Impressions du Japon

Ci-joints quelques clichés du Japon. L’impression qui s’en dégage, à l’occasion d’un second séjour, à la fois universitaire et touristique, est celle d’un parfait contraste avec l’atmosphère délétère qui pèse sur la France apparente, la France dite d’en haut. Ici au Japon, tout est calme et serein. Les villes, jusqu’au moindre quartier des plus vastes mégapoles, sont parfaitement sûres. Nous l’avons oublié depuis longtemps, mais pour une femme, pouvoir sortir à tout heure et à tout endroit, habillée comme elle le veut, et même avec des objets de valeur ou une somme d’argent, en sécurité absolue, c’est une vraie liberté, une vraie richesse de civilisation. Respect, propreté, civilité, discipline, tolérance, conscience professionnelle,  sont les maîtres mots d’une société fondamentalement paisible. La beauté des paysages d’automne est indescriptible, à l’image des Temples d’or et d’argent dans l’écrin des feuillages rouges des érables. L’amour du travail, la passion du devoir qui imprègne la vie de tous, jusque chez les écoliers, est un véritable art de vivre. La plupart des Japonais n’ont pas de religion précise et se retrouvent à la fois dans le shintoïsme, le bouddhisme et le christianisme pour certains, mais leur existence quotidienne est imbibée de mysticisme: le divin est partout, dans l’amour du travail bien fait, le respect absolu de la vie naturelle et des objets, dans le respect, l’intérêt et l’hospitalité qu’ils témoignent envers le visiteur. Ce soir (il est 22H30 ici), un peu par curiosité, j’ai voulu jeter un coups d’œil sur les actualités françaises. Quelle pouvait bien être la polémique du jour me suis-je demandé. La guerre d’Algérie? La colonisation? Les années 1930? Le nationalisme? Eh bien non, pan, raté: la nouvelle crise d’hystérie collective du jour était sur Pétain! De plus en plus original… Une bonne petite polémique lancée pour faire oublier la sinistre réalité du chaos et de l’impuissance,  et la horde déchaînée, beuglante, qui se jette sur l’os à ronger. Les milliers de kilomètres jouent comme un effet loupe qui grossit démesurément l’invraisemblable médiocrité de notre grand-guignol politico-médiatique, jusqu’à la caricature, jusqu’au ridicule…

Maxime TANDONNET

 

 

 

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

19 commentaires pour Impressions du Japon

  1. Annick Danjou dit :

    Bien sûr que la vie n’est pas forcément paradisiaque au Japon, mais l’est-elle en France? On parle des suicides au Japon qui sont nombreux, en France les gens se suicident aussi:
    « Près de 10 000 personnes mettent fin à leurs jours chaque année, soit environ 25 par jour, selon le dernier rapport de l’Observatoire national du suicide. »
    Et voici cette jeune policière en colère qui vient de se suicider. Cela fait la une des journaux un jour et puis on n’en parle plus. Arrêtons de penser que tout le monde rêve du mode de vie français, les touristes bien sûr, se régalent lorsqu’ils viennent en vacances mais lorsque nous allons chez eux, nous faisons la même chose. Cependant le manque de respect, l’individualisme, le communautarisme, notre sentiment de supériorité, la haine de certains qui vivent chez nous, envers nous, ne nous laissent pas espérer des lendemains qui chantent. Il faut aussi comparer ce qui est comparable!

    J'aime

  2. Colibri dit :

    « Stupeurs et tremblements  » d’Amélie Nothomb ne présente pas une vie paradisiaque au Japon du moins pour certaines personnes.

    J'aime

    • Georges dit :

      Si les japonais pouvaient se dépêtrer de cette obéissance ancestrale envers l’autorité ,serait-il encore l’empire du soleil levant?

      J'aime

  3. Georges dit :

    Les Japonais préfèreraient ,peut-être, le mode de vie français.

    J'aime

    • Colibri dit :

      Quand ils viennent en Lot-et-Garonne dans le cadre des échanges que ce département organise ils aiment effectivement notre mode de vie et mitraillent de photos … les champs de tournesol.

      J'aime

  4. IRIS dit :

    Bonjour Monsieur Tandonnet,
    |…Respect, propreté, civilité, discipline, tolérance, conscience professionnelle, sont les maîtres mots d’une société fondamentalement paisible…. L’amour du travail, la passion du devoir qui imprègne la vie de tous, jusque chez les écoliers, est un véritable art de vivre…]
    Oui évidement cela paraît apaisé, apaisant. Mais cela n’est-il pas seulement une apparence ?
    Les japonais ont une vie privée très effacée, beaucoup d’heures de travail, peu de temps à consacrer aux loisirs. Un stress permanent depuis les premières années d’école, qui se poursuit en entreprise où la pression subie de la part de la hiérarchie fini par rendre les personnes malheureuses dans leur quotidien. Il arrive parfois que l’humain soit effacé pour se transformer en machine de travail. D’où, 20 000 suicides par an d’adultes, 500 enfants et adolescents se tuent chaque année !
    Il ne semble pas que la société japonaise soit si épanouie dans cet environnement aux règles strictes…
    Tout n’est pas parfait dans le meilleur des mondes.
    Passez un agréable séjour…Calme , serein.
    Cordialement.

    J'aime

  5. artofuss dit :

    Cher maxime,
    Pour avoir effectué plusieurs séjours au Japon, et y avoir de la famille expatriée, je partage à 100% vos impressions. Même une ville comme Tokyo est en réalité un hâvre de paix et de tranquillité dès qu’on s’écarte de quelques dizaines d mètres des grandes artères, où la discipline règne pourtant?; Il suffit de r traverser un passage piéton une seule fois pour comprendre qu’on est dans un autre monde, infiniment plus reposant. Un détail que vous ne dites pas: la population japonaise est la plus homogène de tous les pays « modernes ». Chacun en tirera sa conclusion…

    J'aime

  6. Annick Danjou dit :

    Nous connaissons bien le Japon et avons des amis japonais que nous retrouvons lors de nos congrès scientifiques. Impossible de comparer le Japon à la France et encore moins les japonais aux français. Ils n’ont pas eu la folie de faire entrer chex eux des hordes de personnes qui, une fois installées, haissent le pays d’accueil. Cela ne marche pas ainsi et surtout on ne nourrit pas les nouveaux arrivants sans leur demander un minimum de respect et de travail.
    Nous revenons de Marseille où vient de se produire cette tragédie, pendant ce temps une file inimaginable de migrants attend devant les bureaux de l’asile. Un commerçant voisin nous a dit que c’était ainsi chaque jour et qu’on leur trouvait des abris après qu’ils aient reçu le sésame pour circuler dans le pays. Ne croyez-vous pas que quelque chose cloche dans notre pays?

    J'aime

  7. Jean-louis Michelet dit :

    Une histoire de famille
    Dans le cadre de ses activités professionnelles *, un de mes enfants fréquente très régulièrement le Japon depuis plusieurs années. Lui et sa famille viennent de rentrer du Japon après une mission de plusieurs mois.Il y retourne début décembre….( Clin d’œil …avec un joli coffret de champagne pour notre ami Isao)
    Effectivement, il est difficile de trouver quelques points de comparaison avec la France d’aujourd’hui…
    * Activités dans l’ industrie – secteur économique hautement valorisé au Japon.

    J'aime

  8. Jean dit :

    Ce que vous dites est 100 fois vrai. Malheureusement on s’habitue à tout, du moins pour une large majorité d’entre nous (ce n’est pas mon cas). Je regarde parfois la chaîne « Voyage » où il y une émission d’Antoine de Maximy qui propose des reportages peu ordinaires sur des pays, proches ou lointains en s’attardant principalement sur les rencontres avec les autochtones.
    Il part seul avec 3 caméras fixées sur lui et fuit les endroits touristiques. On est loin des reportages aseptisés, sans contacts humain avec une voix off généralement sans intérêt.
    Son objectif est rencontrer avec la population locale, il a le contact facile, un peu de culot aussi mais toujours avec une grande gentillesse. Ses questions les plus courantes sont « Qu’est-ce que vous faites ? Vous allez où maintenant ? Je peux venir avec vous ? Je peux venir chez vous ? Je peux dormir chez vois cette nuit ? Dernièrement ses voyages diffusés sur la chaîne se passaient dans des pays asiatiques et la chose qui m’a frappé le plus ce sont les gens dans la rue qui sourient spontanément à la caméra et qui répondent volontiers à ses questions. Il a eu cette réflexion dans je ne sais plus quel pays: « Si ils viennent un jour à Paris quel choc ils auront !

    J'aime

  9. Gérard Bayon dit :

    Eh oui vous avez presque échappé à la folle et interminable semaine de « tribulation mémorielle » de notre président avec sa polémique et ses petites phrases quotidiennes. Quelle mise en scène, quel spectacle, quelle tristesse ! Seule consolation : la « panthéonisation » de Maurice Genevoix.
    La controverse concernant Pétain a été on ne peut plus mal gérée par le gouvernement qui avait prévu, à la demande de l’Etat-Major des armées, de rendre un hommage aux 8 maréchaux qui avaient participé à cette guerre avant de démentir plus que maladroitement et de manière mensongère cet honneur et le limiter aux 5 maréchaux inhumés aux Invalides à la suite de cette mauvaise polémique qui aurait dû être anticipée et évitée notamment par le conseiller mémoire de l’Elysée…à moins qu’il ne s’agisse d’un emploi fictif !
    La principale satisfaction lors de cette grande parade et du battage médiatique qui l’accompagnait, aura été qu’E. Macron ait peut-être pu prendre conscience, même de manière très feutrée, de la colère de la France profonde qui répond à l’absence de résultats de sa politique de gribouille.
    Reste à venir le grand show du 11 novembre avec les 72 chefs d’Etat ou de gouvernement qui seront présents à Paris mais surtout les multiples manifestations populaires non coordonnées par nos spécialistes de la protestation, prévues le 17 novembre prochain qui risquent de sonner la fin de la récréation pour ce gouvernement et peut-être le terme du règne du président amateur. Espérons simplement que les violences qui hélas, seront organisées par quelques abrutis et accompagneront ces regroupements ne viennent pas dénaturer les revendications légitimes des « gens qui ne sont rien » et qui ne se reconnaissent pas ou plus dans ce grand guignol.
    Bonne fin de séjour au pays du soleil levant.

    J'aime

  10. atoilhonneur2 dit :

    « la nouvelle crise d’hystérie collective du jour était sur Pétain!  » Et bien non, depuis ce matin, on est passé à autre chose: la nuit de Cristal  » (cf mon billet), c’est de pire en pire !
    Bon séjour au Japon !
    amitiés
    Corto

    J'aime

  11. BOIS dit :

    J’ai eu la chance de séjourner au Japon quelques fois et toujours avec plaisir: beauté, calme,sécurité dont on n’a pas idée en France, Japonais courageux travaillant avec le sourire malgré les 50° de l’été. Ce peuple témoigne d’une grande cohésion et force morale.

    J'aime

    • Jean-louis Michelet dit :

      Bonjour,
      Cette année, ils ont été gâtés par les températures….presque tout est climatisé, mais quand même…

      J'aime

  12. Mildred dit :

    C’est sûr que ce n’est pas au Japon qu’il y aurait des polémiques stupides sur les années 40 ! Les Japonais doivent se souvenir de ce qu’il leur en a coûté de vouloir faire les malins pendant la Seconde guerre mondiale !

    J'aime

    • Colibri dit :

      Il n’y a pas eu de procès de Nuremberg pour les atrocités commises par les armées japonaises durant la seconde guerre mondiale. Pourquoi?

      J'aime

  13. jfbonnin dit :

    Profitez bien de ce séjour. Et la lecture de nos agités média attendra bien.
    Non ?

    J'aime

  14. xavierwiik dit :

    Bonjour Maxime,
    Profitez bien de l’ambiance détendu de cet autre bout du monde, entre l’arrogance de la classe dirigeante, le mépris des gouvernants et l’hystérie médiatique pour tout et son contraire, le climat français est plus insurrectionnel qu’apaisé.

    Au plaisir,

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s