Aimez-vous les lèche-bottes?

Si j’écris lèche-bottes, c’est pour rester poli car j’aurais volontiers utilisé un autre terme. Bien. 72 maires dits « de droite et du centre », c’est-à-dire venus du parti LR, viennent de signer une tribune de soutien à la présidence Macron. « Nous sommes de ceux qui souhaitent la réussite impérative de la France, c’est pourquoi nous voulons la réussite du président de la République et du gouvernement car rien ne se construira sur leur échec« . De fait, la vraie question est toute autre. Elle est de savoir si  la politique telle qu’elle est conçue et menée depuis deux ans et telle qu’elle s’annonce pour les années à venir, ainsi que les résultats obtenus (chômage au regard des autres pays, pauvreté, dette publique, déficits, sécurité, immigration, école, désindustrialisation, influence internationale, etc), sont conformes oui ou non aux intérêts de la France. Là-dessus, la tribune des 72 maires lèche-bottes est bien entendu muette. Et puis, est-ce le rôle de maires d’apporter leur soutien au pouvoir élyséen? Leur mission est d’administrer une commune, et non de cirer les pompes du pouvoir central. D’ailleurs, le texte de leur tribune ne brille pas par l’intelligence. Signifie-t-il que les autres élus, les non lèche-bottes, ne souhaitent pas la réussite impérative de la France? Et puis, qu’est-ce que cela veut dire, « maire de droite et du centre »? On est maire pour l’intérêt général, pour le bien de sa commune, pas pour incarner une faction contre une autre! Les maires lèche-bottes jouent petit bras et font un mauvais calcul.  Ils se sont laissés impressionner par la mystification politico-médiatique consistant à transformer la défaite électorale de LREM (22% soit 11% du corps électoral avec l’abstention) en victoire.  Ils pensent ainsi faciliter leur réélection en 2020. Grave erreur d’appréciation: dans un an, l’occupant de l’Elysée sera sans doute toujours aussi impopulaire et il se pourrait fort que cette allégeance opportuniste obtienne l’effet inverse à celui recherché. Et d’ailleurs, par delà le chaos, l’imprévisibilité et la complexité de l’opinion publique, il est quelques constantes: les Français, Gaulois réfractaires, globalement, n’apprécient guère la flagornerie envers les « puissants » ni l’obséquiosité, ni l’excès d’opportunisme.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

50 commentaires pour Aimez-vous les lèche-bottes?

  1. PLC dit :

     » La politique est le moyen pour des hommes sans principes de diriger des hommes sans mémoire.  »
    Bon, ben voilà, Voltaire reste d’actualité, à moins que ce soit le politicien qui ne change pas.

    J'aime

  2. E Marquet dit :

    Depuis des décennies, la politique est devenue un métier comme un autre, et les carriéristes y ont pris leurs aises.
    C.Béchu, à l’initiative de cette tribune « la République des Maires », en est un modèle du genre « opportuniste ». Il vous jurera, la main sur le coeur, agir « en toute indépendance », sans « aucune pensée partisane » sans aucune idée « d’allégeance », et bien sûr uniquement dans l’intérêt des angevins, et sans aucune arrière-pensée dans l’optique 2020.
    On lui reconnaîtra volontiers la vertu stoïcienne de constance en ce qu’il cherche toujours et avec assiduité son intérêt personnel. Suivre son CV, c’est suivre le parcours du combattant de la réussite !
    Après une carrière commencée très jeune, et ses pions placés un peu tous azimuts, on le trouve en 2012 dans le club très secret Bilderberg, réunion de membres de la haute élite politique, économique et médiatique, qui se réunissent pour discuter des enjeux qui les préoccupent, pour les uns ; réunion d’hommes riches et influents qui se réunissent en secret pour le maintien de leurs privilèges ou acquis, pour les autres !
    Victime d’une polémique pour un mélange des genres entre l’agence de communication de son épouse et ses campagnes politiques.
    Epinglé par la Cour Régionale des comptes pour la gestion de son département.
    Il soutient Juppé en 2016, en 2017 il signe, déjà, une tribune en faveur du candidat en marche en espérant un maroquin en récompense, et en décembre quitte LR, pour finalement soutenir aux européennes la Liste En Marche.
    Il continue à ronger son os, en toute liberté et toute honnêteté, nous dit-il.
    Cette nouvelle tribune n’a donc rien d’étonnant.
    Si les 72 Maires qui signent cette Tribune sont de la même trempe, il n’est pas sûr que la France et l’intérêt général soit gagnant. Mais ce sont les électeurs des différentes villes qui seront les arbitres. A eux d’être clairvoyants !

    J'aime

  3. Fredi M. dit :

    LREM était un œuf clair que la droite prend beaucoup de plaisir à féconder.
    Instinct de survie.

    J'aime

  4. Patrice Charoulet dit :

    POUR NADINE MORANO

    Je suis ravi d’entendre une femme politique que j’apprécie beaucoup, ce dimanche matin sur CNews. J’ai voté pour la liste où elle se trouvait (elle a été élue). Cette femme est Nadine Morano, que j’estime, alors que je n’estime pas MM. Juppé, Le Maire, Darmanin, Bertrand et quelques autres messieurs déserteurs et girouettiques.
    Je n’ai jamais compris les plaisanteries que cette dame a dû subir depuis des années. Ce qu’elle a dit aujourd’hui, une fois de plus, prouve sa lucidité, son esprit et son courage.

    Quel contraste saisissant avec l’affligeante Pécresse. On revient de loin. Heureusement qu’elle est partie : elle aurait, hélas, pu présider… mon parti.

    J'aime

    • IRIS dit :

      Patrice Charoulet,
      Pour avoir rencontré Madame Nadine Morano à plusieurs reprises lors de réunions où elle présentait son travail de député européen sur l’immigration ( à propos des réfugiés Syriens… ), j’ai apprécié sa simplicité , son authenticité, son bon sens, son courage. C’est une personne qui a des convictions fortes, ce qui est respectable.

      J'aime

  5. Annick Danjou dit :

    Je les hais et il faudra le leur faire payer aux élections municipales mais les français ont la mémoire courte!

    J'aime

    • michel43 dit :

      la mémoire courte,, ,,,pas si sur,,,je ne les hais pas ,,il défende leurs propre intérêt, qui n’est pas sincèrement le notre,,,,a ce petit jeu, il devrait perdre

      J'aime

    • André Lugardon dit :

      La haine est un sentiment négatif, peut être utile parfois dans certaines situations de grand danger mais le plus souvent à mon avis contre productif et aveuglant.

      J'aime

  6. Cher Maxime Tandonnet
    Chers e- amis

    La tribune des  » 72 élus locaux » ayant décidé de soutenir Macron et son gouvernement dégage un léger fumet de Stalinisme puisqu’elle insinue que les citoyens, élus locaux ou non, qui persistent à rester dans l’opposition sont de mauvais français.
    Les formules employées ont le mérite de pouvoir resservir puisqu’elles peuvent s’appliquer à tous les gouvernements et à tous les Présidents.
    On notera par ailleurs qu’il ne s’agit pas de lutter contre la « lèpre brune » puisque dans toutes les villes dont les maires tournent casaque, Vesoul excepté, le RN a fait un score sensiblement inférieur à sa moyenne nationale sans que, Vesoul et Deauville exceptés, la liste LR fasse beaucoup mieux. La liste LREM est, en revanche, sensiblement au dessus de ses performances nationales.
    Les enquêtes nous apprennent que les Maires et les élus locaux sont les seules personnalités qui trouvent encore grâce aux yeux des citoyens. Il fallait remédier à cette anomalie qui sent l’ancien monde.
    La Macronie est en bonne voie d’y réussir.

    Etienne Tarride

    J'aime

  7. Goupil dit :

    Bonjour,

    D’accord avec vous.
    Et la question essentielle , quid du respect du aux électeurs qui les ont choisis comme LR ?
    On pourrait rétorquer que maire c’est avant tout une question locale. Cependant un renégat reste un renégat même local. Cela n’inspire guère la confiance et taille une nouvelle croupière dans notre « chère démocratie représentative ». Le peuple ne se méprend pas en promouvant le référendum populaire à toutes les sauces !
    Salutations

    J'aime

  8. Curmudgeon dit :

    Je suis de plus en plus impressionné. Déjà Gérard Larcher annonçant une « grande » convention nationale pour la rentrée, c’est tonifiant :
    https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/les-republicains-gerard-larcher-annonce-la-tenue-d-une-grande-convention-nationale-en-octobre-1166100.html

    Il y a une jolie dame très comme-il-faut que la gauche de la vidéo.

    Le manifeste des 72 maires est très bien aussi. C’est plein de « défis » à relever. Il y a ce fameux « défi environnemental » qui nous turlupine tous tant. Il y a aussi la fameuse « transmission des valeurs ». On ne sait pas lesquelles. Ça doit être les valeurs de la Rêpublique, ou quelque chose dans ce genre.

    Et puis il y a « le défi […] de la définition du vivre-ensemble ». Eh oui, parce que, depuis le temps qu’on nous en parle, du vivre-ensemble, eh ben, en fait, ma bonne dame, on ne sait pas trop ce que c’est. Alors, forcément, faut le définir. Et forcément, ça, c’est un « défi ».

    Vu le calibre de ce texte, je suis plein d’espoir, gonflé à bloc. Ça, c’est des gens qui savent où ils vont.

    J'aime

  9. Citoyen dit :

    Le côté intéressant de la chose, est que ces 72 maires, montrent là leur véritable nature. Ils vont à la soupe, et ne s’en cachent même pas. Mieux, ils cherchent des raisons fallacieuses pour le justifier. C’est probablement qu’ils ne se sentent pas très bien dans leurs baskets, et éprouvent le besoin de se justifier … De là, à faire une tribune ???… C’est que ça doit être lourd à porter …
    La démarche est limpide. Pensant que c’est d’avantage porteur pour leurs prébendes, ils rament dans le sens du courant … C’est la martingale qui leur semble gagnante … Mais à travers ça, ils montrent le véritable moteur de leur ambition. Ce sera à leurs électeurs de s’en souvenir le moment venu …

    J'aime

  10. PenArBed dit :

    Victor HUGO préface à RUY BLAS
     » Comme la maladie de l’État est dans la tête, la noblesse, qui y touche, en est la première atteinte. Que devient-elle donc ? Une partie des gentilshommes, la moins honnête et la moins généreuse, reste à la cour. Tout va être englouti, le temps presse, il faut se hâter, il faut s’enrichir, s’agrandir et profiter des circonstances. On ne songe plus qu’à soi. Chacun se fait, sans pitié pour le pays, une petite fortune particulière dans un coin de la grande infortune publique. On est courtisan, on est ministre, on se dépêche d’être heureux et puissant. On a de l’esprit, on se déprave, et l’on réussit. Les ordres de l’État, les dignités, les places, l’argent, on prend tout, on veut tout, on pille tout. On ne vit plus que par l’ambition et la cupidité. On cache les désordres secrets que peut engendrer l’infirmité humaine sous beaucoup de gravité extérieure. Et, comme cette vie acharnée aux vanités et aux jouissances de l’orgueil a pour première condition l’oubli de tous les sentiments naturels, on y devient féroce. Quand le jour de la disgrâce arrive, quelque chose de monstrueux se développe dans le courtisan tombé, et l’homme se change en démon ».

    J'aime

  11. Patrice Charoulet dit :

    Quel contraste entre ces lèche-bottes et Nadine Morano. Je suis ravi de l’entendre ce dimanche matin sur CNews. Fidèle, lucide, courageuse. Je suis ravi de son élection au Parlement européen.
    Pécresse est partie. Bon débarras ! Quand je pense qu’on aurait ou l’avoir comme présidente du
    Parti. Nous n’avons vraiment pas besoin d’une girouette.
    Et si Larrivé arrivait ?

    J'aime

  12. Mildred dit :

    Monsieur Tandonnet,
    Je crains que vous ne soyez pas encore au bout de vos mauvaises surprises. Mais peut-on encore parler de surprises ?
    Ainsi ce matin, j’ai entendu sur RTL, sans arriver à comprendre de qui il s’agissait exactement, que certains demandent que le parti LR ne présente pas de candidat aux prochaines élections présidentielles !

    J'aime

    • Mildred dit :

      Je viens d’entendre Henri Guaino à la Télévision : s’il se présentait à la présidentielle de 2022 je voterais pour lui !

      J'aime

  13. carlo dit :

    « 72 maires dits « de droite et du centre », c’est-à-dire venus du parti LR, viennent de signer une tribune de soutien à la présidence Macron. »
    Cette initiative paraît logique. Ces maires de centre droit sont des libéraux et ils partagent les idées d’EM sur l’Europe. Pourquoi ne le soutiendraient-ils pas ?
    Une clarification politique s’imposait. Elle a lieu. Tant mieux.
    L’UMP n’était qu’une machine électorale car sur l’économie et l’Europe, le RPR et l’UDF n’avaient pas les mêmes positions.

    J'aime

  14. Guy Morel dit :

    L’analyse statistique
    Cher Maxime, autant j’apprécie Vos analyses politiques, autant j’ai des gros doutes sur vos capacités mathématiques. Ou alors, emporté par vos convictions, vous vous complaisez dans la distorsion mathématique. Voyons les faits: votre affirmation “LREM a obtenu 22% des votes, soit 11% des voix du corps électoral en tenant compte d l’abstentIon”. C’est bien sûr archi faux, car vous supposez lá que aucun des abstentionnistes n’aurait voté pour LREM. EN L’absence d’une meilleure information, la meilleure hypothèse est que les abstentionnistes auraient voté de façon similaire aux votants. Donc LREM représente 22% du corps électoral. Ou bien des études et sondages devraient être faits pour connaître la structure du corps électoral abstenant.
    Je pense donc que, pour garder le respect de vos fidèles lecteurs, vous devriez vous abstenir (sic) de faire ces inférences statistiques douteuses.
    Au fait, je ne crois pas avoir vu, dans vos tribunes, une indication que “ LR représente 4,3% du corps électoral en tenant compte des abstentions”. Cela mettrait LR dans les groupes ultra marginaux du genre des amis de Besancenot…..
    Cela dit je reste un fidèle lecteur de vos tribunes, et je note que vous avez prédit correctement les retours d’affection de la population française après les 3 dernières élections présidentielles.
    Bien à vous,
    Guy Morel

    J'aime

    • pabizou dit :

      Bonsoir . Mince alors, les adorateurs de l’escros de service ne se seraient pas déplaces pour le soutenir, et de ce fait 22% de suffrage ne représentent pas 11% des inscrits en cas de 50% d’abstention . Il ne vous est jamais venu à l’esprit que ceux qui ne se sont pas déplacé pouvaient ne plus vouloir d’aucun de ceux qui allaient à la gamelle?

      J'aime

    • Citoyen dit :

      En lisant votre commentaire, je n’ai pu m’empêcher d’éclater de rire ….
      Vous avez une analyse statistique pour le moins intéressante !
      Il semble qu’il ne vous est pas venu à l’idée, que s’il y a des abstentionnistes, c’est peut être que dans l’offre qui est sur la table, il n’y a rien qui ne peut leur convenir … et de fait, ils s’abstiennent …
      Mais comme vous avez décodé ce qui se passe dans leurs têtes …. Dans le cas où ils auraient bien voulu se déplacer, ils auraient voté comme les autres … C’est très drôle !… Il faut être un électeur micron, pour avoir cette tournure d’esprit. C’est d’autant plus amusant …

      J'aime

  15. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Ces 72 maires, comme probablement beaucoup d’autres à venir, sont déjà en campagne électorale pour 2020. Si dans les 34.000 « petites » communes, le maire est avant tout choisi pour ses compétences, sa disponibilité, son engagement, son dévouement, ses propositions pour améliorer sa ville et les conditions de vie des habitants, sans trop tenir compte de ses idées politiques, il n’en est pas de même dans les communes de plus de 10.000 habitants où les partis politiques se battent et pèsent pour faire gagner leur représentant.
    Dans la décision de ces maires fayots, il convient sans doute de ne pas négliger le poids des communautés territoriales et EPCI (98% des communes font partie d’une intercommunalité) qui disposent encore du pouvoir, même s’il se réduit, d’embaucher, de favoriser tel ou tel projet local, de peser sur l’attribution de logements sociaux, sans compter le poids complémentaire de celles et ceux qui président un SICTOM ou ont intégré les conseils régionaux et départementaux.
    Ces maires craignent peut-être de voir apparaitre une candidature LREM qui risquerait de compromettre leur ambition comme on a pu le constater lors des dernières élections législatives où des inconnus incultes et crétins sortis d’on ne sait où et d’internet ont réussi, en se présentant comme des personnes « nouvelles » à balayer les personnalités pourtant bien implantées et imbues de leur notoriété supposée.
    Le petit pouvoir et la mégalomanie de ces potentats locaux comptent pour beaucoup dans leur décision de se ranger du « côté du manche », au cas où. De toute façon ils savent qu’ils n’ont rien à attendre de l’opposition de droite avant de longs mois.
    Bien malin qui pourra prévoir ce qui se passera lors des élections municipales, d’ici là, le Président s’il est encore en fonction, aura dû affronter de nouvelles tempêtes sociales, économiques, internationales et je ne crois pas que le très faible soutien des Français suffise à maintenir son aura même parmi les lèche-bottes du moment.

    J'aime

  16. JM Humeau dit :

    Que c’est bien dit, Maxime.

    J'aime

  17. André Lugardon dit :

    Je me demande si les manifestations très violentes depuis fin 2018 n’ont pas en définitive fait voter Macron à une partie silencieuse des Français?

    J'aime

  18. Ping : Aimez-vous les lèche-bottes? | Raimanet

  19. michel43 dit :

    Bob 72 Maires ,,,,c’est pas beaucoup ,,,les lèches bottes ,,,mais Maxime , cela a toujours exister,que se sois dans le public ou le priver ,,,certains ose contester cela, ,,,Nous savons tous que Macron a perdu cette élections ,se qui sera intéressent ,se sont les élections a venir ,les Maires seront un teste ,es lèches bottes de notre droite molle devrait le payer dans les urnes ,voyer Raffarin-Estrosi plus des LR qui se dise Marconiste,, les droites , toutes les droites doivent se rassembler , tout en gardant leurs spéciéité ,ceux qui trahisse , le payerons bientôt

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.