La surprise des élections européennes?

Voici mes réponses au site Atlantico, qui m’interrogeait sur la remontée de LR dans la campagne des élections européennes: une interview, largement reprise sur la toile, notamment dans les « informations Google » d’hier, pour des raisons et selon des mécanismes (algorithme) qui m’échappent totalement. 

1-Alors que les sondages concernant la liste LR montrent une inflexion positive, la personnalité de François-Xavier Bellamy semble séduire également les médias. Après la Une du Figaro Magazine, l’Obs consacrait un portait à la nouvelle figure du parti « un regard d’un bleu transparent comme un gage de sincérité ». De ce point de vue, ne peut-on pas voir le succès de François Xavier Bellamy comme le miroir de ce qui peut être reproché à Laurent Wauquiez ? 

On peut en effet parler d’un « phénomène » Bellamy qui se traduit par la bonne tenue de la liste LR dans les sondages. La tête de liste LR apporte une image de la vie politique qui est aux antipodes de ce que les Français reprochent depuis si longtemps à leur classe politique. Il donne toute l’apparence de l’honnêteté, de la conviction, de la quête d’élévation dans la réflexion, mais aussi de la courtoisie et du refus du sectarisme. Par-dessus tout, il offre l’image d’un homme qui n’est pas obsédé par sa carrière politique mais s’engage dans un objectif de bien commun. Le contraste est donc exacerbé avec la vision que les Français se font aujourd’hui des personnalités politiques. Ce contraste s’applique-t-il à Laurent Wauquiez en particulier ? Il me semble être beaucoup plus général, englobant l’ensemble des personnalités qui incarnent, sur le plan médiatique la vie politique française, y compris le président, ses ministres, et l’ensemble des leaders des partis politiques, de gauche, de droite ou lepéniste. Bellamy se présente, aux yeux de nombreux Français comme un homme simple et modeste, désintéressé, une sorte « d’anti-narcisse » à l’heure ou la politique française est dévastée par l’ivresse narcissique.

2– Du point de vue des électeurs de droite, pourrait on également considérer le succès relatif de la liste menée par le jeune philosophe comme une opportunité pour faire barrage à Laurent Wauquiez ? 

 C’est la première fois depuis 2012 et la défaite de Nicolas Sarkozy aux présidentielles, que LR donne une autre image que celle d’un champ de bataille entre rivaux pour l’accession à l’Elysée. En vérité, la présence en tête de liste de M. Bellamy exerce un effet consensuel sur le mouvement. Nous assistons à des ralliements qui n’avaient rien d’évident quelques mois auparavant, comme ceux de Mme Pécresse ou de M. Estrosi. De fait, M. Bellamy ne représente pas une menace en vue des présidentielles pour ces personnalités : trop jeune, inexpérimenté et peut-être trop honnête. Il est difficile d’affirmer que cette tête de liste puisse apparaître comme une opportunité pour faire barrage à M. Wauquiez. Dès lors qu’il en a été lui-même l’initiateur, un relatif succès ne pourrait que lui profite … En revanche, la présence de M. Bellamy en tête de liste a l’avantage de la neutralité dans la bataille qui se livre en coulisse pour la conquête de l’Elysée. Elle a permis la trêve à laquelle nous assistons.

3- Comment envisager ce qui pourrait advenir, suite aux européennes, en cas d’un score qui aurait pu être considéré comme inespéré pour les LR au début de la campagne ?

Le score de LR est devenu l’un des enjeux  essentiels du scrutin.  C’est déjà un succès en soi ! Un bon résultat de LR ouvrirait une perspective d’issue à la crise politique française. En mai 2017, tout laissait prévoir un quinquennat Macron extrêmement difficile : élection par défaut, faiblesse des soutiens politiques, fragilité du positionnement central, inexpérience, extrême précarité d’un pouvoir fondé sur la surexposition médiatique d’une image personnelle…  La chute risque de se poursuivre dans les trois ans qui viennent. La période 2022 pourrait ainsi se révéler chaotique, entre une présidence honnie de l’immense majorité de la population et une candidature lepéniste viscéralement refusée par 80% des Français. Un bon score aux Européennes de la liste LR, introduisant une troisième force dans le paysage politique français offrirait une porte de sortie à la catastrophe annoncée… Mais encore faut-il que le sens du bien commun l’emporte durablement chez les dirigeants LR sur les rivalités d’ambitions élyséennes. Une réouverture des hostilités après la trêve des Européennes serait désastreuse. Le message Bellamy montre la voie : travail de fond avant les guerres d’ego, intérêt de la France avant les obsessions narcissiques et le choix de la candidature aux présidentielles doit se faire au dernier moment en fonction des circonstances. Telles sont les clés su succès. Sauront-ils les saisir ?

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

34 commentaires pour La surprise des élections européennes?

  1. André Lugardon dit :

    Lu ce matin:

    « Aux premiers jours, ne pas venir en aide à une personne en danger en mer était une infraction.

    Puis les États eux-mêmes ont cessé de le faire.

    Puis on a empêché les navires d’accoster et on les a saisis – comme si véritablement 4 navires mettaient l’Europe en péril. Sa conscience probablement, son solde migratoire, non.

    Désormais, on va sanctionner les organisations qui le feraient. Les migrants seront tellement bien en Libye.

    Mais bon, comme l’on s’est suffisamment fait traiter de naïfs, de bisounours, au bénéfice des grands réalistes convaincus que l’on sauve bien mieux les gens en ne les aidant surtout pas, comme l’on a bien implanté l’idée que les ONG sont les complices des passeurs, depuis l’extrême-droite jusque chez Castaner, en passant par nos petites têtes catholiques, comme cela arrange assez tout le monde, on laissera faire, on n’émettra pas de protestation, on sera remarquablement attachés à la souveraineté italienne. En attendant, qui sait, de faire la même chose. De toutes façons, il n’y a plus guère d’images de ces gens qui continuent pourtant de se noyer en mer. Alors nous regarderons ailleurs.

    Mais que l’on me vienne donc me dire que c’est ainsi que l’on sauvegarde la fameuse Europe chrétienne… »

    Erwan Le Morhedec

    http://www.koztoujours.fr/lauteur

    J'aime

    • pampa dit :

      Cet espèce de neuneu pense donc que ses thèses seraient en perte de vitesse ? Voilà une bonne nouvelle, mais je ne suis hélas pas sûr qu’il ait raison.

      J'aime

    • André Lugardon dit :

      @pampa, pour lire Koz depuis des années je me garderai bien de lui appliquer le qualificatif de « neuneu ». Et même s’il l’était « Bien heureux les faibles d’esprit, le royaume des cieux leur appartient. »

      J'aime

  2. André Lugardon dit :

    « La déception ne vient jamais des autres. Elle n’est que le reflet de nos erreurs de jugement. »

    Vincent Gury

    J'aime

  3. Elisabeth Devos dit :

    Monsieur Tandonnet,
    Pensez-vous que voter pour la démocratie (FXB) aux européennes, va améliorer grand chose de notre devenir au sein de l’UE ? Pensez-vous que Monsieur FX Bellamy affilié au PPE, puisse influer sur les consignes de vote du Président de ce groupe ?
    Les faiblesses de notre démocratie à la française, ne sont pas les seules causes de problèmes considérés comme étant de « seconde zone »: immigration incontrôlable…, avancées non jugulées, de l’Islam politique (voyez la 34è liste), terrorisme, insécurité, communautarisme, entorses constantes à notre laîcité… alors qu’ ils mériteraient le premier rang aux côtés des dérives de notre dette, de notre système étatique, judiciaire, éducatif, du chômage, et j’en passe…
    Les organes décisionnaires de l’UE ont une large part de responsabilité en s’abritant éhontément derrière « les droits de l’homme » pour excuser, minimiser, exhonérer les délinquants, les criminels étrangers que l’on nous interdit d’expulser, parce que les pays dont ils sont originaires ne veulent pas les accueillir. Qu’attendent les instances européennes pour rompre et couper « les vivres » à ces pays ? Quelles décisions courageuses ont été prises à cet égard, par les députés du groupe PPE ? Je n’en ai recensé aucune !!!

    J'aime

  4. Mildred dit :

    Plus la campagne avance et plus il devient probable qu’il n’y aura pas de bonne surprise pour les électeurs des LR.
    Comme le fait remarquer David Desgouilles sur Causeur, le problème n’est pas monsieur Bellamy mais le rôle qu’il sera amené à jouer, une fois élu comme parlementaire européen.
    Pourra-t-il résister au contingent allemand au sein de PPE où il est appelé à siéger ? Pourra-t-il défendre efficacement les intérêts industriels et commerciaux de la France face aux intérêts allemands ?
    Il y a toutes les chances pour que la réponse soit, une fois de plus : NON !

    https://www.causeur.fr/bellamy-lr-besancon-wauquiez-europeennes-161382

    J'aime

  5. Sganarelle dit :

    Il n’y a pas « une » mais plusieurs intelligences et ce n’est pas pour rien si maintenant une dose d’émotivité et d’affectivité entrent dans son évaluation.
    Si L’intelligence est faite d’ écoute de compréhension et de choix des décisions elle reste imparfaite si elle n’est que brillante et superficielle sans l’humiilité le tact et la finesse d’une sensibilité qui la rend supportable aux yeux des autres.
    E Macron et FX Bellamy sont tous deux intelligents..sans doute.mais si l’un paraît arrogant et méprisant l’autre attire par sa simplicité et sa bienveillance .

    S’il est vrai et prouvé que le citoyen lambda se laisse manipuler par les apparences et qu’il vote non pour un aléatoire programme ´mais pour un homme, ..alors le jeune Bellamy est plein de promesses.

    J'aime

  6. michel43 dit :

    ajout ,,,M,Marquet je suis depuis que je vote de notre droite molle ,et 27 ans a notre siège rue de LILLE et ensuite avec TOUBON puis Balladur , donc je suis pour un rassemblement de toutes les droites pour battre Macron ,d’ailleurs a LR ,il y a des gens du RN et vice versa

    J'aime

  7. Timéli dit :

    Pour avoir été écouté FX Bellamy lors de l’un de ses meetings (800 personnes présentes), j’ai trouvé effectivement que c’était un candidat intelligent, charismatique, courtois. Bon orateur, il propose un programme bien équilibré entre raison et bon sens (sur l’immigration, notamment). Il a effectivement de sérieux arguments pour attirer les électeurs qui veulent une autre Europe.

    J'aime

  8. pier212 dit :

    J’ai déjà fait part de mon avis sur le dernier billet!
    Mais en effet, 21% de 35% d’exprimés (60% d’abstentions + 5% de blancs ou nuls » cela fait à vue de nez 7% des électeurs, alors que ce soit Lepen qui fasse 21.5% et Macron 20%, ou l’inverse, ne changera pas la face du monde sauf pour ceux qui, lorsqu’on leur montre la lune, regardent le doigt!
    LR, et FX Bellami en est la parfaite illustration, représente la seule alternative crédible face à Macron dont l’indécision le dispute à la velléité autant qu’à la frime, au FN/RN dont la stupidité économique des propositions auraient vite fait de nous conduire à l’état du Venezuela, comme celles des « Insoumis » d’ailleurs, sans oublier leur système DEMOCRATIQUE et SOCIAL qui ferait de la France, sinon une Corée du Nord », mais une République…. Populaire (demandez donc aux Polonais, aux Roumains, aux Tchèques ou aux Hongrois ce qu’ils en pensent)!
    Tout cela bien sûr, si l’UNION l’emporte sur les guerres d’ego de ces dernières années, c’est à dire si les « Erasme du Poitou » et leurs disciples vont se faire pendre ailleurs, car « traitre un jour, traitre… toujours? »,

    J'aime

  9. PLC dit :

    La mise à l’écart du duo Juppé-Raffarin a peut-être aidé à la remontée des Républicains. En tout cas, pour moi, la disparition de ce duo mortifère redonne des couleurs aux Républicains et fait que leur apporter un jour mon bulletin de vote n’est plus aussi totalement exclu.
    La surprise que je crains est un coup bien pervers contre le RN. Fillon s’est fait descendre au dernier moment.

    J'aime

    • carlo dit :

      « La disparition de ce duo mortifère redonne des couleurs aux Républicains »
      Sauf que ce duo mortifère revient par la fenêtre en la personne de ces ralliés de la dernière heure dont Maxime Tandonnet salue le retour pour des raisons purement électoralistes…

      J'aime

  10. carlo dit :

    « Nous assistons à des ralliements qui n’avaient rien d’évident quelques mois auparavant, comme ceux de Mme Pécresse ou de M. Estrosi »
    Ceux-là pensent à leur réélection. Pour cela, il leur faut disposer du soutien de leur parti et de la neutralité bienveillante d’EM.
    Ces ralliements sont tout, sauf de bons signaux.

    J'aime

    • carlo, gagner une élection sans rassembler, c’est inconcevable en démocratie.
      MT

      J'aime

    • pampa dit :

      Il faut choisir avec qui vous voulez vous rassembler, carlo.

      Si vous vous rassemblez avec les électeurs centristes, vous aurez une politique centriste, c’est à dire notamment une immigration qui va continuer plein pot. Mais sans doute les beaux yeux de M. Bellamy fournissent-ils une compensation adéquate aux électeurs de LR…

      Si vous voulez une politique moins centriste, il faut vous rassembler avec les électeurs du FN, et manifestement ce n’est pas ce qui est souhaité ici.

      J'aime

  11. Mildred dit :

    Monsieur Tandonnet,
    Quelles que soient les qualités du jeune Bellamy, il ne sera pas cette surprise que vous appelez de vos voeux, et vous le savez très bien. Ou peut-être doit-on vous rappeler ce que vous écriviez ici même, sur les « pitres méchants et vaniteux » qui dirigent la droite :

    https://maximetandonnet.wordpress.com/2017/11/25/lecture-deflagration-patrick-stefanini-robert-laffont-2017/

    En avez-vous soutenus de ces jeunes gens des LR ? Franck Riester qui est ministre du gouvernement Phlippe ! Et Julien Aubert qui avait blog ouvert chez vous, qui considère aujourd’hui, peut-être non sans raison, que Les Républicains est « un astre mort »…
    J’ai peur que vous ne deviez sous peu, ajouter monsieur Bellamy à la liste

    J'aime

    • michel43 dit :

      tout le monde sait que notre Bellamy finira troisième, ,,,pour battre Macron, il faut donc voter RN

      J'aime

    • michel43, l’enjeu, c’est de préparer l’avenir, « battre macron », avec 8,7% de l’électorat (compte tenu de 60% d’abstention) contre 8,6%, peut-être que cela vous fera du bien aux tripes mais c’est sans la moindre incidence pour le pays.
      MT

      J'aime

    • MIldred, j’ai parlé de surprise, pas de séisme, la surprise est déjà là: 2 ans auparavant, tout le monde pariait sur la disparition de LR, un peu comme le PS, écartelé entre LREM et RN/FN, de fait, en partie grâce à la tête de liste, le LR est vivant, même très affaibli et entre la peste et le choléra, laisse subsister un mince filet d’espoir sur l’avenir de la démocratie française.
      MT

      J'aime

    • E.Marquet dit :

      Michel 43,
      Pourquoi écrire « notre Bellamy », alors que vous nous saoulez avec votre propagande pour un vote RN. Votez pour ce parti si vous adhérez à ses idées, mais pas par tactique électorale aussi hasardeuse que déloyale.
      En favorisant un parti qui louvoie entre mensonges et malhonnêteté, le tacticien malin que vous croyez être se trouve pris dans les rets du jeu de dupe de LReM.
      FX Bellamy finira peut être troisième, mais il aura remis un peu d’éthique et de hauteur de vue au coeur de cette campagne européenne. C’est inestimable.

      J'aime

    • Citoyen dit :

      Ha, ha !.. Si je peux me permettre, Maxime, je récupère la balle au rebond …
      Et je relance, juste pour deux remarques :
      1 –  » … mais c’est sans la moindre incidence pour le pays. » … Si c’est sans incidence, alors autant se faire plaisir, sans retenue …
      2 –  » .. l’enjeu, c’est de préparer l’avenir, « battre macron », …  » …. En fait, « battre macron », va précisément dans le sens de préparer l’avenir …
      Cela dit, je comprend ceux qui font le choix de faire l’article pour FXB. Sauf que, l’UE actuelle étant en grande partie le fruit du PPE, je pense qu’ils risquent de se retrouver cocus … Et donc, que ce n’est pas très productif.

      J'aime

  12. E.Marquet dit :

    Pour l’instant les caciques LR (à l’exception notable de N.S.), même ceux qui ont un pied chez LR un pied chez Macron, sont ragaillardis par le fumet de la « remontada » de leur parti, due au jeune Bellamy, qui leur donne simplement une leçon de politique non politicienne.
    Si FX B, comme vous le dites très justement « donne l’apparence de l’honnêteté, de la conviction, de la quête d’élévation dans la réflexion, mais aussi de la courtoisie et du refus du sectarisme », toutes valeurs peu pratiquées dans le monde politique, on peut craindre que les ténors de LR, ne fassent actuellement que sauver les apparences d’union, et reprennent très vite leurs mauvaises habitudes et leurs combats de coqs, ce qui serait la fin d’une future possible alternative.
    Il est doux de croire au miracle.
    Souhaitons déjà que FXB fasse un bon score le 26 mai avec tous ceux qui, à droite et au centre, souhaitent casser le duel stupide installé par EM face à MLP.
    Mais les propos du Sieur Raffarin, face au journaliste Bourdin, incitant à voter NL non pour le choix d’un programme, mais uniquement parce que sa liste est celle du P de la R., qui serait le seul à avoir la possibilité de s’imposer en Europe, sont non seulement affligeants mais sont le reflet de ces juppéistes, figures de l’extrême centrisme pour qui les décisions doivent être prises d’en haut, en ignorant les souhaits des peuples qui à leurs yeux n’ont ni les compétences ni les éléments pour juger de ce qui est bon pour eux. Ils sont malheureusement suivis par une nomenklatura puissante.

    J'aime

  13. Ping : La surprise des élections européennes? | Raimanet

  14. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Je suis personnellement très satisfait de la campagne que mène F.X. Bellamy qui, au delà des idées qu’il développe, fait au moins l’unanimité sur son comportement. Il faut dire que face à la plupart des autres têtes de listes, il a l’avantage d’être plus calme, humble, moins belliqueux, plus à l’aise dans son argumentation et surtout il donne de la hauteur intellectuelle et culturelle qui manque tant aux autres candidats.
    Sans doute la liste LR réalisera-t-elle un bon score dans quinze jours, peut-être même créera-t-elle la surprise, quoi qu’il en soit, il faudra que l’Etat-major de LR, y compris L. Wauquiez, félicite et remercie F.X. Bellamy de cet exploit qui redonnera un peu d’espoir à cette famille toujours en crise. Cet homme-là mériterait d’être nommé à un poste important dans l’Etat-major de ce parti.
    Mais comme vous, je suis déjà inquiet sur les suites de cette élection et même si les C. Estrosi, V. Pécresse et X. Bertrand sans oublier L. Wauquiez se montrent actuellement discrets, ils ne tarderont pas à faire entendre leur petite musique personnelle pour se préparer à 2022, accompagnée par celle du traitre : J.P. Raffarin qui distribuera les bons et les mauvais points avec la bénédiction d’E. Macron et sans omettre, celle en sous-main et discrète, de l’autre traitre : A. Juppé.
    Peut-être même faudra-t-il compter aussi avec les avis de N. Sarkozy qui ne manque jamais de les faire entendre et qui se sentira alors, s’il en a la capacité, comme le référent en la matière.
    Je n’exclue même pas de voir arriver dans la partie, deux « anciens ministres » : B. Lemaire et G. Darmanin qui auront surement quitté le gouvernement d’ici là.
    Tous ces personnages-là sont trop ambitieux, trop égoïstes, trop imbus de leur petite personne pour renoncer jusqu’au dernier moment et n’hésiteront pas à réitérer la guerre interne de 2012 (Fillon/Copé) pour finalement se retrouver une nouvelle fois Gros-Jean comme devant et laisser se répéter interminablement le duel : Macron/Le Pen !
    Les leçons du passé seront-elles entendues ?

    J'aime

    • G Bayon, le duel Macron-le Pen se profile en effet, dans une logique linéaire. Mais d’ici là, dans un tel climat de chaos, des choses imprévisibles peuvent se passer, bouleverser la donne et entraîner ces deux médiocrités insignes au fond de l’oubli.
      MT

      J'aime

  15. michel43 dit :

    NON,,Maxime la LEPEN n’est plus refuser part 80% des gens , au contraire et vous le verrez bientôt ,LR va approcher des 15% ,le principal c » est de battre la liste Macron-Loiseau ,pour lui donner une leçons, après cette élections , je souhaite une union de toutes les droites ,comme en Andalousie fief de la gauche depuis toujours ,nous ne somme pas plus bête que les Andalous,,, ,,LR doit virer ses traites ,de droite ,pour récupérer ses adhérents ,il ne faut pas se leurrer,seul,,nous ne pourrons jamais revenir au pouvoir ,et Macron compte sur cela ,je pense qu  » il fait une grave erreur,,

    J'aime

  16. colococo2 dit :

    Je crois que c’est article est très malvenu… Enfin on verra le 26 mai au soir …

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.