LR: l’effet Bellamy (pour Atlantico)

  1. Ce vendredi, le sondage Elabe/BFM place François-Xavier Bellamy à 15,5% des voix. Si on peut considérer que le choix de la tête de liste y est pour quelque chose, sa nomination ne parachève-t-elle surtout pas une période de clarification qui s’est effectuée d’abord par le départ symbolique d’Alain Juppé et de Jean-Pierre Raffarin ?

Dans le déroulement de cette campagne des Européennes, la seule véritable surprise est la bonne tenue de la liste LR. Il y a quelques mois on en était à s’interroger sur sa capacité à atteindre les 8%. Or, les sondages la donnent désormais presque au double et la dynamique est en sa faveur. Plusieurs facteurs expliquent cette remontée. Le départ de M. Alain Juppé et M. Jean-Pierre Raffarin, en désaccord sur la ligne du mouvement et sensibles à la séduction du macronisme, n’est pas seulement symbolique. Il a favorisé un effet unitaire autour de la liste LR. Pour la première fois depuis très longtemps, les leaders de ce mouvement donnent une image de rassemblement et évitent de s’affronter. Même les désaccords entre Mme Pécresse et M. Wauquiez se sont tus. L’unité retrouvée, au moins de façade, est la première explication de ce redressement. Ensuite, la bonne image de la tête de liste, M. Bellamy, exerce un effet évident. Par sa modestie, sa courtoisie, son désintéressement apparent, il est à l’inverse de tout ce que les Français reprochent aux politiques. Enfin, le contexte politique général, l’impopularité présidentielle, les déboires de la liste de Mme Loiseau jouent de toute évidence en faveur de la liste LR.

  1. L’électorat filloniste a largement été capté par LREM depuis 2017. Un retour au bercail est-il envisageable ? Si oui, quel conséquence aurait-il ?

D’après les derniers sondages (Figaro Magazine), le retour au bercail de l’électorat filloniste est déjà partiellement engagé. Les ralliés au macronisme représentent désormais environ un quart de cet électorat alors qu’ils étaient majoritaires en 2017. La poursuite de ce mouvement est en effet envisageable. Elle dépend  beaucoup de l’évolution du quinquennat macron. La poursuite de sa chute dans le désordre et l’impopularité se traduira presque mécaniquement par le retour de l’électorat de droite conservateur dans la mouvance LR. On peut aussi s’attendre à une crise politique qui se traduira par le départ des ministres « de droite » du gouvernement, accélérant le mouvement. Maintenant il faut que LR poursuive le redressement de son image dans l’opinion en évitant de retomber dans les querelles de chefs qui sont dévastatrices en termes d’image. Et ce n’est pas forcément gagné…La conséquence d’un retour au bercail de l’électorat filloniste serait d’une part d’affaiblir considérablement le courant LREM, privé de sa jambe droite, et d’imposer une troisième force, républicaine, autour de 20%, entre les partis macroniste et lepéniste.

  1. Une clarification supplémentaire serait-elle souhaitable pour LR ? Quels sont ses points forts aujourd’hui sur lesquels le parti devrait s’appuyer s’il veut progresser encore ?

 Il serait naïf et trompeur de laisser penser qu’un score de 15,5% de l’électorat aux Européennes, voire même 17 à 18%, dans le contexte d’une abstention de 60%, marquerait un engouement national pour la liste LR. Pourtant, ce relatif succès serait à prendre très au sérieux. Contrairement au PS, LR a survécu au choc du « nouveau monde ». Un tel résultat ouvrirait la voie à une perspective d’alternance en 2022. Le RN/FN semble certes mieux placé dans les sondages. Pourtant, son rejet viscéral dans les trois-quarts de l’opinion empêche d’y voir une solution de rechange possible au macronisme. C’est un fait, tout simplement. Dès lors, LR est la seule voie d’alternance envisageable et le scrutin européen, suivi de municipales réussies, pourrait le conforter dans ce statut et dans une dynamique positive. Maintenant, rien n’est gagné, tout reste à faire. Même 20% est très insuffisant pour une reconquête du pouvoir. Il faudra rassembler bien au-delà. La clé d’un éventuel succès futur en 2022 consiste à savoir s’adresser aux 60% d’abstentionnistes et à l’immense majorité des Français aujourd’hui écœurés par la vie politique. En finir avec toute forme de mégalomanie et d’obsession narcissique des dirigeants politiques, refonder la politique sur le service modeste du pays et de l’intérêt général, un discours simple de vérité, sans démagogie, une reconquête de la démocratie par la réhabilitation de la représentation parlementaire et du referendum pour lutter contre la fracture entre la classe dirigeante et le peuple, la priorité donnée aux sujets de préoccupations fondamentaux des Français, l’autorité de l’Etat, l’école, la lutte contre la violence et l’insécurité, la maîtrise des frontières. A ce prix, mais à ce prix seulement, l’alternance en 2022 pourrait bien avoir lieu.

NB: Etant en déplacement, je n’ai pas la possibilité de répondre en temps réel aux commentaires et prie les intervenants sur ce site de bien vouloir m’en excuser. MT

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

21 commentaires pour LR: l’effet Bellamy (pour Atlantico)

  1. Anonyme dit :

    Pour moi Mr Bellamy est le Macron de droite, jeune, belle gueule, intelligent, beau parleur mais qui ne remporte pas mon suffrage car, entre les paroles et les actes il y a souvent un gouffre et je ne lui pardonne pas son ralliement au PPE. Avant c’est toujours parfait, après ils font de qu’ils veulent et ils l’ont déja prouvé. Les agissements par derrière on en subit assez avec le président actuel.

    J'aime

  2. Patrice Charoulet dit :

    Mme Veil ou Mme Loiseau ?
    « D’où parles-tu camarade ?
    – Je suis pour LR et la liste Bellamy. »
    ______________________

    En vue des élections européennes du 26 mai, le parti de M. Macron organise un grand meeting. Il aurait pu mettre sa tête sur les affiches (comme aux législatives, avec des résultats splendides pour trois cents inconnus tombés du ciel ou d’Internet). Il aurait pu mettre la tête de Mme Loiseau, qui ne suscite pas l’enthousiasme apparemment. Pas du tout ! On a osé mettre la tête de Mme Veil. Il y a un peu d’abus ! Moi qui suis extrêmement philosémite, qui connais les malheurs arrivés à sa famille pendant la dernière guerre, qui n’oublie pas l’action politique de cette dame , je devrais être heureux de la voir sur une affiche actuelle, plutôt que sur une boîte aux lettres avec une croix gammée par-dessus. Mais s’agit-il maintenant de cela ? Le parti de M. Macron, né comme les champignons après la pluie, est désormais un parti parmi tant d’autres.C’est une véritable escroquerie que de mettre la tête de cette dame qui nous a quittés sur une affiche électorale, parce que l’on trouve que la tête de Mme Loiseau…est moins vendeuse. Honte à vous, parti macroniste !

    J'aime

  3. michel43 dit :

    M,Bayon ,,,,nous savons tous que le RN sera premier,, ,,,,et notre LR sera troisième et Macron va rentrer dans la danse,,, ,Loiseau est une mauvaise candidate ,faites vos jeux,,,,,c’est déjà fait

    J'aime

  4. Patrice Charoulet dit :

    BELAMY BELLAMY BELLMAY

    .
    Dans ma sous-préfecture, voulant lire la presse nationale, je viens de me casser le nez devant la médiathèque, fermée « pour cause de grève ». Un lendemain de jour férié, je ne m’attendais pas à ça. La mairie étant devenue communiste, j’imagine que les employés municipaux grévistes, en lutte contre le Grand Capital, toucheront quand même leur salaire sans retenue.
    Au retour, je passe devant ce qui fut, depuis des lustres, la permanence UMP , puis LR . Personne ne pouvant plus payer le loyer, le local est occupé par un retoucheur turc

    Sauf AVC ou infarctus, je vais voter pour M. Bellamy, c’est sûr et certain. Et pour sa liste (où l’on trouve Mme Morano et M. Hortefeux, qui ne me déplaisent pas).

    Citoyen appliqué, je vais participer, comme toujours, au dépouillement. Les 33 panneaux seront bien là (dans les villages, ce sera coton). Mais cela ne sera pas commode de faire 33 petits tas de bulletins sur les tables. Chacun sait d’autre part que l’on n’annonce pas « Parti communiste », « Rassemblement national », « Les Républicains », mais on doit annoncer en lisant le bulletin de vote le nom du premier de la liste. Le premier de la liste « pirate », « Allonsenfants », « Espéranto »,.. ? Vous avez une idée ? 33 noms à savoir. A Trifouillis-les-oies, aussi.

    J'aime

  5. Coucou dit :

    Bonjour à vous tous

    À la racine de l’effondrement de l’occident , il y a une crise culturelle et identitaire. L’occident ne sait plus qui il est, parce qu’il ne sait plus et ne veut pas savoir qui l’a façonné, qui l’a constitué, tel qu’il a été et tel qu’il est. De nombreux pays ignorent aujourd’hui leur histoire. Cette auto-asphyxie conduit naturellement à une décadence qui ouvre la voie à de nouvelles civilisations barbares.

    J’ai peur que l’occident ne meure. Il y a beaucoup de signes. Plus de natalité. Et vous êtes envahis, quand même, par d’autres cultures, d’autre peuples, qui vont progressivement vous dominer en nombre et changer totalement votre culture, vos convictions, vos valeurs…..

    Cardinal Sarah

    Le soir approche et déjà le jour baisse. Fayard 2019

    J'aime

  6. Mildred dit :

    Je crois que j’ai déjà dit ici, à quel point je trouvais le jeune Bellamy choupinou !
    Mais voter pour la liste qu’il préside c’est voter pour le groupe PPE dont les LR font partie et où le jeune Bellamy et ses amis vont siéger. Or ce groupe a toujours soutenu tous les transferts de souveraineté des Nations vers les institutions européennes. Il soutient ces élites européennes qui dénaturent toutes les décisions issues des urnes, ce qui permet au président de la Commission de déclarer – sans être contredit par le PPE – : « Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens. » Traités européens qui tous, de Maastricht à Marrakech ont toujours été soutenus par le PPE.

    J'aime

  7. Citoyen dit :

     » L’unité retrouvée, au moins de façade, est la première explication de ce redressement.  »
    C’est le coté drôle de la situation …
    Pour l’annonce de pourcentage potentiel, il y a certainement un effet Bellamy (jeune premier).
    Reste que, sur le positionnement global, ce n’est pas franchement clair, même si, « les leaders de ce mouvement donnent une image de rassemblement et évitent de s’affronter », et ça l’est encore moins si l’on regarde le positionnement des partenaires LR du PPE pour l’UE ….
    Sur le mode : « Dis-moi avec qui tu couches, et je te dirais qui tu es », Charles Gave a fait un bon article, ici :
    https://institutdeslibertes.org/pour-qui-allez-vous-vraiment-voter-lors-des-elections-europeennes/
    … pour décrypter le programme des forces en présence, compte tenu de la composition des groupes, … et c’est très instructif …

    J'aime

  8. Ulysse dit :

    S’il est une bonne surprise, c’est bien ce Mr Bellamy
    Voila un homme d’une courtoisie et d’une intelligence exquise
    Qui cherche à mettre de la clarté dans nos plus opaques contradictions
    On l’imagine mal , cependant , taper du poing sur la table ,
    Voire meme seulement savoir hausser le ton.
    Et pire, malheureusement, il est membre d’un parti
    Maintes fois pris en flagrant délit
    De tromperie sur la marchandise

    J'aime

  9. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    F.X. Bellamy mène en effet actuellement une belle campagne électorale avec un programme clair même si l’on se doute que parmi les engagements certains ne seront jamais accessibles.
    Mais gardons à l’esprit cette maxime de je ne sais plus qui : »Point n’est besoin d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer ». Critique mais respectueux de ses adversaires, ne se contentant pas des petites phrases et slogans souvent stupides et sans fond des quelques autres têtes de liste, de bon niveau intellectuel mais accessible à Madame Michu et surtout sans trop d’interventions de « soutien » de L.R. qui quelquefois le desserviraient en croyant bien faire.
    Il est encore trop tôt pour se réjouir car dans ce type d’élection, les décisions de vote s’effectuent durant les derniers jours voire les dernières heures de la campagne électorale comme le rappelait fort à propos, D. Cohn Bendit.
    Avec beaucoup de travail mais aussi pas mal de chance, LR peut même espérer se positionner en 2ème position devant LREM qui pour le moment et malgré l’aide d’E. Philippe peine à convaincre. Un ou des évènements fortuits d’ici le 26/05 peuvent faire dégringoler le score du parti au pouvoir qui depuis un an enchaîne les bévues, les mauvaises décisions, les paroles malheureuses des ministres et des députés, et une dévalorisation de la parole d’E. Macron.
    Mais l’intérêt des Français pour cette campagne électorale reste très faible et ce n’est pas la kyrielle de listes proposées qui va donner le crédit nécessaire pour améliorer cet intérêt ni donner du sens à cette élection.
    Mais surtout, je pense qu’une fois l’élection passée, notamment si les résultats sont alors jugés comme insatisfaisants, nos belliqueux de l’état-major de LR reprendront immédiatement du service pour se faire entendre, critiquer et pour préparer l’élection municipale de 2020 et surtout la présidentielle de 2022. L. Wauquiez, V. Pécresse, X. Bertrand pour ne citer que les plus teigneux ne pensent et ne travaillent depuis longtemps qu’à ce dernier objectif. F.X.Bellamy n’aura été qu’une belle parenthèse qui aura permis de découvrir un personnage intéressant qui sort nettement du lot de ce marigot de la politique.

    J'aime

  10. pampa dit :

    Monsieur Tandonnet,

    Le rejet viscéral du RN s’expliquerait-il, à l’heure actuelle, par un rejet viscéral du rejet de l’austérité ?
    Si tel était le cas, il faudrait que le cerveau reprenne le contrôle sur les viscères, car selon cet économiste :

    https://www.atlantico.fr/decryptage/3571858/chiffres-records-pour-l-economie-americaine–mais-quels-sont-les-ingredients-de-leur-potion-magique-et-quelle-est-l-offre-politique-francaise-qui-s-en-rapproche-le-plus–alexandre-delaigue

    l’austérité européenne n’est pas une bonne idée, et même :
    « Ce que l’on peut remarque et déplorer, c’est que des politiques qui sont considérées aux Etats-Unis comme banales et sont menées par les économistes les plus classiques ne sont appropriées en Europe que par des partis populistes ou extrémistes. »

    J'aime

  11. Jordi dit :

    Je cite le sieur Gave qui explique pourquoi, malgré ses qualités réelles et sa bonne foi probable, Mr Bellamy incarne un miroir aux alouettes.

    Décrivant les partis européens, et les groupes parlementaires au parlement Européen.

    « Le premier en nombre est le parti populaire européen ou PPE qui compte 217 élus soit 29 % des députés Les principaux partis nationaux représentés sont l’Union chrétienne-démocrate d’Allemagne (CDU), avec 29 membres auxquels il faut rajouter 5 membres de la CSU, la Plate-forme civique (PO) polonaise avec 18 membres, le Parti populaire (PP) espagnol avec 17 membres, les Républicains (LR) français avec 16 membres et le Fidesz-Union civique hongroise (Fidesz-MPSz) avec 11 membres. Il est bien entendu présidé par un allemand. Voilà un groupe qui va perdre nombre d’élus tant on ne voit pas très bien pourquoi les Hongrois devraient y rester et tant il est certain que CDU, CSU, Républicains et le PP espagnol vont perdre de nombreux sièges.

    Si vous votez pour la liste Républicaine menée par Bellamy, c’est pour ce groupe que vous voterez. Or les députés PPE ont toujours soutenu avec enthousiasme tous les transferts de souveraineté de chaque pays vers les institutions européennes. Ils ont aussi voté en faveur de toutes les lois portant sur les changements sociétaux touchant à la famille, la filiation, l’immigration etc…Le dernier exemple en date de ces trahisons ayant été le Traité de Marrakech, approuvé par 17 des 18 députés européens dits Républicains (Seule Nadine Morano votant contre). Dans le fond, monsieur Bellamy sert de faux nez pour maintenir l’électorat « Versaillais » chez les Républicains et dès qu’il sera élu, on lui dira de laisser travailler les grandes personnes et il fera ce que lui diront les allemands. »

    J'aime

    • IRIS dit :

      Bonsoir,
      Vous affirmez « le Traité de Marrakech, approuvé par 17 des 18 députés européens dits Républicains (Seule Nadine Morano votant contre) »
      Comment définir ce que vous prétendez ? Comme une fausse nouvelle ou comme un mensonge ?
      Fx Bellamy‏Compte certifié @fxbellamy 12 avr.
      Chacun pourra le vérifier, les parlementaires de notre famille politique n’ont pas voté en faveur du Pacte de Marrakech au Parlement européen. Nous proposons dans notre projet de le dénoncer : il contient une vision de la question migratoire que nous ne partageons absolument pas.
      Dans le projet des Républicains « Pour la France : transformer l’Europe
      Proposition n°11
      Dénoncer au niveau Européen le pacte de Marrakech qui encourage l’immigration et promeut le Multiculturalisme. C’est aux États et aux peuples européens de décider qui entre en France.
      Pour une lecture approfondie : projet européen : https://www.republicains.fr/elections_europeennes_2019/projet
      Le temps passe et les pages se tournent :
      Manfred Weber est issu de la CSU bavaroise c’est lui qui mène campagne en Allemagne et il est contre l’adhésion de la Turquie et contre les migrants illégaux (la CDU a aussi tourné la page des années Merkel)

      J'aime

  12. xavierwiik dit :

    Bonsoir Maxime,
    Une fois de plus vous offrez une analyse que je partage largement.
    J’ai la chance de figurer sur la liste LR en 27e place et je sors d’une séquence dans les Alpes-Maritimes durant laquelle j’ai pu passer une journée avec le président de notre parti et notre tête de liste, enchaînant différents déplacements pour finir par un meeting.
    La première chose qui m’a frappé c’est que le Laurent Wauquiez montré par les médias est très différent de celui avec lequel j’ai pris le temps de discuter et que j’ai vu évoluer au contact des gens que nous avons rencontrés sans caméra.
    Quant à Francois Xavier, je l’ai trouvé comme vous le décrivez : intelligent, humble, voilà donc un bel esprit qui fait tant de bien à la droite républicaine. Sa discrétion est une véritable qualité et elle n’est pas feinte. J’ai trouvé dans son regard et dans son propos une sincérité que j’avais rarement entendue jusqu’à présent en politique, a fortiori venant de quelqu’un de ma génération.
    Et même s’il ne faut pas mettre sur ses épaules tous les espoirs de notre parti, Seul ne pourra pas redresser la droite, mais j’ai bien impression aujourd’hui que les querelles se sont tues, et que tout le monde s’accorde à dire que la droite républicaine est de retour, parce qu’elle pense à nouveau.
    Préservons-nous de toute euphorie, la route est encore longue, il reste du travail, mais nous avons de beaux esprits, de beaux espoirs, et ainsi toutes les raisons de croire en l’avenir.
    Il est inconcevable de se laisser enfermer dans un duel entre le parti présidentiel, dont le mépris de classe n’a d’égale que l’arrogance de ses représentants, et les gens du Front National, dont le programme du jeune Bardella se résume à faire pleurer le ministre de l’Intérieur le soir du 26 mai.
    Je terminerai en vous disant « la forme c’est le fond qui remonte à la surface ». Aujourd’hui ce que vous écoutez la tête de liste les républicains, vous entendez quelqu’un de posé, de brillant, capable de douter et qui s’appuie sur des convictions solides et non pas circonstancielles.
    Au milieu des coups de communication du gouvernement, des mensonges du front national, et de la bienveillance médiatique à l’égard de ce duel quasiment scénarisé, peut-être que replacer le débat en rappelant le contexte et l’importance de l’Europe dans notre quotidien, pourrait jouer en la faveur d’une liste dont le programme est sérieux et ceux qui le porte totalement concernés.

    Au plaisir de vous lire,

    Xavier

    J'aime

    • IRIS dit :

      Merci pour ce témoignage…En total accord avec vous.
      C’est affligeant de lire des commentateurs qui se prennent pour la Pythie…Anathématisant à tout va, juste pour être le croient-ils dans le vent !

      J'aime

    • michel43 dit :

      les querelles se sont tue,,,,NON ,en veilleuse ,cars les traites de notre droite vont ressortir les couteaux ,voyer Nice et ailleurs

      J'aime

  13. pampa dit :

    Parler de rejet viscéral montre bien le niveau de la réflexion, ou plutôt de la manipulation.

    J'aime

  14. ADB dit :

    Je ne suis pas étonné par l’impact très positif imprimé à la liste LR par F-X Bellamy, et cela pour l’avoir entendu exposer ses idées lors d’un colloque organisé par Bruno Retailleau à Fontevraud le 24/03/2017. Tous ceux qui l’avaient écouté ce jour là l’avaient trouvé brillant, plein de bon sens, et représentant l’espoir de l’avenir, non seulement du LR, mais surtout bien plus pour le redressement du pays.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s