Le niveau baisse

Pendant les événements de ces derniers jours, les prises de paroles se sont enchaînées, de la part des principaux dirigeants de l’Etat et de la politique française. Ce qui frappe tout de même, c’est l’affligeant niveau intellectuel, ou scolaire, des détenteurs actuels de la parole publique. Cela est dit sans prétention. La question n’est pas d’exiger une érudition ou une intelligence au-dessus de la moyenne. Nous ne pensons pas seulement à l’individu qui confond en toute bonne foi, semble-t-il, Maurras et Marc Bloch. Il y a pire. Les déclarations  accompagnant la crise des gilets jaunes sont consternantes de banalité et de bêtise. Elles expriment toujours un mépris, une arrogance et une incompréhension de la réalité qui font froid dans le dos et aggravent les tensions. Le font-ils exprès? Eh non, même pas…  Au moins, la IIIe et la IVe République, avaient leurs défauts, mais elles produisaient des personnalités politiques pourvues d’un minimum de bon sens, de recul et de savoir; la Ve aussi, à ses débuts. Le fond du problème est sans doute que la politique française – hormis quelques exceptions qui voudront bien m’excuser – n’est plus capable de séduire et d’attirer des personnalités de valeur humaine et intellectuelle.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour Le niveau baisse

  1. Colibri dit :

    Hannah Arendt : « C’est dans le vide de la pensée que s’inscrit le mal »

    J'aime

  2. Georges dit :

    D’aucuns préfèrent rendre une visite de courtoisie à Molenbeek bizounounoursland .

    J'aime

  3. Maréchal dit :

    NICOLAS DUPONT-AIGNAN
    « Le gouvernement augmente les taxes sur l’essence des automobilistes sous prétexte de fiscalité écologique .. Il réduit dans le même temps de 577 millions€ le budget de la transition énergétique. Cette façon de prendre les contribuables pour des naïfs est indécente. »

    J'aime

  4. loonloonychantemerle dit :

    foncez !

    J'aime

  5. E. Marquet dit :

    Oui, à chaque prise de parole nous sommes étonnés de la médiocrité du langage, de l’inconsistance des propos tenus, de leur éloignement du réel, du mensonge banalisé. Propos de communiquants formatés, cultivant l’art de parler pour ne rien dire ? Jusqu’où leur incompétence, leur insignifiance, leur incompréhension de l’état du pays vont-elles nous entraîner ? L’armée va mal, la Police va mal, la Justice est en déshérence, l’Ecole est dépassée, les partis politiques sont laminés, les partenaires sociaux sont sur la touche. Tout ce qui structure notre démocratie s’est écroulé. Il n’y a plus d’intermédiaires entre une élite déboussolée qui tire à hue et à dia et une population sans berger qui s’égaille.
    Quels augures nous tireront de cette inextricable situation ?

    J'aime

  6. Timéli dit :

    Quand j’entends Macron dire, à propos de la jacquerie des Gilets Jaunes, « qu’il parlera en temps voulu », il affiche son arrogance coutumière et prouve, une fois de plus, combien il est déconnecté de la réalité. A moins qu’il ne soit aux abois et ne sait comment traiter le problème ! Preuve de son amateurisme… Néanmoins, qu’il se méfie : la révolte des Bonnets Rouges, en son temps, a fait plier le gouvernement, et rien ne dit que l’Histoire ne se répétera pas… avec un vêtement d’une autre couleur. La colère reste la même : noire !!!

    J'aime

  7. Philippe dit :

    Bonjour Maxime, Bonjour à tous,

    Je commencerais ce billet par trois dialogues d’Audiard
    « Je suis ancien combattant, militant socialiste et bistrot. C’est te dire si, dans ma vie, j’en ai entendu des conneries. Mais des comme ça, jamais ! »
    « La connerie à ce point-là, moi, je dis que ça devient gênant ! »
    « Y’a des aristocrates et des parvenus, dans la connerie comme dans le reste »

    Cela résume tout à fait ce que vous décrivez de la situation actuelle. Il est vrai que tous, sans exception, politiques et journalistes, leur parole n’est pas d’un haut niveau. Et l’intervention du premier ministre fut incroyable en résumé : « Vous galérez mais je vous em……. ».
    Sans parlez des Darmanin et autres godillots, qui nous abreuvent de bêtises.
    Ils ont une arrogance sans limite, malheureusement le propre de la médiocrité est de se croire supérieur.
    Ces politicards d’opérette, oublient que l’homme d’Etat parce qu’il incarne l’état, doit être au service de la grandeur de la dignité de l’état, avoir le respect de la personne humaine dans l’organisation sociale et dans ces décisions, car la masse de ceux qui subissent est innombrable par rapport aux décisionnaires.
    Ne pas vouloir entendre que les français s’appauvrissent au fil des années, est de l’inconscience. Ils vont laisser pourrir la situation, diviser, afin d’arriver à leurs fins. Mais attention un peuple appauvrit et affamé peut très vite devenir incontrôlable.
    Et le pire ce sont les députés LAREM, ces beni-oui-oui liés à une obéissance impersonnelle, lobotomisés, répétant les mêmes phrases d’un discours sans contenu. Il est vrai que si la parole diverge de la bien pensance, c’est l’expulsion du parti. Là aussi cela démontre qu’ils n’ont ni convictions, ni charisme, ni personnalité car ils acceptent tout sans broncher. Les deux ou trois qui ont osés s’opposer furent exclus. Belle exemple de démocratie.
    Et nous avons la preuve que le régime de l’assemblée nationale n’est plus démocratique, nous avons en ce moment la confiscation définitive de la souveraineté du peuple par les LAREM, la domination et le monopole d’un parti politique sur l’Etat.
    Et le pire ce sont les politicards de l’opposition, tous les partis confondus, ils sont sourds aux revendications des français. Ils sont toujours préoccupés par l’accession au pouvoir, et à part balancer des banalités, des discours démagogiques, pas un programme ou une proposition de programme. Du vent, de la poudre aux yeux, ils sont dépassés par les événements. Nous sommes dans le triomphe de la médiocrité collective.
    Les semaines à venir seront sans doute mouvementées, mais je pense que 2019 sera l’année des conflits sociaux.

    J'aime

  8. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Pourquoi voudriez-vous qu’il en soit autrement vu le niveau de plus en plus déplorable d’une part de notre Education Nationale qui continue de niveler par le bas et d’autre part de la quasi absence de toute moralité et sens civique chez nombreux de nos politiciens et parmi les commentateurs qui se prétendent journalistes.
    Les reportages des grands médias amis du pouvoir concernant le mouvement des gilets jaunes ce week-end ont été criant de la manipulation du pouvoir et des médias. Quant au pouvoir, on ne peut que constater qu’il continue de communiquer et de provoquer les Français plus que maladroitement, signe d’affolement et d’un amateurisme qui fait peur.
    La réaction de certains « gilets jaunes » est assez souvent à l’échelle de celle de nos politiciens avec en plus les risques de radicalisation et de violence liés à la durée, aux conditions difficiles sur les sites de blocage, à un mouvement sans organisation, sans encadrement où l’incohérence des propos de certains extrémistes ne peuvent malheureusement que les discréditer également.
    Mon Dieu, quelle pagaïe ! On a du mal à imaginer comment cette jacquerie pourra se terminer.

    J'aime

  9. charles902 dit :

    Bonjour Monsieur Tandonnet
    « La politique pour les nuls et par les nuls »? Nous avons la politique et les politiciens que nous méritons. Ils sont le vrai reflet de notre société, sans principe et sans culture. et surtout ne vous en plaignez pas sous peine d’être traité d’élitiste, c’est à dire d’esclavagiste.
    C’est effectivement le règne de la crétinerie: gare au retour de manivelle.

    J'aime

  10. Infraniouzes dit :

    L’homme politique est tétanisé par la peur d’être montré du doigt pour ses idées. En n’exprimant aucune idée forte il sera épargné par la vindicte des médias. Ce n’est pas le peuple qui fait peur mais la classe médiatique qui formate les esprits, verrouille les débats et peut flinguer n’importe qui en plein vol. J’écoute souvent RTL (problèmes de réception pour les autres radios) et je ressens une réelle diminution de l’objectivité de la chaîne et de ses journalistes. Les membres de LRM et ceux du gouvernement sont invités plus qu’à leur tour. Et de l’autre côté du micro on leur sert une soupe abondante et chaude.
    Décidément G. Béard avait raison: « le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté ». Je rectifie: le premier qui dit la vérité aux « Français », il doit être exécuté « politiquement et médiatiquement ».

    J'aime

  11. michel43 dit :

    donnons 1400 euros a nos élites d » en haut ,seront t »il capable de tenir un mois,, ,,comme des millions de petit Français bien sur que NON et je ne parle pas des millions de petit retraiter a moins de 800 euros ,,,le chiffre est t »il important ,,,bien sur que OUI ,et je pense que les prochaine élections , Macron va se prendre une gifle magistral

    J'aime

  12. Sganarelle dit :

    A force de dégagisme et de glorifier le jeunisme en privilégiant la nouveauté on en arrive à oublier que la politique est un métier qui ne s’improvise pas et demande de longues années d’apprentissage et de réflexion avec des qualités tant intellectuelles que physiques d’endurance et
    de souplesse intellectuelle.
    Le niveau baisse dites-vous monsieur Tandonnet ? C’est peu dire qu’il dégringole et continue de le faire tant dans les idées que dans la manière de les exprimer. Cette façon de dire «  je vous entends mais je m’en fiche » a ce côté enfantin de l’ado têtu qui campe sur ses positions et cherche à s’affirmer. Or il ne s’agit pas d’entrer en lutte avec un parti ou un syndicat mais de réfléchir à la grogne de tout un peuple qui n’´a pas de leader ce qui est plus grave et plus dangereux. L’art et la manière ne convenant pas il s’agit de prendre du recul pour changer de méthode et ce n’est pas à la portée du premier intellectuel venu fut-il surdiplomé.
    L’ âge n’est pas une garantie de savoir-faire et de sagesse mais l’humilité que donne l’expérience
    ouvre plus facilement l’esprit à l’écoute et l’introspection. Il s’agit de réagir en père de famille et non en maître ni en professeur . Trop immature et trop imbu de lui-même notre jeune président s’est maladroitement éloigné d’un peuple qui ne l’entend plus .

    J'aime

  13. Jean Marc dit :

    C’est surtout leur incompétence doublé d’un ego sur-dimensionné qui inquiète.
    E.Philippe qui se trouve mal assis dans un avion en Nouvelle Calédonie et revient dans un autre laissant le premier vide.
    Ce même E.Philippe qui en 5 ans à sur endetté Le Havre.
    Il impose un 80 km/h sans étude préalable.
    Il impose l’essence , le fioul, le diesel sans même présenter les conséquences à venir sur l’économie française.
    Perte des routiers français au profit des étrangers, l’énergie chère puisqu’il va falloir financer 100 milliards pour EDF va faire perdre l’économie française, la croissance sera plus faible puisque le pouvoir d’achat des français va être diminué.
    Il va donc perdre en TVA ce qu’il gagne en taxe sur le pétrole.

    Le tout est hypocritement mis sur le dos de transition écologique alors que tout démontre les mensonges du GIEC et des dirigeants.
    https://www.climato-realistes.fr/nuages-climat-projet-cloud-cern/

    L »hypocrisie doublée de l’incompétence de Macron et Philippe nous mène dans une crise.

    Depuis 40 ans que la France est ainsi abaissée je me suis fait à l’idée que cela était programmer pour l’affaiblir dans le monde.

    J'aime

  14. Janus dit :

    Les gilets jaunes ont raison de poursuivre leurs actions : http://www.lecourrierdesstrateges.fr/2018/11/18/macron-diminue-discretement-de-66-les-interventions-en-faveur-des-pme/
    L’analyse du budget démontre que Macron et ses affidés mentent ignoblement sur tous les sujets . Il est bien à la solde de l’Oligarchie et n’a rien compris à la micro économie.
    CPEF

    J'aime

  15. Stéphane B dit :

    Bonjour

    Non, ce n’est pas qu’elle ne les attire pas, c’est juste que leurs idées, qui sont à l’opposé de la doxa actuelle, fait qu’ils ne sont et ne seront (à court terme) jamais entendues. Prêcher dans le vide et/ou alors avec un changement complet de leur propos découragent le plus vaillant des volontaires. Pour exemple, il suffit de comparer les chiffres donnés sur la mobilisation hier par les clowns (désolé les vrais clowns pour l’insulte) du gouvernement et ceux donnés par un syndicat de policier. Presque 300 000 d’un coté, plus d’un million pour l’autre de gilets jaunes. Un autre exemple: la vérité dite par les merdias sur la morts de la gilet jaune en Savoie et celle relayée par ceux présents: pas du tout la même version.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s