtés de Mr G de R qui était opposé à ce projet (pourtant approuvé par référendum local). Elle a assuré l’évacuation en douceur de la ZAD, avec des compromis aux petits oignons. En récompense, elle a été prise par G de R comme chef de cabinet. Aujourd’hui, rattrapée par une histoire courante d’appartement HLM à Paris ( rappelons-nous tous ceux qui en ont profité dont Alain J. le meilleur d’entre eux), G de R la prie de quitter son poste, mais, lui, n’entend pas démissionner ….Classique. Ni coupable, ni responsable, comme toujours.

    Otages impuissants d’une « époque formidable », nous feuilletonnons. A suivre donc….l’avenir n’est pas écrit.

    Aimé par 1 personne

  10. Ping : L’agonie du « nouveau monde » | Raimanet

  11. André Lugardon dit :

    … oui mais j’aime bien rêver… plus de campagne des présidentielles qui coûtent « un pognon de dingue »… enfin de l’argent pour financer la dépendance des personnes âgées… de l’argent pour une vieillesse heureuse pour tous… la vieillesse c’est notre avenir non ??? 🙂

    Aimé par 1 personne

  12. artofuss dit :

    Bonjour Maxime,

    1. Comme d’autres ici, je ne suis pas certain que notre Grand Communicator échoue à se faire réélire.
    2. Je partage en revanche votre conclusion sur les schémas suisse et autres:  » Jamais cela n’arrivera. Alors…. » . Alors, nous allons vers le fond et seul un évènement intérieur ou extérieur majeur permettra de reprendre la main, etc …? On voit des entrefilets parlant du Général Devilliers, certains évoquent une monarchie constitutionnelle… On peut rêver. Moi, ce qui me terrorise est de constater que notre Assemblée Nationale peut adopter, avec un score impressionnant, une loi parfaitement liberticide qui assassine la liberté d’expression pour ne pas dire la liberté tout court et qu’il n’y ait pas dès le lendemain matin des partis, syndicats, associations, clubs politiques, ONG, professeurs habituellement si prompts à jeter leurs élèves dans les rues, et j’en oublie beaucoup, de nos belles âmes, pour en appeler aux barricades !…
    Essayez donc de faire la même chose aux USA, et de leur « rogner » leur Premier Amendement !!!…
    Quand on en est là, je me dis que je personne, ni rien, permettra de reprendre la main.

    Aimé par 1 personne

  13. bernard83 dit :

    Meme la langue francaise est en marche, ainsi avons nous pu apprendre ce matin de la bouche d’un certain Guérini, député, que le président de l’assemblée réceptionne à l’hotel de Lassay …

    J'aime

  14. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Ne comptons plus sur nos politiciens incapables de réformer dignement la République puisqu’ils montrent tous d’élection en élection leur incapacité et surtout l’absence de volonté à vouloir changer les règles d’un jeu où ils sont tour à tour gagnants.
    Puisque le mouvement des gilets jaunes n’a pas abouti, puisque le grand débat qui s’en est suivi n’aura été qu’une grande mascarade, puisque l’enquête sénatoriale sur « l’affaire Benalla » a été classée sans suite, puisque les « affaires » qui s’empilent depuis deux ans et qui concernent celles et ceux qui gravitent autour du « palais » ne sont même pas instruites par une justice aux ordres, que reste-t-il aux Français pour se faire entendre ?
    Même pas l’espoir d’une quelconque vraie réforme de notre Constitution tant elle aura été tripatouillée au fil des années pour que nos politiciens de droite et de gauche puissent continuer d’en profiter à tour de rôle.
    Reste la rue avec ses aléas et sa violence mais c’est souvent dans ce lieu que finissent les pouvoirs qui n’écoutent pas leur peuple et qui se montrent incompétents, veules, arrogants et méprisants.

    Aimé par 1 personne

  15. jfbonnin dit :

    Article 1 : l’espoir faire vivre.
    Corollaire : Zorro va arriver.
    Article 2 : si rien ni personne n’arrive, se reporter à l’article 1.

    Aimé par 2 personnes

  16. Sganarelle dit :

    Je ne suis pas aussi certain que vous de la non réélection de notre providentiel président tout comme je pense que Trump réussira la sienne. Faute de candidat valable de moyens financiers ou autres et croque-mitaine aidant nous n’avons pas encore bu la coupe jusqu’à la lie.
    L’archipel français et sa république font encore illusion à certains .
    Monsieur Rugy comme Benalla Ferrand et j’en passe garde la confiance du président bien qu’il ait pris soin de parler d’agapes «  informelles » ..autrement dit des rencontres de boulot qui n’aurait rien de formelles (puisqu’elles incluaient quelques journalistes entre- autres) On croit rêver..
    Quand ces gens auront compris que ce temps est révolu et que sans copier les scandinaves il serait bon d’afficher un peu plus d’austérité ils auront fait un pas en avant dans la confiance et l’estime des citoyens qui les emploient et dont ils dépendent. A vouloir mélanger les fastes de la monarchie et les « valeurs » républicaines on ne prend que le mauvais côté des uns et des autres.et pour répondre à André Lugardon qui suggère une monarchie constitutionnelle je ne peux qu’applaudir en constatant ce qu’il en est ailleurs..

    J'aime

  17. H. dit :

    Bonjour Maxime,

    Je ne crois pas qu’il y aura une sorte de retour en arrière. La chute est en cours. Contrairement à vous, j’ai bien peur que l’équipe actuelle soit reconduite en 2022. Son chef fait tout pour un face-à-face avec Marine le Pen au second tour. Il ne vise qu’à avoir les 20% de voies requises pour y accéder. Il s’ensuit qu’il ne peut être élu que par une majorité par défaut source de frustrations et de rancoeurs. Se prévalant indûment d’une légitimité douteuse, la casse de la maison France continuera de plus belle. L’explosion qui arrivera, car n’en doutons pas un instant elle arrivera, aura soit une cause endogène (une crise Gilets jaunes monstrueuse. A ce sujet, le scandale dont vous faites écho apporte une pierre de plus à l’édifice et il concerne celui qui a occupé le troisième poste de l’état), soit une cause exogène (crise mortelle de l’euro et fin de l’Europe politique actuelle). Je ne vois hélas pas d’autres issues même si j’appelle de mes voeux une démocratie apaisée à la Suisse. Cette dernière est seulement impossible dans notre pays immature âgé d’une démocratie de façade. Si nous étions ce que nous prétendons être, la crise récente des GJ aurait vu la démission du PM et du ministre de l’intérieur. De ce côté, le pouvoir macronien sait faire preuve d’une surdité, d’une cécité et d’une obstination confondantes.

    Bonne journée

    Bonne journée

    J'aime

    • H, possible, mais je crois plutôt à un effondrement total et l’impossibilité de se représenter (comme son mentor) ou un échec au premier tour et absent au second. L’avenir nous dira…
      MT

      J'aime

    • Mildred dit :

      Il paraît qu’Édouard Philippe aussi est obsédé par la question de l’effondrement total !
      Heureusement que le service public est là pour nous préparer à l’idée de la fin du monde :

      J'aime

  18. michel43 dit :

    Allons , arrêtons de rêver et regardons la réalité en face ,Pour battre Macron ,il faut rassembler a Droite ,LR seul, ,impossible ,le RN seul, ,impossible , Debout la France, encore moins ,donc un programme des droites ,allons Maxime ,vous savez très bien que comme la Suisse, c’est impossible ,vue le nombre de langue ,les référendum, populaire ,voyez communs Sarkozy c’est assis sur le référendum ,j » espère que nos élites comprendrons que le peuple est plus important qu « eux, espérons cela ,,,

    J'aime

  19. Mildred dit :

    Si « jamais cela ne se réalisera » pourquoi en parler ?

    J'aime

  20. André Lugardon dit :

    Peut-être que nous pourrions essayer une monarchie constitutionnelle?

    Aimé par 1 personne

Répondre à André Lugardon Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.